• La Muraille de lave à laquelle fait allusion le titre est une falaise de basalte au pied de laquelle un tourbillon violent engloutit toutes les embarcations qui s'approchent, c'est aussi le surnom qui a été donné au siège social d'une grande banque, à l'architecture sombre et aux pratiques discutables.
    Le commissaire Erlendur est parti en vacances sur les lieux de son enfance et il a disparu, mais son équipe continue à travailler.
    Tandis que Elinborg, la fine cuisinière, s'occupe d'une affaire de viol (La Rivière noire), Sigurdur Oli, le moderne formé aux États-Unis, reconnaît par hasard dans la rue l'un des témoins de l'affaire de pédophilie en partie résolue dans La Voix.
    Ce même jour, un ami lui demande d'aider un couple de cadres qui, pratiquant l'échangisme, fait l'objet d'un chantage.
    Troublé par ses problèmes de nouveau divorcé, Sigurdur Oli va cependant aller jusqu'au bout d'une histoire qui lui révèle la cupidité qui s'est emparée de la société islandaise avec l'expansion mondiale des modèles financiers.

    Commencé comme un polar classique, La Muraille de lave tisse les trames de plusieurs affaires et entraîne le lecteur dans les tourbillons de la perte de critères moraux et de l'impudeur de l'amour de l'argent.

    Arnaldur Indridason est né à Reykjavik en 1961. Diplômé en histoire, il est journaliste et critique de cinéma. Il est l'auteur de romans noirs couronnés de nombreux prix prestigieux, publiés dans 37 pays.

  • « Face à moi, le paysage est long et bleu. Sur l'île, je ne connais personne, personne ne m'attend. La page est blanche. Tout est possible. Non. Tout semble possible. Mais, ça, je ne l'ai su qu'après. »
    Après sept jours de traversée en plein Atlantique Sud, à bord d'un langoustier assurant la liaison avec la ville du Cap, Ida débarque sur l'île de Tristan. Au fil de ses déambulations dans le village accroché aux pentes d'un volcan, elle découvre son nouvel univers : le vert des collines, les allées courant entre les jolies maisons, les vaches sur les parcelles et les habitants occupés au port, au magasin ou à la conserverie. Dans cette petite communauté, avec pour seules limites le ciel immense et l'océan, ses repères chavirent peu à peu dans une lente dilatation du temps.
    Soudain, avec le naufrage d'un cargo, l'activité devient frénétique. Quand un soir, à l'Albatross bar, Ida accepte de partir sur les lieux du sinistre, elle ne sait pas que sa vie va basculer. Le sauvetage des oiseaux mazoutés occupe les journées de la petite équipe qu'elle constitue avec les trois hommes qu'elle a suivis sur cet îlot désert. Une nuit, l'un d'entre eux la raccompagne dans sa cabane. L'éblouissement amoureux surgit alors. Pendant quinze jours hors du monde - la mer est mauvaise, aucune embarcation ne peut accoster pour venir les chercher -, la valse des corps et des sentiments sera leur seul horizon.
    Au rythme de la houle et du vent, Clarence Boulay excelle à donner chair à une vertigineuse sensation de dessaisissement. Son roman largue les amarres, et bouscule toutes les certitudes.

  • L'éruption d'un supervolcan a plongé l'Italie dans le chaos. C'est pourtant vers l'épicentre que se dirigent Vasko, Nora et Virgile, trois ados recherchés pour meurtre, accompagnés par Alix, qui cherche à gagner l'oeil du cyclone pour disparaître. C'est justement Alix que Florence, son ex, espère retrouver à New York, à l'issue d'une folle enquête. Quant à Luca, jeune Napolitain rescapé in extremis d'un désastre au Groenland, il est décidé à regagner sa région natale pour retrouver des survivants.

    Une Italie post-apocalyptique, une Europe plongée dans l'écologie totalitaire, des États-Unis frappés par le racisme : les protagonistes de cette deuxième saison de Stand-by vont devoir affronter la réalité d'un monde nouveau.

    Nés en Suisse romande entre 1985 et 1988, Bruno Pellegrino, Aude Seigne et Daniel Vuataz écrivent, romans, nouvelles, essais, seuls ou au sein du collectif AJAR. Un jour, les éditions Zoé leur demandent : ça donnerait quoi, une série TV en livre Les voilà désormais auteurs d'un feuilleton littéraire. Après une première saison parue en 2018 et une performance jouée à de nombreuses reprises pour raconter leur aventure, ils reviennent avec la deuxième saison de Stand-by.

