• Dans ce recueil où s'entremêlent terre d'hiver et exotisme, la narratrice vit à travers ses fantasmes pour contrôler la réalité: éternel combat puisque celle-ci revient toujours au front. Dans son univers rêves et réalité se confondent, joies et peines se succèdent à un rythme frénétique, et désespoir rime avec folie. « Sylvie Maria Filion [...] hérite vraiment et originalement de la manière surréaliste de Patrice Desbiens, truffée d'observations impossibles, de souffrances indicibles, de comparaisons ahurissantes et de mal d'être qu'on comprend d'autant mieux qu'on les saisit à peine. Mais [...] là où Patrice y va d'économie de moyens, qu'il cisèle, qu'il fait concis, Sylvie Maria Filion, elle, a un excès de souffle qui fait faire ouf ! » Normand Renaud

empty