• Dans un futur indéterminé, des survivants vivent depuis plusieurs générations dans un immense silo creusé dans la terre, à l'abri d'une atmosphère devenue toxique. Seul un immense écran relayant les images filmées par des caméras les relie au monde extérieur. Lorsque cette société bannit l'un des siens, il est envoyé dehors, vers une mort certaine, et pourtant, tous sans exception vont, avant de mourir, nettoyer les capteurs des caméras. Pourquoi ? Une grande bouffée d'air (frais) dans la SF.

  • Ce recueil, qui fait place aussi bien à l'essai qu'à la poésie, met face à face vingt et un textes et les images qui leur correspondent. Des pages d'époques, de longueur et de genres différents, qui déploient toute la gamme d'un styliste virtuose : poèmes, proses, caprices, petite scène dramatique, critique d'art, compte-rendu d'exposition... avec pour dénominateur commun, la peinture. Walser y exprime toute la saveur des peintures galantes de Fragonard, fait bruisser de vie les images d'un album d'Anker ; converse avec l'Olympia de Manet, révèle des détails inattendus de La Vénus du Titien, rehausse le mordant des miniatures de Daumier... Voici un itinéraire dans la galerie intérieure de Robert Walser, à la découverte d'une sensibilité perçante, chaloupée et délicieusement espiègle.

    Robert Walser (1878-1956) est l'auteur d'une oeuvre pleinement découverte après sa mort. Aujourd'hui, il est considéré comme le plus grand écrivain alémanique de la première moitié du XXe siècle. L'essentiel de son oeuvre se compose de centaines de proses rassemblées en volumes par l'auteur lui-même ou dispersées sous forme de « feuilletons » dans les journaux de l'époque, d'autres encore restées à l'état d'esquisses, comme Le Territoire du crayon.

  • Vingt ans après la Revue de littérature générale et ses deux numéros historiques, Olivier Cadiot a eu envie de revenir sur le sujet, mais cette-fois sans l'aide de sociologues, de philosophes, de musiciens ou de paysagistes. Avec les seuls moyens de l'écrivain contemporain. Sans plans, ni cartes, ni partitions, ni théorie. Cela donne un feuilleton en plusieurs épisodes, comique et sensible, une histoire en zig-zag émaillée de conseils à de futurs auteurs... et surtout à soi-même. Une suite de variations consacrées aussi bien au passé de la littérature qu'à son présent, à son avenir, à sa mort annoncée mais toujours différée. Ce n'est pas à proprement parler une fiction, bien que cela y emprunte des personnages, des « figures », des cas psychologiques et une vraie liberté de ton ; ce n'est pas non plus un essai bien que s'y retrouvent théories, hypothèses et débats : c'est un livre d'Olivier Cadiot.

  • Du Texas à la Californie, en passant par New York, sur la route de Janis Joplin, première star féminine de l'histoire du rock. Au fil de ce voyage, des lieux traversés, de la diversité des rencontres avec ceux qui ont travaillé, vécu avec Janis Joplin, ceux qui l'ont aimée ou détestée, se dessine le portrait d'une chanteuse complexe qui transgresse les lois du genre, qu'il soit sexuel ou musical. Le récit de cette trajectoire exceptionnelle est un «roman vrai», à travers lequel Jeanne-Martine Vacher nous fait découvrir l'histoire américaine des 50's et 60's, sa brutalité, son conservatisme, mais aussi ses aspirations révolutionnaires : féminisme, mouvement gay, lutte pour les droits civiques, hédonisme hippie, puissantes lames de fond qui ont modelé la société d'aujourd'hui.

    Jeanne-Martine Vacher est une productrice éditoriale, journaliste, auteure, programmatrice culturelle, coach. Elle a été également l'une des voix des émissions musicales de France Culture pendant plus de 25 ans.

  • L'éruption d'un supervolcan a plongé l'Italie dans le chaos. C'est pourtant vers l'épicentre que se dirigent Vasko, Nora et Virgile, trois ados recherchés pour meurtre, accompagnés par Alix, qui cherche à gagner l'oeil du cyclone pour disparaître. C'est justement Alix que Florence, son ex, espère retrouver à New York, à l'issue d'une folle enquête. Quant à Luca, jeune Napolitain rescapé in extremis d'un désastre au Groenland, il est décidé à regagner sa région natale pour retrouver des survivants.

