• Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Ce livre retrace le chemin de pensée qui a conduit Franz Rosenzweig à opérer un « retour » au judaïsme et à élaborer un système philosophique original. L'auteur montre comment, dans L'Etoile de la Rédemption, la parole vient éclairer les obscurités du paganisme et susciter l'espérance d'un avenir dont témoignent notamment la vie juive et la voie chrétienne. Les fulgurances de ce livre ouvrent des perspectives inédites dont l'actualité est sans doute loin d'être épuisée.

  • Le pluriel des Alpes n'est en rien usurpé : partagé par six États, le plus fréquenté des toits du monde est aussi le carrefour de trois grandes civilisations, latine, germanique et salve. Il présente en outre une hétérogénéité géologique, morphologique et paysagère qui n'a d'égale que celle des cultures humaines qui l'occupent. Car le massif n'a jamais été une véritable frontière. Sa ligne de crête, selon la formule consacrée, sépare certes les eaux mais elle a toujours rapproché les hommes, d'autant que les Alpins ont tôt développé des capacités d'adaptation à ce milieu remarquable.
    Longtemps déconsidéré, ces « monts horribles » ont été revalorisés à partir du XVIIIe siècle à travers la représentation romantique qu'en donnèrent les artistes, puis « découvert » par les alpinistes. Les Alpes sont aujourd'hui le terrain de jeu et le parc naturel de l'Europe. Il fallait bien 100 mots, de la traditionnelle « fondue » à « Samivel », du cri de la « marmotte » à « Erri de Luca », de la face nord de l'« Eiger » au fameux « crétin », d' « Hannibal » à « Jean-Claude Killy », pour donner à voir quelques unes des facettes des majestueuses Alpes.

  • 25 janvier 2011, l'Egypte explose : Dix-huit jours de mobilisation, d'espoir, de violence aussi, qui aboutissent au départ, le 11 février, de Hosni Moubarak, au pouvoir depuis presque 30 ans.
    La boite de Pandore égyptienne s'est ouverte. Les mots se sont libérés. Mais les maux, eux, sont toujours là. Ceux d'un pays en surchauffe, dont les deux-tiers de la population a moins de 30 ans. Cette jeunesse qui a " fait " la révolution, et qui se retrouve en grande majorité sans emploi. Saura-t-elle guider son pays vers la démocratie ?
    La transition s'annonce compliquée : le régime de Moubarak laisse derrière lui un vide politique abyssal, où seuls les islamistes ont prospéré. Seront-ils les principaux bénéficiaires du changement ou bien la société civile longtemps anesthésiée va-t-elle se réveiller ? Quel rôle l'armée désormais au pouvoir jouera-t-elle dans ce processus ?
    Les bons indicateurs économiques (plus de 6% de croissance avant la révolution) n'arrivaient pas à masquer le fait que 40% de la population ne vit qu'avec environ 1,5 euro par jour. Qu'en sera-t-il dans une économie à genoux ? L'émigration clandestine vers l'Europe qui s'était développée ces dernières années risque-t-elle de s'accélérer ?
    La révolution égyptienne a aussi été celle du civisme et de la citoyenneté. " Dignité " et " fierté " en ont été avec " liberté " les mots emblématiques. Seront-ils suffisants pour effacer des décennies d'humiliations, de corruption, de paix mal assumée avec Israël, de tensions croissantes entre la majorité musulmane et la minorité chrétienne copte ? La religion, en particulier l'Islam, restera-t-elle la " valeur refuge " qu'elle était devenue pour les égyptiens ou bien les laïcs ont-ils une chance de se faire entendre ?


  • Cet ouvrage présente des informations technologiques sur les bois destinées à tous les professionnels qui transforment et mettent en oeuvre des bois tempérés ou tropicaux. Il réunit les principales caractéristiques technologiques de 283 essences tropicales et 17 essences de régions tempérées les plus employées en Europe, associées à leurs principales utilisations. Chaque fiche descriptive est assortie de deux photos de débit (dosse ou quartier, faux quartier), de deux macrophotographies, et, pour certaines espèces, d'une illustration d'usage.
    Les opérateurs de la filière bois en seront les principaux utilisateurs, qu'ils soient producteurs (gestionnaires forestiers, sociétés d'exploitation, décideurs politiques) ou consommateurs (importateurs, négociants, transformateurs, utilisateurs, architectes, maîtres d'oeuvre, maîtres d'ouvrage). Cet Atlas constitue un outil pédagogique de référence pour les enseignements et les formations concernant les secteurs des forêts et du bois en région tropicale. Il a pour but de promouvoir pour chacune des essences les utilisations les plus appropriées en fonction de ses caractéristiques, en respectant l'adage « le bon bois au bon endroit ».

