• Un petit bijou du fantastique dans la collection Emma.

    Chaque fantôme resté en arrière a une histoire, et aucune d'entre elles ne peut laisser indifférent celui qui les écoute...
    « Lorsque je relève les yeux de la rivière, je capte nos reflets dans la vitre. Un peu plus grand que moi, Calame paraît soudain bien trop jeune. Je m'apprête à lui sourire, dans ce miroir de fortune, quand une silhouette se joint au tableau. Et je n'ai le temps de rien. »
    Petrichor est habitué aux missions difficiles. On ne sait jamais ce que les âmes perdues nous réservent, même lorsqu'on est là pour les délivrer de leurs tourments.
    Et avec les spectres qui peuplent l'île sur laquelle il a été envoyé, il n'est pas au bout de ses surprises. Coupé du monde, confronté à une histoire sordide dont il démêle les fils un à un, Petrichor pourrait bien basculer dans le piège de la solitude et la noirceur qu'elle entraîne... si Calame ne débarquait pas à son tour sur ces rivages désolés.
    Appartenant à l'organisation adverse, qui capture les âmes pour les revendre au meilleur prix, tout le sépare de Petrichor. Pourtant, ils ne tardent pas à unir leurs forces face au danger qui les menace, outrepassant tous les interdits que leur imposent leur don et les deux institutions rivales pour lesquelles ils travaillent.

  • Broken souls, t3 : ancile

    Céline Etcheberry

    • Milady
    • 11 Décembre 2019


    LA CONCLUSION DE LA SÉRIE !

    Malgré leurs différends, les vivants doivent s'unir pour faire face aux attaques de puissantes âmes perdues...
    Ancile a révélé les lourds secrets de son passé à Calame, espérant y trouver une forme de rédemption, ou au moins, de pardon.
    C'est tout ce qu'il pourra obtenir : ses sentiments pour le jeune Rabatteur ne sont plus partagés. Il suffit de voir la façon dont Calame veille Petrichor, inlassablement. Car depuis qu'il a été presque noyé dans les eaux sombres d'une église maudite, Petrichor demeure inconscient, flottant quelque part entre la vie et la mort.
    Des limbes où Ancile a le sentiment d'errer lui aussi, entre un passé qui l'enchaîne et un avenir incertain. Pourtant, il leur reste une ultime enquête à mener pour lever enfin le voile sur le complot qui se trame chez les âmes perdues... Parviendront-ils à sauver le monde des vivants de cette terrible menace ?

  • Dekker isn't happy that he and his little sister, Riley, are stuck in Button Hill with their weird old great-aunt Primrose. When he discovers an old clock in the cellar, made entirely of bones and with a skull for a face, he doesn't think much about it. But when Riley goes missing, a strange boy named Cobb appears in Button Hill. He tells Dekker that Button Hill sits on the border between Nightside and Dayside—and that Riley is in Nightside and may never return. In order to save her, Dekker must follow her into the darkness and sacrifice something he thought he couldn't live without.

  • Dans un monde brisé où errent les âmes perdues, les survivants dissimulent de monstrueux secrets...
    Désavoué par les hautes instances des Rabatteurs depuis sa mission difficile sur l'île, Calame est de nouveau mis à l'épreuve : il est contraint de prendre sous son aile un petit nouveau.
    Mais Ancile n'est pas vraiment un inconnu. Calame et lui partagent un lourd passé. Comment Calame gèrera-t-il ces retrouvailles forcées, dans la tourmente d'une mission périlleuse qui leur révélera le véritable destin des âmes perdues ?Pris au piège de secrets qui le dépassent, il va s'apercevoir qu'il ne peut compter que sur une seule personne... Petrichor. Une fois encore, ils devront faire équipe et surmonter leurs différences, seuls face au reste du monde.
    /> Petrichor avance dans le noir, avec la nonchalance d'un somnambule.
    Alors que je m'apprête à m'enfuir du poste de garde quand Petrichor sort du champ, je me fige. À l'autre bout de ce couloir, là d'où il est venu, oscille une autre silhouette. Si celle-ci dépasse presque les deux mètres, elle me marque par sa maigreur et par son regard. Immobile, elle garde rivés sur Pietro des yeux blancs, luminescents, qui brillent dans l'obscurité relative de l'écran. Quand elle se met en marche, je crains qu'elle ne s'effondre à tout instant. Ce corps dégingandé et efflanqué se balance, comme des herbes courbées par le vent. Quelque chose dans sa démarche me choque, jusqu'à ce que l'anomalie me saute aux yeux : ses genoux se tordent dans le mauvais sens. Ce phasme au masque humain évolue d'un pas désordonné, tremblant. Il s'avance avant de reculer de plusieurs mètres, sans vraie maîtrise sur cette carcasse décharnée.
    Je n'ai pas la moindre idée de ce qui suit Petrichor, mais je ne compte pas le laisser le rattraper.

empty