• Rêver d'un crime fait-il du dormeur un suspect? C'est ce que n'ose imaginer Louise, depuis deux mois réveillée en sursaut au beau milieu de la nuit par Carlos. Son compagnon parle dans son sommeil, en espagnol et avec véhémence. Il semble revivre encore et toujours la même scène, dont il affirme ne pas se souvenir au matin. Sans cet inquiétant désagrément, Louise serait certaine d'avoir enfin rencontré l'homme idéal: Carlos a quitté l'Andalousie pour exercer le métier de sage-femme à Paris. Que cache sa somniloquie? Pour en avoir le coeur net, Louise dissimule près de son oreiller un enregistreur. Les premiers résultats de la judicieuse analyse des cauchemars, obtenus par son amie Jeanne à partir de la traduction qu'elle effectue, la placent face à une évidence troublante: la nuit, c'est un scénario meurtrier qui est rejoué, à Marbella. Un parfait lieu de vacances. Faut-il y aller?

  • De la rencontre à la vie commune : un dialogue amoureux, sensuel et visuel entre Mathias Malzieu et Daria Nelson.
    À quarante ans, peut-on tomber amoureux avec la même fraîcheur que lorsqu'on était adolescent ? Mathias Malzieu et Daria Nelson en sont la preuve vivante. Lui avec les mots, elle avec les images, ils racontent leur première rencontre qui a " déréglé joyeusement la métrique amoureuse ", puis l'envie, deux jours plus tard, d'une vie ensemble. Les scènes se suivent, mêlant le réel à l'imaginaire, le quotidien aux fantasmes et aux rêves. Le corps est objet de désirs : les pieds sont des poissons tropicaux, une paire de fesses devient un trésor de pirates, un sexe est un instrument de musique. Entre les scènes, le chanteur Malzieu évoque ses frères aînés : Boris Vian, Serge Gainsbourg et Alain Bashung.

  • Camille ne dort plus. Depuis des semaines, elle flotte et s'accroche tant bien que mal au réel. Il faudra pourtant bien qu'elle dorme pour retrouver une vie «normale», puis la petite Jeanne, surtout. Son frère l'a prévenue : elle reverra sa nièce quand elle sera en état d'expliquer son geste. Camille voudrait bien lui faire comprendre qu'elle ne pensait pas à mal, que leur mère, avant elle, l'avait préparée ainsi au monde des hommes, mais elle sait que ce serait exhiber trop de blessures, et une femme, ça ne fait pas de vagues. Alors c'est d'accord, elle ira consulter Gabriel et sa machine à déchiffrer les rêves. Elle ne voit pas comment il pourrait l'aider là où tant d'autres ont échoué, mais elle veut faire plaisir à son frère, faire plaisir aux autres et ne surtout plus penser au sien.

    Claudine Dumont a étudié la littérature, la psychanalyse, les contes et la scénarisation, enseigne le français au secondaire et fait de la photographie. En 2013, elle publiait son premier roman, Anabiose, traduit depuis dans plusieurs pays.

  • Des livres de Jack London, il y en a beaucoup.
    Mais les grands livres de cet auteur se comptent sur les doigts des deux mains.
    Depuis 1925, personne n'avait jamais retraduit cet immense roman, pas même la Pléiade.
    Voici enfin la traduction intégrale de ce chef d'oeuvre de la littérature anticarcérale, également roman précurseur des littératures de l'imaginaire.

    Jack London, rude gaillard californien, littérateur (1876-1916). Compagnon de route, de longue date, des éditions Libertalia.

  • « Ce livre concis et poétique sent la morille et le bois calciné. C'est une fable transpercée par les hurlements des loups et les jappements des coyotes en délire, un hymne à l'odeur âcre des épicéas géants que des bûcherons loqueteux débitent en billes, là-bas, au fin fond de l'Ouest américain, pour construire, au péril de leur vie, des ponts de chemin de fer en équilibre au-dessus des canyons. [...] Un roman qui vous emporte loin dans le silence et dans l'azur. »
    Florence Noiville, Le Monde des livres
    Au début du XXe siècle, Robert Grainier travaille à la construction des chemins de fer qui, très vite, parcourront l'Amérique. Un combat de l'homme contre la nature dans des paysages à l'immensité sauvage. Mais ce n'est pas le seul combat que mène Grainier : ébranlé par un drame personnel, il tente de donner un sens à un monde qui en a perdu, alors que son pays connaît des années décisives qui transforment profondément son identité.

