• S'adapter Nouv.

    S'adapter

    Clara Dupont-Monod

    C'est l'histoire d'un enfant aux yeux noirs qui flottent, et s'échappent dans le vague, un enfant toujours allongé, aux joues douces et rebondies, aux jambes translucides et veinées de bleu, au filet de voix haut, aux pieds recourbés et au palais creux, un bébé éternel, un enfant inadapté qui trace une frontière invisible entre sa famille et les autres. C'est l'histoire de sa place dans la maison cévenole où il naît, au milieu de la nature puissante et des montagnes protectrices ; de sa place dans la fratrie et dans les enfances bouleversées. Celle de l'aîné qui fusionne avec l'enfant, qui, joue contre joue, attentionné et presque siamois, s'y attache, s'y abandonne et s'y perd. Celle de la cadette, en qui s'implante le dégoût et la colère, le rejet de l'enfant qui aspire la joie de ses parents et l'énergie de l'aîné. Celle du petit dernier qui vit dans l'ombre des fantômes familiaux tout en portant la renaissance d'un présent hors de la mémoire.Comme dans un conte, les pierres de la cour témoignent. Comme dans les contes, la force vient des enfants, de l'amour fou de l'aîné qui protège, de la cadette révoltée qui rejettera le chagrin pour sauver la famille à la dérive. Du dernier qui saura réconcilier les histoires.La naissance d'un enfant handicapé racontée par sa fratrie.Un livre magnifique et lumineux.

  • Premier tome d'un diptyque plein de sorcellerie ! Zora est une pétillante sorcière de 12 ans qui vit, avec sa grand-mère Babouchka, sur le toit d'un immeuble parisien. Victimes de la chasse aux sorcières, elles ont trouvé refuge dans une étrange maison, invisible aux yeux des Nonsorciers et entourée d'un immense jardin magique qui les protège de tous dangers. La vie pourrait être douce mais entre la jeune fille et son aïeul : c'est la guerre. Babouchka n'aspire qu'à une chose que sa petite fille ait une vie normale, une vie dans le monde des Nonsorciers. Zora refuse de céder, elle, ce qu'elle veut, c'est être une sorcière ! Partir à l'aventure, sauver le monde, avoir une existence survoltée pleine de monstres, de périls et de dangers ! Malheureusement, sa grand-mère use de ses pouvoirs pour l'envoyer, contre son gré, au collège du coin... Loin des sortilèges et des potions, Zora découvre les histoires d'amitié, le besoin d'indépendance, les moqueries des camarades, les élans amoureux. Mais ces nouvelles expériences ont un prix que Zora n'est pas prête à payer : la magie. Une attitude qui risque de mettre en danger toute la communauté des sorcières... En abordant avec délicatesse et humour les questions de la différence et de la transmission, Les sortilèges de Zora forme un récit merveilleux aussi attachant qu'intelligent. 

  • Les étincelles invisibles Nouv.

    Addie est autiste. Lorsqu'elle apprend en cours d'histoire que sa petite ville de Jupiner a persécuté, torturé et exécuté au Moyen Âge des dizaines de sorcières, elle est bouleversée. Ces femmes accusées de sorcelleries n'étaient-elles pas autistes ou neuroatypiques comme elle ? Victime de brimades en classe, Addie se sent particulièrement concernée par leur sort. Elle décide de mener campagne pour que la ville de Jupiner rende hommage à ces sorcières injustement traitées.

  • Elle s'appelait Violante. Elle était arrivée après nous à l'école, et elle restait toujours un peu à l'écart. Avec sa tignasse de cheveux noirs, sa tache rouge sur la joue et son regard de flamme, elle ressemblait à une sorcière. On s'en méfiait, et on s'en moquait. Elle nous inquiétait, et elle nous fascinait. Mais quel était son secret ?

  • Une famille " un poil " particulière, des superpouvoirs embarrassants, des émotions fortes... et beaucoup d'humour !
    La famille Bigoudi vit dans un monde de monstres gentils où chacun a ses petites particularités. Mona, leur fille, a du mal à assumer la sienne : elle se transforme en créature hideuse, suante et baveuse dès qu'elle ressent une contrariété. Or Mona a bien du mal à contrôler ses émotions. Gare aux jets de flammes, aux crachats de bestioles... et aux fous rires !

  • À l'occasion de la sortie en salles du film d' Abdellatif Kechiche La vie d'Adèle - Chapitres 1 et 2, Palme d'Or à Cannes et librement adapté du Bleu est une couleur chaude, l'album paraîtra dans une nouvelle édition.« Mon ange de bleu, Bleu du ciel, Bleu des rivières, Source de vie... »La vie de Clémentine bascule le jour où elle rencontre Emma, une jeune fille aux cheveux bleus, qui lui fait découvrir toutes les facettes du désir. Elle lui permettra d'affronter enfin le regard des autres. Un récit tendre et sensible.

