• Atlas de la Grèce classique ; Ve-IVe siècle av. J.-C., l'âge d'or d'une civilisation fondatrice Nouv.

    Au-delà de la rivalité entre Athènes et Sparte, cet atlas présente la diversité et la richesse du monde grec à l'époque classique et explique en quoi cette civilisation fut fondatrice.

    Ressources, population, productions et échanges, dans un espace insulaire et semi-aride.
    Une multitude de cités indépendantes et singulières : Athènes, Sparte, Corinthe, Thèbes, Argos, Métaponte, Syracuse
    Puissance, rivalités et conflits : de la victoire athénienne sur les Perses à Marathon (490) aux conquêtes
    d'Alexandre le Grand.
    Un âge d'or des arts, des sciences et de la culture, dans les cités et les sanctuaires.

    Les 90 cartes et schémas originaux éclairent l'histoire de ces deux siècles considérés comme l'apogée de la Grèce antique.

  • Histoire de Sparte

    Nicolas Richer

    • Perrin
    • 15 Mars 2018


    La première synthèse illustrée et en français sur la fascinante cité de Sparte.

    "Sparte brille comme un éclair dans des ténèbres immenses". Ainsi Robespierre caractérisa-t-il la cité des Spartiates en 1794. Une telle formule manifestait un grand enthousiasme à l'égard d'une cité dont la législation, prêtée à Lycurgue, était censée pouvoir rendre les hommes égaux. Mais des hommes qui ont vécu il y a plus de deux millénaires peuvent difficilement être assimilés à ceux qui disent s'inspirer d'eux. C'est donc en pratiquant l'examen d'événements anciens que l'on peut, selon le conseil de Plutarque, s'essayer à "obliger la fable, épurée par la raison, à se soumettre à elle et à prendre l'aspect de l'histoire".
    Car Sparte doit bien d'abord être considérée comme une cité grecque de Grecs en Grèce. En d'autres termes, la culture des hommes de Sparte dans l'Antiquité était très semblable à celle des autres Grecs, bien que leurs organisations et leurs priorités différaient. Seront ainsi présentés les traits majeurs de l'évolution de la cité, du VIIIe au IVe siècle av. J.-C., non seulement d'un point de vue politique mais aussi artistique ou social. La richesse de la documentation portant sur les usages éducatifs, politiques, religieux et militaires permet ainsi d'examiner le fonctionnement d'une collectivité fascinante et originale, dont l'un des traits originaux consiste dans l'importance qu'elle accorde à la guerre.

  • Ressources, population, productions et échanges, dans un espace insulaire et semi-aride.
    Une multitude de cités indépendantes et singulières : Athènes et la démocratie, Sparte et l'oligarchie, Corinthe, Thèbes, Cnossos, Métaponte, Syracuse...
    Puissance, rivalités et conflits : de la victoire athénienne sur les Perses à Marathon (490) aux conquêtes d'Alexandre le Grand.
    Un âge d'or des arts, des sciences et de la culture, dans les cités et les sanctuaires.
    Au-delà de la rivalité entre Athènes et Sparte, l'auteur présente la diversité et la richesse du monde grec à l'époque classique et explique en quoi cette civilisation fut fondatrice.

  • Grâce à plus de 200 cartes et documents, cet atlas explore la diversité et la richesse du monde grec, de l'époque classique à la période hellénistique.
    - Ressources, population, productions et échanges dans un espace d'abord balkanique et égéen qui s'élargit en Méditerranée puis au Proche-Orient ;
    - Un monde en pleine effervescence, où se côtoient une multitude de cités indépendantes et de grands empires ;
    - Puissance, rivalités et conflits : de la victoire athénienne sur les Perses à Marathon (490 av. J.-C.) aux conquêtes d'Alexandre le Grand puis à l'hégémonie romaine ;
    - De l'âge d'or des arts, des sciences et de la culture classiques à la culture hellénistique qui rassemble une mosaïque de peuples.
    Cet atlas dresse ainsi le tableau d'une civilisation fondatrice où se dessine déjà l'ébauche de notre monde.

empty