• Le plongeur

    Stéphane Larue

    Nous sommes à Montréal au début de l'hiver 2002. Le narrateur n'a pas vingt ans. Il aime Lovecraft, le métal, les comic books et la science-fiction. Étudiant en graphisme, il dessine depuis toujours et veut devenir bédéiste et illustrateur. Mais depuis des mois, il évite ses amis, ment, s'endette, aspiré dans une spirale qui menace d'engouffrer sa vie entière : c'est un joueur. Il joue aux loteries vidéo et tout son argent y passe. Il se retrouve à bout de ressources, isolé, sans appartement. C'est à ce moment qu'il devient plongeur au restaurant La Trattoria, où il se liera d'amitié avec Bébert, un cuisinier expérimenté, ogre infatigable au bagou de rappeur, encore jeune mais déjà usé par l'alcool et le speed. Pendant un mois et demi, ils enchaîneront ensemble les shifts de soir et les doubles, et Bébert tiendra auprès du plongeur le rôle de mentor malgré lui et de flamboyant Virgile de la nuit. On découvre ainsi le train survolté d'un restaurant à l'approche des fêtes et sa galerie mouvante de personnages : propriétaire, chef, sous-chefs, cuisiniers, serveurs, barmaids et busboys. Si certains d'entre eux semblent plus grands que nature, tous sont dépeints au plus près des usages du métier, avec une rare justesse. C'est en leur compagnie que le plongeur tente de juguler son obsession pour les machines de vidéopoker, traversant les cercles d'une saison chaotique rythmée par les rushs, les luttes de pouvoir et les décisions néfastes. OEuvre de nuit qui brille des ors illusoires du jeu, Le plongeur raconte un monde où chacun dépend des autres pour le meilleur et pour le pire. Roman d'apprentissage et roman noir, poème sur l'addiction et chronique saisissante d'une cuisine vue de l'intérieur, Le plongeur est un magnifique coup d'envoi, à l'hyperréalisme documentaire, héritier du Joueur de Dostoïevski, de L'homme au bras d'or de Nelson Algren et du premier récit d'Orwell, celui d'un plongeur dans le Paris des années vingt.

  • « Le Ciel, dit-on, ne crée aucun homme supérieur aux autres hommes ni aucun homme inférieur aux autres hommes. Cela signifie que, étant tous engendrés par le Ciel, les hommes sont égaux entre eux et qu'il n'existe pas, à la naissance, de distinctions de rang ou de classe. [...] Les différences qui existent entre les hommes proviennent uniquement des connaissances que les uns ont acquises par l'étude et que les autres n'ont pas. [...] La liberté et l'indépendance concernent par ailleurs tout autant les pays que les individus. [...] Que le pays soit humilié, et tous les Japonais sans exception devront en effet donner alors leur vie pour défendre son honneur et sa dignité. C'est en cela que consistent la liberté et l'indépendance d'un pays. » L'Appel à l'étude, publié entre 1872 et 1876, est l'ouvrage le plus important de l'ère Meiji (1868-1912). Son auteur, Fukuzawa Yukichi (1835-1901), s'y livre à un double exercice : penser la manière dont le Japon peut et doit « accéder à la civilisation » et convaincre ses compatriotes de le suivre dans cette voie, la seule à même selon lui d'éviter à son pays la colonisation par les puissances étrangères. Best-seller absolu de l'époque, ce livre, qui a joué un rôle capital dans la construction du Japon contemporain, offre de nombreuses clefs pour comprendre ce que fut vraiment la restauration de Meiji pour les Japonais.
    Le traducteur, Christian Galan, est professeur de langue et civilisation japonaises à l'université Toulouse-Jean Jaurès et chercheur au Centre d'études japonaises de l'Inalco.