  • Veronika a les mêmes rêves, les mêmes désirs que tous les jeunes gens du monde. Elle a un métier raisonnable et vit dans un petit appartement, s'offrant ainsi le plaisir d'avoir un coin à elle. Elle fréquente les bars, rencontre des hommes. Pourtant, Veronika n'est pas heureuse. Quelque chose lui manque. Alors, le matin du 11 novembre 1997, Veronika décide de mourir.
    Imagination et rêves, amour et folie. Désir et mort. Alors qu'elle s'approche de la mort, Veronika se rend compte que chaque moment de la vie constitue un choix, celui de vivre, ou d'abandonner.
    Veronika expérimente de nouveaux plaisirs et découvre qu'il y a toujours un sens à la vie. Mais la vie est courte. Veronika a décidé de mourir, et maintenant, elle ne peut renoncer.

  • « Le voyageur songe à sa propre vie. Comme toute existence, elle est faite des fragments de tout ce qui lui est arrivé : les situations qu'il a vécues, des extraits de livres qu'il n'a pas oubliés, les enseignements de son maître, des histoires que lui ont contées un jour ses amis, des réflexions sur son époque et sur les rêves de sa génération... Et il s'efforce de comprendre sa propre construction spirituelle. »
    Recueil de paraboles inspirées à l'auteur par les sources et les folklores les plus divers, Maktub est un véritable trésor de sagesse.

    http://paulocoelhoblog.com
    « Cette édition est publiée avec l'accord de Sant Jordi Asociados, Agencia Literaria, S.L.U., Barcelone, Espagne. »
    © Paulo Coelho, 1994 (tous droits réservés)
    Pour la traduction française : © Éditions J'ai Lu, 2011

  • Onze minutes

    Paulo Coelho

    La jeune Maria, comme toutes les jeunes filles, n'aspire qu'à l'aventure, au grand amour, et rêve de vivre un conte de fées... Mais la réalité est souvent autre.
    Attirée en Suisse par un homme qui lui promet monts et merveilles, le retour à la réalité est terrible. Maria en vient à se prostituer, apprenant à bien séparer l'esprit de la chair et s'interdisant de tomber amoureuse. Mais le sexe, comme l'amour, reste pour elle une énigme.
    Onze minutes est le parcours initiatique d'une jeune prostituée brésilienne qui passe par la réconciliation de l'âme et du corps, et s'achève par un retour aux valeurs romantiques qui leur sont liées.

    « Cette édition est publiée avec l'accord de Sant Jordi Asociados, Agencia Literaria, S.L.U., Barcelone, Espagne. »
    © Paulo Coelho, 2003 (tous droits réservés)
    Pour la traduction française : © Édition J'ai Lu, 2010
    VO : ONZE MINUTOS

  • Découvrez la signification de vos rêves et leur importance dans la connaissance de vous-même.
    Pourquoi rêvons-nous et que pouvons-nous faire de nos rêves ? Y a-t-il de bons et de mauvais rêves ? Comment interpréter les messages contenus dans vos rêves ? Dans ce petit livre, Didier Colin, écrivain et astrologue, vous accompagne dans votre découverte de vous-même en donnant à vos rêves l'importance qu'ils méritent. Il vous guidera dans le cheminement vers la connaissance de soi en vous aidant à saisir les clés que votre inconscient réquisitionne. Grâce aux explications des symboles présents dans vos rêves, il révélera vos émotions cachées, mais aussi vos désirs, vos sentiments, vos ambitions et mettra le doigt sur vos tabous et l'origine de ceux-ci.

