• Nuit d'épine

    Christiane Taubira

    • Plon
    • 26 Septembre 2019

    La nuit, chacun la voit, la vit, la sent, l'apprivoise à sa manière. De celle de Guyane, trouée d'un faible lampadaire sous la lueur duquel, enfant, à la faveur de la moiteur et du silence, elle allait lire en cachette, à celle qui lui permettait de régler ses comptes avec les péchés capitaux que les religieuses lui faisaient réciter dans la journée, la nuit a souvent été, pour Christiane Taubira, une complice, une alliée, une sorte de soeur intime, un moment particulier. C'est la nuit des chansons qu'on adore et dévore, la nuit du sommeil qui refuse qu'on annonce la mort d'une mère, la nuit des études passionnées et des yeuxen feu à force de scruter les auteurs sacrés, la nuit qui ouvre sur les petits matins des métros bougons et racistes. C'est aussi la nuit des militantismes, de la Guyane qui se révolte, des combats furieux à l'Assemblée autour du mariage pour tous - un cathéter au bras et le courage en bandouillère. C'est enfin la nuit d'un tragique vendredi 13, bientôt suivie de celle où l'on décide d'un adieu. Ces nuits des espoirs, des questions, des inquiétudes parfois, des colères aussi sont un roman du vrai. Un récit littéraire où l'auteur montre que la vie est souvent plus forte, inventive, poétique, envoûtante, dure, terrible que bien des fictions.

  • - 50%

    Ici, lorsque quelqu'un disparaît, on dit simplement qu'il s'est évaporé, personne ne le recherche, ni la police parce qu'il n'y a pas de crime, ni la famille parce qu'elle est déshonorée. Partir sans donner d'explication, c'est précisément ce que Kaze a fait cette nuit-là. Comment peut-on s'évaporer si facilement ? Et pour quelles raisons ?
    C'est ce qu'aimerait comprendre Richard B. en accompagnant Yukiko au Japon pour retrouver son père, Kaze. Pour cette femme qu'il aime encore, il mènera l'enquête dans un Japon parallèle, celui du quartier des travailleurs pauvres de San'ya à Tokyo et des camps de réfugiés autour de Sendai. Mais, au fait : pourquoi rechercher celui qui a voulu disparaître ? Les évaporés se lit à la fois comme un roman policier, une quête existentielle et un roman d'amour. D'une façon sensible et poétique, il nous parle du Japon contemporain, de Fukushima et des yakuzas, mais aussi du mystère que l'on est les uns pour les autres, du chagrin amoureux et de notre désir, parfois, de prendre la fuite.

  • « Mon fils est le seul problème qui demeure sans solution », écrit Albert Einstein en exil. Eduard a vingt ans au début des années 1930 quand sa mère, Mileva, le conduit à l'asile. Le fils d'Einstein finira ses jours parmi les fous, délaissé de tous, dans le plus total dénuement.
    Trois destins s'entrecroisent dans ce roman, sur fond de tragédie du siècle et d'épopée d'un géant. Laurent Seksik dévoile un drame de l'intime où résonnent la douleur d'une mère, les faiblesses des grands hommes et la voix du fils oublié.

  • Développez votre repartie pour enfin savoir répondre avec humour et esprit à ceux qui pensent qu'être prof, c'est être en vacances 6 mois de l'année ! Un petit manuel de survie haut en couleurs pour savoir se défendre en toute situation et rire un bon coup. Parce que l'humour est souvent la solution pour se convaincre que " oui, j'ai toujours voulu faire ce métier magnifique " !
    -; Ah, ces profs, encore en vacances, pendant que les autres travaillent ! -; Oui, et avec tes impôts, d'ailleurs. Du coup, c'est comme si tu autofinançais la carte postale que je t'enverrai. -; Ils ont dit à la télé que vous aviez un logement de fonction, des tickets-restaurant et une réduction d'impôts ! -; Ils ont oublié la limousine, le majordome et les réductions sur les anxiolytiques ! Retrouvez des super punchlines, des QCM, des astuces, des citations et des fun facts (pas toujours véridique) !

