• Donne-moi des ailes

    Nicolas Vanier

    • Xo
    • 11 Avril 2019

    Et soudain les hommes et les oiseaux n'ont fait qu'un...
    Ces oies naines menacées de disparition, qui, chaque matin, survolent étangs et marais, Christian a décidé de les sauver. Il en a fait son combat. fatigué par la ville et son rythme infernal, il a tout quitté pour s'installer dans un mas de Camargue, en pleine nature, au milieu des oiseaux.
    C'est là qu'il échafaude son plan, en secret, à la lisière de la légalité. Un projet fou : habituer des oisons, dès la couveuse, au bruit d'un ULM, pour, un jour, voler avec eux en escadrille sur une nouvelle route migratoire, à l'abri des dangers.
    En poursuivant ce rêve immense, christian doit affronter l'hostilité de son fils, Thomas, dont le paysage se limite à son écran d'ordinateur. jusqu'au jour où l'adolescent rebelle se laisse émouvoir par ces oisons qui s'entichent de lui au point de le prendre pour leur père ou leur mère.
    Pour Christian et son fils, c'est le retour d'une complicité perdue et le début du grand voyage, de la scandinavie à la camargue.
    Mais l'un et l'autre sont loin d'imaginer les périls qui les attendent...
    Inspiré d'une incroyable histoire vraie, celle de Christian Moullec, Donne-moi des ailes n'est pas seulement un grand roman d'aventures : c'est un cri d'alarme contre la disparition de millions d'oiseaux dans le monde.
    Aventurier, écrivain, cinéaste, Nicolas Vanier a lui-même volé avec les oies. Après ce voyage bouleversant, il a décidé de porter cette histoire à l'écran. Un film événement qui sortira en salles le 9 octobre 2019.

  • " Il se souvint soudain d'autres oiseaux, très lointains dans sa mémoire. Où était-ce ? Là-bas, sur cette autre île aux portes de l'océan qu'il avait quittée dans la brume et où il n'était jamais revenu. La chambre où Claire et lui s'étaient réchauffés l'un contre l'autre comme des enfants égarés, le passage régulier du faisceau du grand phare à travers les volets, l'appel de la corne de brume, les oiseaux qui avaient cogné à la fenêtre à leur réveil. La nouvelle entendue à la radio, la fin du combat, la défaite, la mort, très loin, sur un autre continent. Et son désespoir, son amertume, son sentiment que rien ne serait plus comme avant, et que peut-être ça ne valait plus la peine de rien écrire. Pourtant il avait continué. Témoin, toujours témoin. Tout restait toujours possible, s'était-il acharné à répéter, à se répéter au long de tant d'années. Désir acharné d'espérance. Il entendit un froissement d'ailes. L'ombre était tombée sur la terrasse et la dernière mésange s'était envolée. " Une succession de récits où se croisent et se répondent des personnages déjà rencontrés dans d'autres livres de François Maspero, du Sourire du Chat à La Plage Noire. Et qui forment au fil des ans comme la chronique d'une traversée de plus d'un demi-siècle.

empty