• Bonjour tristesse

    Françoise Sagan

    • Lizzie
    • 12 Mars 2020

    Amours, drogues, illusions perdues. Il est des chemins pour se perdre ou pour se retrouver : Les Chemins de Katmandou.

    À la fin des années 60, la jeunesse du monde se cherche une cause à défendre. Leurs parents ont fait la guerre ? Ils seront pacifistes ! La société ne veut que consommer ? Seul l'amour compte !Pour Olivier et Jane, deux adolescents qui rejettent la vie qu'on leur promet, la vérité se trouve à l'autre bout du monde, au Népal. Mais que l'on quitte les barricades parisiennes ou le brouillard londonien, il est bien long, le chemin qui mène à Katmandou...

  • Un soir de printemps, après avoir quitté le diner dont il est propriétaire, Driss Guerraoui, un Américain d'origine marocaine, est brutalement renversé par une voiture et meurt sur le coup. Le chauffeur du véhicule, lui, prend la fuite.
    La nouvelle de sa disparition est un choc pour sa famille, et ravive des blessures et des questionnements que tous auraient préféré laisser derrière eux. Cette mort est-elle un tragique accident de la route, ou faut-il y voir la marque d'un crime raciste ? Car si les Guerraoui sont l'exemple type d'une immigration réussie, la société américaine n'en a peut-être pas fini avec le rejet de l'autre. Nora, la fille cadette de Driss, en est persuadée.
    Sur fond d'enquête, plusieurs personnages prennent la parole à tour de rôle pour raconter leur histoire. Ces voix s'unissent et se contredisent pour relater leur quotidien dans l'Amérique d'aujourd'hui, et font de la petite ville de Californie où se déroule ce roman le théâtre de ses tensions identitaires les plus enfouies.

  • L’automobile a transformé radicalement nos villes, au point de s’imposer comme l’étalon de mesure de la planification urbaine. Architectes et urbanistes ont embrassé cette vision de la ville qui mène à des espaces pollués, peu sécuritaires, et dont les infrastructures pèsent lourd sur le trésor public. Devant l’urgence climatique, Olivier Ducharme veut renverser ce modèle pour redonner au piéton la place qui lui revient. Il livre une charge pour sortir de nos villes ces « requins d’acier », qu’ils soient électriques ou à essence, et remettre la vie de quartier et le transport collectif au centre de l’aménagement urbain. Pour se libérer des embouteillages et amorcer la transition écologique, nous devons avoir le courage politique de bannir l’auto solo de nos villes. L’automobile est un piège, il est temps de s’en libérer.

  • Des vitrines vides et sombres, des façades aveugles, des stores métalliques baissés. Calais, Agen, Landerneau, Avignon, Lunéville... La crise urbaine ronge les préfectures et sous-préfectures, les détruit de l'intérieur. Les boutiques abandonnées ne constituent que le symptôme le plus fl agrant d'un phénomène plus large : la population stagne, les logements sont vacants, le niveau de vie baisse. Alors que se passe-t-il ? L'offensive délibérée de la grande distribution, en périphérie, tue les commerces du centre-ville et des quartiers anciens, et sacrifi e les emplois de proximité. En outre, les modes de vie sont fortement liés aux modes de déplacement. Partout, la voiture individuelle reste considérée comme une obligation, un dû. Or, parce qu'elle occupe de l'espace et génère bruit et pollution, la motorisation contribue largement à l'asphyxie des villes. Comment la France peut-elle sauver ses villes ? Aucune solution miraculeuse, mais une série de petits pas, de décisions empreintes de sobriété.

    Nouvelle édition revue et enrichie avec une introduction inédite de l'auteur et 40 recommandations pour comprendre la crise urbaine et y remédier.



  • "Nous sommes en train de changer le monde, de changer l'histoire, et vous en êtes ou pas." Elon Musk


    Elon Musk fait partie de ceux qui changent les règles du jeu. Largement considéré comme le plus grand industriel du moment, il porte l'i

  • L'idée, c'était de se procurer à Paris une vieille voiture en état de rouler, et de l'expédier au Congo où elle deviendrait un taxi. Celui-ci assurerait des ressources régulières à la famille du colonel, restée au pays quand lui-même avait été contraint de s'expatrier. Tel que le colonel et le narrateur l'avaient conçu, dans un café de la porte de Clichy, le projet était simple et brillant. Chemin faisant, tant sur mer que par la route, selon un itinéraire qui recoupe parfois ceux de Joseph Conrad, de Patrice Lumumba, de Che Guevara et d'autres fantômes moins illustres, il va se heurter à un grand nombre de difficultés, imputables aussi bien à l'état de la voiture qu'à celui du pays lui-même. Parmi toutes ces difficultés, finalement, il n'est pas avéré que la pire soit l'explosion de la durite.