  • « Je n'ai jamais été bavard de mon vivant. Maintenant que je suis dans un cercueil, j'ai toute latitude de soliloquer. Depuis que le couvercle s'est refermé sur moi, je n'ai qu'une envie : me justifier, définir mon rôle dans les événements survenus, donner quelques clés pour comprendre les tenants et les aboutissants de ce qui n'est qu'un fait divers. Je n'ai pas un penchant au regret, mais il me faut faire mon examen de conscience, si inutile qu'il soit désormais. Le souvenir que je laisse est celui d'un partisan des solutions hybrides, habitué à ajourner, soucieux de n'exaspérer personne, de ne pas empirer les choses en manquant de diplomatie. Je ne suis pas un de ces vieux hiboux formalistes, ni un de ces faiseurs d'embarras toujours persuadés d'être supérieurs à tout le monde. Non, j'ai veillé à ne pas incommoder mes proches, pas seulement par horreur des dissensions domestiques, mais parce que je ne suis pas un homme à problèmes. »

  • La rentrée approche... vous êtes partagé entre de joie, peur et excitation.
    Par où commencer ? Des centaines de questions se bousculent : quels
    outils et documents anticiper ? Comment construire son emploi du temps ?
    Aménager sa classe ? Quels affichages ? Comment et quoi programmer ?
    Comment gérer sa classe ? Préparer séquences, séances et rituels ? Gérer
    les relations avec les parents d'élèves ?...
    Ce livre propose un accompagnement pas à pas pour aider à se construire
    des gestes d'enseignant dès la rentrée. Pas de recette toute faite mais
    des outils concrets, des idées testées, des fiches pratiques et des retours
    d'expériences.
    Rédigé par des enseignants-formateurs de terrain expérimentés, Une
    rentrée sereine en élémentaire est le compagnon quotidien indispensable
    pour aborder l'année en toute confiance. Bonne rentrée !

  • La rentrée approche... Vous êtes partagé entre joie, peur et excitation. Par où commencer ? Que faut-il préparer ? Comment ? Des centaines de questions se bousculent dans votre tête. Pas de panique ! Respirez profondément et ouvrez ce livre...
    Il vous accompagne pas à pas dans la préparation de votre rentrée : les outils et documents à anticiper, le matériel, l'emploi du temps, l'aménagement de la classe, la programmation, les séquences, les séances, etc. Des grilles d'analyse et des fiches pratiques vous aident à construire vos gestes d'enseignant : gestion de classe, rituels, évaluation...
    Rédigé par des enseignants-formateurs de terrain expérimentés, Une rentrée sereine en maternelle est le compagnon quotidien indispensable pour aborder l'année en toute confiance. Bonne rentrée !

  • À ses débuts, Louis Dumont enseignait à Vaulx-en-Velin, près de Lyon. Depuis une dizaine d'années, il est maître des écoles près du jardin du Luxembourg, à Paris. Il est passé d'une zone d'enseignement prioritaire à une zone privilégiée. Pour cet instituteur assez sourcilleux sur la mission du système éducatif républicain, ça change quoi ?

    En arrivant dans le 6e arrondissement, Louis n'a jamais cru s'offrir une sinécure au milieu des nantis, dans une école qui produit depuis des décennies son lot de sénateurs et de polytechniciens. Trop désillusionné pour ça, trop au fait des vaines circulaires inventées par son ministère pour compliquer sa tâche où qu'il soit, trop agacé par les clichés sur le « niveau en baisse » généralisé. Il sait que la partie est difficile partout. Et comme à chaque prérentrée, il scrute avec inquiétude le moindre signe annonciateur de dérapage. D'où qu'il vienne. Collègues aussi épuisés qu'irrités, directeurs défaits par le système, parents parfois déments quand il s'agit de leur progéniture. Et lui-même, est-ce qu'il n'a pas jeté l'éponge avant le premier cours ?
    Louis est drôle. C'est ce qui le sauve. Et il retrouve toute sa flamme dès qu'il est en présence de sa classe. En présence d'un gamin à épauler. Quand se réveillent les mauvais instincts, Louis monte au front. Et cette année-là, c'est par la grâce d'une élève en colère, une élève « ingérable », qu'il s'offre un baroud d'honneur.
    Né dans la Loire en 1974, Christophe Desmurger signe ici son second roman-vrai sur l'école, après Des plumes et du goudron, paru chez Fayard en 2013. Il est aussi l'auteur de deux romans noirs et exigeants, L'Assassinat de Gilles Marzotti (2016) et Rage (2019).

  • Quoi de plus émouvant mais aussi de plus stressant pour un jeune professeur débutant que de prendre en charge ses premiers cours au collège !
    Jeune professeur, vous trouverez dans ce livre ce que l'on ne trouve pas toujours en formation initiale et qui est essentiel pour enseigner. Il peut s'agir de notions
    concernant le savoir-être (attitudes recommandées vis-à-vis des élèves ou des parents selon les situations) ou le savoir-faire (quelles méthodes pédagogiques
    utiliser, comment gérer son temps, comment évaluer...).

