Archipoche

  • " Il commença par la blouse, il arracha les agrafes métalliques du col, coupa les boutons des manches ainsi que ceux qui fermaient le devant de la blouse, puis il fendit entièrement les boutonnières, ensuite de quoi Camus fit sauter ce vêtement inutile ; les boutons du tricot et les boutonnières subirent un sort pareil ; les bretelles n'échappèrent point, on fit sauter le tricot. Ce fut ensuite le tour de la chemise : du col au plastron et aux manches, pas un bouton ni une boutonnière n'échappa... T'as pas de caleçon ? Non ! repris Lebrac, en vérifiant l'intérieur de la culotte qui dégringolait sur les jarrets. Eh bien, maintenant, fous le camp ! "Deux bandes d'enfants de deux villages rivaux, Longeverne et Velrans, dans la campagne française à la fin du dix-neuvième siècle, s'affrontent : coups de pied et de poings, jets de cailloux et de bâtons, dans le but de couper les boutons qui retiennent leurs vêtements. L'humiliation est inévitable pour ceux qui tombent aux mains de l'ennemi. En outre, ils risquent une correction des parents s'ils reviennent dépenaillés.

  • Sage comme une image Nouv.

    Sage comme une image

    Ruth Rendell

    La réédition d'un suspense psychologique, devenu introuvable, de Ruth Rendell, dont nombre de romans ont été adaptés au cinéma (Almodovar, Chabrol, Ozon, Miller...). " Sans aucun doute l'une des meilleures romancières de notre époque ", Patricia Cornwell
    Ils sont jeunes et viennent de se rencontrer. Leur histoire d'amour pourrait être idyllique, mais chacun d'eux cache de profondes fêlures.
    Teddy Brex n'a reçu dans son enfance aucun amour. Il a appris qu'il ne fallait pas se fier aux autres. Seules comptent pour lui, qui exècre la laideur, les oeuvres d'art et la beauté.
    Jusqu'au jour où il rencontre Francine, belle comme un tableau, sage comme une image, et qui, à sept ans, a été témoin du meurtre de sa mère.
    Ces deux êtres traumatisés pourront-ils s'aimer sans se détruire ?
    Dans ce roman superbe et inquiétant, Ruth Rendell " dépeint avec une précision clinique les rapports familiaux et dresse un bilan désastreux des conséquences des traumatismes de l'enfance. Des meurtres et une chute finale d'une noire ironie complètent ce suspense haut de gamme qui ravira les amateurs de psychologie ". (Claude Mesplède)

  • Où es-tu, maman ?

    Cathy Glass

    Élevée par une mère droguée et alcoolique, la petite Melody, 8 ans, vit dans un sous-sol froid et humide, ne mange pas à sa faim et ne va pas à l'école. Mais, derrière ce cas de maltraitance ordinaire, se cache une réalité plus complexe... et plus douloureuse. À Cathy Glass, mère d'accueil, de lui redonner le sourire. Ses récits ont déjà touché 3 millions de lecteurs.
    Élevée par une mère droguée et alcoolique, la petite Melody, 8 ans, vit dans un sous-sol froid et humide, ne mange que rarement à sa faim, ne se lave pas et ne va plus à l'école.
    Lorsqu'elle est confi ée à Cathy Glass, son histoire apparaît tristement banale à cette maman d'accueil habituée à recevoir chez elle des enfants en grande détresse.
    Mais, derrière ce cas de maltraitance, se cache une réalité plus complexe... et douloureuse. Avec douceur, Cathy va tenter de redonner confiance à la fillette.

  • L'enfant de l'enfer

    Cathy Glass

    Le nouveau récit inédit de Cathy Glass, mère d'accueil qui redonne le sourire aux enfants maltraités.
    Cathy, mère d'accueil dévouée, se voit confier Aimée, petite fille de huit ans qui a connu l'enfer au côté d'une mère toxicomane qui la délaissait.Sale, infestée de poux, agressive, illettrée, Aimée découvre auprès de Cathy des plaisirs simples : une chambre à soi, de vrais repas, des bains, des vêtements propres et, surtout, la présence d'adultes affectueux.Sur le chemin de l'apaisement, Aimée trouve en Cathy une oreille attentive et lui dévoile les plus sombres moments de sa jeune existence.Une libération nécessaire pour qu'elle puisse laisser le passé derrière elle et aborder l'avenir avec le sourire.