  • Dans un quartier pauvre, au coeur des Pouilles, le combat d'une jeune fille pour échapper à son milieu.
    Dans son quartier de Bari, au sud de l'Italie, tout le monde connaît Maria sous le nom de Malacarne, " mauvaise chair ", en raison de sa peau mate et de sa nature rebelle, un surnom qui lui colle à la peau telle une prophétie à laquelle elle ne pourrait échapper.
    Maria grandit dans une famille pauvre, entre une mère douce mais effacée et un père violent et autoritaire. Ce milieu rude est pourtant loin d'être dépourvu d'amour, même si souvent les coups viennent combler le vide des mots qui manquent. Pour les filles du quartier, l'avenir se résume au mariage avec un pêcheur misérable ou un voyou, seulement Maria se refuse à cela. Elle s'en sortira seule en faisant des études, unique porte de sortie pour elle.
    Mais peut-on vraiment s'affranchir et réaliser ses rêves sans jamais se retourner ni se trahir ?
    Porté par une écriture sensuelle et évocatrice,
    Une famille comme il faut dresse le portrait saisissant d'une femme forte qui choisit de vivre libre.

  • Corentino est ceuilleur de noix de coco. Tous les jours, au domaine colombien des Milcoco, il grimpe en haut des arbres pour en couper les fruits. Il n'est pas malheureux, mais l'ailleurs l'appelle : la terre natale de son grand père, la France ! C'est décidé, il ira, caché dans un conteneur.
    L'auteur nous embarque en Colombie, sur les pas d'un tout jeune homme plein d'espoir d'une autre vie. Inspiré d'une histoire vraie, la justesse du texte et du propos rend ce récit captivant et laisse la place au personnage, aux sentiments qui le traversent et aux épreuves auxquelles il sera confrontées.
    Benjamin Lesage noue avec réalisme deux facettes de la même histoire, celle d'un petit garçon qui veut partir à l'aventure et celle d'un jeune homme enfermé dans les limbes des services de l'immigration française.

    Benjamin vit actuellement dans un éco-village, son quotidien est partagé entre le jardinage, la construction écologique et les moments partagés avec sa famille et les autres résidents. Entre deux coups de marteau et les semis, il écrit des livres.
    Son premier roman Les Étoiles qui meurent dans le ciel a été publié en 2020 aus Éditions courtes et longues. Il rencontre un vif succès et a été séléctionné pour le Prix Cendres 2020.

  • Dernière séance au cinéma de rêve Nouv.

    Un beau feel good sur l'accomplissement de ses rêves ! Par l'autrice des Nuits enneigées de Castle Court.Quand son grand-père Ferdie s'est cassé la jambe,
    Gina s'est installée provisoirement dans la petite ville côtière de Polwhipple, en Cornouailles. Si elle venait juste pour l'aider, les jours passant, elle est tombée sous le charme du plus beau cinéma art déco,
    Le Palace, où Ferdie vend ses glaces faites maison, au milieu du grand hall. Gina est conquise, elle prolonge son séjour.
    Niché en face de la mer, le bâtiment a encore fière allure, mais les touristes l'ont oublié, ils préfèrent maintenant s'éloigner pour visiter d'autres lieux de la région plus attractifs. Il faut dire que ce cinéma de rêve, avec ses glaces réputées à des kilomètres à la ronde est l'unique endroit de Polwhipple qui vaille le détour.
    Gina, enchantée et séduite par
    Le Palace, commence à se poser sérieusement la question : et si elle s'installait ici et s'appliquait à redonner vie au cinéma ? Londres lui manque de moins en moins, et ce qui n'était qu'un engouement passager pourrait bien devenir une nouvelle vie ! Mais que fera-t-elle si on lui met des bâtons dans les roues ? Gina pourra-t-elle sauver Le Palace avant qu'il ne soit trop tard ?
    La fin, émouvante et haute en couleurs, des aventures de Gina en Cornouailles !

  • Abdou Diallo, Anthony De Freitas, Dylan Bahamboula et Lounisse Merzouk dévoilent les coulisses de leur formation à l'AS Monaco !
    Tout a commencé en août 2010. Quatre jeunes footballeurs font leur entrée au Centre de formation du très prestigieux club de l'AS Moncaco. À tour de rôle, Abdou, Anthony, Dylan et Lounisse nous font découvrir les coulisses de leur vie quotidienne : la rigueur du travail, les déplacements, les entraînements, les matchs, mais aussi et surtout leurs galères et leurs joies ! Un texte à quatre voix où se mêlent les anecdotes, les émotions et l'humour dans un langage de "ouf". On se glisse dans l'intimité de la vie du groupe dans lequel chacun doit mériter sa place. L'amitié et la force de caractère de ces jeunes nourrissent leur espoir de devenir "des Pros". Plongez dans ce témoignage savoureux qui raconte l'envers du décor et la passion de quatre garçons dans le vent pour le ballon rond. Un coup d'envoi réussi !