    Jean-Michel Zakhartchouk a conçu cet ouvrage comme un véritable outil de soutien et de perfectionnement au quotidien. Rédigé dans un style simple et direct, il est facile d'accès, très opérationnel et synthétique. Vous y trouverez de nombreux témoignages et cas concrets, ainsi que des astuces et des modèles d'exercices à utiliser en classe.
    À l'heure où de nombreux enseignants expriment leur désarroi devant l'évolution de la profession, cette quatrième édition enrichie de Réussir ses premiers cours deviendra un compagnon indispensable pour mener à bien votre travail pédagogique.
    Destiné en priorité aux nouveaux enseignants, ce livre s'adresse plus généralement aux jeunes professeurs de collège déjà en poste et constituera également une ressource pour les enseignants chevronnés désireux de mettre à jour leurs connaissances professionnelles.

  • Psychothérapeute de talent à Montréal, Grace tombe par hasard, alors qu'elle skie pour se changer les idées, sur le corps inanimé d'un homme qui vient de faire une tentative de suicide. Elle n'hésite pas à secourir ce mystérieux inconnu mais réalise très vite que ses sentiments pour lui ne sont pas aussi simples qu'elle veut bien l'admettre. Se remettant tant bien que mal d'un divorce douloureux, Grace se sent irrésistiblement attirée par cet homme qui semble cacher tant de choses...
    Entre-temps, une de ses patientes, Anne, une adolescente troublée qui vient d'avorter, s'enfuit à New York pour faire du théâtre. Quand elle trouve, quelques années plus tard, une jeune fugueuse enceinte réfugiée dans le hall de son immeuble, Anne ne peut s'empêcher de la recueillir chez elle. Pour le meilleur et pour le pire...
    Mitch, thérapeute à la dérive - et ex-mari de Grace -, fuit le bonheur de peur qu'il ne se sauve. Il quitte la femme dont il est amoureux et part en mission dans une communauté en difficulté de la région arctique. Á son retour, une vieille amie lui apprend que Grace a été victime d'un accident de voiture. Immobilisée, cette dernière a besoin d'aide, notamment pour s'occuper de sa petite fille. Peut-on renouer des liens après dix ans d'absence?
    Á l'intérieur se déroule sur une décennie, nous promenant de Montréal à New York en passant par Hollywood et le Rwanda. Ce roman nous offre une fresque intimiste qui touche par sa justesse et sa sensibilité. Á travers ces différentes destinées cahotées, Alix Ohlin s'interroge sur notre identité, sur ces failles sur lesquelles chacun de nous se construit malgré tout, jour après jour, envers et contre tout. Répétitions, échos, variations : qui sommes-nous réellement à l'intérieur?

  • 'Simon Abramovitch ne ferait pas de vieux os à Valenciennes. Il remettrait le paquet à la famille - un poème et une lettre, autant dire pas grand-chose - et puis il rentrerait chez lui. Six ans déjà qu'il devait s'en acquitter. Mais il faut dire que ses affaires dans le commerce de chaussures ne lui avaient guère laissé de répit. C'était au camp de travail de Klein Mangersdorf que Simon avait vu Pierre Weill pour la dernière fois et c'était là qu'il avait fait le serment de restituer à ses proches ses derniers mots.
    Dans cette ville ouvrière encore abîmée par la guerre, Simon ne s'imaginait pas tomber sur une famille bourgeoise. Artiste, dans son idée, ça n'avait pas le sou. Et là-bas, rien ne distinguait le vendeur du poète. Surtout, il ne s'attendait pas à découvrir dans l'enveloppe de Pierre un message d'une toute autre nature.'
    Clélia Anfray.

  • « Je vais essayer de tout dire. J'ai un retard de sincérité à rattraper, il y a longtemps que j'y pense. » Dans ce récit autobiographique, Dominique Noguez raconte le début tumultueux de sa relation amoureuse avec Cyril Durieux, très beau jeune homme aussi attendrissant que cruel, obsédant et néanmoins volatil. À partir de ses souvenirs, de ses carnets, de ses photos, « sans aucune altération du vécu », l'auteur revient sur cette rencontre qui a profondément affecté sa vie. Entre Paris et le Japon, Une année qui commence bien est un voyage au coeur même de l'intimité d'un écrivain qui s'interroge, entre autres, sur la nature de l'amour - et sa puissance.

