• Devenir gardiens de la nature ; pour la défense du vivant et des générations futures Nouv.

    Protéger et défendre notre lien à la Terre pour former une nouvelle communauté du vivant.
    Piller, polluer, déforester... L'humain est devenu la plus grande menace pour la nature. Lancé dans une course à l'accaparement des richesses naturelles, le monde industriel dépasse toujours plus les limites biologiques de notre planète. Ce livre est le récit d'un engagement. Après trois années de mobilisation en Guyane française contre le projet de mine industrielle Montagne d'or et les forages offshore de Total, la juriste Marine Calmet témoigne des carences de notre société et de nos lois pour protéger la nature. Face aux appétits des industriels et à la duplicité de l'État, contre le pillage de la Terre et des peuples colonisés, sa réponse est celle d'une désobéissance créatrice et constructive. Elle enjoint à sortir de l'Anthropocène, à écouter et apprendre des Premières Nations, à créer de nouvelles normes respectueuses des processus biologiques de notre planète, à accomplir en somme une transformation majeure en enracinant la communauté humaine dans la communauté du Vivant. Le mouvement pour une jurisprudence de la Terre s'impose comme une évidence émancipatrice. Véritable manifeste, ce récit convaincra celles et ceux qui, lassés des pétitions, des pancartes et des écogestes, souhaitent s'investir du rôle de gardienne ou de gardien de la nature.
    Protéger et défendre notre lien à la Terre pour former une nouvelle communauté du vivant.


  • Par l'auteur de Un coupable idéal - PRIX POLAR INTERNATIONAL DU FESTIVAL DE COGNAC

    Eddie Flynn doit défendre un célèbre acteur accusé du meurtre de sa femme.
    Mais ce qui ressemble à un crime passionnel pourrait bien être l'énième meurtre d'un des tueurs en série les plus intelligents qui aient jamais existé.
    Le tueur se cache parmi les jurés !
    Ariella Bloom et Bobby Solomon formaient le couple le plus glamour d'Hollywood, ils avaient le monde à leurs pieds.
    Mais Ariella est morte, poignardée dans son lit, et Robert se tient aujourd'hui dans le box des accusés.
    À quelques heures du procès, la défense a appelé Eddie Flynn à la rescousse. En acceptant le dossier, l'ancien escroc s'est lancé dans la partie la plus difficile qu'il ait jamais eue à jouer.
    Car un homme l'observe, invisible, assis parmi les jurés. Tuer Ariella Bloom n'était qu'un début, son oeuvre peut véritablement commencer...
    « Les livres de cette qualité ne se croisent pas si souvent. » - Michael Connelly
    « Sacrée promesse et pari tenu ! » - Ian Rankin
    « Impressionnant. » - Lee Child
    « Un roman exceptionnel. » - Clare Mackintosh

    Mot de l'éditeur

    Steve Cavanagh est le John Grisham d'aujourd'hui. Salué dès son premier roman, La Défense, pour l'efficacité et la finesse de ses intrigues, Steve Cavanagh est avocat, comme son héros.
    Il a la justice dans la peau. Scénario bien trempé, action, intelligence des plaidoiries : il revient avec un mélange toujours aussi bien dosé.
    Laissez-vous embarquer dans ce nouveau thriller du plus américain des avocats irlandais !

  • Cet ouvrage est issu du travail d'une juriste passionnée de littérature et de création.Il s'adresse aussi bien aux auteurs qu'aux éditeurs et compile les 100 questions juridiques principales qui sont fréquemment posées durant le processus d'écriture, la publication et la post-publication d'un livre.Le guide balaye des sujets aussi divers que le droit d'auteur, le domaine public, le droit de citation, l'auto-édition... Il fait le point sur les obligations légales qui entourent la publication d'un ouvrage, sur les régimes fiscaux et sociaux des auteurs, et sur les recours juridiques dont ils disposent. Il sera le compagnon idéal tout au long de l'écriture et de la publication de tout projet éditorial.