  • Résultat des coïncidences superbes de lexistence, une femme venue de loin se retrouve sur les îles Salomon, aux antipodes de tout ce quelle a pu connaître en cinquante années de vie. La solitude est propice aux bilans, à la nostalgie, à linterrogation sur les choix effectués au fil du temps. Du temps, Francine en a passé beaucoup à reconstituer la vie dun homme aimé, qui un jour labandonna. Lentourage mélanésien et la différence renforcent les perceptions, stimulent les possibles. Pour une fois, elle se sent à nouveau très proche de lhomme dont les pas obstinément se sont inscrits dans les coins les plus reculés du monde. Désormais apaisée, conciliant les mythologies aussi bien quelle associe les sciences naturelles et le rêve, elle peut se laisser aller à franchir une porte. Au-delà, ce sera peut-être la rencontre,
    ou de nouveaux espaces à parcourir. De lAsie à lEurope, de lEurope à lOcéanie, pourquoi partir si ce nest pour aller au bout de la quête ? La quête de soi. La mort peut-être aussi.
    Un roman complexe avec une superbe fin. Une écriture somptueuse. Des pages très belles sur la marche, les steppes de lest de lEurope, les raisons du voyage ; des lignes très justes sur larrivée dans des lieux inconnus, le sentiment détrangeté, lenvie de repartir...

  • Lorsqu'un volcan dans la région de Naples entre en éruption, un prodigieux nuage de cendres paralyse progressivement l'Europe, clouant les avions au sol et brouillant les communications. Sur le point de s'envoler pour New York depuis Paris, Alix Franzen doit revoir ses plans. Au Monténégro, Nora, Vasko et Virgile, trois adolescents, se retrouvent sans adultes et découvrent l'indépendance, grisante et inquiétante. Au même moment, les Green Teens - une équipe de jeunes Européens qui accomplissent leur Service climatique obligatoire - reste bloquée au coeur du Groenland, loin de tout secours. Voici le récit des premières vingt-quatre heures qui suivent l'éruption.

  • Un Groenland progressivement hostile, un Monténégro sous les cendres, une campagne française inquiétante et déserte : le décor de Stand-by est planté, place à l'action !

    Alix a quitté Paris et entame une longue marche à travers la France, bravant les risques que peut courir une jeune femme isolée en pleine campagne.

    Nora, Vasko et Virgile décident de partir pour Podgorica, où Vasko est attendu pour l'ouverture du testament de son père. Ils seront accueillis par l'oncle Aden, l'étrange frère du défunt.

    Quant aux Greens Teens, ils sont condamnés à espérer un avion qui ne vient pas. Mais c'est sans compter un nouvel accident tragique qui va transformer leur attente en enfer.

    Ils sont nés entre 1985 et 1988 en Suisse romande, sont membres de l'AJAR, écrivent tous les trois, adorent les séries, - sont comme les doigts de la main qui a écrit Stand-by. Quand ils ne travaillent pas sur ce projet, Aude Seigne publie, programme, voyage et fabrique des cosmétiques ; Daniel Vuataz lit, monte dans des trains, s'occupe de sa fille ou joue de la musique ; Bruno Pellegrino s'attelle à d'autres textes, fait des recherches à l'université tout en parcourant le monde.

  • Au Groenland, la neige engloutit les repères, tandis que les cendres commencent de voiler le ciel français. Sur les paysages monténégrins, les pluies acides laissent des sillons noirs.Le supervolcan « crache, depuis des jours, des milliers d'années de roches patiemment mitonnées », et les protagonistes de Stand-by sont confrontés à de nouvelles réalités : l'oncle Aden a du sang sur les mains ; la mort frappe les Green Teens ; Alix n'est plus seule sur la route.

    Aude Seigne, Bruno Pellegrino et Daniel Vuataz sont des frères et soeur, des meilleurs amis : la connivence est puissante, l'écriture à six mains leur vient avec un naturel épatant. En dehors, ils se retrouvent régulièrement au sein de l'AJAR. Derniers romans en date, Une toile large comme le monde d'Aude Seigne (08.2017) et Là-bas, août est un mois d'automne de Bruno Pellegrino (01.2018).Quant à Frédéric Pajak, il continue de rythmer Stand-by de ses dessins et de ses ambiances.

