• Par temps de confusion, Jean François Billeter se pose l'une des questions les plus fondamentales de la philosophie moderne : la nature du sujet humain. C'est dans la considération et la compréhension de ce que nous sommes, que nous serons en mesure d'appréhender ce monde toujours plus illisible. Ce retour sur soi fut vécu par chacun de manière imposée, lors du confinement. Mais loin d'un appel au repli sur soi, l'auteur invite au contraire le lecteur à dialoguer avec lui pour éprouver sa nature de sujet.

    Il en vient ainsi à ce constat fondamental : c'est précisément le je qui constitue le dénominateur commun entre chaque individu. Dans cet essai court, dense et singulier, il allie avec brio rigueur intellectuelle et méticulosité philosophique à son goût pour les mots clairs et simples.

    Après avoir été professeur d'études chinoises à Genève, Jean François Billeter a quitté l'université pour se consacrer à ses propres travaux. Dans ses études sur certains textes remarquables de Tchouang-tseu et sur l'art chinois de l'écriture, il allie la plus grande rigueur sinologique au souci constant de se faire comprendre des lecteurs non sinologues, à la fois par la clarté de l'expression et par la richesse des références à l'héritage occidental, ou simplement à l'expérience commune.

  • Changer de vie professionnelle, trouver un sens à sa vie... Le bilan de compétences répond à des interrogations profondes.

    Depuis sa création dans les années quatre-vingt, la physionomie de la société économique a bien changé : la notion de métier a considérablement évolué, le rapport au travail aussi.

    Pourtant, aucune loi, aucune modification n'a été apportée pour permettre au bilan de compétences de s'adapter au contexte actuel.

    Forte de ce constat, l'auteur a repensé les indispensables de cette prestation.

    Elle propose une démarche personnalisée, centrée sur le besoin, pour conduire naturellement le candidat à devenir créateur d'un projet de vie en accord total avec lui-même.

    À travers de nombreux exemples et témoignages, cet ouvrage vous permettra de grandir dans votre relation au travail aujourd'hui, pour prendre la main sur votre destin demain !

  • Ta première richesse, c'est d'être unique !

    Nous sommes tous différents, uniques et... complémentaires ! Et nous avons tous quelque chose à apporter à ce monde.

    Mais quelle est TA "plus-value" ou "signature" professionnelle ? Car des talents, des forces, des atouts, nous en avons tous !

    Ce Livre est un guide pratique en deux étapes :


    1. La première te permettra de te découvrir et te révéler progressivement via une série de 20 questions. À la fin de cette étape, tu auras précisé ce qui fait ta singularité, ce qui te tient à coeur et les pistes professionnelles qui peuvent te correspondre. Car, bien souvent, il y a plusieurs "formes" et "expressions" professionnelles possibles pour chacun, et tant mieux !
    />
    2. La seconde t'aidera à "passer de l'idée à la réalité" sur le terrain, pour affiner et concrétiser ton projet professionnel grâce à 20 conseils pratiques.


    Tant de jeunes ont suivi des études qui ne leur correspondaient finalement pas. Tant de personnes exercent un métier qui ne fait pas sens pour eux.

    Change la donne !

    Place ton futur entre de bonnes mains : les tiennes !


  • Tu es unique...
    Et le monde a besoin de tes talents !

    Ce livre t'invite à vivre une aventure en 30 jours pour être l'auteur de ta vie et trouver ce qui est essentiel pour toi.

    Voici un voyage en cinq étapes pour :


    1. Tr

  • Vous êtes an parent préoccupé par l'orientation scolaire de votre enfant ?

    Vous vous demandez comment l'accompagner dans ses choix d'orientation future ?

    Vous aimeriez instaurer un dialogue constructif autour du sujet ?


    Avec ce livre, une coach d'orientation vous plonge dans l'univers de l'orientation scolaire et professionnelle et vous livre une méthode puissante pour devenir un "orientacteur" en partageant :



    Des informations sur le contexte actuel (éducation, génération, travail et posture parentale) afin que l'univers mystérieux de l'orientation n'ait plus de secret pour vous.



    Des conseils pour adopter une attitude bienveillante avec votre ado, en favorisant l'échange, la réflexion commune et la motivation.



    Un parcours en 21 jours conçu comme une boîte à outils. Vous apprendrez à aborder la question du sens et vous naviguerez entre talents, intérêts, aspirations et intelligences multiples...



    Des histoires vraies de parents et de jeunes qui ont trouvé leur voie, pour vous inspirer.



    Ensemble, osez pousser les portes de l'avenir !