  • Guide Ulysse Explorez la Gaspésie et le Bas-Saint-Laurent, l'outil idéal pour planifier un voyage et tirer le maximum de votre séjour : attraits, activités, restaurants, boutiques, bars, hôtels.
    Le guide Ulysse Explorez la Gaspésie et le Bas-Saint-Laurent est l'outil idéal pour planifier un voyage et tirer le maximum d'un séjour dans ces superbes régions du Québec. Tout en couleurs et en photos, le guide de voyage Explorez la Gaspésie et le Bas-Saint-Laurent est aussi agréable à consulter qu'ultra-pratique grâce à son format de poche et sa structure facile à comprendre en un clin d'oeil. La première section, intitulée " Le meilleur de la Gaspésie et du Bas-Saint-Laurent ", met en lumière à l'aide de listes thématiques ce que la destination a de mieux à offrir et facilite l'organisation générale de son séjour selon ses envies, tout en ciblant les incontournables. Le chapitre " Découvrir la Gaspésie et le Bas-Saint-Laurent " propose ensuite une série d'itinéraires clés en main pour ne rien manquer des villes et villages de la région : Le Bas-Saint-Laurent au gré du fleuve Saint-Laurent ; Le Bas-Saint-Laurent entre mer et montagnes, une incursion dans l'arrière-pays forestier et tranquille, où l'on côtoie patrimoine et accueil chaleureux; Le Témiscouata, région de lacs et de collines boisées prisée par les amateurs de plein air; La Haute-Gaspésie, où s'étend le parc national de la Gaspésie; La pointe de la Gaspésie, réputée pour son célèbre rocher Percé, le magnifique parc national Forillon et ses villes de Gaspé et de Percé; ou encore La baie des Chaleurs. Pour chaque itinéraire, un plan double-page clair et précis permet de se repérer dans le secteur couvert, avec localisation des attraits, activités et lieux d'hébergement. Impossible de louper quoi que ce soit! Un système d'étoiles et les coups de coeur d'Ulysse guident le lecteur vers les adresses qui se démarquent. Le chapitre " La Gaspésie et le Bas-Saint-Laurent pratique ", bourré de renseignements utiles pour mieux voyager, complète l'ouvrage. À tout cela s'ajoutent des cartes additionnelles à l'intérieur de couvertures dépliantes : vue générale des deux régions et zoom sur les parcs nationaux.

  • Ennemi numéro un de toute construction, l'humidité est le problème le plus souvent évoqué par les propriétaires de maisons anciennes.

    Cette petite bible sur le sujet leur est destinée, ainsi qu'aux artisans et architectes auxquels ils font appel. Elle fournira à tous une aide au diagnostic précieuse, et constitue le guide d'entretien indispensable à une gestion adaptée de la maison et de son environnement.

    En tant que guide d'intervention, l'ouvrage privilégie les solutions naturelles, réellement curatives et compatibles avec la construction ancienne.

  • La valeur de x

    Poppy Z. Brite

    Amis d'enfance, Gary et Rickey deviennent amants à seize ans : deux adolescents en lutte contre les normes sociales, la réprobation de leurs familles et le machisme du restaurant où ils font leurs armes... Le début des péripéties culinaires et amoureuses de Rickey et G-man avant Alcool, La Belle Rouge et Soul Kitchen. Avec une maturité apaisée et sans rien perdre de sa personnalité hors genre, Brite signe un magnifique roman d'initiation et un portrait de sa ville plus intimiste, lumineux et réaliste que jamais.

  • Restaurer des peintures murales, c'est conserver et mettre en valeur l'existant, parfois occulté sous des badigeons de chaux ou de peinture en bâtiment, faire renaître des pages entières de décors disparus ou oubliés sous des décors postérieurs, des boiseries, des architectures ou des repeints. C'est appréhender un ensemble à partir d'un détail, d'un sondage, passer de la miniature au monumental. C'est retrouver l'existant à partir d'une trace et la suivre jusqu'à la recomposition de la peinture. C'est présenter un essai d'un mètre carré qui restera cohérent sur des milliers de mètres carrés.