  • Dans les villes du Nord et du Sud où l'humanité continue de se masser, il est certainement possible de concevoir des espaces publics plus viables et plus propices aux échanges, aux rassemblements, à la simple douceur d'habiter vraiment la ville. Mais pour pouvoir intervenir intelligemment, il faut d'abord savoir observer les comportements sur le terrain, constater l'usage que les gens font des rues et des trottoirs, de leurs ruelles, des terrains de jeu, des places et des terrasses, et comprendre les réussites et les échecs de l'urbanisme tels qu'ils s'imposent à nos vies au quotidien.  Pourquoi certains lieux urbains respirent-ils la vie alors que d'autres, infréquentables, ne sont pour les piétons et les cyclistes que des déserts à franchir en vitesse ? Comment se fait-il que dans certaines rues tout le monde se connaisse mais qu'ailleurs on déplore la froideur de ses voisins ? Y a-t-il un seuil de fréquentation en deçà duquel on peut considérer que la conception d'un parc est hostile aux femmes, aux enfants ou aux personnes à mobilité réduite ?  À toutes ces questions, Jan Gehl et Birgitte Svarre proposent ici de répondre avec les instruments de l'étude de la vie dans l'espace public, une pratique qui met l'humain au centre des préoccu­pations et qui est aujourd'hui responsable de succès éclatants dans les plus grandes villes du monde. Des méthodes d'investigation simples, accessibles, élaborées sur le terrain depuis 50 ans à partir du constat de l'échec du modernisme et du tout-à-l'auto, et qui fournissent des données quantifiées pour outiller les responsables politiques, les urbanistes et les citoyens. Un récit et une méthode, pour rêver et agir - et enfin bâtir des villes axées sur la mobilité, la lutte contre les changements climatiques et la justice sociale.

  • Après ses Lettres, les Editions Zoé traduisent les proses de Walser parues dans le Berliner Tageblatt. Les quatre premiers textes (1907-1908) correspondent au genre prisé du jeune Walser : la composition. Ils font entendre la voix d'un écrivain déjà profondément singulier. Tous les autres, soixante-huit, sont écrits entre 1925 et 1933, spécialement destinés à ce quotidien berlinois au moment où Walser est à la tête d'une véritable entreprise de feuilletoniste pour les journaux de Suisse, d'Autriche, d'Allemagne et de Prague. Ils abondent en digressions, excentricités lexicales, rouerie langagière pour traiter les sujets du temps, nationalismes, émancipation de la femme, automobile, opéra, cinéma et littérature. Sa vitalité aiguise le sens du paradoxe et sape brillamment l'échelle des valeurs en cours.

  • La révolution Tesla

    Hamish Mckenzie

    • Eyrolles
    • 17 Octobre 2019

    "Un récit irrésistible de la folle course de Tesla, avec nuances, contexte et recherches approfondies... Un must pour toute personne intéressée par les changements profonds, disruptifs, qui touchent l'industrie automobile et notre modèle énergétique."
    Erin Griffith, IWed

    "Le tableau saisissant de tout le génie et de toute la ténacité déployés par Elon Musk pour dépasser des obstacles ahurissants et transformer l'industrie automobile. [...] Des entrepreneurs aux enseignants, ce livre est indispensable."
    NirEyal, auteur de Hooked


    L'histoire de Tesla, c'est celle d'une petite start-up qui a d'abord été regardée de haut par les géants de l'industrie automobile et par les "big oils" américains. Aujourd'hui, la Model 3, premier véhicule électrique milieu de gamme de la marque, est en train de changer profondément le regard que porte le grand public sur la voiture - un peu comme l'a fait la Ford T un siècle plus tôt.

    Des balbutiements du projet à la Gigafactory, Hamish McKenzie retrace l'incroyable aventure industrielle de Tesla. Il donne des clés pour comprendre le fonctionnement de l'une des entreprises les plus innovantes du monde, menée par l'entrepreneur de génie Elon Musk.

    La révolution Tesla raconte également la compétition frénétique que se livrent nouveaux entrants sur le marché de la voiture électrique et constructeurs traditionnels, qu'ils soient chinois, européens ou américains. La révolution électrique de l'industrie automobile est en cours, avec des moyens et des enjeux colossaux.