    Elvire Bochaton est juriste en droit de la propriété intellectuelle (droit d'auteur, droit des marques, droit des brevets...). Elle a eu l'opportunité de travailler au sein d'une grande maison d'édition, pour la télévision et la radio et auprès d'inventeurs et porteurs de projets divers. Dans la pratique de son métier, rendre le droit accessible pour tout public est une de ses priorités et la « vulgarisation » juridique lui tient particulièrement à coeur.

  • 21 jours pour devenir "consomm'acteur !" Nous sommes tous des consommateurs et nous pouvons orienter nos achats en fonction de nos valeurs les plus profondes. Que vous soyez novice en la matière ou déjà engagé dans cette démarche, vous tr

  • Corruption, chantage, meurtre : c'est le menu d'Eddie Flynn au petit déjeuner. « Un coupable idéal est un des meilleurs romans que j'aie lus cette année. » John Connolly « Un coup de maître. » Ian Rankin Le FBI suspecte un célèbre cabinet d'affaires new-yorkais de fraude et de malversations. Mais il lui manque un témoin clé pour dévoiler l'affaire. Alors, quand David Child, un des plus gros clients du cabinet, est arrêté pour meurtre, l'occasion est trop belle. La CIA décide de le faire plonger pour l'obliger à révéler « Quand John Grisham rencontre Bruce Willis, c'est speed et intelligent. » Irish Independant « Dès la première ligne, le compte à rebours est lancé. Attachez vos ceintures ! » New York Times Un coupable idéal est la nouvelle aventure juridique d'Eddie Flynn, cet ancien escroc reconverti au barreau dont l'intelligence, la débrouillardise et le sens de la justice font mouche au sein du prétoire. On retrouve sa verve, ses répliques et ses contre-interrogatoires brillants au beau milieu d'une affaire de corruption qui n'est pas sans rappeler les Panama Papers. La CIA exerce une énorme pression sur Eddie pour qu'il fasse condamner un homme innocent. Mais Eddie a plus d'un tour dans son sac pour faire éclater la vérité. Haletant ! Steve Cavanagh connaît la justice américaine comme sa poche et est animé, comme Eddie, d'une soif inextinguible pour la justice et la vérité. Avocat lui-même, il a remporté le plus gros procès pour discrimination raciale d'Irlande du Nord. Avant ça, il fait un tas de petits boulots. La débrouille, ça le connaît.

  • La pollution de l'air tue. Elle est responsable de 48 000 morts par an en France - dix fois plus que les accidents de la route - et d'un tiers des infarctus et des AVC dans le monde. L'importance des enjeux mais aussi la gravité des compromissions en font le plus grand scandale sanitaire de ce début de siècle.

    Que font les pouvoirs publics ? N'existe-il pas des solutions dans le domaine de la technologie, du droit, de la politique ? Nous assistons à une transformation profonde des mentalités qui nous permet enfin d'agir. Engagé et constructif, cet essai documenté ne se contente pas de dénoncer un état de fait :


    il décrypte les enjeux de société ;

    il relève les bonnes pratiques ;
    />
    il donne des pistes pour s'adapter (réinventer la mobilité, survivre dans un air vicié...).

  • Stress, absentéisme, turnover, tensions internes, conduites addictives, burnout... expriment la montée en puissance des risques psychosociaux dans les entreprises, tous secteurs confondus.

    Mais ces risques sont difficiles à identifier : les entreprises ne disposent pas toujours d'outils d'évaluation adaptés, et conservent généralement une approche individuelle du stress, traitant au cas par cas les situations délicates.

    Quel est le rôle des managers, des représentants du personnel, du service santé au travail ? Quelles sont les obligations de l'employeur et des RH ? Comment définir les indicateurs et outils RH à mettre en oeuvre pour lutter contre les RPS ? ...

