• Le premier tome du plus grand projet d'édition jamais entrepris par la Musardine : les oeuvres complètes d'Esparbec en 12 volumes ! Inclus : les trois premiers romans de l'auteur !
    Bien qu'il soit l'auteur érotique le plus lu en France, une bonne partie de l'oeuvre d'Esparbec reste totalement inconnue, même de ses plus fidèles lecteurs. Il manquait pour cet auteur hors norme une édition à sa démesure, qui donne les versions originales de ses écrits : tous les textes, même les plus scandaleux, une édition de qualité, où biographie, analyses, préfaces, témoignages, archives inédites nous font entrer dans l'univers de cet écrivain inclassable. C'est le projet de ces uvres complètes : 12 volumes d'environ 1 000 pages chacun, qui paraîtront sur plusieurs années.
    Ce premier tome met en perspective les trois premiers romans d'Esparbec et son dernier, et tente de répondre à la question " Comment devient-on pornographe ? " à travers :
    Une préface et une biographie établies par Claude Bard, éditeur et ami d'Esparbec, qui livre un portrait authen ti que de l'écrivain, retrace l'aventure éditoriale qu'ils vécu rent ensemble, et donne quelques clés de son oeuvre ;
    Les premiers érotiques d'Esparbec, aujourd'hui introuvables : La Voleuse de plaisir, Annie la Sucette et La Fille au collier de chien ;
    Le dernier écrit majeur d'Esparbec, autobiographique et scan daleux : Le Pornographe et ses Modèles ;
    Des inédits, tirés d'archives : poésies, projets de romans... ;
    Une bibliographie complète.
    Esparbec, qualifié par Jean-Jacques Pauvert de " dernier des pornographes ", s'est éteint à Paris en juillet 2020 à l'âge de 87 ans.
    " Esparbec sait ce que les hommes attendent des femmes et ce que les femmes attendent des hommes. Il le leur raconte avec tous les détails. " Delfeil de Ton, Le Nouvel Observateur.
    " Après avoir lu Le Pornographe et ses Modèles, La Pharmacienne et La Foire aux cochons, je [...] n'ai plus la même vision de la sexualité. Ce qu'écrit Esparbec est scandaleux, sale, fascinant, angoissant, comme tout ce que nous refoulons. " Wolinski, Charlie Hebdo.
    " C'est un écrivain, un vrai, et il le sait. [...] Dans un genre totalement et injustement méprisé, Esparbec, livre après livre, fait une oeuvre. " Wiaz, Le Nouvel Observateur.
    " Esparbec écrit ce qui se fait de plus éveillé et conséquent en littérature porno. " Virginie Despentes.
    Sélectionné pour le Prix Sade 2021.

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    Le second tome des Oeuvres complètes d'Esparbec.
    Le tome 2 des OEuvres complètes d'Esparbec couvre la période 1987-1989. Après les premiers romans écrits pour les collections érotiques de Jacques de Saint Paul, Esparbec invente " Les Confessions érotiques " puis l'année suivante " Les Interdits ". Succès immédiat, il suffit de quelques mois pour que ces nouvelles collections beaucoup plus érotiques supplantent celles existantes et s'installent dans la durée. Il écrit pour chacune d'entre elles des " modèles " pour fixer les bases de ce qui deviendra la pornographie esparbécienne.
    Au sommaire de ce volume :
    o L'expérience trouble de Clotilde qui se souvient comment Il m'a forcée à être sa poupée de chair...
    o Comment je suis devenue le jouet sexuel de ma bonne tente de comprendre la timide et réservée Lucienne...
    o Je suis devenue plus sage, clame Coucou. Et pourtant Pour la famille, j'étais une vraie petite putain...
    o L'Orpheline, naïve et perverse jeune femme, recueillie par une étrange infirme, deviendra le jouet sexuel d'une gouvernante sadique...
    o Quand la femme de votre frère vous incite à La Débauche, comment résister ?
    o Slade est un détective pas comme les autres. Il collectionne Les Poupées vivantes...
    o Avec une préface de Christophe Siébert et, en annexe, quelques savoureuses préfaces d'Esparbec !
    Esparbec est l'auteur érotique le plus lu en France. Une bonne partie de son oeuvre reste totalement inconnue, même de ses plus fidèles lecteurs. Il manquait pour cet auteur hors norme une édition à sa démesure : tous les textes, même les plus scandaleux, une édition de qualité, où biographie, analyses, préfaces, témoignages, archives inédites nous font entrer dans l'univers de cet écrivain inclassable.
    C'est le projet de ces OEuvres complètes : 12 volumes d'environ 800 pages chacun, qui paraîtront sur plusieurs années.