  • Princesse Bari conte l'histoire d'une jeune fille, frêle et courageuse, qui fuit la Corée du Nord à la fin des années 1990, se réfugie un moment en Chine avant de traverser l'océan à fond de cale d'un cargo et de débarquer dans un Londres clandestin où se côtoient toutes les langues et religions. A Londres, Bari gagne sa vie comme masseuse, mais elle ne soigne pas seulement les corps, elle console aussi les âmes. Car Bari a hérité de sa grand-mère des dons de voyance qui lui permettent de voyager dans les rêves et de lire les cauchemars dont souffrent les autres. Ce roman habité par l'âme d'une jeune fille affrontant seule, avec confiance et obstination, de terribles épreuves, puise aux sources anciennes du chamanisme coréen : il transfigure une très ancienne légende où une princesse abandonnée va chercher à l'autre bout du monde l'eau de la vie qui permettra aux âmes des morts de connaître enfin l'apaisement.

  • Athènes dans l'après-guerre. Dans la grisaille, la brume et les fumées de l'usine à gaz, les lumières de la ville apportent l'illusion d'échapper à la misère. Bèba s'occupe d'une verrerie artisanale, affligée d'un mari en dépression et de deux vendeurs inefficaces et improductifs. Bèba, c'est la jeunesse, ses luttes, ses espoirs et ses déceptions, la force et la résistance qu'elle oppose aux contrariétés de la vie, à ses déboires.

    Tendre, lyrique et poétique, d'une rare maîtrise du récit et de la langue, La Verrerie donne à cette histoire d'une femme, qui voit s'éteindre un à un ses rêves les plus chers, une profondeur et une vérité qui font de ce roman, classique de la littérature grecque, un texte fascinant à (re)découvrir.

    Mènis Koumandarèas est né en 1931 à Athènes. Il travaille comme journaliste, puis dans une compagnie d'assurances, avant de se consacrer à l'écriture et à la traduction (il a traduit Carson McCullers, William Faulkner, Lewis Carroll et Melville). C'est l'un des grands écrivains grecs du vingtième siècle. Il meurt assassiné le 6 décembre 2014 à 83 ans. Il est l'auteur de 7 romans (dont notamment La Verrerie, La Femme du métro, Le Beau Capitaine), 5 recueils de nouvelles, 2 volumes d'essais.

  • Gatsby

    Francis Scott Fitzgerald

    Il s'interrompit et se mit à marcher de long en large sur le sentier dévasté, jonché d'écorces de fruits, de rubans fanés et de fleurs écrasées. « À votre place, je ne lui en demanderais pas tant, risquai-je. On ne peut pas faire revivre le passé. - On ne peut pas faire revivre le passé ! s'écria-t-il, incrédule. Mais bien sûr qu'on peut ! » Été 1922. En pleine Prohibition, Gatsby, un jeune multimilliardaire sorti de nulle part, aux origines et aux ressources douteuses, organise des soirées somptueuses dans sa villa de Long Island. Tandis que le gratin, new-yorkais s'enivre de ses cocktails de contrebande et danse sur ses pelouses, lui n'a d'yeux que pour une petite lumière verte qui scintille de l'autre côté de la baie. Pourquoi s'est-il installé là ? À quoi bon cette fortune prodigieuse ? Aux pieds de qui est-il venu la déposer ? L'a-t-elle attendu, elle aussi ? Le narrateur, impliqué malgré lui dans cette enquête romantique, va peu à peu découvrir, en même temps que la cruauté ordinaire de ceux qui sont nés riches, l'arrière-goût amer des lendemains de fêtes et la fragilité des amours adolescentes.