    Agrémenté de fiches pratiques, cet ouvrage simple et accessible à tous intègre la toute dernière actualité en matière de RPS.

    Dirigeants, RH, managers, IRP, service santé au travail... ce guide vous accompagnera dans l'identification et la prévention des RPS avec l'objectif d'améliorer le bien-être des salariés au travail.

  • Les traits par lesquels on caractérise l'État constitutionnel moderne, comme la souveraineté ou la séparation des pouvoirs, ne sont pas des qualités objectives qu'on pourrait décrire à l'aide de théories, car ce sont des théories. Elles n'informent pas sur l'État, mais le constituent. Elles ne peuvent se comprendre que dans leur rapport au discours juridique et au droit. Aussi, la Théorie générale de l'État ne peut-elle être qu'une mÉtathéorie juridique.

  • Le recours au BIM a modifié les pratiques contractuelles traditionnelles des marchés de maîtrise d'oeuvre et de travaux.

    Quelles sont aujourd'hui les solutions juridiques qui permettent de concilier l'évolution des technologies avec les contraintes des opérations de construction, publiques et privées ?

    Maîtres d'ouvrage, maîtres d'oeuvre et entreprises trouveront ici des solutions pratiques pour adapter leurs contrats. Pointant les conséquences de l'adoption du BIM sur les pratiques contractuelles traditionnelles, les deux avocates fournissent en détail tous les conseils nécessaires pour rédiger les documents contractuels correspondant à chacune des phases de préparation et d'exécution d'une opération de construction.


    "Anne-Marie Bellanger et Amélie Blandin proposent une approche pragmatique des questions que soulève le BIM au regard du droit.

    /> Grâce à leur talent pédagogique associé à leur fine connaissance de la théorie du droit - mais aussi de la vraie vie du monde de la construction, de la réalité des projets et des chantiers, comme des litiges et des accords - elles nous montrent en quoi le droit est un outil au service du projet.

    Une fois les règles du jeu débattues, fixées et acceptées par tous en connaissance de cause, on peut se consacrer au projet et à sa construction, le BIM comme le droit n'étant que des moyens mis au service de notre action et de nos objectifs. Le BIM étant appelé à être essentiellement contractuel et non juridique, ce n'est pas la loi qui fixera un cadre unique et rigide mais le contrat, lequel prendra en compte les spécificités de chaque projet, suivant le contexte et ses acteurs. Tels qu'ils sont exposés ici en vue de leur application pratique au BIM, les principes de base du droit de la construction, de la commande et de la propriété intellectuelle permettront à chacun de définir sa place et de jouer son rôle".
    Olivier Celnik (extrait de la préface)

  • La mort suspecte du curé Charles-Eugène Aubert dans l'hôpital où elle est infirmière va contraindre Rosalie Lambert à se confronter à des souvenirs qu'elle avait jusque-là enfouis. C'est plus de vingt-cinq ans plus tôt, dans le dispensaire où elle exerçait, qu'elle avait fait la connaissance de ce curé si charismatique. Le soupçonnant d'avoir commis des actes allant à l'encontre de son devoir, elle avait dû s'enfuir, laissant derrière elle son grand amour. Alors que ses souvenirs reviennent la tourmenter et se mêler au présent, elle va devoir convaincre les jurés qu'elle n'est pas coupable du terrible crime dont on l'accuse...

  • Comprendre le droit français en 50 notions expliquées. L'essentiel à connaître ! Adoption, mariage, propriété, harcèlement, contrat de travail : le droit français est un labyrinthe de règles complexes et d'exceptions, parfois issues d'anciens réglements datant du Moyen Âge. Les textes sont souvent obscurs pour le citoyen lambda. Avec cet ouvrage, vous aurez tous les éléments en main pour décrypter les fondamentaux du droit français en 50 notions clés, exposées avec clarté et pédagogie et illustrées d'exemples concrets. Un livre à mettre de toute urgence entre toutes les mains !