    Une Italie post-apocalyptique, une Europe plongée dans l'écologie totalitaire, des États-Unis frappés par le racisme : les protagonistes de cette deuxième saison de Stand-by vont devoir affronter la réalité d'un monde nouveau.

    Nés en Suisse romande entre 1985 et 1988, Bruno Pellegrino, Aude Seigne et Daniel Vuataz écrivent, romans, nouvelles, essais, seuls ou au sein du collectif AJAR. Un jour, les éditions Zoé leur demandent : ça donnerait quoi, une série TV en livre Les voilà désormais auteurs d'un feuilleton littéraire. Après une première saison parue en 2018 et une performance jouée à de nombreuses reprises pour raconter leur aventure, ils reviennent avec la deuxième saison de Stand-by.

  • Lorsqu'un volcan dans la région de Naples entre en éruption, un prodigieux nuage de cendres paralyse progressivement l'Europe, clouant les avions au sol et brouillant les communications. Sur le point de s'envoler pour New York depuis Paris, Alix Franzen doit revoir ses plans. Au Monténégro, Nora, Vasko et Virgile, trois adolescents, se retrouvent sans adultes et découvrent l'indépendance, grisante et inquiétante. Au même moment, les Green Teens - une équipe de jeunes Européens qui accomplissent leur Service climatique obligatoire - reste bloquée au coeur du Groenland, loin de tout secours. Voici le récit des premières vingt-quatre heures qui suivent l'éruption.

  • Un Groenland progressivement hostile, un Monténégro sous les cendres, une campagne française inquiétante et déserte : le décor de Stand-by est planté, place à l'action !

    Alix a quitté Paris et entame une longue marche à travers la France, bravant les risques que peut courir une jeune femme isolée en pleine campagne.

    Nora, Vasko et Virgile décident de partir pour Podgorica, où Vasko est attendu pour l'ouverture du testament de son père. Ils seront accueillis par l'oncle Aden, l'étrange frère du défunt.

    Quant aux Greens Teens, ils sont condamnés à espérer un avion qui ne vient pas. Mais c'est sans compter un nouvel accident tragique qui va transformer leur attente en enfer.

    Ils sont nés entre 1985 et 1988 en Suisse romande, sont membres de l'AJAR, écrivent tous les trois, adorent les séries, - sont comme les doigts de la main qui a écrit Stand-by. Quand ils ne travaillent pas sur ce projet, Aude Seigne publie, programme, voyage et fabrique des cosmétiques ; Daniel Vuataz lit, monte dans des trains, s'occupe de sa fille ou joue de la musique ; Bruno Pellegrino s'attelle à d'autres textes, fait des recherches à l'université tout en parcourant le monde.

  • De la pédagogie avec humour est l'une des dernières œuvres que Janusz Korczak publia avant de connaître l'enfer du ghetto de Varsovie. Il s'agit d'un recueil de treize feuilletons qui furent diffusés à la Radio polonaise en 1938 et publiés, un an plus tard, sous le titre De la Pédagogie avec humour, Mes Vacances, L es Causeries radiophoniques du Vieux Docteur.

    Janusz Korczak s'intéressa de très près à la radio polonaise dès sa création en 1925. Il reçut rapidement des propositions de collaboration qui aboutirent à une série de textes radiophoniques intitulés " Causeries du Vieux Docteur ". Ils furent diffusés à une fréquence plus ou moins importante en fonction des années, de 1930 jusqu'à l'invasion de la Pologne par l'Allemagne nazie le 1er septembre 1939. Le succès de ces causeries fut fulgurant auprès des enfants, mais aussi des adultes. Il ne subsiste malheureusement aucun enregistrement des causeries radiophoniques de Korczak. En dehors de La Pédagogie avec humour, qui put paraître sous la forme d'un livre en mai 1939 aux éditions Mortkowicz, seuls les sept feuilletons dont nous donnons ici la traduction française ne sombreront pas dans l'oubli pour avoir été publiés dans la revue " Antena " entre 1938 et 1939. Le tryptique sur la solitude, diffusé à la radio en mars 1938, est sans doute l'une des plus remarquables réalisations du Vieux Docteur. L'empathie de Korczak, sa capacité à deviner, à ressentir la douleur de chaque être à tout âge est tout simplement bouleversante. Ce recueil de textes de Korczak s'inscrit dans la lignée de ses deux ouvrages précédents,
    Le Droit de l'enfant au respect et
    Les Règles de la vie.