  • Beaucoup de parents s'interrogent sur les attitudes de leurs enfants, et se retrouvent désemparés face à certains comportements d'opposition. Ils sont aussi inquiets pour leurs études, leurs relations, leur avenir.

    De leur côté, les jeunes se sentent perdus dans le travail scolaire, l'organisation, l'orientation...

    Et au sein de la famille, les relations sont souvent tendues, entre compromis et chantage. La confiance a peu à peu laissé la place à la suspicion, au mensonge ou aux non-dits. Parents et enfants s'opposent alors comme chiens et chats !

    Est-ce un conflit de pouvoir, de valeurs, de besoins ? Faut-il revenir aux fondamentaux de l'autorité ? Quelles sont ces générations qui malmènent les adultes ? Que veulent-elles exprimer ? Comment s'y prendre avec elles ?

    Ce livre suggère une nouvelle pratique parentale basée sur la coopération. L'adolescent trouve sa motivation, devient plus confiant et responsable de ses choix. Les parents sont plus sereins, moins exigeants, et accompagner leurs enfants devient plus facile

    La recette magique n'existe pas... Mais instaurer un climat paisible et constructif permettra à toute la famille de mieux s'entendre, pour une cohabitation sereine entre chiens et chats !

  • Tu travailles toujours à l'arrache dans le bus du matin ? Tu n'as rien fichu cette semaine ? T'es convoqué chez le CPE, et de toute façon ton prof est un con ?

    Pas de panique, ce livre est fait pour toi ! Ami lycéen, tu trouveras ici des réponses concrètes à tes galères : relations avec l'administration, tes copains, tes profs, tes parents... Et surtout des conseils de méthode et d'organisation.

    En 40 courts chapitres, deux professeurs s'adressent aux élèves pour les guider et les conseiller dans des situations quotidiennes. Avec humour et bienveillance, ils font le tour des tracas et des enjeux des années au lycée.

    Illustration de couverture : Création Studio J'ai lu

  • La recherche en sciences sociales n´est pas un long fleuve tranquille. Elle peut passer par des périodes de doute, de remise en cause, voire de crise, quand les modes d´approche disponibles s´avèrent usés, ou inadéquats, sans qu´en soient proposés d´autres, mieux adaptés. Elle doit en permanence s´interroger sur ses limites, sur ses relations avec d´autres champs du savoir, sur son rapport à la vie de la Cité ; elle est aussi sous tension du fait des diverses écoles qui y cohabitent, mais parfois aussi s´affrontent.

  • Dégager une théorie réellement liée à une pratique, c'est-à-dire une praxis de l'évaluation, c'est ce que tentent par ce livre Jacques Ardoino et Guy Berger. Ils veulent distinguer de l'évaluation, véritable processus dialectique d'analyse de la complexité, le contrôle, assujetti à la logique de la preuve et à la recherche de la conformité. Or, la tendance triviale est à confondre l'un et l'autre, alors que ces deux fonctions critiques sont complémentaires. Pour déployer leur démonstration, ils s'appuient sur trois études de cas d'évaluation d'unités universitaires (Sciences de l'Éducation à Strasbourg 1 et à Aix-Marseille 1 ; la FOPA en Belgique) et évoquent en annexe le cas de Paris 8. Ils interrogent ainsi non seulement la question actuelle des audits d'organisations ou d'institutions, mais à travers la méthodologie mise en oeuvre par le Comité National d'Évaluation à propos des universités, l'épistémologie d'une praxis congruente où l'évaluation se globaliserait comme un acte et n'en resterait pas au décompte des miettes. C'est une mise au point aussi bien praxéologique que scientifique qui, beaucoup plus qu'un outil réduit à son mode d'emploi, vient heureusement nous proposer une véritable démarche et sa problématique (étayées par un glossaire approfondi de quelque quatre-vingt-onze mots). Mais sans pour autant refuser la polémique, conçue par les auteurs comme la maïeutique même du concept. Peut-on évaluer sans s'évaluer ? Et évaluer sans intervenir sur le dispositif d'évaluation ?

  • Etude des principaux technopôles, lieux de recherche dans les compartiments industriels les plus récents, dans le cadre du troisième âge industriel. S'enrichit de nombreux tableaux et figures.

  • La littérature nous apprend-elle, par des héros fictifs, à reconnaître l'héroïsme des grands hommes ? Ou à douter de la réalité, voire de la valeur de cet héroïsme ? Le programme des classes préparatoires scientifiques nous invite à étudier cette notion à partir de : l'Iliade, Henri V, La chartreuse de Parme dont les héros complexes ne suscitent pas une admiration sans mélange.