    Après vingt-cinq années d'investigations et de recherches sur les différents supports et les techniques de peintures murales, Geneviève Reille-Taillefert partage dans cet ouvrage son expérience et l'état d'esprit dans lequel se trouve le restaurateur face aux problèmes de conservation des peintures murales. De la déontologie aux méthodes opératoires, la première partie de ce livre offre une vue générale de la restauration et de ses techniques. De la fresque romaine aux peintures murales du XXe siècle, la seconde partie décrit les techniques picturales de chaque époque nécessitant des solutions de restauration spécifiques. Ces chapitres "historiques" sont complétés par des cas d'école, chacun mettant en avant une technique de restauration particulière, constitués de chantiers de restauration menés par l'auteur. Le lecteur y trouvera éléments de réflexion, propositions de traitement adaptées à l'histoire, à la datation, à la technique des peintures murales ainsi qu'au lieu dans lequel elles se trouvent.

    Cet ouvrage de référence s'adresse aux étudiants des écoles de restauration, aux restaurateurs, aux élus locaux, aux conservateurs des Monuments historiques et aux amateurs du patrimoine en général. Cette synthèse a pour ambition de servir au plus grand nombre afin de participer au développement de cette discipline et d'atteindre le but final du restaurateur : la conservation du patrimoine artistique que représentent les peintures murales monumentales.

    Ouvrage publié avec le concours du Centre national du livre.

  • Ce voyage vers l'ailleurs ne pouvait se faire qu'en chevauchant Pégase sur la ligne de l'esprit. "Car l'esprit est une droite lancée vers la lumière." Frédéric Halbreich nous propose ces"Vues du sol" comme autant de clichés improbables, dans une époque qui ne l'est pas moins.

  • Quatrième de couverture :
    Sissie est une jeune orpheline qui rêve de devenir Chanteuse, mais elle devra grandir et persévérer pour devenir une diva ! Sans oublier le retour agaçant de sa rivale, l ex de son futur mari, une fille insupportable... Les problèmes s accumulent : la vie du couple est en balance, le voisin est au courant, la belle-mère s'y ingère, y compris les paparazzis... Un roman mené avec beaucoup d humour, qui mêle jalousie et persiflage.


    Biographie de l'auteur :
    Divine KANZA est née en 1984, et vit en haute Normandie. Elle est membre du comité de lecture des éditions les nouveaux auteurs, directrice littéraire de "La lettrine Culture magazine et de La lettrine Culture éditions. Son style d'écriture est cinématographique, loufoque, avec plein d'humour. Elle trouve sa place dans tous les régistres littéraires. Son but est de donner un grand plaisir au lecteur.

  • Cet ouvrage réunit toutes les informations nécessaires à la réalisation dans les règles de l'art d'une belle maçonnerie de pierre sèche. Pour ériger un mur de clôture, remonter un mur de soutènement ou se lancer dans la construction d'une cabane s

  • Votre projet est-il bien défini ?

    Par où commencer ?

    Qui peut vous aider ?

    Combien ça coûte ?


    Secteur ultra dynamique, la restauration inspire de nombreux créateurs d'entreprise. Mais il ne suffit pas d'être un cordon bleu pour réussir ! Gestion, ressources humaines, négociation, achats, décoration, marketing, réglementation... Le restaurateur doit multiplier les talents pour tirer son épingle du jeu.

    Cet ouvrage pragmatique et méthodique apporte toutes les clés nécessaires à la réussite de l'aspirant restaurateur : acquérir les connaissances essentielles, trouver des clients, gagner de l'argent, respecter la réglementation : ce vaste programme est couvert avec efficacité par l'auteur, s'appuyant sur des exemples et des témoignages riches d'enseignements.

  • S'il existe nombre d'ouvrages sur les recettes de cuisine, l'ouverture d'un restaurant, le marketing de la restauration, etc., la formalisation du savoir gastronomique dans le cadre d'un hôtel n'avait jusqu'ici jamais été abordée dans un livre. Cet oubli est réparé grâce à cet ouvrage alimenté par les témoignages précieux de grands acteurs de l'histoire commune de l'hôtellerie de luxe et de la gastronomie. Après avoir fait un état des lieux exhaustif de la question, l'auteur se penche en détail sur les enjeux stratégiques des liens unissant ces deux métiers.

    Autres secrets dévoilés : chefs célébrités, contrats, design, marketing, communication...

