• Inconscient, désir, pulsions, mais aussi psychométrie, troubles en tous genres... Voici l'essentiel des notions de psychologie, pour tous ceux qui souhaitent découvrir la discipline dans une démarche professionnelle ou personnelle.
    La psychologie est une science humaine qui a beaucoup évolué ces vingt dernières années. L'objectif : l'aborder sous les notions les plus modernes, en laissant une part limitée aux approches psychanalytiques, dont les concepts principaux et la grille de lecture sont essentiels à la compréhension de plusieurs notions mais qui ne peuvent plus résumer la pratique du psychologue. Ariane Calvo aborde les approches cognitives, comportementales, les neurosciences, et la grande évolution du traitement des traumatismes psychiques. Elle s'intéresse également à la psychométrie et aux courants de la psychothérapie.

  •  

    Même le plus brillant d'entre nous peut se sentir perdu face à l'inconnu et ne pas réussir à régler la température de la douche d'un hôtel, à utiliser une télévision ou une plaque de cuisson sans consulter la notice. À ce propos, dès la première publication de cet ouvrage, en 1988, Don Norman expliquait avec un ton provocateur que le problème n'est pas en nous et ne vient pas de nous, mais qu'il provient d'une conception qui ignore les besoins et la psychologie des personnes.

     

    Les mauvaises conceptions sont légion, mais on peut heureusement y remédier aisément en créant des objets faciles à prendre en main. Cette édition, soigneusement révisée et (enfin) traduite en français, rappelle les principes intemporels de la psychologie qui vous donneront les clés pour élaborer des objets adaptés à leurs utilisateurs. Vous comprendrez enfin pourquoi certains produits sont si satisfaisants alors que d'autres ne peuvent que décevoir.

     

    Note des éditions Eyrolles

    Ce livre est la traduction du best-seller The design of everyday things. Nous avons longuement hésité à nommer la version française de cet ouvrage « Le design des choses du quotidien », traduction littérale du titre anglais, mais l'acception du terme « choses », ici un peu péjorative, nous semblait dénaturer son contenu. Nous avons donc finalement choisi « Le design des objets du quotidien », plus proche des propos de l'auteur.

     

    Spécialiste en sciences cognitives, DON NORMAN est directeur du Design Lab à l'University of California, à San Diego. Diplômé en génie et en psychologie, il a écrit de nombreux ouvrages et a également été vice-président d'Apple. Il habite à La Jolla (Californie).

     

  • Préface de Marie-Joseph Chalvin - Postface d'Isabelle Gingras

    Nous apprenons tous de façon différente et aucune méthode pédagogique ne suffit à rendre compte de cette diversité. C'est pourquoi ce livre propose un outil qui permettra non seulement à l'étudiant de mieux se connaître, mais encore à l'enseignant et au formateur de distinguer les différentes façons d'apprendre pour adapter leur pédagogie à leur public.

    En s'appuyant sur les apports de la psychologie cognitive, cet ouvrage décrit des "profils" d'individus qui correspondent chacun à des processus d'apprentissage spécifiques. Pour déterminer chacun de ces profils, il distingue trois critères : l'identité, la motivation et la compréhension.

    Grâce à cette typologie inédite, fine et pertinente, l'enseignant et le formateur seront en mesure de mieux communiquer avec leurs étudiants afin de leur transmettre efficacement un contenu. Riche d'exemples et de conseils, ce guide pratique constitue l'outil de base de tout pédagogue.

    Cette nouvelle édition est enrichie de cas pratiques, décrits et analysés pour permettre aux enseignants et aux formateurs de mieux appréhender leurs élèves et d'amorcer un changement dans le cadre d'apprentissage.

