• Les jeux du monde : géopolitique de la flamme olympique Nouv.

    Seul événement rassemblant plus de nations que l'ONU, les jeux olympiques, en tant que terrain d'affrontement codifié et régulé, sont un véritable reflet des rapports de force qui se jouent entre les nations, et leur médiatisation un véritable levier stratégique d'influence. Aujourd'hui plus que jamais, avec l'explosion des moyens de communication, l'accueil des JO constitue pour un Etat le moyen d'exister sur la carte du monde, quel que soit le régime politique (même les plus totalitaires) ou le niveau de développement.
    Véritables baromètres des relations internationales, les luttes olympiques sont ainsi les rituels modernes où l'ordre mondial se donne à voir et se reproduit en paraissant se dissoudre.
    Ni célébration des valeurs universelles de l'olympisme, ni condamnation du mouvement, cet ouvrage en propose une grille de lecture géopolitique, mettant en évidence la puissance de gouvernance mondiale du CIO, les fondements de la productivité sportive et interrogeant l'avenir des JO au XXIe siècle, acteurs à part entière du nouvel ordre mondial.

  • De tout temps, la mode a traversé les frontières au gré des marchands et des explorateurs qui rapportent tissus, teintures, techniques de tissage, etc. Mais c'est au XXe siècle que sa géographie se structure, autour de Paris d'abord, puis de Milan, Londres et New York qui se livrent une concurrence acharnée, révélatrice du rôle majeur de la mode dans le rayonnement de ces pays.
    Au tournant du XXIe siècle, l'apparition conjuguée des médias numériques et de la fast fashion engage une mutation complète : de nouveaux leaders, suédois, espagnol et chinois, rebattent les cartes de la production et de la consommation, tandis que nouveaux médias et réseaux sociaux en transforment radicalement la diffusion. Dans le même temps, la clientèle se modifie, bouleversant les manières de créer, de communiquer et de vendre.
    Sophie Kurkdjian analyse ces différentes évolutions passées et présentes de la mode, devenue phénomène global qui, au-delà de sa quête de créativité et d'innovation, doit repenser tout son système. Rattrapée par la surproduction et la surconsommation, la mode se trouve aujourd'hui aux prises avec des défis sociaux et environnementaux qui conditionnent son avenir.

  • Le Louvre à Abu Dhabi, Art Basel à Miami, les tulipes de Jeff Koons à Paris sont autant de manifestations de l'art contemporain comme outil d'influence. Marqueur de puissance, l'art mesure le degré d'émancipation d'un pays, son pouvoir d'attraction et sa place dans le monde.
    Très largement dominée par les Etats-Unis et, plus largement, le monde occidental depuis le milieu du XXe siècle, la scène artistique s'ouvre peu à peu à de nouvelles puissances, notamment la Chine aux ambitions mondiales déclarées.
    Etudiant le rôle des différents acteurs, artistes, collectionneurs et musées, Nathalie Obadia analyse l'évolution des liens entre arts plastiques et géopolitique, en questionnant notamment la domination du soft power américain et occidental.

  • Le présent ouvrage a pour but de réconcilier théoriciens et praticiens, spécialistes et profanes, en invitant les lecteurs à « se rapprocher » d'un sujet souvent considéré à tort comme relevant des seuls « initiés ». Au service de Nouvelle politique étrangère, son devancier, il vise à en faciliter la compréhension, en prenant en considération la complexité d'un domaine instable et en mutations constantes. Cette instabilité justifie le caractère évolutif du langage utilisé. Tout en essayant de gérer les incertitudes liées à cette évolution, les auteurs de ce guide lexical ont voulu rendre intelligibles et situer dans des situations diplomatiques concrètes les concepts et termes traités dans Nouvelle politique étrangère et ailleurs.

    Ce guide se veut en définitive un pari : fédérer la contribution d'une douzaine d'auteurs aux sensibilités et univers culturels divers et en arriver à une convergence de vues et de sens sur les termes parmi les plus centraux de la politique étrangère. Les lecteurs y trouveront des béquilles nécessaires leur permettant de réaliser, au terme de leur explo­ration de Nouvelle politique étrangère, que le domaine que les auteurs ont tenté de vulgariser ne leur est pas aussi « étranger » que cela, bien que la politique étrangère reste une étrange politique.

empty