  • Mon nom est Sunny Nwazue et je perturbe les gens. Je suis Nigériane de sang, Américaine de naissance et albinos de peau. Être albinos fait du soleil mon ennemi. C'est pour ça que je n'ai jamais pu jouer au foot, alors que je suis douée. Je ne pouvais le faire que la nuit. Bien sûr, tout ça, c'était avant cette fameuse après-midi avec Chichi et Orlu, quand tout a changé. Maintenant que je regarde en arrière, je vois bien qu'il y avait eu des signes avant-coureurs. Rien n'aurait pourtant pu me préparer à ma véritable nature de Léopard. Être un Léopard, c'est posséder d'immenses pouvoirs. Si j'avais su en les acceptant qu'il me faudrait sauver le monde, j'y aurais peut-être réfléchi à deux fois. Mais, ce que j'ignorais alors, c'est que je ne pouvais pas empêcher mon destin de s'accomplir.

  • Noémia a dix-neuf ans, Tristan vingt et un. Ils se croisent tous les jours, ils se plaisent, c'est évident. Mais Noémia est étudiante et Tristan est sans-abri. Entre eux, il y a le froid, la société ; entre eux, il y a la rue... qui est difficile à traverser.

  • Ils sont jumeaux, et ont des rêves plein la tête : traqueur pour Nato, pilote de chasse pour Jade. Tout semble possible quand on étudie à l'Académie interstellaire. Pourtant, quand ils échouent accidentellement sur une planète non répertoriée, il ne sera plus question de rêver... mais de survivre. Le premier tome d'une série de science fiction captivante !
    Illustration de couverture : Dogan Otzel

  • Quand Sam Zabriski s'installe à Saint-Airy, dans la maison dite «du Disparu», le destin de ce village rural au riche passé historique bascule.Ici, on se méfie un peu des étrangers. Ici, on décatit très bien entre-soi. Ici, on a des certitudes, dont celle que l'humanité se compose d'hommes et de femmes. Or impossible de deviner à quel genre appartient Sam, par ailleurs énigmatique quant à son passé. L'incertitude et l'inconnu dérangent, les passion s'exaltent, les tensions s'aiguisent. Après quelques escarmouches, la guerre est bientôt déclarée. Personne n'en sortira indemne.Roman noir, roman politique, étude de moeurs, Indésirable déroule cinq années de la vie d'un microcosme perturbé par l'arrivée d'un corps étranger. Et forge une langue pour exprimer le dissemblable.Erwan Larher écrit à la main, lit beaucoup et restaure un monument historique du quinzième siècle. Depuis 2010, il est l'auteur de sept romans, les trois derniers publiés chez Quidam Éditeur - en particulier le remarqué Le Liivre que je ne voulais pas écrire (2017), qui tente d'inventer une forme et une écriture pour dire le drame du Bataclan, et Marguerite n'aime pas ses fesses (2016) et Pourquoi les hommes fuient ? (2019).

    Erwan Larher écrit à la main, lit beaucoup et restaure un monument historique du quinzième siècle. Depuis 2010, il est l'auteur de sept romans, les trois derniers publiés chez Quidam Éditeur - en particulier le remarqué Le Liivre que je ne voulais pas écrire (2017), qui tente d'inventer une forme et une écriture pour dire le drame du Bataclan, et Marguerite n'aime pas ses fesses (2016) et Pourquoi les hommes fuient ? (2019).

  • Avni est un petit garçon adorable. Dans sa nouvelle école, pourtant, il éveille la curiosité de ses camarades. En effet, il ne ressemble à aucun d'entre eux : il n'est ni un ours, ni un serpent, encore moins un poisson... Comme si cela ne suffisait pas, il possède des pouvoirs étonnants. Et pour cause : c'est un "Animal Vraiment Non Identifié" !

  • Dans la classe, tout le monde aime Avni. Bien sûr, Bambou le panda est son meilleur copain. Mais il s'entend bien avec tous. Surtout, il ne ménage jamais ses efforts pour aider les uns et les autres... ce qui parfois lui joue des tours. Rien n'est impossible pour le caractère bien trempé d'Avni. Même s'il arrive parfois que, à force de se mêler de tout, on risque bien de s'emmêler !

