Merchandising

  • Combien gagnent les agents de l'État du bas en haut de l'échelle ? Et les hommes politiques, du maire de la plus petite commune aux chefs des grands partis ? Combien le fonctionnement des institutions parlementaires, ou des établissements d'enseignement, coûte-t-il chaque année aux Français ? Comment les indemnités des élus locaux ont-elles évolué depuis 1982 et quel est le montant total de celles perçues par l'ensemble des hommes politiques ? Quel est le budget réel - et pas seulement officiel - de la présidence de la République ? Quelles sommes le gouvernement consacre-t-il à sa politique de communication ? À combien se montent et à quoi servent les fonds secrets de Matignon ? Comment le salaire du directeur général du Fonds monétaire international (FMI) est-il financé ? Quel est le montant de la facture du Rainbow Warrior, du transfert du ministère de l'Économie et des Finances à Bercy, des grands travaux, des hôtels de régions ou bien encore de cette opération si contraire à l'esprit même de la décentralisation qu'est Euro Disneyland ?
    À ces questions et à bien d'autres, Pierre Bitoun, 37 ans, sociologue et chercheur qui a déjà publié : Les Hommes d'Uriage (1988), Les Champs du départ (1989) et L'Equivoque écologique (1991), fournit des réponses précises, souvent inédites. À la fois informé, polémique et constructif, un livre salutaire qui évite le propos poujadiste comme la langue de bois.

  • La banlieue, ce n'est pas que la Haine. Bien sûr, dans les cités « à problèmes » de tout l'Hexagone il y a les tensions, les affrontements, les flambées de violence... Mais il y a aussi des femmes et des hommes, des jeunes et des adultes, des Français et des immigrés qui vivent ensemble, qui s'arrangent, qui se débrouillent alors que leur cité est parfois livrée à elle-même, dans des zones « franches » où la police ne pénètre presque plus. Ce livre est une chronique de la banlieue vue de l'intérieur, de tout un monde en rose et noir qui vit parfois avec ses propres règles mais qui vit quand même, avec ses histoires d'amour, ses éclats de rire, ses absurdités et ses trouvailles étonnantes. L'histoire de Wahab, de Khouna, d'Éric et de tous les autres, c'est le roman vrai des cités comme vous ne les avez jamais vues. À moins d'y être né.

empty