  • Pourquoi rêvons-nous ? Pourquoi nous souvenons-nous de certains rêves et pas d'autres ? Pourquoi nos rêves nous semblent-ils parfois si bizarres ? D'où viennent-ils ? Que sommes-nous censés en faire ?Si vous voulez apprendre à mieux vous connaître en donnant à vos rêves l'importance qu'ils méritent, ne bougez plus : vous avez le livre qu'il vous faut entre les mains ! Il vous guidera dans le cheminement vers la connaissance de soi en vous aidant à saisir les clés que votre inconscient réquisitionne. Il révélera ainsi vos craintes, vos doutes, vos regrets mais aussi vos désirs, vos sentiments, vos ambitions et mettra le doigt sur vos tabous et l'origine de ceux-ci.
    Éclairé par un spécialiste, vous lèverez le voile sur votre personnalité et pourrez enfin avancer sereinement et prendre les (bonnes) grandes décisions de votre vie. Ainsi vous saurez dorénavant que rêver d'une grosse araignée non venimeuse est souvent présage d'un (gros) coup de chance ou d'une importante rentrée d'argent, que rêver d'une rose rouge est signe d'un besoin d'amour ou l'annonce d'une passion et que rêver d'une chaîne de montagnes annonce conflits et heurts sur votre chemin...
    En route pour un étonnant voyage au bout de la nuit !

  • Le plus extraordinaire des récits de Hans Christian Andersen est sans doute celui qu'il a intitulé Le Conte de ma vie : son autobiographie. Né à Odense, au Danemark, dans une famille d'une grande pauvreté, il part à Copenhague où il va vivre dans le quartier des prostituées. Il s'essaie au chant, à la danse, à l'art dramatique, mais c'est dans la littérature qu'il va trouver son salut. Romans, poèmes, pièces de théâtre se succèdent avant qu'il ne révèle son génie dans les merveilleux contes qui vont faire sa réputation. Il devient célèbre, il est fêté dans toute l'Europe, on le traduit dans le monde entier ! C'est avec une certaine forme d'ingénuité qu'il fera en 1847, après de nombreux voyages, le récit de sa vie : une sorte d'épopée où l'on croise notamment Dickens, Balzac, Lamartine ou encore
    Alexandre Dumas qui tous l'ont admiré.

  • Que sommes-nous prêts à sacrifier pour vivre le grand amour ?
    Alors que les tours du World Trade Center s'effondrent sous leurs yeux, Gabe et Lucy se rencontrent pour la première fois.
    Leur attirance est immédiate, comme une force irrésistible.
    Ce n'est pourtant qu'un an plus tard qu'ils se revoient et plongent cette fois-ci dans un amour qui dépasse tout ce qu'ils ont connu. Ils vivent, respirent, pensent à deux.
    Mais l'intensité de leur relation les amène aussi à s'interroger sur d'autres désirs profonds : tous deux veulent que leur vie ait un sens, une résonance, une valeur à la hauteur de leurs sentiments. Face à cette exigence, Lucy et Gabe vont devoir faire des choix, prendre des risques, avec l'espoir d'accorder leurs rêves à la réalité.
    Alors qu'ils assouvissent chacun leurs ambitions, leurs vies se croisent puis se perdent pendant près de treize années, jusqu'à ce qu'un nouvel événement les confronte à cette question : quelle place souhaitent-ils véritablement accorder à leur amour ?

  • Dans La Reine des rêves, C. B. Divakaruni retrouve le fil enchanté de La Maîtresse des épices, une prose généreuse où le réalisme se pare de couleurs et de senteurs magiques puisées aux sources profondes de l'Inde.Rakhi est une jeune artiste qui vit à Berkeley, en Californie, et partage ses jours entre son activité de peintre, sa fille Jona et le salon de thé indien qu'elle tient avec son amie Belle. Sa mère est interprète de rêves et consacre ce don à soulager la détresse et servir les autres. Un don qui fascine Rakhi mais l'isole de sa mère, de ce coeur nourri de mystères issus d'une Inde lointaine qu'elle n'a pas connue.Hasards ou signes invisibles à déchiffrer, un réseau de coïncidences troublantes se tisse autour de la vie de Rakhi tandis que la découverte du journal intime de sa mère ouvre la porte de secrets longtemps enfouis.Saura-t-elle lire, elle aussi, la vérité cachée dans les rêves et s'ouvrir à l'amour d'elle-même et des autres ?