  • Dans le contexte politique actuel, qui dénie au psychisme toute participation aux difficultés autistiques, les auteurs réunis par la CIPPA rendent compte de leur pratique clinique, institutionnelle et de leurs recherches auprès d'enfants autistes et de leur famille. Cet ouvrage ne cherche pas à être exclusivement une « défense et illustration de la psychanalyse ». Au contraire, il se situe constamment dans une perspective d'ouverture et de jonction avec les disciplines cognitives et les recherches scientifiques qui sont à y associer. À l'orée des restrictions théorico-cliniques mises en perspective par le 3e plan autisme (2013/2017), il défend la richesse des complémentarités et des atouts que proposent, dans le respect d'un cadre consensuel, l'imagination, la créativité, le plaisir partagé et les vertus essentielles d'une observation fine et continue. S'inscrivant dans un partenariat constant avec les parents, il se désolidarise complètement d'une psychanalyse qui accuse ou met à distance toute articulation avec le milieu familial.

  • La psychologie pour les nuls en 50 notions clés

    ,

    lu par Odile COHEN; François HATT
    • Lizzie
    • 11 Avril 2019

    Inconscient, désir, pulsions, mais aussi psychométrie, troubles en tous genres... Voici l'essentiel des notions de psychologie, pour tous ceux qui souhaitent découvrir la discipline dans une démarche professionnelle ou personnelle.
    La psychologie est une science humaine qui a beaucoup évolué ces vingt dernières années. L'objectif : l'aborder sous les notions les plus modernes, en laissant une part limitée aux approches psychanalytiques, dont les concepts principaux et la grille de lecture sont essentiels à la compréhension de plusieurs notions mais qui ne peuvent plus résumer la pratique du psychologue. Ariane Calvo aborde les approches cognitives, comportementales, les neurosciences, et la grande évolution du traitement des traumatismes psychiques. Elle s'intéresse également à la psychométrie et aux courants de la psychothérapie. Dans ce livre audio, vous apprendrez notamment que Sigmund Freud a conceptualisé le complexe d'OEdipe, qu'entre 45 000 et 50 0000 psychologues exercent à ce jour en France ou encore que la méthode clinique a été définie en France pour Daniel Lagache, qui fait alors rentrer la psychologie à l'université...

  • Centré autour de thématiques clés (paradigmes émergents, questions de méthode, autisme et troubles envahissants du développement, pratique de l'épistémologie psychodynamique en clinique interdisciplinaire), cet ouvrage met au travail les problèmes épistémologiques et méthodologiques de la psychiatrie d'aujourd'hui au regard de l'avancée des neurosciences et de la recherche psychanalytique.

    Il s'attache à montrer comment la complexité de la clinique contemporaine exige de s'installer à l'interface de ces disciplines régies par des épistémologies différentes. Sans tenter d'y chercher une complémentarité totalisante, les auteurs en explorent les convergences possibles pour une  meilleure compréhension du fonctionnement cérébral et du travail psychique.

    Cette articulation conceptuelle entre causalité physique et causalité psychique, qui ne vient pas remplacer le clivage classique psyché /soma produit une réflexion épistémologique pouvant guider la pratique clinique.


  • Travailler plus efficacement en faisant moins d'effort, impossible pensez-vous ? Eh bien si, car notre cerveau est capable d'accomplir des prouesses ! Sans nier ni ses limites ni les risques de "surchauffe", l'auteur, spécialiste en psyc

  • Au croisement des modèles théoriques, cet ouvrage effectue une double synthèse à la fois du côté des neurosciences cognitives et du côté de la psychanalyse sur la question de la mémoire.

    Cet ouvrage propose une étude sur la mémoire, son fonctionnement et ses troubles, dans une optique « complémentariste », c'est-à-dire, une double lecture, celle de la psychanalyse et celle des neurosciences avec un maillon intermédiaire : celui de la psychologie développementale précoce. Ainsi, il fait apparaître des correspondances entre concepts relevant d'épistémologies différentes, entre fonctionnement cérébral et fonctionnement psychique.
    Les neurosciences comme la psychanalyse mettent en perspective la dynamique et les enjeux des processus mnésiques.

