• La plus grande opération parachutée de l'Histoire.Londres, mai 1944. Le jour du débarquement de Normandie est proche. La 82e aéroportée a pour mission de sécuriser les routes, les ponts et les landing zones du Nord Cotentin pour des planeurs dans le cadre de l'opération Boston. Elle doit, pour ce faire, s'emparer de la ville de Sainte-Mère-Église et la tenir coûte que coûte jusqu'à l'arrivée des renforts qui doivent débarquer à Utah Beach. En son sein, cinq G.I. venus des quatre coins des États-Unis. Chacun a son histoire, ses rêves, ses motivations. Chacun vivra l'horreur de la guerre à sa manière. Tous ne reviendront pas...2014 commémore le 70ème anniversaire du débarquement en Normandie. À cette occasion, les éditions Glénat vous proposent de revenir sur le D-Day à travers trois albums indépendants, centrés chacun sur un objectif stratégique précis de cette opération militaire historique. Une spectaculaire série qui nous raconte aussi, à l'instar de Il faut sauver le soldat Ryan, le conflit à hauteur d'hommes.

  • Désobéir, c'est servir ?Juin 1944, Angleterre, Port Weymouth, quelques heures avant le Jour J. Le major Lytle, du 2e bataillon de Rangers, est démis de ses fonctions. Il refuse de mener l'assaut sur la pointe du Hoc, une position stratégique et extrêmement difficile d'accès, située entre les plages de Utah Beach et Omaha Beach...Ce nouvel épisode de Opération Overlord nous fait découvrir en détail le déroulement de la prise de la Pointe du Hoc. Une opération au bilan très lourd (plus de la moitié de l'unité Rangers n'y survivra pas), pour un résultat mitigé. Si de l'avis des vétérans, cette mission est une réussite, le site est devenu un lieu de commémoration du débarquement mettant en avant le sacrifice des soldats américains.

  • L'histoire du seul commando français du débarquementAngleterre, 1944. Le sergent Clague filme les derniers préparatifs de l'Opération Overlord. Parmi les forces en présence, un unique commando français, dirigé par un certain Kieffer. Ils débarqueront avec les forces britanniques. Leur mission : nettoyer Ouistreham, rejoindre la 6e Airborne sur les ponts de l'Orne, puis marcher sur Amfreville. La mission sera difficile, le commandant envisage 50 % de pertes. Ils devront atteindre et prendre leurs objectifs... Ou mourir sur place.La série Opération Overlord, qui vise à raconter le débarquement de Normandie à travers plusieurs objectifs stratégiques, vous propose cette fois de découvrir le destin méconnu du commando Kieffer, l'unique détachement français ayant participé à l'opération.

  • La mort ne choisit pas son camp.1944, Plages des Sables d'Or, Normandie. Le général Rommel donne les dernières instructions aux membres des forces de l'Axe pour la défense du front normand. Parmi eux, quatre jeunes soldats allemands. De l'autre côté de la Manche, Robert Capa, photographe de guerre, Hard Gund, allemand naturalisé américain, et deux autres G.I. de la Easy Company sont briefés sur l'opération Overlord. Dans quelques jours, entre le sifflement des balles et le craquement des explosions de mortier, Allemands comme Américains vont connaître la peur, les larmes et la mort. Leur sang va teinter de rouge le sable de celle qui deviendra la tristement célèbre « Omaha Beach ».2014 commémore le 70ème anniversaire du débarquement en Normandie. À cette occasion, les éditions Glénat vous proposent de revenir sur le D-Day à travers trois albums indépendants, centrés chacun sur un objectif stratégique précis de cette opération militaire historique. Une spectaculaire série qui nous raconte aussi, à l'instar de Il faut sauver le soldat Ryan, le conflit à hauteur d'hommes.