  • La fin du tout automobile est une évolution majeure de notre société et de notre mode de vie. Mais elle concerne aujourd'hui seulement une fraction de la population.

    Pour les habitants des grandes villes, l'automobile est une contrainte et une

  • Les routes de la République sont le produit d'une riche histoire. Pourtant, au mépris de cet héritage, en France, l'art de se déplacer des Parisiens est érigé en principe national par les grands médias... parisiens. Depuis plus de vingt ans, on a rangé du côté du «

  • En route ! Au volant de sa voiture, Thierry Nélias nous invite à monter à bord et à partir avec lui sur les traces de la plus célèbre des routes de France : la Nationale 7.Étape par étape, du nord au sud, il nous emporte non seulement dans l'espace en nous plongeant dans la géographie de contrées fort variées, mais aussi dans le temps. Au récit des grands événements qui ont jalonné l'histoire de la route, il mêle les anecdotes savoureuses et les interviews de restaurateurs qui ressuscitent une époque révolue, magnifiée par la joyeuse chanson de Charles Trenet.On y suivra, par exemple, les origines antiques et royales de cette voie dont il subsiste quelques vestiges ; le transport en « chambre portative » de Richelieu entre Valence et Roanne, sur ce qui était alors le Grand Chemin de Paris à Lyon et la Grande Route de Lyon en Provence ; ou les périlleuses haltes de Napoléon en partance pour l'île d'Elbe, quand l'itinéraire s'appelait Route Impériale n°8 ; ou, enfin, plus cocasse, le circuit épique d'Hippolyte Panhard, le premier touriste de la Nationale 7, en 1893.Mais parler de la Nationale 7, c'est aussi évoquer l'ascension des grands noms de l'hôtellerie et de la restauration françaises, ou les beaux jours de nombreuses générations de riverains, du garagiste au restaurateur routier, en passant par le fabricant de nougats et le vendeur de balais.C'est donc à un voyage historique, hôtelier et culinaire, à travers trois bassins fluviaux et vingt-deux départements, que nous convie ce récit, conduit au triple galop.

  • Réclusion

    Arman F. Jecko

    Lors d'un puissant ouragan sur la côte sud-californienne, Hayden, une escort-girl qui souhaite briser les chaînes avec son passé, se retrouve recluse dans une maison de grand standing avec deux amies et quatre détenus évadés lors d'un transfert. Durant leur séjour forcé, des liens vont se créer, d'autres vont se défaire. Mais dans ce jeu de faux-semblants où la désespérance et la folie se sont invitées, rien ne va se dérouler comme prévu. Pour certains, l'issue sera fatale...

  • À en juger par le succès que rencontrent à chacune de leurs éditions, le salon de l'automobile, le salon de l'aéronautique du Bourget ou les nombreuses expositions organisées sur les transports, cet ouvrage concernera des lecteurs de tous âges et d'occupations variées. La voiture surtout, mais aussi les transports en commun et le transport aérien, ont pris une telle place dans nos existences que les perspectives de crise ouvertes par la question de l'énergie sont causes de vives préoccupations chez tous les citoyens et toutes les collectivités.

    Des efforts de recherche très importants et variés sont consacrés par de nombreux acteurs, publics et privés, pour découvrir et mettre au point des réponses techniques aux transformations imposées par la raréfaction et le renchérissement de l'énergie, et par la demande sociale en matière de développement durable. Les thèmes explicités dans cet ouvrage ont pour une bonne part trait aux moyens d'économiser l'énergie : nouveaux matériaux pour alléger les structures, mise au point de carburants plus efficaces et moins polluants, développement de batteries pour la propulsion électrique. Chaque fois, le rôle central de la chimie apparaît et illustre la vigueur et la fécondité de la science et de la technologie chimiques. La place des transports, non pas comme un simple utilisateur d'énergie, mais comme un acteur participant - par exemple par ses capacités de stockage - à la gestion de la question énergétique ou - par exemple en « recréant » de façon nouvelle cette « route » qui est depuis toujours la base de nos campagnes - à l'aménagement de nos territoires.

    Exposés par des professionnels de l'industrie ou de la recherche publique, concrets et actifs sur ces sujets, ce livre fera progresser les lecteurs qui disposent d'une formation scolaire de base en matière scientifique et leur facilitera la compréhension du monde de demain.