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    La culotte

    Esparbec

    Un nouveau chef-d'oeuvre de littérature pornographique signé Esparbec !
    Gerald mûrit sous l'écrasant soleil de Tunis, à l'ombre des trois jeunes filles totalement délurées que sont ses cousines et sa soeur, dont il a déjà eu à souffrir les perversions dans L'Esclave de Monsieur Solal. Malgré les tourments qu'elles lui infligent, sa raison de vivre, son obsession, c'est Magda, sa mère. Cette femme aux accents de pure folie et à la chair douillette de confiserie orientale, avec sa large croupe, ses jambes gainées de bas, sa bouche à sucer des bonbons, exerce sur le jeune Gerald une fascination hors-norme qui ne lui laisse aucun répit...
    Et la culotte du titre, alors ? Ce petit bout d'étoffe sera-t-il le rempart ultime de quoi que ce soit ?
    Esparbec fait avec La Culotte le plus beau et le plus émouvant des portraits de " maman-salope " de la littérature. Malgré l'incongruité de cet amour, il y a dans ce roman une grâce ineffable... Laissons les bigots s'étrangler. Nous sommes là face à un chef-d'oeuvre.

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    Une grande fresque de la vie amoureuse, depuis la rencontre et la légèreté adolescentes jusqu'aux doutes et défis auxquels doit faire face tout couple installé.
    Virginie et Sébastien se rencontrent au lycée. Ils s'éduquent, s'essaient, puis se trouvent enfin et merveilleusement, dans cette période bouleversée et déterminante de l'adolescence. Ils finissent par ne plus se quitter. 22 ans plus tard, qu'est-il advenu d'eux ? Bon mariage, belles situations, de grands enfants qui ont quitté le nid, le couple s'aime encore. Vraiment ? Oui, mais. Chacun de son côté se met à fantasmer et entache le contrat de petites anicroches extra-conjugales. Jusqu'au moment où la situation vacille, lorsque Sébastien se trouve blessé par les mensonges et dissimulations de Virginie : c'est la rupture. Après avoir goûté aux plaisirs que la vie de couple leur interdisait, le destin les rassemble bientôt. Plus forts, plus aguerris, plus ouverts aux désirs de l'autre, ils se tournent alors vers le polyamour pour ne plus jamais avoir à se mentir.
    Avec justesse et simplicité, Éric Mouzat décline une polyphonie de pratiques érotiques douces, parfois audacieuses, stratagèmes du couple moderne pour traverser le temps et délivre à tous les amoureux ce message d'espoir : lorsque l'intelligence, la sincérité et le dialogue sont invités au lit, l'épanouissement sexuel et la pérennité conjugale deviennent possibles.

