Arts et spectacles

  • Si à une certaine époque la mode masculine, et celle des sous-vêtements en particulier, était réservée à une élite, elle s'est aujourd'hui démocratisée, preuve manifeste de l'évolution de notre société. L'esthétisme du corps tant prisé par les Grecs semble retrouver une place prépondérante dans l'univers masculin. Miroir de l'évolution des moeurs, l'histoire des sous-vêtements souligne également le ballet incessant d'emprunts existant entre la mode féminine et la mode masculine. Les dessous se camouflent, s'exhibent, s'allongent ou se raccourcissent, instaurant un jeu entre l'interdit d'alors et la mode d'aujourd'hui, et dénoncent de fait l'aveu que pouvait trahir, autrefois, un simple vêtement. Dans cet ouvrage, à travers une étude socio-économique, Shaun Cole entreprend de restaurer pour la première fois l'importante place du sous-vêtement masculin dans l'histoire du costume, de l'Antiquité à nos jours. Reflet d'une évolution de la technologie, cette étude réserve des surprises et dégage avec force une réflexion sur le rapport de l'homme à son corps.

  • À 22 ans, Wilhelm von Gloeden se rend en Sicile pour s'y refaire une santé. Fasciné par la beauté des jeunes garçons de Taormina, il se lance dans la photographie. Les clichés d'éphèbes du baron rencontrent immédiatement un vif succès. Ils sont exposés dans de célèbres galeries et reproduits par des magazines renommés. On apprécie ses compositions qui rappellent l'Antiquité.
    Roger Peyrefitte, à qui l'on doit tant sur le plan de l'évolution des moeurs au XXe siècle, admire profondément l'oeuvre de Gloeden. Il devient le plus célèbre collectionneur de ses photographies. Avec cette biographie, écrite lors d'un séjour à Taormina, il lui rend le plus bel hommage que le baron ait jamais reçu.
    La plupart des photographies contenues dans le cahier de cinquante pages proviennent du fonds Roger Peyrefitte.
    Préface d'Alexandre de Villiers Exécuteur testamentaire de Roger Peyrefitte

  • Ce livre n'est pas un panégyrique sur l'homosexualité. C'est une étude scientifique menée par le Professeur James Smalls qui enseigne l'histoire de l'art dans la prestigieuse université de Maryland, Baltimore County. Mettre en évidence la sensibilité particulière des homosexuels dans la créativité, telle est la démarche de l'auteur, en abandonnant les clichés classiques et l'approche sociologique. Cet ouvrage analyse l'acte de création et permet d'appréhender, sans aucune complaisance, l'apport de l'homosexualité dans l'évolution de la perception des émotions. A une époque où les tabous sont tombés, cette démonstration conduit à une relecture et une nouvelle compréhension des chefs-d'oeuvre de notre civilisation. Grâce à son iconographie très riche et à l'angle d'analyse choisi, L'Homosexualité dans l'Art est un ouvrage de référence majeur.

  • Ce livre n'est pas un panégyrique surl'homosexualité. C'est une étude scientifique menée par James Smalls, professeur d'histoire de l'art.
    Spécialiste de l'art du XIXe siècle européen, il s'intéresse particulièrement à la représentation de l'homosexualité dans l'art pictural et la photographie. En effet, cet ouvrage analyse l'acte de création et permet d'appréhender, sans aucune complaisance, l'apport de l'homosexualité dans l'évolution de la perception des émotions. À une époque où les tabous sont tombés, cette démonstration conduit à une relecture et une nouvelle compréhension des chefs-d'oeuvre de notre civilisation.

empty