  • Francis Guibal reprend ici une réflexion qu'il mène depuis longtemps. Il s'agit d'abord de préciser l'articulation d'une inspiration religieuse et d'une intention raisonnable. Il est utile pour ce faire de retracer le débat historique de la philosophie et

  • Le trajet de pensée d'Emmanuel Levinas se trouve ici ressaisi à la fois dans l'élan de ses avancées et la cohérence de son écriture. L'auteur retrace d'abord le cheminement d'une pensée qui s'élève de l'aventure anthropologique de la temporalité à l'intrigue de responsabilité éthique qui s'y dessine, avant de se risquer à évoquer la signifiance théologique du témoignage prophétique inscrit dans les Écritures bibliques.
    Il tente ensuite d'exhiber la logique paradoxale qui sous-tend tout ce parcours : le devenir-philosophe s'y avère inséparable d'un être-juif qui ne se soustrait pas à la pratique du discours argumenté, mais qui le met à l'épreuve d'une rhétorique de l'excès rebelle à toute souveraineté magistrale.
    Le sens de la transcendance ne cesse de renaître, toujours autrement, de l'entretien infini qu'inaugure, en nous et entre nous, cette écriture de feu.

  • Islamistan

    Claude Guibal

    L'islamisme est un mot fourre-tout. Aujourd'hui nous qualifions indifféremment d'islamiste un djihadiste du groupe État islamique, un député de l'AKP turc, un salafiste, un Frère musulman, une femme portant le niqab, etc. Des réalités très multiples, parfois rivales et opposées.
    Or, pour tenter de comprendre les mondes islamistes, cet Islamistan, l'auteur a fait le choix de mettre de la chair autour de ce qui n'était qu'un concept : rencontrer les gens, de l'Égypte à l'Iran, de la France à Guantánamo.
    Ce livre est une succession de portraits, de moments, la mémoire de deux décennies à la rencontre de ces visages du radicalisme.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • This atlas presents technical information for professionals who process and use temperate or tropical timber. It combines the main technical characteristics of 283 tropical species and 17 species from temperate regions most commonly used in Europe with their primary uses. Each data sheet is accompanied by two photos of sawn wood (flat sawn and quarter sawn, or flat sawn and half quarter sawn), two macro photographs, and for certain species, an illustration of how the wood can be used.
    This publication will be most useful to operators in the wood industry, including producers (forest managers, operating companies, political decision-makers) and consumers (importers, traders, processors, purchasers, architects, main contractors and builders). The Atlas serves as a tool of reference for teaching and training in the forest and wood sectors in tropical regions. Its purpose is to promote the most appropriate uses for each species according to its characteristics and in line with the motto: "the right wood in the right place".
    This book was produced by the Wood team of CIRAD's BioWooEB Research Unit with financial support from the International Tropical Timber Organization (ITTO). It is the product of thirty years of research in wood technology science, provided by numerous contributors. It was coordinated using version 7 of Tropix, released by CIRAD.

  • Composition du poëme : la première et la seconde partie. - Doivent-elles être attribuées à un seul et même poëte ? - Opinion de M. Fauriel. - Conversion politique du troubadour.Une question capitale domine l'étude analytique et littéraire à laquelle nous nous proposons de soumettre ce poëme. Cette question se présente à la première lecture de cette chanson de gestes. - Pour la poser, empruntons les termes dans lesquels M. Fauriel l'annonce : « Le poëme de la croisade est double, dit-il dans son introduction : il est compose de deux moitiés, dans chacune desquelles domine un sentiment contraire à celui qui règne dans l'autre moitié ; il a l'air d'appartenir à deux hommes non-seulement différents, mais contraires, mais ennemis, mais ayant des buts opposés ?Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Stendhal biographe

    Antoine Guibal

    La contribution stendhalienne au genre biographique se produit à un moment charnière du XIXe siècle, marqué non seulement par le romantisme naissant, mais également par la formation des sciences historiques et l'émergence du métier d'historien. C'est aussi à cette époque que le genre doublement millénaire de la « vie », qui chantait les louanges de personnalités dont la gloire était consacrée par l'histoire et le temps, laisse progressivement place à la biographie, genre ancré dans l'actualité - parfois la plus immédiate - et qui jouit alors d'un grand engouement. D'où cette tension caractéristique des « vies » de Stendhal, écrites à divers moments de sa carrière littéraire, et ce choix éclectique d'hommes illustres : Haydn, qui lui permet d'affi ner sa théorie du Beau dans les arts ; Napoléon, dont la « vie » devient une réponse à un libelle anti-bonapartiste ; Rossini, dont le style vivace et le rejet des règles classiques sert la cause romantique de 1823 ; et Stendhal lui-même, alias Henry Brulard, cet individu « bien inconnu » qui souhaiterait se connaître. De par leurs spécifi cités et leur originalité, ces oeuvres mettent en lumière la plasticité d'un genre qui, en cette période mouvementée, s'avère propice à l'expérimentation et à l'innovation, tant dans le style que dans l'usage qui en est fait.

  • Une étude de la philosophie de Levinas, pour lequel les versions du sens sont celles d'une proximité éthique irréductible à aucune prise intentionnelle. C'est en allant de l'unicité singulière de l'un à l'altérité irréductible de l'autre que le sens advient ou survient, déjouant l'insistance ou le règne de l'être. L'auteur montre que chez Levinas, la vulnérabilité éthique ne signifie ni une passivité de victime ni un refuge de compensation, mais qu'elle invite au risque de (re)penser autrement les dimensions et les tensions d'un "entre-nous".

empty