  • Ne dis rien à maman

    Sarah Preston

    Le cauchemar d'une petite fille de 11 ans, abusée par deux prédateurs sexuels. Le témoignage bouleversant d'une femme qui, grâce à l'amour, a trouvé la force de se reconstruire.
    " Ne dis rien. Personne ne te croira... " À 11 ans, Sarah est trop timide pour faire entendre sa voix.Bill est un ami de sa mère à qui elle est censée rendre de menus services. Mais l'homme révèle bien vite son véritable visage : semaine après semaine, il abuse de Sarah et la persuade de garder le silence.Le cauchemar de la petite fille ne s'arrête pas là : sa mère ayant quitté le domicile familial, Sarah est laissée à la garde de son père... qui la violente à son tour. Combien de temps encore la jeune enfant pourra-t-elle supporter pareil calvaire ?Aujourd'hui adulte, Sarah témoigne de l'impunité des hommes et des méfaits du silence.

  • Violentée

    Cathy Glass

    Lorsque Cathy Glass, mère d'accueil, se voit confier la garde de Jodie, une petite fille de 8 ans, elle ignore encore qu'elle va affronter le cas le plus difficile de sa carrière.Jodie, particulièrement violente envers elle-même et son entourage, a le niveau mental d'une enfant de 4 ans et souffre d'un trouble de dédoublement de la personnalité : apparaissent fréquemment une fillette de 2 ans, Amy, et un homme particulièrement cruel, Reg.Quelles atrocités ses parents ont-ils bien pu lui faire subir pour la détruire à ce point ? Sa mère d'accueil va découvrir l'horreur absolue qui empêchait la petite fille de s'ouvrir.Petit à petit, à force de persévérance et de gentillesse, Cathy va réussir à obtenir la confiance de Jodie, qui finira par se confier à elle. Elle retrouvera la joie de vivre et l'innocence qu'elle n'aurait jamais dû perdre.

  • - 27%

    Une enfance brisée

    Cathy Glass

    Cathy Glass, mère d'accueil, fait la rencontre de Dawn, une jeune fille de 13 ans traumatisée et qui semble cacher un lourd passé. Quel est son secret ? Le récit vrai d'une enfance à jamais meurtrie.
    Une enfant à la dérive En conflit avec sa mère, Dawn, 13 ans, est confiée à Cathy Glass, parent d'accueil.Avec son allure douce et enfantine, sa bonne volonté et son besoin d'affection, la jeune fille semble équilibrée.Mais Cathy découvre bientôt que Dawn sèche les cours, rentre parfois ivre et, surtout, se scarifie.Quel traumatisme Dawn a-t-elle donc connu pour s'infliger de telles blessures ?Cathy, qui n'a pas encore une grande expérience des ados en crise, va faire tout son possible pour aider Dawn à surmonter ses peurs et retrouver la joie de vivre.

  • " Le récit de Catherine Barneron est aussi celui de la quête de ses origines. " Actualités sociales
    Bien qu'heureuse chez son parrain et sa marraine, Catherine rêve de connaître ses vrais parents.
    À 6 ans, à la sortie de l'école, une femme qui se présente comme étant sa mère l'emmène chez elle. La petite Cathy ne peut croire au miracle que quelques heures car, dès l'arrivée dans sa nouvelle maison, l'enfer commence pour elle.
    Pendant six années, elle sera humiliée, torturée mentalement et physiquement. Esclave de sa mère et de ses frères et soeurs, jouet sexuel du compagnon de sa mère, elle n'a d'autre choix que de se taire. Elle devra sa survie à la Ddass, qui la place à l'âge de 12 ans.
    Récit d'une enfance humiliée, ce témoignage bouleversant est une lecon de courage. Et un cri pour demander justice.

  • Innocente

    Audrey Delaney

    Bien qu'abusée et maltraitée pendant toute son enfance, la jeune Audrey a gardé le silence. Enfin elle se libère de son terrible secret... Inédit, ce témoignage est bouleversant.
    Un trop lourd secret pour une si jeune fille Les premiers souvenirs d'Audrey remontent à ses trois ans, l'âge où son père commence à abuser d'elle.Trop jeune pour comprendre et y mettre des mots, la petite fille endure ce cauchemar pour préserver les autres : sa mère, ses frères, mais aussi les petites filles du voisinage.Derrière un comportement de plus en plus rebelle, Audrey cache des appels au secours, mais personne ne l'entend. Elle grandit avec ce trop lourd secret et ce n'est qu'à l'âge adulte qu'elle trouvera la force de parler, puis de témoigner contre son père.De son enfance douloureuse à sa reconstruction, Audrey Delaney livre ce témoignage pour toutes les victimes prisonnières du silence.