  • Toutes les clés pour réussir votre projet d'entreprise !
    Vous rêvez de devenir votre propre patron ? Vous avez trouvé LA bonne idée mais vous n'osez pas vous lancer ? N'hésitez plus ! Ce guide 100 % pratique vous accompagne en 7 étapes pour créer votre entreprise sans stress et en toute simplicité !
    Découvrez dans cet ouvrage :
    - 7 étapes pour monter votre entreprise pas à pas : définir votre projet, cibler votre marché, établir un business plan, constituer votre structure, vous faire connaître, etc.
    - Les aides sur lesquelles compter : formations, conseil, subventions et financements, etc.
    - Les dispositions juridiques et fiscales à connaître pour choisir la meilleure structure.
    - La liste des démarches administratives à accomplir.
    - Les clés pour tout comprendre de la gestion et de la comptabilité.
    - Des conseils et astuces pour faire durer votre entreprise.

  • Cet ouvrage dresse un panorama exhaustif de tous les droits et obligations des propriétaires ou locataires envers leurs voisins et l'administration : entre autres délimitation de propriété individuelle ou partagée, servitudes de droit privé ou administratives, respect des règles de construction, des distances de plantations.

    L'inventaire des troubles de voisinage est assorti de solutions procédurales à mettre en oeuvre, selon la nature et l'importance des nuisances en cause, et de décisions qui font jurisprudence.

    De Particulier à Particulier est le premier groupe de presse immobilier français. Il met à la disposition des particuliers un ensemble de publications et de services leur permettant de mener à bien toute transaction immobilière sans intermédiaire.

  • Ce guide s'adresse aussi bien aux membres qu'aux dirigeants associatifs. Complet, il fait le point sur le cadre juridique et opérationnel d'une association. Exemples à l'appui, il explique quelles sont les démarches à engager pour monter une association et surtout, la développer.

  • L'auteur a enquêté de longs mois pour raconter quelques-uns des secrets les mieux gardés de la rme au trident.
    Comment, après deux ans d'une incroyable bataille boursière faite d'intrigues, de rebondissements, de surenchères, de trahisons et de reniements, les managers du Club Med et leur allié Fosun ont réussi à s'extirper des griffes des prédateurs.
    Comment l'entreprise a réussi à mener de front les transformations nécessaires pour faire face aux dé s de la mondialisation, du basculement de l'économie mondiale vers l'Asie et de la nouvelle donne de la révolution digitale.
    En multipliant les révélations sur la façon dont Henri Giscard d'Estaing et Michel Wolfovski ont façonné et défendu le Club Med, avec des convictions et une détermination sans faille, l'auteur nous livre un éclairage unique sur cette entreprise hors norme, la plus mythique de son secteur. Une des plus observées et des plus médiatiques au monde.
    À la manière du best-seller américain Barbarians at the Gate, Les Batailles du Trident nous plongent dans les coulisses d'une OPA exceptionnelle, par sa durée, son intensité et sa dramaturgie, qui restera une des plus incroyables opérations nancières qu'ait connue la Bourse de Paris.

  • « On ne peut plus avoir le même métier toute sa vie », « La durée du travail en France est une des plus faibles du monde », « Le droit du travail décourage les patrons d'embaucher. Il faut le réformer », « Les fonctionnaires sont des privilégiés, ils ne savent pas ce que travailler veut dire », « Le travail ne paie plus » ... Les auteures analysent ici les bouleversements qui ont profondément modifié le monde du travail au cours de ces dernières décennies.