  • Parallèles

    Nill

    Sous la plume de deux artistes brésiliens, six femmes font fi de la morale pour donner libre cours à leurs fantasmes
    Elles ne se connaissent pas, et pourtant leurs histoires d'amour et de sexe se croisent sans qu'elles en aient conscience. Lisandra couche avec son boss en échange de menus services, Marta s'envoie en l'air avec un beau jeune homme deux fois plus jeune qu'elle, Lucia séduit le fils de sa meilleure amie, Ana initie le souffre-douleur de son mec... On en passe et des perverses. Pour elles, rien ne compte sauf le plaisir. Et s'il est immoral, c'est encore mieux !
    À travers six histoires érotiques, le dessinateur brésilien Nill dresse le portrait de six femmes libérées, six héroïnes tirées d'univers parallèles qu'il s'amuse à réunir le temps d'un volume riche en rebondissements... et en fantasmes inavouables !

  • Miss Bondie

    Chris

    Une ode au bondage et au sadomasochisme par un grand maître de la bande dessinée érotique
    Jeune modèle aux fantasmes de soumission inassouvis, l'héroïne de cette histoire a le don pour se retrouver dans les situations les plus lubriques, apparemment contre son gré. Apparemment seulement, car elle confesse elle-même son goût pour le sexe sous contrainte. Quand un éditeur de magazines de charme la prend sous son aile et la transforme en Miss Bondie, poupée de plaisir ligotée et photographiée sous tous les angles, la jolie blonde s'abandonne à ce qu'elle appelle " sa vraie nature ", celle d'une masochiste en recherche de sensations fortes. Au gré de ses voyages professionnels qui la mènent aux quatre coins du monde, Miss Bondie collectionne les amants et les aventures d'un soir, sous la plume experte - et perverse - de Chris.
    Un monument de la BD érotique !

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    Norse t.4

    James Lemay

    Le périple islandais de Brianna, prisonnière saxonne devenue guerrière viking
    Les visions de Brianna ont conduit la jeune femme et son clan d'adoption viking jusqu'aux lointaines terres d'Islande, où la frontière entre le rêve et la réalité semblent s'estomper... L'objectif de ce voyage ? Secourir la jolie Ragnhild, fille du chef Eirik, que Brianna voit en rêve -; et qu'elle croit prisonnière de la sorcière rousse et de ses créatures monstrueuses. Mais il est peut-être déjà trop tard... Menacée par la magie noire de la sorcière, en proie à des cauchemars et des fantasmes de plus en plus réels, mais aussi combattue jusque dans son cercle viking, Brianna devra redoubler d'ingéniosité et de charme pour s'en tirer vivante. Et sauver son clan avec elle.
    James Lemay habite dans les plaines glacées de l'Ouest canadien. Il publie des récits érotiques depuis les années 1990. La saga Norse est sa première publication en France.

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    L'esclave de Monsieur Solal

    Esparbec

    Une initiation délicieusement transgressive, sur un fil entre l'innocence des découvertes et l'expérimentation du tabou.
    Esparbec nous entraîne dans ce livre à la Petite Sicile, quartier pauvre de Tunis à proximité du port, où il passa une partie de sa jeunesse auprès de sa mère, sa tante, sa soeur et ses cousines. C'est là, entouré de femmes jeunes et moins jeunes, ingénues ou perverses, que le garçon vit ses premiers émois sexuels, tantôt voyeur des jeux lubriques de la mère, tantôt complice des scénarios interdits imaginés par les cousines... Une initiation délicieusement transgressive, sur un fil entre l'innocence des découvertes et l'expérimentation du tabou.
    Ce roman d'Esparbec, majestueusement écrit, plonge le lecteur dans un tourbillon d'odeurs, celle de l'orgeat, des figuiers, de la chaleur tunisienne. Mais aussi, bien sûr, les parfums de sueur, de sexe, des corps en proie à tous les fantasmes de l'auteur.

  • Le portrait d'une jeune femme libérée, qui mène son monde à la baguette et s'amuse de voir flancher ses immorales victimes !
    Véronique, alias Vulvette, jeune fille à " l'âme en révolte et le derrière en feu ", entame un été auprès de ses parents et amis, été chaud il va sans dire ! Car, avec " le museau et le châssis " dont elle a hérité, nul ne peut rester insensible à cette fraîcheur lutine, à cette indolence narquoise. D'une totale impudicité, elle bouleverse les codes de sa famille qui, de guindée, devient tuyau de poêle. Son père, Hector, vivante incarnation de la morale, n'est-il pas obligé de sévir ? Mais Vulvette a deux fesses pour expier, et les tend de bonne grâce...