  • Mon père m'a vendue

    Sean Boyne

    Irlande, début des années 1970... Nuala a 16 ans. Un jour, son père décide de la marier à l'un de ses riches clients : un veuf de 65 ans. Prix convenu : £2500 et une voiture.Bien que tout le monde réprouve cette union, nul n'ose affronter le patriarche. Malgré un arrangement prénuptial stipulant qu'il n'y aurait aucune relation sexuelle, son mari la violera et la battra.Elle essaie alors de demander de l'aide, mais à cette époque le viol conjugal n'est pas reconnu par le système judiciaire et la police préfère ignorer son calvaire.À la mort de son mari, libérée de ses menaces, Nuala s'enfuit à Londres où elle enchaîne les jobs. Aujourd'hui mère de plusieurs enfants, elle a réussi à se reconstruire.

  • " Les parents d'accueil recoivent rarement les éloges qu'ils méritent. Avec Cathy Glass, cela devrait changer ! " First Magazine
    Quel désarroi pour Cathy quand elle se voit confier Donna par les services sociaux ! La fillette de 10 ans semble porter sur ses épaules toute la tristesse du monde. Elle a le regard vide et ne dit pas un mot.
    Mais Cathy possède un don, celui de redonner confiance aux enfants qu'elle accueille chez elle.
    Avec Donna, le chemin sera long. Elle mettra du temps à révéler l'horreur que les siens lui ont fait subir. Une vraie vie de souffre- douleur ! Sa mère la battait, l'humiliait, la traitait en esclave et buvait l'argent des allocations...
    Comment dès lors ne pas se laisser étouffer par la colère et la rage ? Et, surtout, retrouver le sourire et l'espoir ?

  • Le jouet du prédateur

    Sascha Buzmann

    " 86 jours de terreur. Une seule idée : survivre. Un témoignage d'une intensité rare. " Der Spiegel
    En ce 9 janvier 1986, la neige tombe à gros flocons sur la région de Francfort. Au pied de son immeuble, Sascha, 9 ans, fait un bonhomme de neige.
    Surgit alors un inconnu, qui l'enlève.
    Pendant près de 3 mois, Sascha va connaître l'enfer. Dans une caravane sans eau ni électricité, il survivra aux coups, aux viols à répétition, à la crasse, à la faim... Mais à quel prix ?
    Vingt-huit ans plus tard, voici son histoire, qui est aussi celle d'une lente reconstruction.

  • Terrifiée

    Sharon Mcgovern

    " J'avais quatre ans. J'étais très fière de ma nouvelle robe, mais je ne pouvais pas sourire au photographe. Je me cache le visage parce que je suis terrifiée. Près de moi se tient un monstre, mon beau-père. L'homme qui m'a volé mon innocence et mon enfance. C'est à l'époque où cette photo a été prise qu'il a commencé à agir, juste avant que débutent les coups et que commence vraiment mon cauchemar... "Angleterre, milieu des années 1970. Les quatre premières années de la vie de Sharon sont heureuses et insouciantes. Jusqu'au jour où ses parents se séparent.Sa mère fait alors la rencontre de Mick, avec qui elle emménage. La vie de Sharon devient alors un enfer. Mick, un homme violent et colérique, bat la mère de Sharon et abuse d'elle. De cinq à dix-sept ans, elle subira les coups et les viols répétés de cet homme qui, parce qu'il a des relations dans la police, agit en toute impunité.Heureusement, Sharon s'en sortira et parviendra à se reconstruire.

  • Pour le monde extérieur, le père de Lizzie McGlynn était un citoyen modèle. Mais pour la jeune Lizzie, c'était un monstre pervers et violent.Pendant des années, Lizzie a été violée et battue par son père, sous les yeux de sa mère, impuissante. À 12 ans, Lizzie trouva néanmoins le courage de dénoncer son père, qui fut emprisonné. Pourtant, douze semaines plus tard, on l'autorisa à regagner son foyer, et il recommença à y faire régner la terreur.Frappée et abusée, Lizzie savait qu'elle devait rester en vie pour protéger ses deux petits frères. Elle parvint finalement à se défaire de l'emprise diabolique de son père, mais les plaies physiques et psychologiques ne se refermaient pas...Jusqu'au jour où elle réussit à puiser en elle la force et le courage de pardonner à l'homme qui lui avait causé tant de douleur.