  • Au pays arc-en-ciel de Mandela, la violence et le racisme n'en ont pas fi ni de distiller leur poison mortel. Professeur au Zimbabwe, Jabulani n'a d'autre choix que de fuir la répression qui s'abat sur son pays. Comment imaginer ce qui l'attend de l'autre côté de la frontière ? Aussitôt kidnappé par des trafiquants, il découvre une réalité à mille lieues du rêve sud-africain. Jeune étudiant au Cap, Jero peine à trouver sa place dans un monde de dealers où la progression des bidonvilles ne cesse de brouiller les cartes. Un monde où tour à tour le courage et l'indifférence peuvent sceller le sort d'un réfugié, et l'amour décider de frapper au moment où l'on s'y attend le moins.
    Troy Blacklaws convoque toute la puissance poétique de son écriture pour croquer deux destins parallèles dans l'Afrique du Sud d'aujourd'hui où chacun lutte à sa façon pour survivre, tandis que se côtoient la violence quotidienne et la beauté envoûtante des hommes et des lieux.

    « Un pouvoir d'évocation pour ainsi dire hypnotique : je suis ébloui. »
    Deon Meyer

  • « Tu crois que je suis en train de rater ma vie ? » C'est ce que se demandent Méta, Raphaël, Pauline et les autres. Ils ont 25 ou 30 ans. Ils entrent dans la vie active. Mais leur parcours ou leur formation leur ont imposé des exigences dont, ils le découvrent, la société n'a que faire. Ils ne savent ni comment s'adapter ni comment se révolter. Tout leur est ouvert, et pourtant tout leur est fermé.
    Comment se situer dans ce monde où les chemins paraissent brouillés et où le quotidien ressemble à une course d'obstacles ? C'est la question qui est au coeur de ce roman à sept voix, où les trajectoires se combinent dans des situations parfois absurdes jusqu'au burlesque.

  • Le désamour

    Antonia Kerr

    'Je la regardais en pensant au moment où elle ne serait plus là, et lorsqu'elle était tout près de moi, j'étais incapable de me réjouir, anticipant déjà son prochain départ. Elle me brisait le coeur quand elle marchait, quand elle riait, elle me brisait le coeur au moindre mouvement, à la moindre expression, et il me semblait sentir la terre trembler chaque fois qu'elle passait la porte d'entrée. Lorsqu'une femme pèse plus lourd dans votre coeur que tous les éléphants d'Afrique, la peur devient une affaire de chaque instant et même une seconde nature. Dès qu'elle sortait, je pensais aux chiffres : trois milliards et demi d'hommes sur terre. Trois milliards et demi, ce n'était pas raisonnable.'
    Glenn, écrivain new-yorkais vieillissant, vit une relation amoureuse intense avec Laura, qui a une vingtaine d'années. Glenn croit lire dans les attitudes mystérieuses de la jeune fille et dans ses disparitions fréquentes des signes de son désamour. Une période tourmentée commence...
    Trouvailles drolatiques, comparaisons inattendues, finesse des notations psychologiques : la description des efforts des deux amants pour vivre pleinement un amour que l'écart d'âge rend si fragile forme une chronique pétillante et grave.

  • Baptiste, jeune informaticien passionné d'intelligence artificielle, vient d'apprendre que son père, un linguiste renommé, veuf et dépressif, n'est pas son père. En effet sa mère, morte deux ans plus tôt, a eu recours à une insémination avec donneur. Dès lors, le jeune homme est pris d'un désir frénétique de connaître ce géniteur anonyme, qu'il appelle le Bio. Il se lance dans une quête parsemée d'embûches et de rencontres inattendues. Dans son esprit déferlent la Conscience, le Réel, l'Identité, la Mort, tels les quatre cavaliers de l'Apocalypse...
    Sur des thèmes très actuels - la perte des repères identitaires liés aux progrès des sciences biologiques, les limites de la paternité et de la filiation... -, Patrick Laurent offre un récit fiévreux, enchaînant les péripéties avec virtuosité sur un arrière-plan métaphysique qui interroge profondément l'imaginaire contemporain.

  • Ta femme me trompe

    David Di Nota

    On fait toujours l'amour à trois, tel est le postulat comique sur lequel repose la sexualité humaine. On comprend du même coup l'importance de ce genre injustement méprisé : le vaudeville. Dans celui-ci, le lecteur fera la connaissance d'une nymphomane pleine de ressources. Il assistera à la rencontre de l'amant et du mari et il s'apercevra qu'il n'est pas si facile de déterminer qui est le cocu des deux. Il découvrira des vidéos cochonnes, mais également un ministre éminent, des intellectuels engagés, et même une guerre européenne dont personne n'a entendu parler. Ce faisant, il découvrira que la bêtise sexuelle est le véritable moteur de l'histoire - ou de l'Histoire, comme on voudra.

