Littérature générale

  • Une plantation comme une autre, près de Bayonne, en Louisiane. Tout le monde se connaît, s'épie, s'aime ou se jalouse. Dans la touffeur de l'après-midi, la belle Catherine Carmier y promène parfois sa silhouette souple, sa peau si claire, sa solitude, sous les yeux de Jackson, un jeune professeur noir de retour sur sa terre natale. Mais Jackson n'est pas le seul qui la regarde, et, tout au long de soirées interminables, un drame se noue, silencieux.

  • Dans la Louisiane des années quarante, Jefferson, un jeune Noir, démuni et illettré, est accusé à tort d'avoir assassiné un Blanc. Au cours de son procès, il est bafoué et traité comme un animal par l'avocat commis d'office. Incapable de se défendre, il est condamné à mort. Commence alors un combat pour que Jefferson retrouve, aux yeux de tous mais surtout de lui-même, sa dignité humaine. Un combat mené par la marraine du condamné qui supplie l'instituteur Grant Wiggins de prendre en charge l'éducation de Jefferson. Un face à face entre deux hommes que tout oppose commence alors...

  • Au début des années 70 la lutte pour l'égalité des droits est loin d'être terminée pour les Noirs américains. Pour certains c'est même le combat de chaque instant. Le révérend Phillip Martin, leader du mouvement dans une petite ville de Louisiane, est de ceux-là; il a bâti autour de ce combat une vie solide et respectable. Jusqu'au jour où un mystérieux jeune homme vient rôder sans but apparent autour de sa maison...
    Gaines, avec son immense talent, nous entraîne dans une histoire où tension et suspense vont crescendo. Ernest J. Gaines, né en 1933, a été surnommé «le Faulkner noir» aux États-Unis où le National Book Critic Award lui a été décerné en 1994 pour Dites-leur que je suis un homme.

  • Il a crié «Fils» et il lui a tiré dessus, en plein tribunal. Puis le vieux Brady a demandé que le shérif lui laisse deux heures, et il est parti. Si tout le monde connaît les faits ici, à Bayonne, en Louisiane, ils sont peu nombreux à pouvoir les expliquer. Sauf peut-être les vieux du salon de coiffure qui passent leur journée à discuter... Eux connaissent Brady, l'homme qui fouettait les enfants, et savent bien pourquoi il agissait ainsi autrefois. Pour eux tout est clair, mais il faudra que le narrateur, jeune reporter au journal local, passe la journée à les écouter pour comprendre. Et pour que se dessine le portrait d'un homme au passé et à la personnalité complexes, et d'une communauté noire confrontée depuis toujours aux mêmes difficultés... Un récit plein de verve et d'humanité.

  • A Lesson Before Dying, is set in a small Cajun community in the late 1940s. Jefferson, a young black man, is an unwitting party to a liquor store shoot out in which three men are killed; the only survivor, he is convicted of murder and sentenced to death. Grant Wiggins, who left his hometown for the university, has returned to the plantation school to teach. As he struggles with his decision whether to stay or escape to another state, his aunt and Jefferson's godmother persuade him to visit Jefferson in his cell and impart his learning and his pride to Jefferson before his death. In the end, the two men forge a bond as they both come to understand the simple heroism of resisting--and defying--the expected.Ernest J. Gaines brings to this novel the same rich sense of place, the same deep understanding of the human psyche, and the same compassion for a people and their struggle that have unformed his previous, highly praised works of fiction.From the Trade Paperback edition.

  • "This is a novel in the guise of the tape-recorded recollections of a black woman who has lived 110 years, who has been both a slave and a witness to the black militancy of the 1960's. In this woman Ernest Gaines has created a legendary figure, a woman equipped to stand beside William Faulkner's Dilsey in The Sound And The Fury." Miss Jane Pittman, like Dilsey, has 'endured,' has seen almost everything and foretold the rest. Gaines' novel brings to mind other great works The Odyssey for the way his heroine's travels manage to summarize the American history of her race, and Huckleberry Finn for the clarity of her voice, for her rare capacity to sort through the mess of years and things to find the one true story in it all." -- Geoffrey Wolff, Newsweek.
    "Stunning. I know of no black novel about the South that excludes quite the same refreshing mix of wit and wrath, imagination and indignation, misery and poetry. And I can recall no more memorable female character in Southern fiction since Lena of Faulkner's Light In August than Miss Jane Pittman." -- Josh Greenfeld, Life

empty