  • Une mission où l'échec n'est pas permis...1944, Bulford Camp, Angleterre. Adrien Bellefontaine, engagé canadien et artiste à ses heures, croque sur le papier ses camarades soldats lors de son entraînement pour l'opération Overlord. Car au coeur de la campagne anglaise est reconstituée fidèlement la batterie de Merville, un objectif stratégique capital. Cette pièce d'artillerie allemande menaçant Sword Beach, doit à tout prix être démantelée pour faciliter le débarquement des forces alliées sur les plages normandes. L'unité de parachutistes d'Adrien doit protéger le flanc gauche du bataillon chargé de prendre la batterie. Ce n'était pas sa mission initiale, et pourtant le jeune Canadien va participer malgré lui à l'attaque...2014 commémore le 70ème anniversaire du débarquement en Normandie. À cette occasion, les éditions Glénat vous proposent de revenir sur le D-Day à travers trois albums indépendants, centrés chacun sur un objectif stratégique précis de cette opération militaire historique. Une spectaculaire série qui nous raconte aussi, à l'instar de Il faut sauver le soldat Ryan, le conflit à hauteur d'hommes.

  • On refait l'Histoire !

    Collectif

    • First
    • 8 Octobre 2020

    14 uchronies pour revisiter l'histoire de France !Et si la Bastille n'était pas tombée aux mains des révolutionnaires le 14 juillet 1789 ? Et si Bonaparte avait raté son coup d'État et n'était jamais devenu empereur ? Et si le Débarquement du 6 juin 1944 n'avait été qu'un échec cuisant ?
    L'Histoire semble couler comme un long fleuve tranquille ; " c'est arrivé parce que cela devait arriver ", pense-t-on. Et pourtant, le hasard a souvent bien ou mal fait les choses. Des événements décisifs se sont joués sur un coup de dés. Ainsi, pourquoi n'aurait-il pas pu en être autrement ?
    Dans cet ouvrage entre essai historique et oeuvre romanesque, Claude Quétel et son équipe d'historiens revisitent 14 moments incontournables de l'histoire de France, depuis l'Antiquité avec la bataille d'Alésia, jusqu'à la fin du XXe siècle avec l'échec des accords d'Évian.

  • Marie et Guy vivent en Normandie, durant la Seconde Guerre mondiale. Une nuit, alors qu'ils sortent en secret, un parachutiste américain tombe devant eux. Le Débarquement a commencé. Connaissant les environs, ils aident le soldat dans sa tâche.

  • ¿LONDRES / CHÂLONS-SUR-MARNE, 1943. Une grande partie de l'Europe est occupée par la Wehrmacht. Pour aider la Résistance française à préparer le débarquement des troupes alliées qui doit prendre à revers l'armée d'Hitler, Churchill crée un organisme secret, le S.O.E. (Special Operations Exe-cutive). Elaine, une jeune Anglaise de 19 ans, qui s'y est engagée à l'insu de son ami Frank, est ainsi envoyée en mission à Châlons-sur-Marne comme opératrice radio pour le réseau Pianist. À peine arrivée à Châlons, elle croise la route du commandant Wagner, chef du service de sécurité allemand, un homme séduisant mais redoutable qui va sans cesse se trouver sur son chemin. Et puis elle apprend que le réseau Pianist a subi récemment de nombreuses arrestations. Autour d'elle, les camarades résistants tombent un à un. Un traître se cache-t-il parmi eux ? Pour mener à bien sa mission, à qui Elaine va-t-elle pouvoir se fier ? À l'énigmatique Maxime ? À la craintive Marcelle ? Au bougon Perceval ? Comment pourrait-elle deviner qu'elle n'est qu'un des rouages d'un plan machiavélique conçu en haut lieu ? Comment pourrait-elle imaginer le rôle que son ami Frank, resté à Londres, va tenir dans la partie qui se joue ?

  • Une histoire de courage et de fraternité...

    Martin est un adolescent normal vivant à Dieppe. Mais la guerre fait rage et son pays, la France, est occupé par les Nazis. La cohabitation est difficile et les conditions de vie, précaires. Logé chez Madame Agnès, une vieille dame débrouillarde et dégourdie, Martin sera entraîné malgré lui dans le terrible second conflit mondial et fera une rencontre qui bouleversera sa vie...