  • Qu 'elle soit initiale ou continue, générale ou professionnelle, la formation est trop souvent organisée à partir d'impératifs techniques et d'exigences programmatiques. Alain Rieunier rompt ici avec cet empirisme technocratique et propose un ouvrage qui permettra à tous les formateurs de mettre en cohérence leurs objectifs et leurs méthodes, leurs modalités d'animation et leurs outils d'évaluation.
    Car il s'agit bien de penser toute formation comme un véritable « projet », articulée à une analyse des besoins, finalisée par un référentiel, planifiée en une succession d'étapes qui s'enchaînent de manière rigoureuse, régulée en tenant compte, tout à la fois, des acquisitions cognitives et de la dimension affective. Il s'agit bien de concevoir des formations qui soient de véritables « systèmes » dans lesquels les situations et les ressources proposées permettent aux apprenants de s'impliquer, de mobiliser leurs acquis, d'acquérir et de savoir transférer des connaissances nouvelles.
    Pour cela, Alain Rieunier, qui maîtrise parfaitement les travaux les plus actuels sur les apprentissages et la formation, a construit un livre qui est pleinement, dans sa forme, en adéquation avec ce qu'il propose sur le fond. Le lecteur-acteur pourra s'approprier et utiliser, grâce à lui, un ensemble de données rarement réunies dans un même ouvrage. Il pourra se former à la conception rigoureuse d'un projet de formation en découvrant, pour chacun des chapitres, les objectifs poursuivis et les moyens d'évaluer sa propre progression. Il pourra accéder à une véritable compréhension de ce qui peut structurer et permettre de mettre en oeuvre, dans tous les domaines, une formation efficace.

  • Les groupes de parole constituent un mode privilégié d'accompagnement des personnes en difficulté avec l'alcool. S'inspirant à la fois des groupes de rencontre non directifs de Carl Rogers et des réunions des Alcooliques anomymes, ils reposent sur l'implication du soignant alcoologue. Ce travail de groupe s'appuie sur trois concepts théoriquement explicités : la problématique alcoolique, l'alliance thérapeutique, l'approche intégrative.

    Cinq champs de connaissance sont mis en jeu selon les thématiques de groupe proposées : la relation à l'alcool, les grilles psychanalytiques et psychopathologiques, l'approche cognitive et comportementale, la dimension systémique, familiale trans et intergénérationnelle, la réflexion philosophique, culturelle et politique.

    À l'intention de ceux, médecins généralistes, psychiatres, psychanalystes, psychologues, infirmiers... qui animent ou souhaitent animer un groupe d'accompagnement en alcoologie, Henri Gomez donne les précisions techniques nécessaires à la création d'un tel groupe, une analyse de son évolution, de la place du soignant, et des modalités selon lesquelles cet outil collectif doit se différencier dans le temps pour répondre aux besoins diversifiés des patients et de l'équipe professionnelle. De nombreuses vignettes cliniques et des fragments de réunions issus de l'expérience de l'auteur illustrent son approche des groupes de parole en alcoologie.

    Henri Gomez est alcoologue et psychiatre à Toulouse. Il anime une association de recherche clinique et d'entraide en alcoologie (AREA).

     Mise en vente le 05 janvier 2012

  • Le sens est au coeur de l'expérience charnelle, sensuelle, émotionnelle, de la rencontre ; il est dans l'intentionnalité du désir, qui oriente les forces libidinales, et il est aussi dans les productions verbales signifiantes. Comment le corps, dans ses composantes biologiques, et le fonctionnement proprement psychique, contribuent-ils à l'émergence et au développement de ce sens ? Et comment ce dernier organise-t-il, à son tour, les grandes fonctions que sont le rêve, la mémoire, la perception, la représentation, la conscience, le langage ? C'est autour de ces thèmes que dialoguent, dans cet ouvrage, un neurologue et une psychanalyste : ils se fondent, certes, sur deux démarches différentes, mais ils s'appuient aussi sur les traits communs de leur longue expérience clinique respective, et ils acceptent de dépasser les limites de leur discipline propre, pour coopérer réellement, et faire surgir une voie originale d'exploration de la personne humaine, dans son unité psychosomatique.