  • Elle est toujours sur ses gardes, toujours dans le contrôle, toujours prête à affronter le pire. Ce n'est qu'avec son mari, lorsqu'elle s'oublie dans le sexe, qu'Elizabeth Kiehl se sent soudain délivrée de tous ses devoirs et de ses traumatismes. Mais à travers cette sexualité débridée, la jeune femme s'efforce de réaliser un rêve somme toute bien conventionnel : rester pour toujours avec l'amour de sa vie.
    Comme dans Zones humides, Charlotte Roche fait ici preuve d'une liberté de ton décapante ainsi que d'un humour grinçant. Petites morts parle du mariage et de la famille comme aucun roman ne l'avait jamais fait auparavant. Et explore avec audace le moindre recoin de la vie d'Elizabeth, jeune femme aussi intrépide que désespérée. Avec son extraordinaire franchise, Charlotte Roche livre un nouveau roman provocant, partiellement autobiographique, qui s'interroge sur ce que doit être une épouse et mère du XXIe siècle.

    « Charlotte Roche a écrit un livre qui nous émeut et nous trouble bien après qu'on l'a refermé. »
    Frankfurter Allgemeine Zeitung

  • Retrouvez dans ce dossier les premiers chapitres des onze titres de la rentrée littéraire des Editions Gallimard.

    Clélia Anfray - Le coursier de Valenciennes.
    Aurélien Bellanger - La théorie de l'information.
    Tahar Ben Jelloun - Le bonheur conjugal.
    Alain Blottière - Rêveurs.
    Philippe Djian - Oh....
    Fabienne Jacob - L'averse.
    Pierre Jourde - Le Maréchal absolu.
    Maria Pourchet - Avancer.
    Joy Sorman - Comme une bête.
    Philippe Videlier - Dîner de gala.
    Florian Zeller - La jouissance.

    Vous pouvez accéder directement à chaque extrait par la table des matières de ce dossier ou lire les extraits à la suite. Tous ces livres numériques sont en vente chez votre libraire.

  • Âgée de 25 ans, une jeune ingénieure dénude la maladie mentale dont elle souffre depuis des années et qui reste, encore aujourd'hui, si difficilement compréhensible : l'anorexie. Ce récit autobiographique appelle à la réflexion.

  • Au printemps 2020, la pandémie de COVID-19 a forcé la plupart des États du monde à fermer leurs établissements scolaires, ce qui a entraîné le recours massif à l'enseignement à distance. Les élèves du Québec ont eu droit à une éducation à géométrie variable : l'ensemble du réseau n'était pas prêt. Pourtant, certaines équipes-écoles ont fait preuve d'agilité et de créativité en offrant des services de qualité. Dans ces conditions inédites, le Collège Sainte-Anne a assuré la continuité pédagogique, grâce à la culture de l'innovation mise en oeuvre depuis plusieurs années dans son mode de gestion, ses pratiques pédagogiques et son usage des outils technologiques. En partageant l'expérience qu'ils ont vécue pendant les mois du confinement, les auteurs invitent la communauté éducative à profiter de l'actuelle ouverture au changement, afin de poser dès à présent les fondations de l'école d'après la pandémie. Une école innovante, plus inclusive, au bénéfice de tous les jeunes Québécois.

  • Présentation des titres de la rentrée littéraire 2012 aux éditions du Seuil

  • Retrouvez dans ce dossier les premiers chapitres des titres de la rentrée littéraire 2013 des éditions Gallimard :

    Nelly Alard (Moments d'un couple) ; Laura Alcoba (Le bleu des abeilles) ; Thomas Clerc (Intérieur) ; David di Nota (Ta femme me trompe) ; Tristan Garcia (Faber) ; Yannick Haenel (Les renards pâles) ; Jean Hatzfeld (Robert Mitchum ne revient pas) ; Pierre Jourde (La première pierre) ; Antonia Kerr (Le désamour) ; Patrick Laurent (Comme Baptiste) ; Rosa Liksom (Compartiment N°6) ; Javier Marias (Comme les amours) ; Etienne de Montéty (La route du salut) ; Alix Ohlin (Inside) ; Christophe Ono-dit-Biot (Plonger) ; Pierre Péju (L'état du ciel) ; Maria Pourchet (Rome en un jour) ; François Sureau (Le chemin des morts) ; Frédéric Verger (Arden).

    Vous pouvez accéder directement à chaque extrait par la table des matières de ce dossier ou lire les extraits à la suite. Retrouvez aussi photographie et biographie des auteurs. Tous ces livres numériques seront disponibles entre le 22 août et le 12 septembre chez votre libraire.

empty