  • La norme est multiple, tant dans ses voies de réalisation concrète (lois, codes, règles, jugements sociaux, modes, etc.) que dans ses champs d'expression (droit, économie, technique, etc.). Cette pluralité la place au coeur de nos sociétés, d'autant qu'elle se conjugue avec une vitalité sans précédent : unanimement constatée, la prolifération normative actuelle oblige l'ensemble des acteurs économiques, sociaux et politiques à appréhender cet objet polymorphe et à la puissance inégalée. Par ce qu'elle autorise ou interdit, par ce qu'elle inclut ou exclut, par ce qu'elle récompense ou sanctionne, la norme est devenue incontournable. Cette force invasive suscite des critiques, souvent virulentes, ou des enthousiasmes tout aussi partiaux. La norme peut-elle à la fois être responsable des charges jugées excessives des entreprises françaises et de la performance que l'on prête aux firmes allemandes ? Est-elle un outil d'égalité entre les organisations ou un levier de discrimination entre les individus ? L'accumulation des normes techniques est-elle un frein ou un accélérateur de la compétitivité ? Les normes sont-elles légitimes parce qu'elles sont efficaces ou bien doivent-elles d'abord avoir du sens aux yeux des acteurs ? En un mot, la norme constitue-t-elle une contrainte ou un espoir ? Cet ouvrage propose de porter un éclairage à la fois scientifique et pratique sur ces questions en s'intéressant aux enjeux économiques, managériaux et juridiques de la normalisation à travers des travaux de recherche et des témoignages d'experts (consultants, inspecteurs de la répression des fraudes, cadres de l'Afnor). Ouvert par une préface de M. le sénateur Jean-Pierre Sueur, Vice-Président de la Commission des lois du Sénat et spécialiste de la question normative, il s'achève par une contribution de Mme Catherine Thibierge, qui a coordonné deux ouvrages de références sur le sujet : La Force normative et La Densification normative. L'ambition de ce livre est de satisfaire le lecteur exigeant - chercheur confirmé ou en formation, enseignant, consultant, praticien - qui y trouvera à la fois des analyses rigoureuses et des recherches approfondies, les unes et les autres confrontées à l'épreuve des faits et du regard de professionnels qui, chaque jour, sont confrontés aux puissances de la norme.

  • Le contrat, convention génératrice d'obligations entre personnes, traduit juridiquement des rapports - sociaux, économiques - et sa mise en oeuvre est l'un des fondements de toute organisation sociale. La représentation de ce lien de droit dans le cinéma anglophone constitue le premier axe des études rassemblées dans ce volume. La relation contractuelle s'intègre dans l'intrigue, la narration scellant les rapports entre les personnages, dans tous les domaines et dans tous les genres cinématographiques. Mais, très vite, il apparaît que le rapport purement juridique laisse la place à d'autres relations contractuelles - plus intimes, parfois foncièrement illicites... - ou qu'il devienne prétexte à illustrer de plus vastes desseins.
    Le contrat est également perçu comme modèle de la relation qui s'instaurerait entre le prescripteur (l'auteur, voire l'acteur) et le destinataire (le spectateur) de l'oeuvre cinématographique. Le contrat qu'on dit alors "spectatoriel" est, dans un second axe, l'objet de plusieurs des études réunies ici. Entre horizons d'attente, protocoles de lecture, jeux sur les habitudes du public, promesses de l'inscription dans un genre cinématographique, mobilisation d'une cinéphilie du spectateur, discours médiatiques sur les films, c'est la pertinence de la référence contractuelle pour désigner cette relation diffuse entre un locuteur et un récepteur, accompagnant l'acte de création cinématographique, qui est alors interrogée.