    Fiche pédagogique: http://avoslivres.ca/wp-content/uploads/book_documents/3550-HDG-Jeu-Questionnaire-papierOK.pdf

  • Soixante ans après... " Par sa dimension planétaire et sa durée, par sa férocité et ses horreurs, par les bouleversements politiques et philosophiques qui l'ont suivie, la Seconde Guerre mondiale a été le plus grand conflit de tous les temps. Soixante ans après, cette guerre pèse toujours sur la mémoire et la conscience collective. " (C. Quétel) Et elle continue à ce titre de passionner les Français.L'essentiel en peu de pages Ce petit livre offre au lecteur pressé de quoi faire le tour de la question, qui demeure complexe, en peu de pages, grâce aux éclairages de l'auteur. De la guerre éclair du IIIe Reich à la fin du conflit, Claude Quétel raconte, explique et analyse l'une des plus grandes tragédies de l'Histoire.Pour information Bibliographie sélective du même auteur et sur le même thème (chiffres communiqués par l'auteur) :Larousse de la Seconde Guerre mondiale, 2007 (sous la dir. de) : 60 000 ex. Robert Capa, L'oeil du 6 juin, HS Découvertes Gallimard, 2004 : 8 000 ex. (épuisé) Femmes dans la guerre, 1939-1945, Larousse, 2004 : 10 000 + 7 000 ex. La Seconde Guerre mondiale, éditions du Mémorial de Caen, 2003 : 15 000 ex. (épuisé) Caen, 1940-1944, Ouest France, 1994 : 7 000 ex. (épuisé)
    A paraître : Dictionnaire du débarquement, 2011, Ouest France.

  • « Fred Baptiste leur avait écrit quelques mois plus tôt pour "réunir en un seul bloc révolutionnaire toutes les forces vives de l'exil". "Il n'y a point de liberté sans révolution, affirmait-il. Il faut du sang pour améliorer le monde. Haïti peut et doit survivre, mais le gouvernement dictatorial duvaliériste ne peut et ne doit survivre en Haïti." Le sous-groupe armé de Jeune Haïti ouvrirait un second front dans la Grande-Anse afin de créer une brèche et de prêter main-forte à celui de Fred et de Rennel. De cette façon, ils feraient croire à une attaque multiple et forceraient le régime à déployer les ressources militaires du pays à deux endroits à la fois.
    *
    Vers la fin du mois de juillet, Jeune Haïti rassembla les treize volontaires pour la prochaine expédition. Répondant à l'appel, Henri suspendit ses activités en cours pour partir rejoindre ses amis volontaires en Floride sans rien dire à son oncle Gaston et à sa tante Marie-Rose et sans avertir l'Université. Il rangea soigneusement sa chambre et profita d'une sortie de ses hôtes pour filer à l'Anglaise. »

    Inspirée d'une histoire vraie, cette courageuse et téméraire aventure de treize jeunes Haïtiens qui tentèrent, au cours de l'été 1964, de renverser le régime dictatorial de Papa Doc est enfin tirée de l'oubli par Gabriel Osson, qui avait déjà signé un poignant récit sur la domesticité des enfants à Haïti, Hubert, le restavèk (David, 2017).

  • La part des hommes

    Charles De Bodinat

    • Bookelis
    • 17 Janvier 2018

    En 1942, à Madagascar, trois marins décident de déserter l'armée vichyste en s'emparant d'un petit remorqueur. Leur plan est de gagner les côtes d'Afrique afin de rejoindre ensuite les Forces Françaises Libres. Mais leur périple ne sera pas aussi direct qu'ils le prévoyaient...
    Un roman dans le cadre historique méconnu du débarquement britannique à Madagascar (pour y évincer le gouvernorat pétainiste) et de la naissance des mouvements d'émancipation malgaches.

  • Le débarquement de Normandie vu à hauteur d'homme. Un remarquable album d'Histoire et de fiction mené par Christian Godard.Pour ceux qui n'en ont vu que des images, le D-Day ne fut qu'une étrange marée humaine. Une vague de casques et d'acier d'où l'on ne distinguait ni les visages ni les plaques d'identité des soldats. Godard et Marshall, à travers le destin d'un de ces hommes, ont voulu rendre hommage à la multitude de ceux dont l'Histoire a oublié le nom. En suivant le quotidien d'Emmet Dixon, 26 ans, un jeune GI séparé de sa fiancée résistante, et prêt à tout pour sauver un pays dont il ne connaît finalement rien, ils livrent une surprenante leçon d'Histoire et de courage sans rien concéder à la qualité de la fiction. On savait qu'« Histoire » pouvait prendre un grand « H ». Dorénavant « Fiction » pourra lui aussi s'écrire avec une capitale.

