• Le loup des Cordeliers

    Henri Loevenbruck

    • Xo
    • 24 Octobre 2019

    Mai 1789, un vent de révolte souffle sur Paris.
    Gabriel Joly, jeune provincial ambitieux, monte à la capitale où il rêve de devenir le plus grand journaliste de son temps. un enquêteur déterminé à faire la lumière sur les mystères de cette période tourmentée.
    Son premier défi : démasquer le Loup des Cordeliers, cet étrange justicier qui tient un loup en laisse et, la nuit, commet de sanglants assassinats pour protéger des femmes dans les rues de Paris...
    Les investigations de Gabriel Joly le conduisent alors sur la route des grands acteurs de la Révolution qui commence : Danton, Desmoulins, Mirabeau, Robespierre, personnages dont on découvre l'ambition, le caractère, les plans secrets.
    Alors que, le 14 juillet, un homme s'échappe discrètement de la Bastille, Gabriel Joly va-t-il découvrir l'identité véritable du Loup des Cordeliers, et mettre au jour l'un des plus grands complots de la Révolution française ?
    UN ENQUÊTEUR REDOUTABLEUne fresque magistrale des premiers jours de la révolution

  • Ce roman historique, paru en 1859, met en scène une foule de personnages héroïques ou misérables, sur fond de Révolution française et d'émigration outre-manche. Un classique méconnu, qui complète la collection de classiques anglais d'Archipoche.
    Embastillé pendant dix-huit ans pour délit d'opinion, Alexandre Manette est enfin libéré. Sa fille Lucie, qui le croyait mort, quitte aussitôt l'Angleterre, où elle vivait en exil, pour le retrouver à Paris, le ramener à Londres et lui rendre la santé.
    Cinq années ont passé lorsque la fille et le père sont appelés à la barre des témoins lors du procès d'un émigré français, accusé de haute trahison par la Couronne britannique. Il s'appelle Charles Darnay et deviendra bientôt le gendre de Manette, qui l'a sauvé d'une condamnation à mort.
    Jusqu'au jour où Darnay, rentré en France au secours d'un ami, se trouve de nouveau arrêté, puis traduit devant un tribunal révolutionnaire pour crimes contre le peuple. Le Dr Manette témoignera-t-il une seconde fois en sa faveur ? Quant à Lucie, a-t-elle la moindre idée du terrible secret de son mari ?
    Plongés contre leur gré dans les tumultes de la Terreur, les personnages d'Un conte de deux villes (1859) font revivre une page décisive de l'Histoire, avec ses complots, ses vengeances et ses trahisons.
    De Charles Dickens (1812-1870), géant des lettres britanniques, sont également disponibles aux éditions Archipoche : De grandes espérances, Bleak House, La Petite Dorrit, Les Temps difficiles, Contes de Noël, Les Aventures de Mr Pickwick, ainsi que l'inachevé Mystère d'Edwin Drood.

  • Dictionnaire des évêques français du XIXe siècle Nouv.

    De la Révolution à la République en passant par l'Empire, le face-à-face entre l'État et l'Église a déterminé l'histoire de France. Redécouvrez à travers les vies de ses protagonistes cette incroyable saga politico-religieuse. Un indispensable.
    Voici le grand livre de référence qui manquait à l'histoire du xixe siècle : ce dictionnaire sans précédent rassemble les notices des 524 évêques concordataires nommés entre 1802 et 1905 et des 23 évêques
    in partibus ayant exercé en France. Jacques-Olivier Boudon fait ici revivre une des élites de la société française du xixe siècle, les évêques étant à la fois observés dans leur parcours avant l'épiscopat, dans leur action au sein de leur diocèse, mais aussi dans leurs rapports aux différents régimes politiques comme à l'égard de Rome.
    Entre le Concordat et la séparation des Églises et de l'État, voici les vies des protagonistes de l'incroyable saga politicoreligieuse de ce siècle.
    Une somme essentielle pour appréhender le xixe siècle et pour comprendre les défis contemporains de l'Église et de sa hiérarchie.
    Un indispensable.

  • La simple évocation de Marie-Antoinette renvoie à de nombreux clichés : l'Autrichienne, la femme coquette jouant à la bergère, l'épouse insatisfaite, la femme dépensière qui a vidé les caisses de l'État, la reine martyre, etc. Marie-Antoinette est une reine, et une femme, qui a suscité les fantasmes les plus improbables auprès de ses contemporains, et au cours des siècles qui suivront. Donnant lieu à de nombreuses écritures et réécritures historiques, elle dépasse les cadres de l'Histoire : créateurs, cinéastes, romanciers, stylistes, peintres, musiciens... voire pâtissiers, proposent aussi leur propre interprétation du caractère et du rôle joué par Marie-Antoinette. Autant de relectures d'un passé complexe, celui de la fin de l'ancien régime et de la Révolution française.

  • Madame Élisabeth, soeur cadette de Louis XVI, meurt à trente ans sur l'échafaud le 10 mai 1794. Dans ce portrait absolument neuf, elle apparaît plus résolue et déterminée que son frère dans le tumulte de la Révolution ? preuve qu'elle était dotée d'un véritable sens politique.

    Très jolie, remarquablement intelligente, mathématicienne de haut niveau, dotée d'un caractère affirmé, Élisabeth, après l'échec de plusieurs projets de mariage, décide de vivre à sa guise parmi un cercle choisi partageant son goût de la retraite et de l'action caritative, sans pour autant, comme on l'affirmera, nourrir une vocation religieuse contrariée. Critique muette des manières de la reine, ce choix l'isole au sein de la Cour, et même de la famille royale. Lorsque la Révolution éclate, elle choisit pourtant de rester près de Louis XVI, qu'elle juge trop faible. Elle est aussi sans illusion sur sa propre influence, contrecarrée par la jalousie de Marie-Antoinette.