  • Cest devant seize tableaux dédiés au mont Sakurajima que Takeru le conducteur de tramway se remémore les époques, les drames, les espoirs dune famille à limage de tant dautres. Amour de la terre et de la mer. Passions des curs, aux destins si fragiles dans le pays tant aimé. Le Japon des Koriyama est une éternelle aurore dans la nuit ou le silence des hommes.

  • Une semaine après l'éruption, Alix a décidé de gagner l'épicentre du volcan : un périple dans une Italie apocalyptique.
    Au Groenland, les Green Teens restés au camp sont tirés d'affaire, mais pas le temps de souffler, il faut retrouver les autres, disparus alors qu'ils étaient partis chercher de l'aide.
    Virgile, Nora et Vasko, sont peut-être des criminels : à Podgorica, les ados ont découvrent in extremis qu'Aden, l'oncle de Vasko, est un fratricide. En fuite après avoir laissé derrière eux le corps d'Aden inanimé, ils plongent dans l'excitation et la paranoïa.

    Le temps accélère, les actions se densifient : pas de happy end artificiel pour ce dernier épisode, mais un véritable cliff-hanger qui marque la fin de la première saison tout en laissant des ouvertures pour une suite éventuelle.

  • Né à Varsovie d'un prince tatar et d'une mère russe en 1914, Haroun Tazieff émigre en Belgique en 1921. Alpiniste, boxeur accompli, il obtient son diplôme d'ingénieur-agronome et, pendant la guerre, rejoint la Résistance : il fera sauter la gare de Liège. Il devient géologue et ingénieur des mines. En 1948, en mission au Congo belge, il se découvre une passion pour les volcans. Ses travaux permettront de valider la théorie de la tectonique des plaques.Proche d'Hergé, compagnon de Cousteau, il réalise ses premiers films en 1956. Engagé à gauche, il attend le départ du général de Gaulle pour obtenir la nationalité française. En 1976, il se heurte à son supérieur Claude Allègre, qui le qualifie de " vieux con ", en déconseillant l'évacuation de la Soufrière. Son appréciation des crises du St Helens (1980) et du Nevado del Ruiz (1985) sera critiquée par une communauté scientifique qui ne le chérit pas. Soutien de Mitterrand, il est nommé en 1981 à la tête d'un Commissariat à la prévention des risques naturels. Déçu par l'écologie politique, le fondateur de la vulcanologie moderne retourne à ses études, n'hésitant pas à ironiser sur le catastrophisme (La Terre va-t-elle cesser de tourner ? , Seghers, 1992).Depuis sa mort en 1998, Frédéric Lavachery tente de percer les mystères de ce père qui ne l'a pas reconnu et à l'enterrement duquel il n'a pas été convié. Il célèbre dans ce livre un homme au " niveau d'exigence impraticable ", étudie ses rapports houleux avec les institutions politiques et scientifiques, évalue ses apports, ses innovations et son approche globale des géosciences.

  • ILS VIVRONT CINQ MOIS ENSEMBLE 
    VINGT-QUATRE HEURES SUR VINGT-QUATRE
    LES UNS AVEC LES AUTRES

    Xavier, Rafa, Daphné, Wilson, Gigi, Yacine, Dydy, Jérém et Claire forment l'équipe d'animation de l'hôtel-club Verona Reyes à Lanzarote. 

    Jeunes, passionnés... Fous, drôles, amoureux... Différences, orages, éruptions... Baisers, toucher... Secrets.

  • Vous êtes ici

    Chris Hadfield

    Imaginez un instant que vous puissiez embarquer dans la Station spatiale internationale (ISS) en orbite autour de notre globe... Un spectacle mirifique s'étend devant vous, mais vers où tourner votre premier regard ? La délicate plage de l'Espiguette en Camargue ou les déserts de sel d'Iran ? Les mines de charbon à ciel ouvert du Kazakhstan ou le sompteux ruban du Nil ?
    C'est à un véritable festival de couleurs, de formes et de textures que la star des missions spatiales Chris Hadfield nous convie. Sa promesse ? Partager ses émotions en 150 photos d'une beauté et d'une richesse inouïes... À qui sait l'observer, la surface de notre planète révèle au fil des pages les forces naturelles et les changements à l'oeuvre, et aussi l'omniprésent impact de l'homme.
    Une façon inédite de réapprendre à aimer le monde qui nous entoure.