  • Blonds, bruns ou sans cheveux, gros ou menus, les yeux grands ouverts sur le monde ou toujours endormis, les bébés sont différents : ceux qui vivent avec eux le savent bien. Mais le savent-ils, ceux qui les étudient ? Le discours scientifique dont les bébés sont l'objet est sans équivoque : le bébé est un être étonnant et très compétent. Mais ce bébé des psychologues cognitivistes existe-t-il réellement ? Les conclusions des études réalisées avec des bébés fortement sélectionnés et observés dans des conditions très particulières, peuvent-elles être généralisées sans problème à l'ensemble des bébés réels ? Si les différences observées entre les bébés dérangent parce qu'elles gênent l'accès aux lois générales de développement, prises comme objet d'étude, elles peuvent, par contre, éclairer les mécanismes individuels de développement de la personnalité. Dans cette perspective, les conduites doivent être situées dans la dynamique des relations entre l'enfant et le milieu dans lequel il se développe et, sous leur double aspect socio-affectif et cognitif, car les bébés, objets d'étude, sont aussi et avant tout des sujets à part entière.

  • La philosophie de l'esprit et des phénomènes mentaux a connu, depuis une trentaine d'années, un renouveau important., notamment en raison de l'intérêt suscité chez les philosophes par les progrès des neurosciences et des sciences cognitives. Au sein de la tradition analytique anglo-américaine, en particulier, un véritable tournant mentaliste et naturaliste tend désormais à supplanter l'approche linguistique, jusque-là dominante. Ce livre propose une introduction aux thèmes riches et complexes que développent des auteurs comme Davidson, Fodor, Dennett et Dretske : les relations de l'esprit et du corps, le problème de la causalité mentale, celui de l'explication en sciences cognitives, les débats sur le statut de la psychologie populaire, la nature des croyances chez les adultes, les enfants et les animaux, des images mentales, de l'identité personnelle et de la conscience. Et il présente, de façon synthétique et rigoureuse, les principales théories de l'esprit actuelles : l'identité esprit-cerveau, le fonctionnalisme, l'éliminativisme, et les divers programmes de naturalisation de l'intentionnalité. L'auteur montre que la philosophie de l'esprit contemporaine est un domaine très ouvert, étroitement lié aux problématiques philosophiques traditionnelles, comme à celles des sciences cognitives. Il s'efforce de défendre une forme de matérialisme non réductionniste, sensible à la fois au caractère naturel et causal des phénomènes mentaux, et à leur dimension spécifique et autonome.

  • Détermine les mécanismes psychologiques mis en jeu par la perception, la mémoire, la formation de schèmes mentaux, compte tenu de la spécificité de la musique relative aux propriétés physiques des sons, à l'organisation, d'ordre culturel, de l'harmonie, à des aspects structuraux ou temporels.

  • À partir d'une histoire critique de l'idée que se sont faite de la notion de raison, Platon, Aristote, Descartes, Hume, Kant, Hegel...

  • Les émotions et l'affectivité ont été assez souvent conceptualisées indépendamment de la pensée. Le point de vue soutenu ici, est que les phénomènes affectifs sont en relation avec les mécanismes sous-jacents au fonctionnement de la pensée, à savoir : l'activation de représentations mentales, la comparaison entre les représentations mentales anciennes et les informations nouvelles et, de manière générale, avec le mécanisme de traitement de l'information. L'ouvrage montre que les informations émouvantes tendent, dans certains cas, à être mieux mémorisées que les informations neutres, et que l'intérêt pour le contenu d'un texte, est en relation avec la quantité de connaissances dont dispose le lecteur, dans le domaine sur lequel porte le contenu du texte. Enfin, les déficits de la mémoire observés dans les états dépressifs, anxieux ou d'intensité émotionnelle forte, sont interprétés dans le cadre de la psychologie cognitive. Les phénomènes affectifs deviennent ainsi plus intelligibles.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Avec la dénomination de « sciences cognitives », on entend désormais l'ensemble des disciplines qui s'appliquent à étudier les comportements intelligents - celui des hommes, des animaux ou des machines -, et à analyser les supports matériels qui paraissent conditionner ces comportements - le cerveau ou l'ordinateur, par exemple. En moins de trente ans, elles se sont imposées comme des sciences à part entière et ont insufflé un dynamisme nouveau à la pensée philosophique, comme à la recherche scientifique. Dans des pages éclairantes, où le souci de la pédagogie ne fait jamais défaut, Georges Vignaux explique la genèse, les méthodes et les finalités de ces sciences. Abordées sous l'angle de la linguistique, de la psychologie, de la biologie ou des neurosciences, elles révèlent leurs ambitions, leurs présupposés, les perspectives qu'elles offrent à la philosophie, à l'anthropologie, à la sociologie, à la robotique ou à l'ergonomie. « Les Sciences cognitives, une introduction » est un panorama complet des enjeux philosophiques et scientifiques de la modernité. Une nouvelle manière de comprendre ce que penser veut dire.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Depuis les années soixante-dix, un grand nombre de travaux expérimentaux ont illustré les effets bénéfiques des interactions sociales dans le développement des connaissances. L'objectif de cet ouvrage est double : o rapporter les recherches essentielles de ce domaine d'études ; o proposer des repères épistémologiques et méthodologiques afin de mieux en appréhender la portée.

