Policier & Thriller

  • Face à la souffrance de tout un peuple, n'est-il pas temps, désormais, de prendre les armes et de renverser toutes ces institutions barbares ?
    Haïti 2009 - Dans un pays meurtri, marqué par le mépris, ravagé par la misère et la corruption, sous perfusion onusienne permanente, cette « fiction humanitaire » retrace l'odyssée d'une belle journaliste aux yeux pers, d'un activiste basque en rupture, d'un humanitaire en « cherchance », d'un baroudeur québécois et d'une bande d'haïtiens « habités » en quête de liberté et de changement. Sur fond d'atmosphère vaudou, de douceur créole et de violence sauvage, ils vont s'aimer, rêver, s'engager et fomenter une révolution.
    De l'humour à l'érotisme en passant par le suspense, Gilles Petitdemange nous offre un roman-reportage qui met en lumière les problèmes sociétaux, politiques et économiques d'Haïti.

  • Marcus Gilles journaliste free-lance, dilettante et désabusé, envoyé pour une pige alimentaire dans une ville thermale de province, se retrouve plongé malgré lui au coeur d'une sombre affaire politico-mafieuse liée à la marchandisation de l'eau douce. De la bourse de Francfort, en passant par le port de Tanger, jusqu'aux déserts d'Arizona, sans oublier Paris-Barbès, c'est à une impitoyable immersion dans la mondialisation et la politique spectacle que nous convie l'auteur. Une critique drôle et acide de la communication paillette et d'un totalitarisme soft et souriant. Un alter polar pamphlétaire des années 2010.

  • Le troisième millénaire (ils le disaient) devait leur apporter une résurrection Mince de conversion. Les grains de leurs chapelets ressemblaient à des balles dum-dum. D'ailleurs, ils ne laissaient à personne le temps d'achever un pater. S'ils portaient des masques blancs, c'était pas pour se planquer, mais pour se faire voir. La bonne ville de Lyon venait d'hériter de drôles de paroissiens ! Le commissaire Paul Millet et ses poulets se sentaient désarmés devant ces malfrats semant la panique sans semer de traces. Leurs clients ne frayaient pas avec le mitan traditionnel. Les flics se creusaient le pif, les indics se cassaient le nez, parce que l'ouvrage fini ils redevenaient des mecs comme les autres. Avec ça qu'ils ne fréquentaient pas trop le confessionnal. Alors où les loger ? Richard, reporter photographe, le frère de Paul Millet, en fit les frais sanglants, le huit décembre, au soir de la journée d'actions de grâces à la Vierge Marie. En guise de goupillons ils maniaient des battes de base bail, les gugus. Richard fit une prière pour se les farcir. « Seulement une fois, mon Dieu ». Elle fut exaucée. Il les retrouva... mais sous d'autres cieux.

  • Les Racineux, gros arboriculteurs des Mauges, avides de rendement, préparent le mariage de leur fille unique, avec Valentin, jeune ingénieur soucieux de l'équilibre écologique. Le retour de Matilda, fille de l'étrangère jadis aimée et haïe, et une macabre découverte vont déchirer le calme apparent de ce bocage laborieux, secret, et réveiller les passions enfouies... Le Mouchoir dans la plaie a été écrit par une quarantaine de personnes de professions diverses (bibliothécaires, agriculteurs, ouvriers...) réunies dans quatre ateliers d'écriture animés par Ricardo Montserrat dans le cadre de l'opération « Nuages noirs sur le bocage ». L'écriture collective de ce roman noir a été nourrie des traditions fortes, des caractères bien trempés de l'environnement de ce terroir des Mauges.

  • Respire le bon air de chez nous, amigo... ! Ça va être la belle vie pour toi... Fais-toi plaisir... Fais-nous plaisir... Et profite...

  • Dans ce coin de Loire Atlantique, du côté de Préfailles, les pêcheurs amateurs ont coutume, dès qu'ils ont débouché la première bouteille de leur journée en mer, d'en verser quelques gouttes dans l'océan, pour se concilier les bonnes grâces de Neptune, dieu de la mer et d'Éole, dieu des vents. En mai 1968, l'auteur installe sa famille à Nantes où ils apprécieront, loin de Paris, le rythme apaisant des villes de province. Découverte aussi, sur la falaise, en face de Noirmoutier, à Préfailles, d'une maison isolée, sans le moindre confort mais dont le charme et la situation sont tels que Philippe et Danièle d'Argis en deviennent amoureux fous. Lui, s'initie à la navigation, à la pêche en mer et va traquer les requins bleus au large de Belle île. Elle, s'ingénie à faire de La maison de Préfailles un havre accueillant pour les marins qui rentrent de leurs expéditions. Ce livre aurait pu être seulement le récit de leur rencontre avec la pierre, la mer, le vent, la lande, l'horizon... Mais les épreuves sont arrivées et le bonheur passé a laissé à tous les membres de la famille la vague à l'âme.

empty