  • L'auteur, Mathieu Guénette, propose une approche structurée en six étapes en se référant au vécu de certains clients qui se disaient marginaux. Il suggère aussi des exercices innovants et différents des démarches classiques. Le tout illustré par sa compagne de vie, Annie Desrochers.

  • Présente la synthèse des contrôles et des enquêtes effectués par la chambre compétente de la Cour auprès des services centraux de l'éducation nationale et de l'enseignement supérieur, de dix rectorats et de l'ensemble des IUT.

  • L'enseignement supérieur fait encore trop rarement en France l'objet d'analyses scientifiques approfondies à l'instar de celles qui sont menées dans des pays étrangers qui se réclament plus fièrement que nous d'une solide tradition universitaire. En cette fin du XXe siècle, où plus du tiers de la jeunesse et une proportion croissante d'adultes seront appelés à bénéficier d'un enseignement postscolaire, il importe de faire connaître aux Français, aujourd'hui contribuables et usagers, et peut-être demain clients et donateurs, ce que sont les enseignements supérieurs, leur organisation et leur coût. Il faut aussi expliquer ce qui conditionne leur efficacité, décrire la nature de leurs liens avec le gouvernement, l'administration, l'école, les professions et ces grands arsenaux technologiques comme le CNRS où se déroulent concurremment à l'Université une grande part des activités de recherche... Bref, analyser avant de juger, d'énoncer un diagnostic postopératoire ou d'établir une notice nécrologique. La France a voulu réformer ses enseignements supérieurs. Mais notre pays a-t-il profité des circonstances en 1968 et 1984 pour fonder une véritable Université qui concilie l'ordinateur et la toge, c'est-à-dire assume toutes ses responsabilités vis-à-vis de la Société, des étudiants et des employeurs tout en poursuivant sans remords l'idéal d'une quête désintéressée et toujours inachevée de la vérité ? C'est à cette question que l'auteur s'est proposé de répondre.

  • Thèmes abordés : La personne physique, sujet de droit : la personnalité et la capacité juridique, la personne physique dans la société conjugale, les droits patrimoniaux de la personne physique : les prérogatives sur les chose, les prérogatives à l'encontre d'autrui, le droit des obligations.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Exemples et conseils pratiques pour permettre aux non spécialistes du droit de maîtriser les aspects juridiques de la formation.

  • Qui dit mathématicien, pense en premier lieu aux figures mythiques de Thalès, Pythagore ou Euclide. Pourtant, le mathématicien tel qu'on l'entend aujourd'hui est une invention récente qui s'est imposée à partir du xixe siècle. Parmi les cent mille mathématiciens recensés dans le monde, l'école mathématique française est l'une des plus prestigieuses, comptant nombre de lauréats de la médaille Fields, le « Nobel » des mathématiques. Toutefois, malgré cette réputation d'excellence, les études de mathématiques connaissent depuis quelques années une désaffection préoccupante. Un défi à relever dans une société qui s'appuie de plus en plus sur la science et la technologie et où les besoins en mathématiques augmentent. Gageons que les parcours des douze mathématiciens interrogés ici contribueront à faire naître de nouvelles vocations. Mathématiciens : Stella Baruk, Jean-Pierre Bourguignon, Michel Broué, Karine Chemla, Jean-Paul Delahaye, Nicole El Karoui, Denis Guedj, Maxim Kontsevich, Benoît Mandelbrot, Marie-Françoise Roy, Wendelin Werner, Jean-Christophe Yoccoz Préface de Michel Serres

  • Vingt spécialistes en éducation, en sociologie, en psychologie, en administration, en pédagogie et en andragogie font le point sur les orientations et les diverses formes de collaboration entre les institutions de formation et les milieux socioprofessionnels. Les auteurs expliquent comment a émergé le phénomène du partenariat entre les écoles et les entreprises, puis décrivent quelques expériences sous l'angle des milieux de l'éducation et du travail; enfin, ils posent un regard critique sur ce nouveau paradigme, exposent les principaux enjeux et proposent un modèle d'analyse du partenariat.

  • Propose des pistes loin de toute démagogie pour une politique universitaire moderne : diversifier les premiers cycles en créant des collèges d'enseignement supérieur de proximité et en réservant, avec les passerelles nécessaires, les formations universitaires à des étudiants sélectionnés et orientés au préalable.

  • Pour se préparer aux oraux de culture générale des concours administratifs et des instituts d'études politiques.

  • Trente articles écrits par des enseignants de Dauphine dressent un bilan de vingt-cinq années de recherche et d'enseignement dans les sciences d'organisation. Ils sont regroupés en huit grands thèmes.

empty