    Les ingrédients de la recette des liens passionnés entre deux mondes finalement proches enfin révélés !

  • Virginie est à la recherche d'une baby-sitter pour son fils, celle-ci vient de mettre pieds chez elle. Mais, le courant a l'air de mal passer entre les deux. Elles doivent trouver un point concordant pour se rapprocher. Pas facile pour Virginie, puisqu'elle se rend compte que pas mal d'objets ne cessent de disparaître mystérieusement dans sa maison. Où se tourneront ses nombreuses intentions ? Sombre t-elle dans la paranoia ?

    Finalement, elle finit par trouver son coupable.

    Cette nouvelle est à dévorer.



    Biographie :

    Née en 1984, Divine Kanza est éditrice des éditions La lettrine Culture et Journaliste littéraire du magazine La lettrine Culture, mais elle reste avant tout une auteure. Son style d'écriture est cinématographique, loufoque, avec plein d'humour. Elle trouve sa place dans tous les registres littéraires. Son mouvement littéraire est le Burlesque : se traduisant par le cinéma, l'humour, le ton... Elle est également proverbiale et crée ses propres expressions françaises.


    Ses oeuvres contemporaines et classiques adaptées au style de Voltaire, Molière donnent un grand plaisir aux lecteurs.

  • Le restaurant Joe Beef, dont la réputation n'est plus à faire, est au centre de la scène culinaire montréalaise et a contribué à faire rayonner la gastronomie de la ville à l'international depuis son ouverture il y a plus de 10 ans.
    « L'art de vivre selon Joe Beef » vous présente 125 recettes inoubliables, reflétant l'approche marginale de Frédéric Morin et David McMillan pour la cuisine de marché française. Préconisant l'usage d'ingrédients qui proviennent principalement de producteurs locaux, ce recueil tient ses promesses : une cuisine franche et cordiale, déclinée sur tous les tons.
    Rempli d'anecdotes personnelles, ce livre de recettes unique en son genre vous révélera tout de ses auteurs, des voyages en train de Fred à l'apologie des bourgognes français par Dave, en passant par la technique de construction d'un fumoir et une visite guidée de Montréal. Regorgeant de photos et de détails, reflet d'une cuisine pleine de nostalgie et moderne à la fois, ce livre de cuisine se veut le guide absolu d'un art culinaire exceptionnel.

  • Dans son édition hivernale, Continuité s'intéresse à l'avenir du patrimoine bâti. Alors que la Loi sur le patrimoine culturel fête son cinquième anniversaire et que le gouvernement travaille au renouvellement de sa politique culturelle, la Table de concertation des acteurs nationaux en patrimoine bâti du Québec a organisé un grand sommet cet automne. Son objectif ? Réunir les forces vives du milieu afin de partager des expériences, de dresser un état des lieux, d'identifier les enjeux actuels du domaine et de proposer des actions pour l'avenir. Continuité profite de l'occasion pour rendre hommage à ces organismes et explorer avec eux le contexte dans lequel ils oeuvrent à la sauvegarde et à la mise en valeur de notre héritage bâti. Également au sommaire, une chronique sur la sauvegarde par la Société d'histoire de Charlevoix de la forge Riverin à La Malbaie, et une enquête sur le patrimoine immatériel de la MRC des Basques.

  • Ce premier volet des Journées d'étude « Arts et techniques » de l'École nationale supérieure d'art de Limoges pointe les bouleversements induits par l'apparition de nouvelles techniques dans les champs de la création artistique, scientifique ou technique.
    C'est une occasion de rappeler, assez fermement, que la question des techniques ne se situe pas seulement du côté du patrimoine ou d'une démarche conservatoire. Elle opère aussi des ouvertures, évolutions ou révolutions dont l'artiste, l'écrivain, l'architecte et le designer se saisissent, informant par là même le scientifique dans des allers et retours féconds où l'usage, la monstration, la conservation transforment les rapports possibles aux techniques.