  • Le capitaine Vincent Aronval, militaire mis en retraite anticipée suite à ses blessures de guerre, vit très mal cette réforme. Pour lui, c'est une véritable trahison, il ne se sent pas du tout trop vieux pour le service. Lui, qui a consacré sa vie à la France, décide purement et simplement d'entrer en guerre contre elle ! Malgré les moyens déployés, il reste insaisissable. Ayant travaillé pour certaines missions spéciales de la DGSE, il a toujours un coup d'avance. Son plan d'attaque, préparé pendant un an, est une machine implacable: les morts se succèdent et la police va de déconvenues en déconvenues. Sa petite guerre, commencée dans l'Indre, prend vite des proportions nationales, voire internationales. Comment ce combattant hors pair va-t-il pouvoir continuer sa croisade sachant que les résultats dépassent ses espérances ?

  • C'est de tourisme dont il est question dans le plus récent numéro de Magazine Gaspésie. Avec ses paysages grandioses baignés par la mer, la région a toujours exercé un attrait chez ceux qui la visitent. Les premiers touristes issus de l'élite politique et financière y viennent à compter du milieu du 19e siècle. Mais ce n'est qu'une fois la ceinture routière complétée, en 1929, que la Gaspésie devient une destination touristique populaire. Les adeptes de l'automobile, influencés par la publicité gouvernementale, s'aventurent en pays pittoresque et viennent faire ce qui deviendra avec le temps le légendaire Tour de la Gaspésie. On le fait également à pied ou en vélo, pour le travail ou en famille. Aussi, allez à la rencontre des Gaspésien.ne.s Joseph Sasseville-Roy, Willie Tapp et Jeanne Bourque et découvrez Eugénie Lalonde-Ranger, fondatrice du premier musée de Percé, qui de touriste, deviendra collectionneuse.

  • Le Guide Expert de la mobilité internationale.
    Tout savoir pour partir du bon pied et réussir sa mobilité avec votre entreprise, seul ou en famille.
    L'expatriation est aujourd'hui un outil de réussite sociale et professionnelle, elle contribue à construire une carrière et son évolution, à donner une ouverture et un épanouissement culturel et à apporter une qualité de vie différente et meilleure. Ce guide expert de Katia Coen et Didier Denis K est construit à travers leur expérience de longues années d'expatriation, mais aussi avec l'intervention de + de 470 experts qui apportent des conseils et des témoignages sur les aspects pratiques de la mutation professionnelle et de la mobilité internationale, afin qu'ils ne vous soient pas inconnus et restent identifiables à tout moment de votre expatriation, pour pouvoir vous adapter à chaque instant s'il le faut.

    Katia Coen et DDK, auteurs, spécialistes de la mobilité internationale, vous proposent ici un Guide complet, avec un concentré d'expertise et de conseils pour organiser une mobilité internationale réussie.

    Nous aimons aussi cette Citation, "La pauvreté pousse à l'émigration, la richesse invite à l'expatriation mais une fois arrivés nous sommes tous des immigrés" de Patin de Michel H.A. (Fonctionnaire International).

    Les experts dans le Guide : Transcausse Demimpex, Geodesk, Gosselin Mobility, HattemerAcademy, Grospiron International, Team Relocations, Gentlemen du déménagement, AGS Déménagement, Collett Search & Selection, CFE (Caisse des Français de l'étranger), Mutuelle Verte, Assurances Ava, Parisianhome, Smart Relocation, Ambrelia, Gras Savoye, Excellencia, Londres Facile, Bilan sante international, Carte Financement, Campus la Salle Saint Christophe, St Denis International School, Pasion (Assurance), Pelichet NLC SA, Picovschi Avocats, Ecoles Tersac, Kbl European Private Bankers, Banque Ing Luxembourg, Banque Hsbc, Cafpi, la Centrale du Financement, Empruntis Paris Nation, MyExpat, GroupeQuinze, April international, Msh International, Henner, Alliance Francaise, Aktéos, Citroën Europass, Renault Europedrive, Lex-Patrimonis, Expateo, Parisearch, RH Expat, Sodie, société du Groupe Alpha, Cargolution, Uni-Presse, Expad SA, ...

  • C'est sûr, je ne vais pas me faire que des amis, plutôt même quelques ennemis avec ce livre. Remarquez, ça me changera. À force de jouer avec un naturel difficile à mettre en cause les gentils, j'avoue que dire du mal des autres, avec le même naturel, mettra un peu d'équilibre.