  • Londres, 18 août 1983. La petite Hope, 9 ans, se rend au commissariat où elle demande à voir son assistante sociale et à quitter le domicile familial. Dans ce témoignage, elle dévoile l'enfer qu'elle et ses deux petits frères ont vécu enfants : leurs parents étaient alcooliques, les disputes fréquentes - et violentes. Les enfants, négligés, affamés, vivaient un calvaire, étant souvent livrés à eux-mêmes. Hope sera donc placée en foyer et enfin scolarisée normalement. Elle raconte ici son odyssée, qui sera suivie d'une longue et lente reconstruction physique et psychologique.

  • " Ce livre lève le voile sur l'une des sectes les plus secrètes et dangereuses qui ait jamais existé. " Western Daily Express
    Celeste, Kristina et leur demi-soeur Juliana ont grandi toutes trois au sein de la secte des Enfants de Dieu. Kristina s'est enfuie avec sa mère quand elle avait 12 ans, tandis que Celeste et Juliana n'ont pu s'échapper que longtemps après.
    Séparées très jeunes, les soeurs témoignent ici à trois voix de leur vie au coeur de cette organisation internationale qui, au nom de la "Loi d'amour", encourageait la pédophilie et la violence.
    Victimes dès l'âge de 3 ans de tortures mentales et physiques, forcées à la mendicité et à la prostitution, violées par les membres de la secte, conduites de pays en pays sous de fausses identités, elles livrent ici le témoignage bouleversant de leur jeunesse sacrifiée et de leur difficile combat pour se reconstruire.

  • Cathy, mère d'accueil expérimentée et dévouée, se voit confier la petite Beth, 7 ans, car son papa Derek, avec qui elle vit seule, vient d'être hospitalisé. À certains détails troublants que lui livre la fillette, Cathy soupçonne bien vite une relation étrange entre le père et son enfant. Un lien si exclusif que même la compagne de Derek a fui... Cathy découvre alors l'horreur. Comment s'y prendre pour permettre à la petite fille de retrouver sourire et joie de vivre ?

  • Ne dis rien...

    Cathy Glass

    " Un formidable message d'espoir. " Star Magazine
    Quand Reece, 7 ans, est confié à Cathy Glass, le petit garcon est déscolarisé et a déjà été renvoyé de nombreux foyers d'accueil. Dernier d'une famille de six enfants, tous placés, il est extrêmement violent.
    Portée par son désir de secourir cet enfant en détresse, Cathy va tenter de comprendre son histoire. Mais Reece, lui, ne veut pas parler: sa mère lui a fait promettre de taire les violences qu'il a subies...
    À force de tendresse et d'obstination, Cathy va pourtant découvrir son abominable secret. À partir de là, elle pourra aider Reece à guérir des démons qui le hantent...

  • Alex, 7 ans, enfant de personne Nouv.

    Le nouveau témoignage de Cathy Glass, la maman d'accueil qui redonne le sourire aux enfants maltraités et abandonnés des leurs que les services sociaux lui confient. Une auteure au lectorat fidèle qui évoque dans ce récit inédit le cas d'Alex, 7 ans, victime d'un passé traumatisant.
    Après des débuts difficiles, entre une mère droguée et de multiples séjours chaotiques en familles d'accueil, Alex, 7 ans, sera bientôt officiellement adopté par un jeune couple. Enfin une famille à lui !
    Mais rien ne va se passer comme prévu. Cathy Glass pensait simplement accompagner Alex dans sa transition ; c'est un défi bien plus grand qui l'attend, tant le cas du petit garçon semble désespéré du fait de son lourd passé...
    /> C'est compter sans l'expérience et la douceur de Cathy qui démontre une nouvelle fois qu'elle est bien plus qu'une mère d'accueil : une véritable maman de coeur.

  • Toute nue

    Lilly Lindner

    Petite fille abusée par ce voisin que sa mère trouve si gentil, ado meurtrie, Lilly souffre d'anorexie et s'inflige de terribles scarifications.À 17 ans, elle va vivre un week-end d'horreur, dont elle refusera de parler.À 20 ans, elle tente de vaincre son dégoût du sexe en se prostituant.C'est alors qu'elle va se mettre à écrire, pour soulager sa souffrance. Grâce à ce récit, elle parvient enfin à révéler ce week-end atroce dont elle a toujours gardé le secret...Aujourd'hui, grâce à la patience et à l'amour d'un homme, qui a su gagner sa confiance, Lilly a réappris à vivre et mène une existence normale.

empty