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    Teens at play t.1

    Rebecca

    Une nouvelle série signée Rebecca, qui met en scène les étudiantes américaines et leurs fantasmes inavouables !
    Telles mères, telles filles ? Après avoir débauché les mères de famille américaines dans Degenerate Housewives et Hot Moms, Rebecca enfonce le clou dans Teens at play, nouvelle série consacrée aux étudiantes des beaux quartiers, jeunes femmes en fleurs pressées de vivre leurs premiers émois érotiques... Au gré d'histoires aussi crues que drôles, on croisera Gwen et Stacy, deux copines qui rêvent de devenir mannequins lingerie et s'adonnent à des essayages crapuleux dans leur chambre, Sarah, employée dans un fast-food devenu fast-fuck depuis qu'elle y travaille, une bande de vacancières succombant aux plaisirs lesbiens entre les dunes, ou encore la coquine Trisha, qui corrompt un à un les membres de sa famille... Une chose est sûre : avec des cas pareils, la relève est assurée !

  • Viviana

    Ferocius

    À travers 30 histoires courtes aussi drôles qu'érotiques, Saez peint le portrait d'une jeunesse espagnole décomplexée, pour qui le sexe est un moyen d'émancipation.
    " Les Immorales ", ce sont ces jeunes femmes de tous horizons, prêtes à braver les interdits pour se payer une bonne tranche de plaisir... C'est cette fille de bonne famille qui, au soir de ses 18 ans, s'aventure dans les quartiers chauds de Madrid pour s'encanailler... C'est cette femme mariée trop jeune à un homme trop vieux qui court s'amuser ailleurs à la moindre occasion... C'est cette effrontée qui, non contente de profiter du fils, décide de goûter à la virilité de son beau-père...
    On en passe et des perverses !

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    Le prix de l'amour

    Axel

    Un triangle sexuel et amoureux, et une belle histoire sur le désir à l'épreuve de l'âge...
    La cinquantaine, un divorce, une carrière dévorante... Valérie a bien mérité ses quelques semaines de vacances sur cette île paradisiaque. Là, elle expérimente ce que de nombreuses femmes esseulées viennent chercher : le sexe avec de beaux et jeunes hommes. João, sur qui Valérie a jeté son dévolu, est à la fois tendre, viril, endurant. Auprès de lui, elle se sent belle et désirable. Mais le sexe ne rend pas aveugle, et Valérie n'est pas dupe : c'est l'argent et rien d'autre qui la lie à João. Auprès de Giorgio, Italien de son âge venu s'installer sur cette île, elle trouve un ami avec qui partager ses doutes et son expérience chaotique de la vie.
    Un triangle sexuel et amoureux, et une belle histoire sur le désir à l'épreuve de l'âge. Le trait sensible d'Axel s'épanouit ici dans la représentation de paysages splendides, aussi bien que de scènes érotiques puissantes

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    La jovialité, la légèreté et la sexualité sans tabou d'un roman érotique des années 1970, à travers le portrait d'une jeune femme libérée et effrontée.

    Naïade aux boucles blondes consciente de ses charmes, Frimousse est tout sauf égoïste et tient à partager sa fraîcheur. Avec Jean-Raoul, son cousin, avec Sylvie, sa meilleure amie (l'essayage de maillot de bain est si propice aux découvertes coquines), avec le beau gosse du club de sport, et le prof tant qu'à faire, jusqu'au garagiste Mario. Qu'on ne s'y trompe pas : les malheurs du titre n'en sont pas ! Notre jeune démone n'a guère d'états d'âme et se sauve de tout par sa très grande naïveté, sans que cela soit péjoratif : sa simplicité et sa grâce oeuvrent pour elle. Si un seul adjectif devait subsister pour qualifier le sexe vu selon Frimousse, ce serait sans nul doute joyeux...