  • Au Groenland, la neige engloutit les repères, tandis que les cendres commencent de voiler le ciel français. Sur les paysages monténégrins, les pluies acides laissent des sillons noirs.Le supervolcan « crache, depuis des jours, des milliers d'années de roches patiemment mitonnées », et les protagonistes de Stand-by sont confrontés à de nouvelles réalités : l'oncle Aden a du sang sur les mains ; la mort frappe les Green Teens ; Alix n'est plus seule sur la route.

    Aude Seigne, Bruno Pellegrino et Daniel Vuataz sont des frères et soeur, des meilleurs amis : la connivence est puissante, l'écriture à six mains leur vient avec un naturel épatant. En dehors, ils se retrouvent régulièrement au sein de l'AJAR. Derniers romans en date, Une toile large comme le monde d'Aude Seigne (08.2017) et Là-bas, août est un mois d'automne de Bruno Pellegrino (01.2018).Quant à Frédéric Pajak, il continue de rythmer Stand-by de ses dessins et de ses ambiances.

  • Deuxième saison du feuilleton radiophonique mythique qu'est Signé Furax.
    Désormais allié des Babus (voir Le Boudin sacré), l'ignoble Furax n'a pas renoncé à son ambition de devenir maître du monde ; il a mis la main sur l'invention du professeur Moshmosh, une lumière bleue qui annihile la volonté de ceux qu'elle touche. Mais il va trouver sur son chemin Black, White, le commissaire Socrate et leurs amis. Jeux de mots navrants, situations absurdes, dialogues délirants... Tous les ingrédients du duo Dac/Blanche sont présents dansce nouveau volet de la mythique saga Furax diffusé sur Europe n°1 entre octobre 1957 et juin 1958, après Malheur aux barbus et Le Boudin sacré. " Je tiens Furax pour une oeuvre géniale, pour la grande Iliade du siècle de l'humour ", a dit en 1959 le sociologue Edgar Morin. Par rapport au script d'origine, Jacques Pessis a éliminé les redites nécessaires au format du feuilleton ainsi que quelques allusions à l'actualité de l'époque, incompréhensibles aujourd'hui.

  • Une semaine après l'éruption, Alix a décidé de gagner l'épicentre du volcan : un périple dans une Italie apocalyptique.
    Au Groenland, les Green Teens restés au camp sont tirés d'affaire, mais pas le temps de souffler, il faut retrouver les autres, disparus alors qu'ils étaient partis chercher de l'aide.
    Virgile, Nora et Vasko, sont peut-être des criminels : à Podgorica, les ados ont découvrent in extremis qu'Aden, l'oncle de Vasko, est un fratricide. En fuite après avoir laissé derrière eux le corps d'Aden inanimé, ils plongent dans l'excitation et la paranoïa.

    Le temps accélère, les actions se densifient : pas de happy end artificiel pour ce dernier épisode, mais un véritable cliff-hanger qui marque la fin de la première saison tout en laissant des ouvertures pour une suite éventuelle.