  • Omaha beach

    Christophe Prime

    Au matin du 6 juin 1944, devant la longue plage au nom de code d'Omaha Beach, une première vague d'assaut de 1 450 soldats américains débarque sur l'un des cinq objectifs désignés pour le Jour J. Désemparés, les GI 's se lancent alors dans une lutte enragée - ou désespérée - contre une défense allemande intacte. Il est 6 h 30, la bataille infernale d'Omaha a commencé.

    Tous les acteurs, y compris le général Eisenhower, ont perçu les difficultés de mener une opération d'une telle ampleur sur ce terrain peu propice à un assaut amphibie, ressemblant à une gigantesque nasse. Les conditions météorologiques défavorables, l'imprécision des bombardements préliminaires et la quasi-absence de chars contribuèrent à faire d'« Omaha la sanglante » l'épisode le plus meurtrier du débarquement en Normandie.

    Dans un récit captivant, Christophe Prime retrace minute par minute cet événement militaire majeur qui coûta la vie à près de 3 000 soldats alliés et 1 200 soldats allemands. Témoignages à l'appui, l'auteur analyse cette bataille incertaine mais ô combien décisive, qui marque la première étape de la Libération de la France.

  • Le clan O'Reilly tente de rassembler ses fils autour du patriarche, mais bien vite des dissensions s'élèvent entre les trois demi-frères. Les divergences de fortune et d'intérêts rompent l'harmonie précaire qui régnait au sein de la famille. Thomas devient le gardien du bien familial, alors que Lewis s'achète une petite échoppe de cordonnier sur le bord du Richelieu. Nommé juge, Martin profite des effets de la crise monétaire mondiale pour augmenter son niveau de vie et raffermir ses assises sociales, tandis que Marie-Claire consolide son caractère en oeuvrant au sein des causes humanitaires. Des trois enfants du couple O'Reilly, William se distingue par sa vivacité d'esprit et son attachement au soldat Lonergan.

    Le dernier volume de l'Irlandais visite l'époque du krach boursier de 1929, ainsi que la 2e Guerre mondiale, deux évènements qui ont bouleversé la quiétude des Canadiens français.

  • Soldats indigènes recrutés entre 1857 et 1960 dans les colonies françaises de l'Afrique subsaharienne, les tirailleurs sénégalais ont été de tous les combats. Ils sont en première ligne avec les poilus pendant la Grande Guerre, puis au sein des troupes d'occupation en Rhénanie, dont la propagande nazie s'empara sur le thème de la « honte noire ». C'est surtout à l'occasion de la Seconde Guerre mondiale que ces « soldats indispensables » s'illustrèrent. Entre 1939 et 1945, plusieurs centaines de milliers d'entre eux revêtent l'uniforme pour défendre la France. Ils se distinguent aux côtés de Leclerc, en Libye, puis en Italie avec Juin, et lors du débarquement de Provence en août 1944.

    Au-delà de ces faits d'armes, Julien Fargettas raconte l'histoire méconnue de ces combattants : leur vie quotidienne, leur recrutement, les liens forts qui se nouèrent entre Français et tirailleurs captifs, leur implication dans la Résistance, mais aussi leurs relations conflictuelles avec les populations du Maghreb. Enfin, il aborde certains événements restés dans l'ombre et objets de polémiques, tels les mutineries ou des exactions commises par les tirailleurs.

    S'appuyant sur de nombreuses archives et témoignages, Julien Fargettas retrace l'histoire sensible de ce corps militaire entre légendes et réalité. Véritable étude de référence, Les Tirailleurs sénégalais a le double mérite de combler une lacune importante de notre passé colonial et de rendre hommage à la mémoire de ces combattants morts pour la France.

empty