    Sommaire :
    Technicité de la conservation-restauration du patrimoine : entre tradition et innovation par Anaïs Gailhbaud
    L'oeuvre d'art dans ses contextes techniques de production et de maintenance par Alain Viguier
    Histoire d'une interaction réussie entre sciences et technique : les recherches d'edmond becquerel sur les principes de la photographie par Jérôme Fatet
    Double assassinat dans la rue morgue : la réplique à l'industrie par Cyril Hurel
    Une archéologie de l'absence : andré leroi-gourhan et les prises de l'art par Noël Barbe
    The yellow duck phenomenon par Lyske Gais
    L'intelligible connaissance esthétique : complexité et neurosciences par Louis-José Lestocart

    Chaque année, l'Ensa Limoges organise deux à trois sessions de Journées d'étude convoquant des chercheurs et spécialistes à intervenir sur des questions et dans des domaines touchant à l'art, à l'esthétique, à la philosophie, aux techniques, ou encore aux mouvements littéraires et intellectuels.

  • Guide Ulysse Explorez la Gaspésie et le Bas-Saint-Laurent, l'outil idéal pour planifier un voyage et tirer le maximum de votre séjour : attraits, activités, restaurants, boutiques, bars, hôtels.
    Le guide Ulysse Explorez la Gaspésie et le Bas-Saint-Laurent est l'outil idéal pour planifier un voyage et tirer le maximum d'un séjour dans ces superbes régions du Québec. Tout en couleurs et en photos, le guide de voyage Explorez la Gaspésie et le Bas-Saint-Laurent est aussi agréable à consulter qu'ultra-pratique grâce à son format de poche et sa structure facile à comprendre en un clin d'oeil. La première section, intitulée " Le meilleur de la Gaspésie et du Bas-Saint-Laurent ", met en lumière à l'aide de listes thématiques ce que la destination a de mieux à offrir et facilite l'organisation générale de son séjour selon ses envies, tout en ciblant les incontournables. Le chapitre " Découvrir la Gaspésie et le Bas-Saint-Laurent " propose ensuite une série d'itinéraires clés en main pour ne rien manquer des villes et villages de la région : Le Bas-Saint-Laurent au gré du fleuve Saint-Laurent ; Le Bas-Saint-Laurent entre mer et montagnes, une incursion dans l'arrière-pays forestier et tranquille, où l'on côtoie patrimoine et accueil chaleureux; Le Témiscouata, région de lacs et de collines boisées prisée par les amateurs de plein air; La Haute-Gaspésie, où s'étend le parc national de la Gaspésie; La pointe de la Gaspésie, réputée pour son célèbre rocher Percé, le magnifique parc national Forillon et ses villes de Gaspé et de Percé; ou encore La baie des Chaleurs. Pour chaque itinéraire, un plan double-page clair et précis permet de se repérer dans le secteur couvert, avec localisation des attraits, activités et lieux d'hébergement. Impossible de louper quoi que ce soit! Un système d'étoiles et les coups de coeur d'Ulysse guident le lecteur vers les adresses qui se démarquent. Le chapitre " La Gaspésie et le Bas-Saint-Laurent pratique ", bourré de renseignements utiles pour mieux voyager, complète l'ouvrage. À tout cela s'ajoutent des cartes additionnelles à l'intérieur de couvertures dépliantes : vue générale des deux régions et zoom sur les parcs nationaux.

  • Continuité, le magazine du patrimoine au Québec depuis 1982, met le cap sur le Saint-Laurent pour son numéro d'automne. C'est donc au patrimoine maritime que son dossier, composé de textes signés Brigitte Trudel, Valérie Gaudreau, Jeanne Corriveau, Josianne Desloges et Josiane Ouellet, s'intéresse. Voie de transport, ressource, écosystème, objet de contemplation et d'inspiration artistique, le Saint-Laurent fait partie de notre ADN. Pourtant, plusieurs éléments de son patrimoine se trouvent aujourd'hui dans une situation précaire. De grands projets de développement menacent également son intégrité et ses paysages. Quels sont les enjeux les plus criants et les plus actuels dans le domaine? Vous pourrez les découvrir au sein d'une revue qui fait peau neuve pour célébrer son 150e numéro : une nouvelle grille graphique, élégante et épurée, et davantage de textes journalistiques. Continuité vous propose également quelques recensions de publication ainsi qu'un article sur la restauration de bâtiments patrimoniaux de l'Université McGill, notamment.