  • La voie de la magicienne se concentre spécifiquement sur les archétypes des Magiciennes, tout en s'inscrivant dans la lignée des livres sur les archétypes du Féminin et sur les cycles du Féminin.
    Il se différencie d'autres ouvrages sur le sujet par le nombre limité d'archétypes (5), par le côté initiatique avec le conte découpé pour les 5 profils, par la profondeur du propos (Patriarche intérieur, quête alchimique, Voice Dialogue) qui se mêle à un aspect ludique et pratique.
    Amala Klep fait ressortir un dialogue entre ces profils de Magiciennes et les rêves nocturnes et permet d'aborder l'importance des rêves cette fois dans la considération de sa Légende Personnelle.
    Comment ils peuvent aider à trouver sa voie et à l'incarner dans le monde.
    Une certaine partie de l'humanité s'éveille de plus en plus, en parallèle aux incohérences politiques et aux drames actuels. Dans ce mouvement global, il importe plus que jamais de se connaître, pour savoir comment participer à l'émergence de ce monde nouveau. Chaque femme est une Magicienne
    potentielle qui souvent se méconnait. Chaque femme détient une Magie Personnelle capable de transformer son monde. Connaissez-vous la vôtre ? Avez-vous la sensation d'être pleinement sur votre voie, en contact avec vos dons et talents ?

  • Sur Sédora, comme sur les 101 planètes habitées par l'humanité et reliées entre elles par le Fil, plus personne ne sort de chez soi. La population a les yeux rivés sur ses écrans... en particulier sur le programme des Démêleurs de rêves.

    Neven est un jeune Démêleur : il met en scène les songes des Rêveurs et les diffuse au grand public. Il est aussi le plus célèbre et chacun de ses films est attendu par des milliards de spectateurs à travers la galaxie. Comme tout le monde, il vit une existence recluse et répétitive, jusqu'au jour où un ancien Démêleur, GuidéOnn, le contacte afin de récupérer les rêves du sujet 1110.

    Qui est ce Rêveur 1110 ? En quoi est-il si particulier ? Quel mystère se cache dans ses songes ?

    Sa soif de réponses pousse Neven à briser sa routine, et à oser faire ce que l'humanité a oublié depuis longtemps : quitter son monde, emprunter le réseau de Fil, afin de découvrir l'univers et la vérité...

  • Le pamphlet contre la mort se regarde comme quand on contemple longtemps un cercueil et qu'on imagine quelqu'un dedans. Dans ce livre, le cercueil sera le cerveau de toute l'histoire d'un type en dedans, avec sa vie, ses pensées, ses colères, ses amours, ses rêves et ses héros bas de plafond. Tout ça qu'il a voulu brûler par l'écrit. Tous les papiers du type qu'on imagine dans le cercueil. Toutes les paroles et ses manifestes qui l'ont traversé ces derniers temps et qui sont consignés, ici, dans cette cervelle de papier. Une cervelle pamphlétaire.

  • Et s'il était temps de saisir sa chance et de changer de vie pour faire de ses rêves une réalité ? Un délicieux feel good sur les rêves et l'amitié, sans oublier la pâtisserie !
    Sadie élève seule ses enfants tout en soignant son coeur brisé. Cat, de son côté, est au bord du burn out car ses journées de chef-pâtissier sont trop longues. Les deux amies décident alors d'investir dans leur rêve : lancer "Smart Cookies", leur propre biscuiterie artisanale dans la magnifique Castle Court, une cour abritant un espace de restauration de trois étages niché derrière les rues animées de Chester.
    Toutes deux découvrent bientôt que Castle Court est une vraie communauté, un petit havre de plaisir loin du stress du monde extérieur. Mais tout le monde n'apprécie pas leur arrivée : la pâtissière déjà installée n'est pas très heureuse de ce qu'elle considère comme une concurrence directe et Greg, qui dirige le bistrot chic du bout de la cour, pense que Sadie et Cat n'ont pas le talent ni le sens des affaires nécessaires pour réussir. Heureusement, le délicieux Jaren, propriétaire de la maison de gaufres néerlandaise installée en face, et Elin le propriétaire de la chocolaterie suisse, vont leur apporter leur soutien. Et si tout le reste échoue, les amis pourront toujours noyer leurs chagrins dans le bar à cocktails qui surplombe la cour !
    Sadie et Cat réussiront-elles leur lancement et trouveront-elles à l'improviste un nouvel amour ?

empty