  • Première saison du feuilleton radiophonique mythique qu'est Signé Furax.Diffusés à partir d'octobre 1956 sur la jeune station Europe n° 1, les 250 épisodes du
    Boudin sacré, première saison (sur quatre) de
    Signé Furax, vont connaître un succès colossal - jusqu'à Guy Mollet, président du Conseil, qui, au cours d'un débat à l'assemblée nationale, lance aux députés : " Continuez sans moi, je vais écouter Furax. "
    On a volé des monuments qui font la gloire de la France, remplacés par des imitations en staff : l'obélisque de la Concorde, le Lion de Belfort, les grilles de la place Stanislas à Nancy, etc. Qui est derrière cet ignoble forfait ? Les détectives Black & White, le professeur Hardy-Petit, le commissaire Socrate et d'autres mènent l'enquête, qui les conduira sur la piste de Furax et de la terrible secte des Babus, adorateurs du Goudgouz, le Boudin Sacré.
    Jeux de mots navrants, situations absurdes, dialogues délirants, tous les ingrédients de l'humour du duo Dac/Blanche sont là.
    Par rapport au script d'origine, Jacques Pessis a éliminé les redites nécessaires au format du feuilleton, ainsi que quelques allusions à l'actualité de l'époque, incompréhensibles aujourd'hui.

  • Un fils d'ouvrier de l'ouest de la France monte à la capitale. Chômeur sans perspectives, misérable errant d'une mansarde à l'autre sous les toits de Paris, il découvre dans une librairie le sens de sa vie.

  • Michel Chaloub, écrivain de seconde zone, ne pouvait imaginer que cette convocation au commissariat aller très mal tourner. Entre quatre murs, face à un capitaine de police prêt à tout pour le faire tomber, il va rapidement comprendre que certains écrits, pourtant anodins, peuvent se révéler lourds de conséquences.
    Fiché Coupable, est un thriller sous haute pression, où paranoïa, haine et abus de pouvoir s'entrechoquent pour une lutte sans issue.

  • Après le temps des fléaux vient celui du renouveau. Le printemps précoce semble annoncer une métamorphose radicale de la terre. Et aussi l'émergence d'un règne où les hommes n'ont plus leur place. Pour Solman et son peuple, le seul espoir repose sur Kadija, la Sainte envoyée par Benjamin à leur rencontre. En proie à ses doutes, à ses désirs humains, elle attend le donneur sur l'autre rive de la Loire. Mais Solman et ses derniers compagnons de route ont perdu le contrôle de leur radeau sur le fleuve grossi par la fonte des neiges et des glaces. La nature a-t-elle déjà condamné les hommes ? Ou bien laissera-t-elle à Solman le choix d'un dernier jugement ?

  • Pourchassé par les légions de l'Apocalypse, le peuple de l'eau a réussi à se sortir de l'ancienne ville fortifiée par un réseau de galeries souterraines. Mais l'étau continue de se resserrer. Solman pressent que leur seule chance de salut repose désormais sur Kadija. Or elle a disparu et le danger se présente à nouveau sous la forme d'une horde de chiens commandée par un ange. Quel lien l'intelligence acharnée à la perte des derniers hommes a-t-elle avec l'humanité ? Prépare-t-elle l'avènement d'une espèce nouvelle ? Et quel est le rôle de ces groupes dispersés sur terre, dans les mers et dans l'espace, qui se nomment les douze tribus ?

  • Solman et ceux qui fuyaient en sa compagnie ont été surpris par les tueurs du conseil. Seul un miracle pourrait maintenant les sauver. Déchiré, le peuple de l'eau ne voit pas se resserrer le danger. L'histoire des uns et des autres se dévoile, parfois terrifiante. Kadija semble jouer un rôle essentiel dans le destin des derniers hommes. Mais les Aquariotes laisseront-ils à Solman le temps d'élucider son mystère ? Réussiront-ils à surmonter leur haine et leur peur pour permettre à leur donneur de parcourir les chemins du secret ?

  • Grâce à Solman, une partie du peuple de l'eau a pu se sortir du piège de Galice et venir en aide à deux Albains, Ibrahim et Kadija, cernés par une nuée de sauterelles venimeuses. Mais tandis que les Aquariotes entament leur périlleux voyage dans l'hiver du Nord, la nouvelle se confirme qu'une guerre totale a été engagée contre les peuples nomades. L'Apocalypse est en marche. Le danger ne vient plus seulement d'une nature hostile, ni d'un adversaire acharné à leur perte, mais des Aquariotes eux-mêmes. Une terrible menace plane alors sur Solman, soupçonné de folie, et sur les deux Albains, jugés indésirables. Pourtant, la clé du salut se cache peut-être dans l'esprit de la troublante Kadija. A-t-elle été envoyée pour aider les derniers hommes à vaincre les légions de l'Apocalypse ?