    Je vais donc parler de moi, un peu, et de vous, beaucoup. Et cette fois-ci, avec une mauvaise foi consommée qui aura pour seul but de mettre en exergue le mauvais côté de certains d'entre nous. Dire du mal des autres, selon une expression, est un péché mais rarement une erreur. Les autres ?... Vous les reconnaîtrez au détour de quelques situations de la vie quotidienne que je vais m'amuser à traquer. Vous pouvez même vous poser la question de savoir si ce n'est pas de vous dont je parle, ou de moi... Au fait, vous vous êtes regardés ? Non, comme moi depuis trop longtemps sans doute !

  • Chez Nous

    Louise CANDLISH

    • Lizzie
    • 9 Avril 2020

    Entre Desperate Housewives et Les Apparences, Chez nous est un thriller redoutablement addictif, qui tient son lecteur en haleine jusqu'à la dernière minute.Ils pensaient s'être séparés " intelligemment ". Ils avaient, en tout cas, trouvé un accord : ils habiteraient à tour de rôle avec leurs enfants dans leur belle demeure de Trinity Avenue, dans le sud de Londres. Mais l'histoire a mal tourné. Très mal tourné.
    Un jour d'hiver, en rentrant chez elle, Fiona Lawson tombe sur des déménageurs. Tous ses meubles ont disparu, il y a des gens dans sa maison - un couple qu'elle n'a jamais vu lui annonce qu'il en est le nouveau propriétaire. Fiona essaie immédiatement de joindre son mari, mais son numéro est hors service. Et ses enfants, eux aussi, ont disparu. Cauchemar éveillé ? Cela ne fait que commencer !
    Meilleur livre de l'année 2019 dans la catégorie Policier et Thriller du
    British Book Award.

  • Je sens grandir ma peur

    Iain REID

    • Lizzie
    • 14 Janvier 2021

    J'ai peur. Je me sens un peu fou. Je ne suis pas lucide. Les hypothèses sont justes. Je sens grandir ma peur.
    Elle a rencontré Jack il y a quelque mois. Ils s'aiment. Aujourd'hui, ils vont rendre visite à ses parents à lui. Pour qu'ils la connaissent. Mais elle reste étrangement absente à leurs échanges, à la joie du voyage et des présentations. Elle semble accaparée par les appels incessants sur son portable. Le road trip s'éternise et le malaise s'installe. Quelques heures plus tard, les voilà attablés face à leurs hôtes, dans une ferme reculée. Le fossé entre les deux amants se creuse sous le poids de tous les non-dits. Et il y a aussi cette angoisse qui ne cesse de monter, jusqu'à ce que se produise l'innommable... Distillé par un climat de terreur sans objet à la Stephen King, qui prend le lecteur en otage jusqu'à la chute, un thriller métaphysique sur l'incapacité du couple et la tentation de l'exil littéraire.

  • THRILLER Âgé d'à peine trois ans, Anthony Rosen, égaré, se retrouve par le plus grand des hasards à Dallas parmi la foule qui assistera à l'assassinat du président John Kennedy dans de nébuleuses circonstances. Dans la cohue, une jeune inconnue le prend par la main et l'éloigne des lieux de la tragédie. Devenu journaliste à Montréal, Anthony tente 45 ans plus tard de retrouver cette femme qui, selon les informations qu'il détient, s'appelle Alice. Ses recherches portent fruit. Cette dernière, qui habite incognito une petite ville de la Nouvelle-Angleterre, lui promet de partager avec lui ses souvenirs de ce fameux 22 novembre 1963 en échange d'un simple service: retrouver sa fille Gabrielle, qu'elle a abandonné un quart de siècle plus tôt.

    Ce premier roman de Claude Coulombe, paru en 2014, est un véritable thriller basé sur des faits historiques. Grâce à J'ai vu mourir Kennedy, le lecteur voyagera dans le temps en plus d'être ballotté sans merci de la France aux États-Unis, en passant par le Québec.

  • Mademoiselle Coco et l'eau de l'amour Nouv.