  • Ce printemps, Continuité nous fait voyager en rendant hommage aux merveilles du monde. Ces derniers mois, nous avons été les témoins impuissants de la destruction par le groupe armé État islamique de plusieurs joyaux de la cité antique de Palmyre, un important site archéologique de Syrie qui figure à la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. Ces actes de saccage nous rappellent toute la fragilité du patrimoine mondial et mettent en lumière la nécessité de le protéger. Ce numéro nous présente d'abord un article relatant la genèse de la Convention du patrimoine mondial ainsi que les étapes qu'un site doit franchir pour figurer sur la Liste. Après quoi l'« effet patrimoine mondial » est expliqué en prenant l'exemple du cas de Québec. Nous découvrons ensuite le centre-ville d'Arequipa au Pérou, 10 sites canadiens reconnus internationalement et un projet éducatif destinés aux jeunes du site d'Angkor au Cambodge.

  • Cet ouvrage constitue une contribution à l'archivistique intégrée et une participation à son développement et à sa diffusion. Les auteurs y articulent en une politique de gestion des archives les principaux aspects pratiques de l'archivistique intégrée que sont l'analyse des besoins, la création, l'évaluation, l'accroissement, la classification, la description et l'indexation, la diffusion ainsi que la préservation. Chaque chapitre transcende le cycle de vie des archives, l'utilisation administrative ou de recherche qui en est faite et les supports sur lesquels elles sont consignées. Ils accordent donc une attention particulière aux supports informatiques et aux ressources technologiques qui caractérisent notre société de l'information et privilégient une approche globale de gestion.

  • Visiteurs et résidants s'accordent aujourd'hui pour affirmer que Montréal est une ville où il fait bon vivre et que cela tient, entre autres, à son «caractère patrimonial». Si plusieurs se souviennent, tous ne savent cependant pas qu'il a fallu plus de trente ans de luttes urbaines pour fonder cette image par laquelle la métropole est aujourd'hui

  • À travers les épopées de l'édification et de la conservation des églises, les auteurs nous convient à un récit sur l'imaginaire québécois. Et sur ses avatars qui nous ramènent aux mésaventures universelles du patrimoine; Les églises du Québec. Un patrimoine à réinventer conduisent alors sur les chemins nouveaux de la patrimonialisation, là où les monuments ont un avenir.

  • Charles

    Lina Savignac

    Troisième livre de la trilogie Voici Charles, le troisième volet d´une saga familiale. Après avoir fait la connaissance d´Éva, d´Eugénie et de Marguerite, vous avez rencontré Lili, la fille de Marguerite. Maintenant, je suis fière de vous proposer Charles, l´histoire du fils de Lili et de David Belhumeur, petit-fils d´Eugénie et de Marguerite. Charles Plante, artiste-peintre, n´a qu´un seul but: quitter la France où sa mère a trouvé refuge après le décès de son père et retourner sur le bord de la Bayonne,rivière qui a vu naître ses ancêtres Belhumeur. Charles achète la maison de Damase Sansoucy, mais la vie n´y est pas aussi tranquille que celle qu´il avait espérée. En fait, le peintre doit cohabiter avec des esprits qui ont encore affaire avec le présent. Un vieux chalet, construit sur la pointe de terre s´avançant vers le cours d´eau, deviendra l´atelier d´art d´où sortiront de magnifiques toiles. Bien malgré lui, Charles s´inscrit au centre d´une véritable intrigue policière dont seul le passé détient la vérité. Charles entreprend également la restauration d´oeuvres religieuses et c´est au presbytère de Berthierville qu´il découvrira la clé de l´énigme ainsi que le vrai visage du vicaire Belhumeur. En plus d´assister à la solution d´un meurtre vieux de plus de cinquante ans, vous serez également séduits par une belle histoire d´amour.

empty