    Au coeur d'un réseau de renseignement contre-révolutionnaire, elle essaie d'empêcher la catastrophe. Elle vit alors une histoire d'amour impossible avec un roturier et subit une campagne de presse diffamatoire de la part des autorités révolutionnaires.

    En s'appuyant sur la correspondance de la princesse, celle de ses amis, les mémoires du temps, Anne Bernet débarrasse, pour la première fois, Madame Élisabeth de l'imagerie pieuse qui occulta sa personnalité.

  • Le Sang des Lumières

    Lynda Guillemaud

    1789. Alors qu'elle s'apprête à mettre les voiles pour l'Amérique avec son mari et ses enfants, Éléonore, l'aristocrate indisciplinée amie du roi et de Beaumarchais, est emportée malgré elle dans le tourbillon de la Révolution française: la prise de la Bastille, la chute des Tuileries, la mort de Louis XVI, la Terreur... Elle risque de tout perdre: sa fortune, sa liberté, mais aussi l'homme qu'elle aime, ses enfants et jusqu'à sa propre vie. Mais si elle n'est pas femme à se soumettre aux événements implacables de l'Histoire, pourra-t-elle traverser la Révolution sans y laisser l'essentiel ? 

    Dans ce siècle des Lumières qui se termine dans le sang et dans lequel elle ne se reconnaît plus, la fière Éléonore devra lutter pour survivre et ne pas tomber dans la déchéance la plus sordide. Parviendra-t-elle enfin à partir pour les Amériques où les hommes et les femmes sont libres et dont elle rêve depuis son enfance? 

    Au fil de ses aventures, Éléonore côtoie de nouvelles figures historiques : Louis XVI, La Fayette, Robespierre, Babeuf, Napoléon et nous permet de comprendre une époque complexe, marquée par la violence et la misère, mais à laquelle on doit cependant des progrès économiques, politiques et scientifiques sans précédent. 

    Retrouvez les personnages du Vent des Lumières dans cette grande fresque historique entre la France et Saint-Domingue, avec la Révolution en toile de fond. 

  • BOSTON FAMILY SAISON 3

    Manuel Benetreau

    • Bookelis
    • 4 Décembre 2016

    Louis Avallon, toujours à la recherche des origines de sa famille, poursuit son travail de mémoire sous la direction bienveillante, mais parfois espiègle, de l'historien Paul Milla. Ensemble, ils voyagent des années 70 aux années 2000, revivant les petits et les grands moments de notre époque tout en découvrant, au fur et à mesure, la fabuleuse histoire de la dynastie Avallon. Et s'il en apprenait bien plus que ce qu'il avait imaginé ? Et si toute cette aventure avait commencé lors d'une éruption volcanique, en Islande, en l'an de grâce... 1783 ? Secret intimes et bouleversants mystères sont enfin dévoilés. La saga Boston Family peut s'achever en apothéose...

  • Habituée à faire des sauts dans le temps, Asclé est transportée en pleine Révolution française à Paris. Quand elle revient à elle, elle ne reconnaît plus ni Étienne ni Marianne. Déterminés à comprendre ce qui arrive à leur amie, ceux-ci se rendent à Paris et retournent eux aussi en 1793,

    même s'ils risquent fort d'être faits prisonniers. Pendant ce temps, Biglène, une étudiante de leur école, élabore un plan pour attirer l'attention d'Étienne et le forcer à sortir avec elle. Elle n'a aucune idée du danger qui guette Asclé par sa

    faute. Elle est entraînée malgré elle dans cette aventure périlleuse. La course dans les catacombes de Paris sera-t-elle la dernière pour les trois amis ?

  • Qui fut Sophie de Rozven dont le portrait est longtemps resté au manoir de Rozven ? Une jeune femme solitaire, marquée par un épisode sanglant de la Révolution, qui s'ennuie dans une ville de province tandis que les armées de Napoléon déferlent sur l'Europe... Jusqu'au jour où apparaît Armand-Philippe de Malansac, son trop séduisant neveu. Habitué aux proies faciles, le jeune homme est ébloui par cette tante intelligente et belle qui le traite avec une désinvolture narquoise. Il ne sait pas qu'il a les mêmes yeux noirs, la même silhouette que le premier et unique amour de Sophie. Il ne sait pas encore que les passions flambent d'être trop longtemps contenues. Sophie, à peine plus âgée, le sait, elle qui, un soir dans le jardin, s'évanouit dans les bras d'Armand-Philippe. Mais certains êtres ne sont pas faits pour le bonheur. Un tableau merveilleusement vivant de cette société du Premier Empire où les femmes partageaient leur temps entre les bals, la messe et leur tapisserie, où la cruauté se dissimulait sous la perfection des manières, où les passions les plus scandaleuses naissaient dans un univers feutré. Un roman à l'écriture élégante, au charme nostalgique fait d'ironie légère et de mélancolie.

  • « Les Francs-Maçons étaient à l'origine des bâtisseurs de cathédrales », « Ils ont fait la Révolution française », « Il y a toute une série de rites et d'épreuves à passer quand on entre dans la Franc-Maçonnerie », « Pour entrer dans une loge, il faut être coopté », «C'est une secte », «Le pouvoir est aux mains des Francs-Maçons »... La Franc-Maçonnerie suscite de nombreux fantasmes. L'occasion ici de démêler le vrai du faux.

empty