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    La chambre de verre

    Axel

    Flavia, 44 ans, n'est pas une femme comme les autres : sa vie, elle la gagne en restant chez elle, nue devant les dizaines de caméras de son site Internet. Flavia est une camgirl qui ne cache rien de son intimité à ses admirateurs. Enfermée dans sa " chambre de verre ", elle se sent en sécurité. Sa rencontre avec Marco, un homme plus jeune qu'elle, chamboule ce quotidien réglé. Acceptera-t-il de partager leur idylle avec les internautes ? Les sentiments qui les lient fissurent la chambre de verre, mais sont-ils assez forts pour en briser les murs ?
    Une histoire simple et crue, sensuelle, où l'auteur dépeint des personnages étonnamment complexes - des personnages comme vous et moi. Axel traite avec subtilité de sujets brûlants, l'exhibition, l'amour, le sexe, l'estime de soi, dans une bande dessinée aussi érotique que sensible.

  • " Esparbec écrit ce qui se fait de plus éveillé et conséquent en littérature porno. " Virginie DespentesLa Pharmacienne est un roman pornographique " pur et dur ", où les métaphores sont bannies, les adjectifs concrets, et les descriptions méticuleuses sans être délayées. En outre, un humour noir assez décapant ne gâte rien à l'affaire. Les tribulations de Bébé, Laura Desjardins, Beau P' et son cousin Ernest constituent un vaudeville d'un genre nouveau, lubrique et facétieux. Gageons que sa lecture en surprendra plus d'un qui avait, sur ce type de littérature, des préjugés que l'actuelle liberté d'écriture a rendu désuets.
    " Après avoir lu La Pharmacienne, je n'ai plus la même vision sur la sexualité. Ce qu'écrit Esparbec est scandaleux, sale, fascinant, angoissant, comme tout ce que nous refoulons. ", Wolinski, Charlie Hebdo " L'écriture d'Esparbec s'approche des préceptes de Roland Barthes concernant la transparence. Sa philosophie se résume en une phrase : "ne jamais tricher sur le fond'. Pour la forme, en revanche, tout est permis, puisqu'il s'agit de séduire. " Camille Emmanuelle " Dans un genre totalement et injustement méprisé, Esparbec, livre après livre, fait une oeuvre. " Wiaz, Le Nouvel Observateur

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    Le pilier du ciel

    • Dynamite
    • 20 Février 2020

    L'histoire vraie de Lao Aï, le faux eunuque et véritable amant de la reine Zhao !
    Royaume de Qin, dans les bas-fonds de la capitale Xianyang... Un homme, Lao Aï, gagne sa vie comme bête de foire en exhibant son membre gigantesque dans un cabaret. Le quotidien est précaire mais riche en expériences sexuelles : les femmes de la ville font la queue pour profiter des dons de Lao Aï ! Tout bascule lorsque le régent du royaume le convoque au palais et lui confie la mission de contenter l'appétit sexuel débordant de la reine mère, bisexuelle délurée et nymphomane. Lao Aï débute alors une nouvelle vie comme " gigolo " de luxe. Mais les intrigants et les gardes du prince, qui veille farouchement sur l'honneur de sa mère, ne sont jamais loin, et ce qui ressemblait à une promotion sociale inespérée tourne vite à la chasse à l'homme...

