Julliard (réédition numérique FeniXX)

  • La Commune parisienne de 1871 a posé tous les problèmes de notre époque : ceux de la révolution socialiste, de l'État, de la démocratie, de la nation, de l'internationalisme. Elle ne pouvait les résoudre pendant les 72 jours de sa fragile existence. Nos contemporains l'étudient avec passion car ils cherchent dans cette étude des réponses aux questions qui se posent à la France d'aujourd'hui. Pour 80 % proudhonienne, pour 10 % blanquiste, pour 10 % nationaliste, la Commune n'était pas marxiste. Elle fut par bien de ses traits un crépuscule, mais en même temps une aurore : l'an I de la République socialiste française. Quelle est sa place dans l'histoire ? Que peut-on retenir de sa brève expérience, à la lumière de l'Histoire du siècle passé ? Autant de questions auxquelles s'efforce de répondre Jean Elleinstein.

  • La Commune parisienne de 1871 a posé tous les problèmes de notre époque : ceux de la révolution socialiste, de l'État, de la démocratie, de la nation, de l'internationalisme. Elle ne pouvait les résoudre pendant les 72 jours de sa fragile existence. Nos contemporains l'étudient avec passion car ils cherchent dans cette étude des réponses aux questions qui se posent à la France d'aujourd'hui. Pour 80 % proudhonienne, pour 10 % blanquiste, pour 10 % nationaliste, la Commune n'était pas marxiste. Elle fut par bien de ses traits un crépuscule, mais en même temps une aurore : l'an I de la République socialiste française. Quelle est sa place dans l'histoire ? Que peut-on retenir de sa brève expérience, à la lumière de l'Histoire du siècle passé ? Autant de questions auxquelles s'efforce de répondre Jean Elleinstein.

empty