  • Née d'un père français et d'une mère nicaraguayenne, Cualli a fait très tôt l'expérience de la différence, dès l'école maternelle où ses cheveux crépus lui donnaient l'impression de n'être pas tout à fait comme les autres. Plus tard, alors que ses copines rêvaient de sortir avec Ken, c'étaient les garçons androgynes et mystérieux qui l'attiraient. Et puis, quand est venu le temps des premières expériences sexuelles, la douleur ressentie - au lieu du plaisir qu'on lui avait promis - a nourri durablement son mal-être. Mais qu'est-ce qui cloche chez toi, Cualli ?
    Ce roman graphique est le récit des découvertes, des rencontres et des questionnements qui jalonnent la vie des jeunes femmes d'aujourd'hui. Apprendre à connaître son corps et ses désirs, c'est mettre des mots sur ses peurs et ses douleurs. Au fil des années et des garçons qu'elle fréquente, et dont elle dresse des portraits aussi amusants que tendres, Cualli se découvre et met des mots sur ses démons : dysmorphophobie, asexualité, endométriose, vaginisme... Autant de maladies complexes qui deviennent claires sous la plume de l'auteure, qui décrit en parallèle son cheminement féministe, inextricable de son expérience personnelle.
    Un récit illustré autobiographique intimiste, sans fard, avec beaucoup d'humour, qui fut pour l'auteure le moyen de se défaire de certains tabous et permettra probablement à d'autres jeunes femmes de s'y reconnaître et être rassurées.

  • Tu as trente ans et tes aventures se suivent et se ressemblent. L'amour, tu commences chaque fois par t'en faire un film toute seule. Puis tu le portes à bout de bras jusqu'à ce que les masques tombent, surtout celui que tu t'es collé toi-même sur les yeux. Alors, imagine : entre ta petite vie sans histoire à Paris et une rencontre incertaine à l'autre bout du monde, toi, tu ferais quoi ? Ne me dis pas : « J'irais parce que je n'aurais rien à perdre. » Et si cette fois, justement, tu avais tout à y perdre ?

  • Dès la grande section de Maternelle, Milan Poche Poussin accompagne les apprentis lecteurs avec une formule inédite de livre en 3 parties : 1. L'échauffement, avec des jeux pour prendre confiance - 2. Le récit, avec une histoire simple à lire - 3. La récréation, avec une comptine pour se détendre. Une nouvelle collection conçue avec un conseiller pédagogique pour entrer dans la lecture en douceur.
    Gontran a une passion. le foot ? Gontran adore... les livres ! Lire tout le temps, voilà ce que veut Gontran. Quelle drôle d'idée !

  • Annabel

    Kathleen Winter

    En 1968 au Canada, dans un village reculé de la région du Labrador, un enfant voit le jour. Ni tout à fait homme ni tout à fait femme, il est les deux à la fois. Seules trois personnes partagent ce secret : les parents de l'enfant et Thomasina, une voisine de confiance. Ensemble, ces adultes prennent la difficile décision de faire opérer l'enfant et de l'élever comme un garçon, prénommé Wayne. Mais tandis que ce dernier grandit, son moi-secret - une fille qu'il appelle Annabel - ne disparaît jamais complètement...

    « Bien plus que des questions de chromosomes, Annabel traite du potentiel des humains pour la cruauté, le mépris et l'ignorance, tout autant que pour la tolérance, la générosité, la force. La réussite de Winter ici est tout aussi miraculeuse que la naissance de Wayne. » Christine Fischer, The Globe and Mail

    « Remarquable. Un texte profondément émouvant en même temps qu'un puissant cri de ralliement. » The Times

  • Sans armure

    Cathy Ytak

    C'est d'abord sa voix, entendue à la radio, qui attire Yannick. Derrière cette voix, se cache Brune, à la sensibilité à fleur de peau et qui ne résiste pas à la tendresse de Yannick.
    Yannick lui raconte son enfance et ses rêves, mais Brune se dévoile peu, sauf lorsque ses émotions la plongent dans des crises qui la laisse pantelante.
    Malgré l'amour qu'elles se portent, un soir, Brune claque la porte de l'appartement après avoir jeter cette phrase à Yannick : « Tu comprends rien ! ». Ahurie, la jeune femme cherche enfin à voir son amie telle qu'elle est.

    Après des études à l'École Estienne, Cathy Ytak se dirige vers le journalisme et la traduction. Aujourd'hui, elle écrit des romans, des guides pratiques, et traduit de la littérature contemporaine catalane. Chez Talents Hauts, elle a publié le roman D'un trait de fusain (coll. Les Héroïques), en 2017, et Les vraies richesses en 2019.

  • En apprenant qu'il entrait en cinquième au collège des Museaux, Elliot avait trouvé le nom de l'établissement plutôt marrant, il s'était même dit qu'il allait pouvoir y changer de vie, en finir avec ses ennuis. Tu parles ! Il risque de trouver le temps long ici. Il n'y a pas de réseau et pas de WiFi. Des profs complètement barges, des élèves nourris au quinoa qui trouvent normal d'apprendre l'estonien en LV1 ou de grimper aux arbres en EPS. Sans parler de cette fille au prénom bizarre, Péline, une grande rousse qui s'est mis en tête d'accueillir les nouveaux internes... Elle le poursuit ! Elliot a pourtant intérêt à s'en faire une alliée. Quelqu'un a fouillé sa chambre, et il sait bien ce qu'on y cherchait : un objet précieux qu'il a caché dans ses bagages, un souvenir de son ancienne vie...