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    Une famille débauchée dans un vaudeville d'une rare intensité érotique !
    Pharmacienne de profession et soumise dans l'âme, Laura Desjardins tombe la blouse dès que Beau P', son nouveau compagnon, le lui ordonne. Notre héroïne est loin de se douter que l'appétit sexuel est héréditaire : jeune femme en apparence naïve, sa fille Bébé en connaît déjà un rayon sur les hommes ! Quand Beau P' surprend l'effrontée entre les jambes d'un camarade et décide de la faire chanter, tout bascule dans ce foyer de province. Et l'arrivée d'Ernest, un cousin et voyou repenti qu'on héberge pour quelque temps, ne fait qu'accélérer la débauche de la charmante famille...
    Le plus grand roman pornographique du xxie siècle enfin adapté en BD par Igor & Boccère, les auteurs de Chambre 121.

  • Alonzo Carbone est un masseur très consciencieux. Surtout quand la dame est jolie, qu'elle s'abandonne bien à ses mains... et à ses yeux. Voyeur, tripoteur, ce kinési exerce un métier rêvé pour assouvir tous ses fantasmes. Ce qu'il aime le plus : dépraver une oie blanche. Et voilà qu'on lui envoie des photos compromettantes d'une de ses jeunes patientes. Devinez un peu à quels chantages crapuleux il va se livrer sur la belle ! Exercices aux espaliers ou sur cyclorameurs vont devenir (dans le plus simple appareil) prétextes à mille jeux sexuels plus scabreux les uns que les autres... Mais ces photos, qui les a envoyées ? Et pourquoi ? Ah, c'est là que l'histoire se corse...

  • Tokyo Confidential t.1 Nouv.

    Le chef-d'oeuvre de Haduki Kaoru enfin traduit en langue française !
    Japon, xixe siècle. Le fils de Magoroku Sugi, qui venait de lui succéder et d'épouser la jeune et jolie Kazu, meurt subitement de maladie. Le vieux patriarche n'a d'autre choix que de reprendre sa place de chef de clan et d'épouser Kazu à son tour. Ce couple pas comme les autres, que presque cinquante ans séparent l'un de l'autre, part s'installer à Edo (l'actuelle Tokyo) pour y refaire sa vie... Là, il apprend à s'aimer en même temps qu'il intègre la société locale, où les débauchés de tout poil sont légion.
    Magoroku aime voir sa femme soumise, attachée, offerte aux regards et aux désirs d'autres hommes. Et madame, qui feint la candeur et la surprise à tout propos, prend son plaisir dans cette soumission du quotidien. Par la pratique du shibaru (bondage) et de l'échangisme, Magoroku et Kazu parviennent bientôt à l'harmonie amoureuse... Un art d'aimer japonais ?



  • Pour agrémenter leurs plaisirs, François, le jeune époux de Colette, lui fait lire des romans cochons et lui achète à Pigalle de la lingerie coquine. Il aime qu'elle ait l'air pute. Ils s'amusent beaucoup à deux, mais bientôt ça ne suffit plus. Dans la journée, l'épouse délurée, quand elle monte les escaliers du métro, s'exhibe de plus en plus complaisamment... et en tire des plaisirs de plus en plus pervers qu'elle garde pour elle... Autre manie du mari : il la prend en photo nue dans les postures les plus obscènes. Elle pense au photographe qui va développer les pellicules et ça la met dans tous ses états... Un soir, son mari lui apporte un vibro. Il lui suggère aussi certains jeux d'eau. Enfin, il franchit une dernière frontière en l'invitant à partir en week-end avec un autre couple... Comment, à l'insu de son mari, Colette partira en quête des plaisirs les plus sordides, au point de servir de jouet maso à des pervers dans un sex-shop... vous le découvrirez en lisant ce roman.

  • Maxime a toujours été attiré par les femmes plus âgées que lui. Quant à Thérèse, elle adore les hommes jeunes et vigoureux. Ça tombe bien, il y a plus de vingt ans de différence entre eux deux... Ils se rencontrent et nous livrent ici le compte rendu détaillé de leur sexualité débridée, où les jouets de Thérèse occupent une place de choix. Mais tout en dévoilant complaisamment leurs secrets les plus intimes, chacun livre sa version propre de l'histoire. Au fil du récit, le lecteur comprendra que derrière les apparences se cache une réalité bien différente...
    Dans ce premier " roman ", Achille Letton s'est largement inspiré de ses expériences vécues. Cela se sent tout de suite... Si vous aimez les dames mûres, son récit vous comblera.