  • Comment imaginez-vous votre vieillesse ? En 2005, 25 % des européens auront franchi le seuil des 60 ans. Pouvons-nous se permettre de marginaliser un quart de notre population sur des bases irrationnelles ou sur des méconnaissances ? Non, bien évidemment ! Il faut d'urgence former et informer pour favoriser une meilleure compréhension entre générations. L'humanité ne se découvre t-elle pas, en entrant dans un nouveau millénaire, investie d'une nouvelle mission : aider l'homme qui le veut, à rayonner de longue jeunesse ?

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Le but de cette édition complète de La psychologie au quotidien est de fournir un éclairage sur des questions importantes de la psychologie contemporaine. L'ouvrage contient trente-cinq chapitres qui constituent une introduction à la psychologie scientifique et montre son utilité dans la vie de tous les jours.
    Le lecteur y trouvera notamment des parties consacrées à la santé et au bien-être, au développement de la personne, au vieillissement et aux troubles psychologiques, ainsi que des parties portant sur des problèmes liés au sommeil ou aux rêves, sur des thèmes ayant une portée sociale évidente et, enfin, sur différentes expressions de la psychologie cognitive.
    Ce livre est le fruit de la collaboration de plus d'une trentaine de professeurs ou de professeurs retraités de l'École de psychologie de l'Université Laval et de certains de leurs collaborateurs. Le lecteur est donc assuré d'être guidé par des personnes compétentes et expérimentées.
    Les auteurs verseront à Centraide les redevances découlant de la vente du livre.

  • L' enseignement explicite dans la francophonie Nouv.

    Depuis les travaux fondateurs sur l'enseignement explicite datant des années 1970, de nombreuses méta-analyses ont montré l'efficacité de cette approche qui mise sur un enseignement direct ainsi que sur la clarification et le découpage des stratégies à enseigner, surtout auprès des élèves en difficulté. Couvrant même les comportements à développer pour favoriser l'apprentissage, cette approche est entre autres employée dans l'enseignement de la lecture, de l'écriture, des mathématiques et des sciences.

    Le milieu scolaire s'est emparé de la méthode de l'enseignement explicite et l'a proposée aux enseignants en offrant des assises théoriques souvent inégales. Ce flou a provoqué bien des incompréhensions chez les pédagogues. De quoi parlent au juste les chercheurs qui ont tenté de théoriser l'enseignement explicite, une méthode d'enseignement totalement absente du Programme de formation de l'école québécoise en 2000 et introduite depuis dans des documents pédagogiques officiels comme le Référentiel en lecture ou en écriture pour les 10-15 ans du ministère de l'Éducation ? C'est ce que ce livre entend démystifier.

    Le présent ouvrage brosse un portrait de l'enseignement explicite et de ses utilisations dans la francophonie. Il fait le point sur différents travaux de recherche et interroge les fondements théoriques de ce modèle d'enseignement afin de juger de son efficacité, ses défis et ses limites.

empty