  • Le Voile de la mariée

    Rafael Sollier

    Luce a tout pour être heureuse : épanouie dans son métier d'agente immobilière et enceinte de sept mois, elle est l'épouse d'Hubert Hoarau, une des grandes figures montantes de la vie politique locale, en passe de devenir maire de Saint-Pierre...L'avenir de la jeune trentenaire apparaît alors sans nuages...
    Pourtant, en cette période troublée par l'arrivée de l'épidémie mondiale de la COVID-19, tout va basculer. Au cours du traditionnel pique-nique dominical. Un aparté bouleversant dans la colonne des faits divers du JIR, une disparition... Problème : le disparu, Luce le connaît bien. Très bien même. Très vite, elle soupçonne son mari d'en être l'instigateur.
    Coincée chez elle, Luce charge sa meilleure amie, Kiki, d'enquêter discrètement. Mais lorsque celle-ci disparaît à son tour, la jeune femme s'affole. D'autant que le mystère s'épaissit avec l'apparition d'une secte dans le paysage saint-pierrois...Perdue dans ce voile menaçant, Luce Hoarau va devoir vaincre ses tourments. Avec, en toile de fond, cette question, en apparence insoluble : lequel de ses proches joue un double-jeu... Meurtrier ?

  • Dans ce deuxième tome de la saga Les Gardiens de l'onirisphère, Selma et
    Clovis quittent la Suède pour se rendre en Islande en vue d'empêcher
    Luzángela de prendre le contrôle de l'imaginaire collectif. Toutefois l'héritière
    de Lilith les devance sur l'île au milieu de l'Atlantique, et elle n'est pas seule!

    En pleine mer, ils affrontent une tempête dévastatrice, à l'image de celle qui
    déferle en eux alors que se nouent les liens du coeur...

    À Squirrel Cove, Matheo est frappé par des tragédies successives. Sa grand-mère
    perd la vie dans un acte noble et courageux, et il se retrouve seul au monde.
    Doit-il rejoindre son amie Aïsha à Dubaï?

    Vara, la partie humaine de la conscience artificielle le lui suggère, mais une
    menace inattendue pèse sur elle et Ygg. Vont-ils faire alliance pour le meilleur
    ou pour le pire afin d'éviter de retourner au néant? Comme Selma se le demande:
    n'est-il pas dans la logique de l'évolution que le destin de l'humanité soit
    d'engendrer des entités plus complexes à qui il faudra céder la place?

    Ce second opus des Gardiens de l'onirisphère, tout aussi passionnant que
    le premier, contient plusieurs scènes chargées d'émotion et de beauté qui
    conduisent à une rencontre aussi haletante que tragique qui laisse présager
    de nouvelles dimensions à cette saga unique en son genre.

  • Changer de vie ? C'est possible ! Pour Sonia et Paul-Marcel, voyager en van afin de combler leur irrépressible envie de liberté s'est imposé comme une évidence. Un jour, ils ont quitté leur boulot, mis la clé sous la porte et se sont donné la permission de rêver durant une année sur les routes de l'Amérique.

    Un couple dans le van raconte cette traversée intime du nord vers le sud, jalonnée
    d'endroits et de paysages magnifiques. Imprégnés de d'une générosité toute latine qui
    les a bouleversés, nos deux gringos confient leurs réflexions face au couple, au travail, à
    la consommation, à l'environnement et à notre mode de vie occidental. Ce récit à la
    découverte du monde, écrit dans un va-et-vient avec les « ongles un peu noircis »,
    témoigne d'un formidable élan vers « l'autre », profond révélateur d'identité.

    Un couple dans le van est aussi une ode à ce qui est le plus précieux et qu'on oublie, comme l'eau, quelque chose à manger, la sécurité, un toit, la confiance en soi, une bonne suspension, des rencontres, des amis, et surtout prendre le temps de vivre l'instant présent, tout simplement.

  • Atlantide

    Olivier Merbau

    • Bookelis
    • 28 Septembre 2017

    L'histoire de l'Atlantide aux temps de sa splendeur comme à ceux de sa destruction n'est pas connue, et des cataractes de supputations se sont déversées dans l'abîme sans fond de l'imaginaire collectif. L'ignorance dans laquelle nous sommes de la géographie des temps antiques, notamment ce qui concerne le niveau des mers ou l'activité volcanique, aggrave encore ces lacunes. Cependant, ces dernières années, les moyens techniques modernes de fouilles ou de datation ont apporté des informations plus précises, parfois surprenantes, qui confirment la légende ou causent de nouvelles interrogations. Voici un point d'étape sur cette enquête menée au fond des âges par ce navigateur passionné des mystères du passé qu'est Olivier Merbau.

