• Dans ce récit plein d'humour, l'un des plus grands mathématiciens français raconte sa jeunesse entre maths et rock'n'roll. Médaillé Fields, l'équivalent du prix Nobel, Pierre-Louis Lions, qui a dirigé la thèse de Cédric Villani, nous ouvre les portes du monde très à part des « matheux », leurs problèmes réputés insolubles, la place du hasard et de la beauté dans leur recherche, tout en démontant quelques mythes comme la « bosse des maths » ou la figure du génie solitaire.

    Convaincu que les choix des citoyens doivent être éclairés par la connaissance, il révèle le rôle que peuvent jouer les mathématiciens dans différents enjeux de société, tels que le dérèglement climatique, l'éducation, ou encore les pandémies pour en finir avec l'utilisation absurde de concepts mathématiques.

    Tout ce qu'un grand mathématicien peut nous apprendre.

  • Qui dit mathématicien, pense en premier lieu aux figures mythiques de Thalès, Pythagore ou Euclide. Pourtant, le mathématicien tel qu'on l'entend aujourd'hui est une invention récente qui s'est imposée à partir du xixe siècle. Parmi les cent mille mathématiciens recensés dans le monde, l'école mathématique française est l'une des plus prestigieuses, comptant nombre de lauréats de la médaille Fields, le « Nobel » des mathématiques. Toutefois, malgré cette réputation d'excellence, les études de mathématiques connaissent depuis quelques années une désaffection préoccupante. Un défi à relever dans une société qui s'appuie de plus en plus sur la science et la technologie et où les besoins en mathématiques augmentent. Gageons que les parcours des douze mathématiciens interrogés ici contribueront à faire naître de nouvelles vocations. Mathématiciens : Stella Baruk, Jean-Pierre Bourguignon, Michel Broué, Karine Chemla, Jean-Paul Delahaye, Nicole El Karoui, Denis Guedj, Maxim Kontsevich, Benoît Mandelbrot, Marie-Françoise Roy, Wendelin Werner, Jean-Christophe Yoccoz Préface de Michel Serres

empty