• La vie d'un mythe au quotidien !

    197 disques d'or et de platine ! Quarante ans après la disparition d'Elvis Presley, le 16 août 1977, l'industrie américaine du disque établit la suprématie absolue du King. Rock'n'roll, country music, blues ou gospel, Elvis est premier partout. Ses succès - Jailhouse Rock, Can't Help Falling in Love, ou encore Suspicious Minds - l'ont propulsé en tête des ventes, où il a su se maintenir grâce à sa carrière d'artiste multigénérationnel, façon Jame Dean et Marlon Brando. Au top pop albums et au top 100 américain, il devance Frank Sinatra, les Beatles, Barbra Streisand, les Rolling Stones, Madonna, Michael Jackson.
    Depuis sa naissance dans un baraquement de Tupelo (Mississippi) jusqu'à son dernier souffle, dans la mélancolie de sa propriété de Graceland à Memphis, à la veille d'une énième tournée au long cours, Elvis n'a cessé de fasciner. Il a pourtant dû batailler pour imposer son nom au zénith. Pionnier de la rock'n'roll attitude, il a tout connu : les galères, les tournées de série B, le mépris des grands animateurs télé, puis leur cour assidue, quand ils durent se raviser face à la déferlante du succès. Enfin, le bonheur familial et, bien sûr, les amours, fugaces mais nombreuses.
    Ce livre remonte le fil de cette route embellie par la nostalgie d'une époque. Une histoire, une photo, se répondant l'une à l'autre, composent l'un des tableaux les plus fidèles de la vie du King.

  • Le 9 décembre 2017, à la mort de Johnny, ils sont près d'un million sur les Champs-Élysées à lui faire une haie d'amour. Pendant soixante ans, le chanteur à la carrière exceptionnelle leur a donné espoir et joie. Mais peu de gens savent que tout cela aurait pu s'arrêter net en 1996, après le concert très controversé de Destination Vegas. L'artiste n'évoluait plus, ses vieilles recettes s'usaient, son look frôlait la ringardise. Pour se réinventer, Hallyday, quasiment ruiné, prend alors le pari de larguer les amarres dans les Caraïbes, le temps d'une longue pause sabbatique. De Miami à Saint-Barthélémy, en passant par Los Roques, Cuba puis New York, il va d'abord toucher le fond, avant d'atteindre ce retour aux fondamentaux nécessaires à sa reconquête. Régénéré, il va se servir de son yacht comme d'un luxueux bureau pour convoquer artistes, compositeurs, producteurs et patrons de maisons de disques. Hallyday doit impérativement trouver le sang neuf qui lui redonnera de l'énergie pour réussir son défi : une série de concerts au Stade de France. La fin de ces deux années d'errances, d'incertitudes, de trahisons, d'intrigues byzantines et de situations burlesques sera marquée par cet énorme coup de poker où Hallyday va tout miser, pouvant rejoindre le purgatoire des ringards du " métier " ou bien devenir une légende.
    Patrick Mahé et Gilles Lhote ont eu le privilège de vivre pratiquement au jour le jour ces deux années décisives où tout a basculé. Du mariage avec Laeticia à l'incroyable migration de 5 000 fans vers Vegas dans une escadrille de jets, sans oublier les péripéties hilarantes des aventures dans les Caraïbes, les répétitions à Los Angeles et les coulisses secrètes du Stade de France, Lhote et Mahé, témoins privilégiés, racontent un thriller électrique à la sauce rock, dont le héros est un électron libre incontrôlable.
    Gilles Lhote est le biographe officiel de Johnny Hallyday. Avec lui, il a écrit son autobiographie, Destroy (Michel Lafon). Reporter pour Paris Match, VSD et Télé 7 Jours, il a publié une quarantaine d'ouvrages, dont de nombreux albums et plusieurs textes majeurs sur le chanteur qui en font aujourd'hui le spécialiste incontesté.
    Ancien rédacteur en chef de Paris Match, puis directeur de Télé 7 Jours et de Première, Patrick Mahé a écrit une cinquantaine de livres, dont une douzaine sur le rock'n'roll. Avec Gilles Lhote, il a déjà publié deux livres sur Johnny : Johnny Hallyday, ni Dieu ni diable et Johnny le guerrier (parus chez Robert Laffont).

  • En nous quittant, Johnny Hallyday a laissé un pays en deuil et des fans inconsolables. Hébété, chacun réalisait soudain que le Taulier n'était pas immortel - lui qui avait si souvent joué sa vie à la roulette russe. Ses rêves grandioses, démesurés, ses tendances destroy, font aujourd'hui de lui un mythe éternel. Dieu ou diable, Johnny ? Ni l'un ni l'autre.
    À l'heure des vrais " souvenirs souvenirs ", Gilles Lhote et Patrick Mahé nous embarquent dans ce livre comme dans une machine à remonter le temps. Dans une série de flash-back illustrés de photos rares, insolites, voire jamais vues, ils nous racontent un Johnny inattendu, parfois déroutant, toujours passionnant, que seuls ceux qui l'ont côtoyé connaissent. Ces " choses vues ", témoignages ou confidences disent beaucoup de l'homme qu'il était et de la vie qui fut la sienne, à la ville comme à la scène. Johnny, tel qu'en lui-même.

empty