  • Trois Slangs, des troqueurs d'armes, ont tendu un piège à Solman lors du grand rassemblement : il doit maintenant juger ses propres père et mère, soupçonnés d'avoir volontairement livré de l'eau empoisonnée.Mais, au-delà de ce procès, c'est une guerre totale qui s'engage désormais contre les peuples nomades. Une intelligence semble en effet oeuvrer à travers les Slangs et poursuivre son entreprise d'extermination en envoyant un à un les anges de l'Apocalypse.Le salut du peuple aquariote repose désormais entièrement sur la clairvoyance de Solman. Mais lui-même n'est-il pas le jouet de forces qui le dépassent ? N'est-il pas atteint par la folie des donneurs ? Et le cinquième ange n'a-t-il pas pris l'apparence de l'un de ses proches ?

  • Dans un futur indéterminé, un groupe d'hommes et de femmes vit, depuis plusieurs générations, dans un immense silo creusé dans la terre, à l'abri d'une atmosphère devenue toxique. Seul un immense écran relayant les images filmées par des caméras les relie au monde extérieur. Lorsque cette société bannit l'un des siens, il est envoyé dehors, vers une mort certaine, et pourtant, tous sans exception vont, avant de mourir, nettoyer les capteurs des caméras. Pourquoi? Dans un roman post-apocalyptique haletant qui ravira les lecteurs de Susanne Collins, Hugh Howey s'impose d'emblée comme l'un des auteurs les plus doués de sa génération.

  • Silo t.4

    Hugh Howey

    Dans un futur indéterminé, un groupe d'hommes et de femmes vit, depuis plusieurs générations, dans un immense silo creusé dans la terre, à l'abri d'une atmosphère devenue toxique. Seul un immense écran relayant les images filmées par des caméras les relie au monde extérieur. Lorsque cette société bannit l'un des siens, il est envoyé dehors, vers une mort certaine, et pourtant, tous sans exception vont, avant de mourir, nettoyer les capteurs des caméras. Pourquoi? Dans un roman post-apocalyptique haletant qui ravira les lecteurs de Susanne Collins, Hugh Howey s'impose d'emblée comme l'un des auteurs les plus doués de sa génération.

  • Silo t.3

    Hugh Howey

    Dans un futur indéterminé, un groupe d'hommes et de femmes vit, depuis plusieurs générations, dans un immense silo creusé dans la terre, à l'abri d'une atmosphère devenue toxique. Seul un immense écran relayant les images filmées par des caméras les relie au monde extérieur. Lorsque cette société bannit l'un des siens, il est envoyé dehors, vers une mort certaine, et pourtant, tous sans exception vont, avant de mourir, nettoyer les capteurs des caméras. Pourquoi? Dans un roman post-apocalyptique haletant qui ravira les lecteurs de Susanne Collins, Hugh Howey s'impose d'emblée comme l'un des auteurs les plus doués de sa génération.

  • Silo t.2

    Hugh Howey

    Dans un futur indéterminé, un groupe d'hommes et de femmes vit, depuis plusieurs générations, dans un immense silo creusé dans la terre, à l'abri d'une atmosphère devenue toxique. Seul un immense écran relayant les images filmées par des caméras les relie au monde extérieur. Lorsque cette société bannit l'un des siens, il est envoyé dehors, vers une mort certaine, et pourtant, tous sans exception vont, avant de mourir, nettoyer les capteurs des caméras. Pourquoi? Dans un roman post-apocalyptique haletant qui ravira les lecteurs de Susanne Collins, Hugh Howey s'impose d'emblée comme l'un des auteurs les plus doués de sa génération.

  • Blanche est amoureuse! Franck, l'heureux élu, est un électricien un peu sombre, un peu sauvage. Quand son amie tombe enceinte, il décide de se laisser aller à la joie de vivre. Mais son passé va le rattraper. L'ancien voyou aura-t-il droit à une seconde chance?

empty