Littérature traduite

  • Ce recueil, qui fait place aussi bien à l'essai qu'à la poésie, met face à face vingt et un textes et les images qui leur correspondent. Des pages d'époques, de longueur et de genres différents, qui déploient toute la gamme d'un styliste virtuose : poèmes, proses, caprices, petite scène dramatique, critique d'art, compte-rendu d'exposition... avec pour dénominateur commun, la peinture. Walser y exprime toute la saveur des peintures galantes de Fragonard, fait bruisser de vie les images d'un album d'Anker ; converse avec l'Olympia de Manet, révèle des détails inattendus de La Vénus du Titien, rehausse le mordant des miniatures de Daumier... Voici un itinéraire dans la galerie intérieure de Robert Walser, à la découverte d'une sensibilité perçante, chaloupée et délicieusement espiègle.

    Robert Walser (1878-1956) est l'auteur d'une oeuvre pleinement découverte après sa mort. Aujourd'hui, il est considéré comme le plus grand écrivain alémanique de la première moitié du XXe siècle. L'essentiel de son oeuvre se compose de centaines de proses rassemblées en volumes par l'auteur lui-même ou dispersées sous forme de « feuilletons » dans les journaux de l'époque, d'autres encore restées à l'état d'esquisses, comme Le Territoire du crayon.

  • Les dessous rouges vont mettre le feu aux poudres...
    Eleanor est amoureuse de Lord Edward depuis toujours. Malheureusement pour elle, Ned clame à qui veut l´entendre qu´il la considère comme une soeur. Ellie décide de tourner la page et de trouver chaussure à son pied à l´occasion du bal qu´organise la duchesse des Coeurs, connue pour ses talents d´entremetteuse. Mais la jeune femme éconduit les prétendants que son hôtesse a invités. Il faut dire qu´entre le cabotin au faciès de taupe et l´adonis à l´ego démesuré, Ellie a peu de chances de faire une bonne pioche. Pourtant lorsque Ned se retrouve malencontreusement en possession des dessous de la jeune femme, il ne la voit plus du même oeil. Ellie se risquera-t-elle encore à conquérir son coeur ?
    « Une excellente soirée de lecture. » Romantic Times

empty