  • Alexis Kostas, soupçonné d'avoir acquis illégalement des oeuvres d'art pour le compte de la Réunion des Musées Nationaux lorsqu'il en était le directeur, négocie sa remise de peine en échange de certains contacts. Plus qu'une affaire financière, les accusations portent également sur un appui à des réseaux terroristes. Mais peu après avoir révélé à son avocat les informations dont il dispose, Alexis est retrouvé mort dans sa cellule de la prison de la Santé. Rafael Cottet, alias El Toro, qui enquêtait sur le dossier Kostas, voit l'affaire prendre une tout autre dimension. Aidé de son assistante Sophie Van Raet, il s'intéresse à la veuve, Irina, dont les agissements ne sont pas d'une totale transparence... Dans le même temps, Eric Le Floch, homme d'affaires à succès, reçoit la proposition d'investir au Sud-Soudan dans le cadre d'une opération humanitaire de grande ampleur, dont les bénéfices financiers sont également prometteurs. Quel est le lien entre ces affaires ? Et en quoi cela concerne-t-il Thomas, l'ex-avocat devenu saunier sur l'île de Ré, et sa rencontre avec Maître Claire Carelli, récemment associée dans un cabinet influent ? Entre géopolitique et terrorisme, plongez dans un thriller d'espionnage haletant !

  • Le passage par le rectorat des hôpitaux a constitué, dans la France de l'Ancien Régime, un des principaux moyens d'accès à la notabilité. Des journées d'étude, tenues en 1997 et 1998, avaient éclairé cette histoire. Les actes en ont été publics dans Les administrateurs d'hôpitaux dans la France de l'Ancien Régime, PUL, 1999. Le groupe de travail alors constitué s'est étoffé et a voulu élargir ses interrogations. Une troisième table ronde, dont ce volume rend compte, s'est déroulée le 7 décembre 2000. Elle a permis d'établir des comparaisons entre le cas français et celui de divers pays européens, mettant en valeur le rôle des Églises ou celui du prince. Elle a aussi analysé la part que les administrateurs d'hôpitaux ont prise dans la création de règles juridiques ou administratives qui définissent un statut de l'assisté ainsi qu'un statut du personnel hospitalier.

  • Plus qu'une série de définitions - donc de délimitations - de termes et d'expressions, le Vocabulaire juridique, qui n'a été historiquement conçu ni comme un répertoire ni comme une encyclopédie, est un outil de consultation et de recherche indispensable aux juristes mais aussi un instrument de culture générale nécessaire à la compréhension d'une société dans laquelle le rôle du droit ne cesse de s'accroître.

  • Qu'est-ce qu'une peine juste ? Qu'est-ce qu'une violence juste ? À partir de quelques principes clairs et évidents, Beccaria fonde le droit pénal moderne : principe de proportionnalité, distinction du crime et du péché, codification (principe de légalité), principe d'utilité, dépénalisation des délits d'opinion et de moeurs, etc. Des délits et des peines reste d'une brûlante actualité en nous apprenant que le droit pénal a toujours pour vocation de défendre le plus faible contre le plus fort : ce plus faible qui, au moment du crime, est la victime ; ce plus faible qui, au moment du procès, est le prévenu ; ce plus faible qui, au moment de l'exécution, est le condamné.

  • 1668, au beau milieu de L'Avare, George Dandin, Amphytrion, surgit une pièce inattendue, telle un boulet de canon qui emporte tout sur son passage, Les Plaideurs Racine a décidé de frapper sans compter :   1) il emplâtre son rival Corneille en parodiant Le Cid à maintes reprises dans sa pièce : le "va, je ne te hais point" devient chez Racine : "Va, je t'achèterai le Praticien français". Sans parler de l'exploit que le premier veut montrer au second : celui d'écrire une comédie, sa seule, est d'avoir plus de succés que lui.  2) Le Maître, son maître janséniste : Racine nous livre une parodie comique de son art oratoire... L'ironie est le plus beau de tous les respects, surtout quand on n'en est pas la victime.  3) Ses "amis" qui se sont opposés à lui en lui donnant des leçons de dramaturgie en prennent pour leur grade.  Pour résumer, en lisant Les Plaideurs, on se situe dans la perspective subversive du burlesque des Scarron et des D'assoucy.    A lire de toute urgence, pour ainsi réparer l'immense offense que l'Education Nationale profère chaque année, en ne le mettant jamais au programme.    Retrouvez l'actualité littéraire anticonformiste sur www.stvpress.com   O.S.V

empty