FeniXX réédition numérique (Éditions du Temps)

  • La mer avait été, pour les Européens, jusqu'à la fin du XVe siècle, circonscrite à la Méditerranée. Avec Colomb, Vasco de Gama, Magellan et son tour du monde, les Hispano-Portugais avaient accédé à l'Atlantique et au Pacifique. Mais, au XVIIIe siècle, par l'intermédiaire de leurs grandes Compagnies, Français et Anglais se partagèrent l'Inde, les Hollandais s'installèrent à Batavia et à Ceylan. En face de la Carrera de Indias, se développait - en Mer de Chine, dans l'Océan Indien, ou en Insulinde - le country-trade. En même temps, la traite négrière, créée au XVe siècle, devenait florissante, déportant plusieurs millions d'Africains sur les plantations des Antilles et d'Amérique. Les conséquences de cet essor maritime, furent incommensurables, tant au point de vue économique qu'au point de vue politique avec, notamment, l'indépendance des États-Unis, et la constitution de vastes empires coloniaux.

  • La mer avait été, pour les Européens, jusqu'à la fin du XVe siècle, circonscrite à la Méditerranée. Avec Colomb, Vasco de Gama, Magellan et son tour du monde, les Hispano-Portugais avaient accédé à l'Atlantique et au Pacifique. Mais, au XVIIIe siècle, par l'intermédiaire de leurs grandes Compagnies, Français et Anglais se partagèrent l'Inde, les Hollandais s'installèrent à Batavia et à Ceylan. En face de la Carrera de Indias, se développait - en Mer de Chine, dans l'Océan Indien, ou en Insulinde - le country-trade. En même temps, la traite négrière, créée au XVe siècle, devenait florissante, déportant plusieurs millions d'Africains sur les plantations des Antilles et d'Amérique. Les conséquences de cet essor maritime, furent incommensurables, tant au point de vue économique qu'au point de vue politique avec, notamment, l'indépendance des États-Unis, et la constitution de vastes empires coloniaux.

  • Éducation et cultures dans l'Occident chrétien du XIIe au XVe siècle, après une définition de la culture, présente les facteurs sociaux, politiques et intellectuels qui la conditionnent. L'ouvrage analyse ensuite les aspects de la culture savante nouvelle, qui se développe au XIIIe siècle, et connaît une diffusion appréciable dans les milieux intellectuels : thomisme, droit, histoire, sciences, encyclopédies. Le volume n'oublie pas que tous les aspects de la vie quotidienne des clercs et du peuple, appartiennent à la culture : métier, cuisine, fêtes, instruction - qu'elle soit dispensée par les universités ou les « petites écoles » - et même art de la guerre. Un chapitre original décrit les cultures parallèles, qui traduisent l'attitude envers la mort. Une partie très importante est consacrée à tous les domaines de l'humanisme, que favorise le mécénat pontifical, royal ou princier et qui, en Italie surtout, annonce la Renaissance.

  • Éducation et cultures dans l'Occident chrétien du XIIe au XVe siècle, après une définition de la culture, présente les facteurs sociaux, politiques et intellectuels qui la conditionnent. L'ouvrage analyse ensuite les aspects de la culture savante nouvelle, qui se développe au XIIIe siècle, et connaît une diffusion appréciable dans les milieux intellectuels : thomisme, droit, histoire, sciences, encyclopédies. Le volume n'oublie pas que tous les aspects de la vie quotidienne des clercs et du peuple, appartiennent à la culture : métier, cuisine, fêtes, instruction - qu'elle soit dispensée par les universités ou les « petites écoles » - et même art de la guerre. Un chapitre original décrit les cultures parallèles, qui traduisent l'attitude envers la mort. Une partie très importante est consacrée à tous les domaines de l'humanisme, que favorise le mécénat pontifical, royal ou princier et qui, en Italie surtout, annonce la Renaissance.

empty