    L'histoire du plus célèbre des parfums"C'est fascinant. J'ai adoré!" Gérard Collard, Sud Radio"Un roman dans lequel on rentre et qu'on ne peut absolument pas lâcher. Un superbe roman !" Lydie Zannini, RCF Radio" A tous ceux qui ont vécu une tragédie, voilà ce que nous montre Coco Chanel: quand l'Apocalypse est là, la créativité est toujours là et c'est un bon moyen de s'en sortir!" Pauline Clavière, Clique, Canal +Hiver 1919-1920 :Après la perte brutale et tragique du grand amour de sa vie, Gabrielle Chanel, appelée Coco, traverse une terrible crise existentielle. Ni son entourage ni son travail ne réussissent à la sortir d'une tristesse profonde. Jusqu'au jour où elle se rappelle leur dernier projet commun : créer sa propre eau de toilette.
    Bien que Coco ne connaisse rien au métier des grands parfumeurs, elle va se lancer corps et âme dans cette folle aventure afin de rendre un hommage éternel à l'homme perdu. Sa persévérance va lui permettre de repousser ses limites, et l'aider peu à peu à revenir parmi les vivants. Tout en donnant naissance à une des plus grandes et des plus belles créations de la parfumerie, le N°5...

  • Elon Musk, l'homme qui invente notre futur Nouv.

    Qui est véritablement Elon Musk ? Autodidacte fantasque, nouvelle étoile de la Silicon Valley, inventeur fou (voiture électrique, train en tube, etc.) Cette biographie décrypte le mythe Musk.
    PayPal, Tesla, Starship, Model X, Neuralink, OpenAI, Hyperloop... Autant de marques à l'avant-garde de la technologie : une fusée réutilisable qui banalisera le voyage vers Mars, une voiture électrique de luxe et un train sous tube plus rapide que l'avion. Leur concepteur : un autodidacte surdoué, Sud-Africain naturalisé américain. Dès le milieu des années 1990, Elon Musk, né en 1971, pressent l'impact d'Internet sur notre quotidien. Son credo : transformer les découvertes scientifiques en projets réalisables et lucratifs.
    Innovateur génial, père de sept garçons dont le dernier se prénomme X Æ A-12, il aligne les défis et n'hésite pas à prendre des risques, quitte à sacrifier sa vie familiale et à s'aliéner une partie de son entourage professionnel. La performance est son seul cheval de bataille. Mi-play-boy, mi-cow-boy de l'espace, l'homme qui veut coloniser la planète rouge est devenu en quelques années l'incarnation de la Silicon Valley. Ambitieux, visionnaire, mégalo, l'homme le plus riche de la planète est aussi l'un des plus fantasques et des plus imprévisibles : le Howard Hughes du xxie siècle.
    Luc Mary suit les traces d'Elon Musk depuis son enfance à Pretoria jusqu'aux récents succès des lanceurs SpaceX. Grâce aux témoignages de proches, il dévoile la personnalité d'un entrepreneur hors du commun, aussi performant sur le plan technologique qu'il est exigeant envers lui-même et ses équipes.

  • Le carburant est hors de prix, le réchauffement menace, certains rêvent, chez nous, de villes sans voitures. La moitié de l'humanité dans les pays émergents rêve de conduire, et le fera dans dix, vingt ou trente ans. Il lui faudra du carburant, beaucoup de carburant. La société appelle à plus de flexibilité et de réactivité, ce qui se traduit souvent par des besoins croissants de mobilité, et elle ne baisse pas ses exigences quand le pétrole est cher...

    Autant dire que nos soucis ne font que commencer. Sommes-nous condamnés ? Oui, condamnés à réussir une transition. Vers quoi ? Une mobilité durable, bien sûr. Mais encore ? Quels en sont les ingrédients ? Des villes mieux organisées, des transports publics plus performants, des voitures moins gourmandes... Oui, on a déjà beaucoup réfléchi et écrit là dessus. Peut-être cela ne suffira-t-il pas ? Il faudra alors faire flèche de tout bois. Certains prônent, sous la bannière de l"âge de l'accès et de l'" économie de fonctionnalité ", le passage d'une économie de la possession à une économie de flux et de services. D'autres explorent les potentiels d'un modèle de consomm'acteur, où nous serions à la fois producteurs et consommateurs. Utopies ? Pour demain matin, sans doute, pour plus tard, ça se discute. Applicables à la mobilité ? Oui sur le papier, oui en vrai si nous savons proposer une vision qui aurait la chance de pouvoir être partagée par un grand nombre d'acteurs.

    C'est cet univers d'alternatives, et les conditions de son émergence, qu'explore cet ouvrage, à partir des travaux de l'auteur et des communications proposées au séminaire " Acheter ou louer " organisé par l'Institut pour la Ville en mouvement en partenariat avec l'Esc-Eap..

empty