  • Nouveau venu au collège Georges-Brassens, Vladimir, dit Vlad, a les genoux qui se cognent et les mouvements désordonnés d'un pantin désarticulé... Handicapé de naissance, et passionné de cinéma, il est aussi drôle, sensible, généreux et n'a pas la langue dans sa poche.
    Lou est séduite... et Vlad tombe amoureux. Mais Lou sort avec le beau Morgan...

  • Sourde de naissance, Iris, 13 ans, s'identifie à Blue 55, une baleine incapable de communiquer avec les siens. Iris entraîne sa grand-mère jusqu'en Alaska pour la rencontrer. Un voyage fait de découvertes et de générosité. Une renaissance.
    « Le thème du handicap est traité à la fois avec émotion et sans fards, ce qu'on ne peut qu'applaudir : le travail de sensibilisation dans un écrin littéraire est parfait. À lire sans hésiter. » Ricochet, Sophie Pilaire

  • George

    Alex Gino

    Beaucoup de gens aiment George. Maman est très fière de son petit garçon, elle pense qu'il deviendra « un jeune homme très bien ». Scott aime beaucoup son « frérot ».
    Et Kelly le tient pour son « meilleur ami ». Mais George sait que les gens ne voient pas qui elle est vraiment. Car, George en a la certitude, elle est une fille.
    Alors, quand sa maîtresse propose de jouer une pièce de théâtre à l'école, George veut plus que tout interpréter le personnage de Charlotte. Elle sera parfaite, et les gens verrons enfin qui elle est.
    Comment leur faire comprendre que c'est le rôle de sa vie ?

  • Qu'est-ce que l'autisme? Un trouble du développement, un handicap mental ou une différence cognitive naturelle, souvent apparentée à certaines formes de génie? Tout cela à la fois, et bien davantage encore. En dévoilant l'histoire de l'autisme, le journaliste d'investigation Steve Silberman offre un récit inédit et captivant. On y découvre notamment que Leo Kanner et Hans Asperger, les deux premiers cliniciens à avoir défini la notion d'autisme dans les années 1940, l'ont fait de manières profondément différentes. On y trouve également les véritables raisons de la forte augmentation des cas diagnostiqués ces dernières décennies, ainsi que le concept novateur de neurodiversité, amené à changer la donne. Au fil de l'enquête, les recherches scientifiques et les parcours courageux des personnes autistes, parfois célèbres, et de leurs proches montrent que les différences neurologiques mises en évidence par l'autisme (caractérisées par des troubles comme la dyslexie ou le déficit de l'attention) ne sont ni une maladie ni la conséquence de la toxicité du monde moderne, mais la simple expression de variations naturelles qui sont autant de richesses pour le genre humain. Un livre événement qui changera votre vision sur l'autisme.

  • Grandir dans un orphelinat n'a pas été facile pour Leila. Souvent enfermée et ligotée par les autres orphelines parce qu'elle était différente, elle est devenue une reine de l'évasion. Depuis qu'elle a été adoptée par les Vernon, elle n'a fait qu'améliorer ses capacités. Et son talent est aujourd'hui admiré par ses amis Carter, Theo, Ridley, et les jumeaux Olly et Izzy, avec qui elle a crée le groupe secret des Magikids.
    Mais elle n'imagine pas à quel point son don est précieux... Quand une mystérieuse voyante revient en ville pour donner un grand show, les Magikids sont confrontés à d'étranges évènements et vont avoir besoin de Leila pour s'évader des pires situations.

  • C'est les vacances pour notre petit groupe de copains. Vlad est invité à passer 2 semaines dans la villa de la compagne de son grand-père, au bord de l'océan ; il s'y rend avec Saïd, Mathilde et les jumelles, et plus tard Dylan. Mais, après une chute, le grand-père est transporté à l'hôpital, et les adolescents se retrouvent presque livrés à eux-mêmes.
    Dans le village, ils ont la surprise de retrouver Lou, devenue animatrice d'une colonie de vacances pour adultes handicapés ; et, visiblement, l'histoire entre Vlad et elle n'est pas tout à fait finie. Mais, plus grave : au bord de la mer et dans le village, la présence d'adultes handicapés pose problème. Il va falloir lutter pour se faire accepter.
    Tandis que les jeunes gens tentent d'insuffler un peu de raison dans le monde, les adultes semblent se déchaîner : la mère de Vlad lui présente en effet un nouvel amoureux qui n'est autre que... Flachard, l'ex-principal adjoint, devenu aspirant peintre. Le gang des Coeurs tordus va-t-il à nouveau tenter de rebattre les cartes amoureuses ?

empty