  • L'édition décembre-mars du Magazine Gaspésie vous invite à remonter le temps de plusieurs centaines de millions d'années en sillonnant les phénomènes terrestres exceptionnels de la Gaspésie. Ce numéro sur la géologie risque de vous surprendre à bien des égards et certains lieux, pourtant connus, pourraient vous apparaître sous un nouveau jour. Découvrez les singularités de la région de Percé avec ses cinq formations géologiques ou encore de Miguasha, dont les fossiles démontrent notamment les liens anciens de la Gaspésie avec le reste du monde. Explorez le patrimoine naturel souterrain de la grotte de Saint-Elzéar. De plus, vous redécouvrirez les marbrières de la région par l'entremise de l'art visuel et lirez des récits sur la mystérieuse passion des gens pour les pierres. Enfin, vous apprendrez pourquoi presque toutes les agates de la péninsule trouvent leur source d'un ancien volcan, le mont Lyall.

  • S'approprier l'éphémère peut provoquer une fin définitive. Une île survient sous vos pieds et alors...

  • Résultat des coïncidences superbes de lexistence, une femme venue de loin se retrouve sur les îles Salomon, aux antipodes de tout ce quelle a pu connaître en cinquante années de vie. La solitude est propice aux bilans, à la nostalgie, à linterrogation sur les choix effectués au fil du temps. Du temps, Francine en a passé beaucoup à reconstituer la vie dun homme aimé, qui un jour labandonna. Lentourage mélanésien et la différence renforcent les perceptions, stimulent les possibles. Pour une fois, elle se sent à nouveau très proche de lhomme dont les pas obstinément se sont inscrits dans les coins les plus reculés du monde. Désormais apaisée, conciliant les mythologies aussi bien quelle associe les sciences naturelles et le rêve, elle peut se laisser aller à franchir une porte. Au-delà, ce sera peut-être la rencontre,
    ou de nouveaux espaces à parcourir. De lAsie à lEurope, de lEurope à lOcéanie, pourquoi partir si ce nest pour aller au bout de la quête ? La quête de soi. La mort peut-être aussi.
    Un roman complexe avec une superbe fin. Une écriture somptueuse. Des pages très belles sur la marche, les steppes de lest de lEurope, les raisons du voyage ; des lignes très justes sur larrivée dans des lieux inconnus, le sentiment détrangeté, lenvie de repartir...

  • Magnus Solberg a créé une conscience artificielle. Sa fille, Selma, croit toutefois qu'il y a un lien entre cette découverte et la disparition soudaine de son père. Déjà orpheline de mère, la jeune Française, désormais seule au monde, décide de gagner la Suède, la terre de ses ancêtres paternels, sur le voilier familial. Or, les commanditaires de l'oeuvre de Solberg utilisent déjà cette conscience artificielle, mais il leur manque une information capitale pour réaliser leur rêve de domination. De là leur poursuite de Selma qui, croient-ils, possède la clé de leurs désirs.

    Pour la jeune fille, ce qui n'était au départ qu'une fuite pour éviter le foyer d'accueil devient petit à petit une aventure périlleuse, infestée de dangers. Heureusement, Selma peut compter sur des alliés qui lui sont encore inconnus, mais qui, sans le savoir, sont tous liés les uns aux autres dans cette histoire unique qui nous ouvre les portes d'un monde excitant...

  • En 1783 des éruptions volcaniques apocalyptiques recouvrent l'Islande de cendre, détruisent les récoltes et provoquent une famine. C'est dans ce pays dévasté que deux représentants de l'autorité coloniale danoise vont s'affronter dans un conflit qui sera jugé par l'assemblée populaire traditionnelle.
    La rivalité des deux hommes se cristallise autour de deux orphelins, Sunnefa, considérée, à dix-huit ans, comme la plus belle femme de l'île, et son frère cadet Jón, coupables d'inceste et victimes de la société traditionnelle luthérienne.
    Les paysans qui observent les faits forment le choeur pluriel qui commente la tragédie et permet une grande diversité de points de vue, voix, lettres et journaux des protagonistes qui font lentement progresser le mystère autour du crime central.
    La nature est un personnage à part entière, les glaciers, les déserts et les torrents intensifient les sentiments et les haines qui se développent.

    La présence du mal devient palpable dans cet impitoyable duel à mort.

empty