  • Il tente une cure de désintoxication du sexe... en vain !
    Édouard - Eddy pour les intimes - est un garçon simple, pour ne pas dire simplet, qui dépense son temps et son maigre pécule au PMU du coin, quand il ne se met pas en quête d'une mignonne à fourrer dans son lit. Le plus fou, c'est qu'il a du succès : les femmes l'adorent ! Et vous vous doutez que ça n'est pas à cause de la taille de son ciboulot... mais plutôt grâce à un braquemart de toute beauté qui les fait toutes salives, mouiller, crier...
    Seulement voilà : Eddy en a marre. Il en a assez de ne penser qu'à la baise. Alors il tente une cure d'abstinence. Mais avec toutes ces femelles en rut se dressant sur son passage, avides de le dévorer jusqu'au trognon, y parviendra-t-il ?
    Fils d'une héritière désargentée de l'aristocratie consanguine du Perche et d'un quincaillier arménien enrichi, Amaury Kupryan a très tôt cédé à la tentation. Pour se consoler de la faiblesse de sa chair, il écrit en puisant dans son expérience maudite et délicieuse.
    Les Nouveaux Interdits, une collection de textes hard inédits, écrits par des auteurs d'aujourd'hui : le roman porno toujours aussi pervers, mais avec une touche de modernité !

  • Une veuve trouve le réconfort dans les bras d'un beau-fils vicieux...
    Jeune veuve encore comestible, Loanne partage son appartement avec sa fille Lucy, 18 ans, et Marc, 20 ans, le fils de son mari décédé. Comme elle est en manque, elle se masturbe, le soir dans son lit. Quoi de plus banal ? Ce qui l'est moins, c'est que Marc a placé un caméscope sur l'armoire de la chambre de sa belle-mère. En direct et en différé, à l'étage au-dessus, dans sa chambre, sur l'écran de son ordi, notre obsédé se régale à suivre les ébats solitaires de la veuve en chaleur. Quand celle-ci s'en aperçoit, elle commence par piquer une colère. Mais très vite l'explication tourne court entre le chaud lapin et l'enragée du doigt mouillé... " Tu en veux, moi aussi, donc, plus besoin de caméra entre nous ! " Cela ne s'arrête pas là : après avoir imposé ses quatre voluptés à sa " belle-mère ", Marc, qui a le sens de la famille, décide d'inviter sa demi-soeur à partager leurs ébats. Va-t-elle se laisser convaincre ? Devinez...

  • Une bourgeoise expérimente la débauche...
    Clotilde, jeune bourgeoise, s'ennuie avec son mari. Heureusement qu'il y a sa belle-soeur, Myriam, une jeune délurée qui aime autant les dames que les messieurs. Elle va vite prendre sous son aile (et sous ses doigts et sa langue bien pendue) la timide épouse de son frère. Après l'avoir initiée aux jeux de dames, elle l'habitue peu à peu à s'exhiber aux représentants du sexe fort. Cela commence dans les taxis : Clotilde doit apprendre, en feignant de ne rien remarquer, à montrer au chauffeur qui se rince l'oeil dans le rétro, ce qu'une dame ne doit jamais montrer qu'à son mari et son docteur. Elle se montre, elle se touche, toujours " distraitement ". Myriam s'amuse souvent en taxi avec elle. Après quoi, elle l'emmène dans un bar très discret où des habitués n'ont pas les yeux dans leurs poches. Il y a un petit salon particulier à l'étage... Faut-il vous raconter la suite ? Certainement pas. Je vous laisse le plaisir de la découvrir...

empty