• Les textes ici rassemblés, publiés dans des journaux et mis en recueil par Pasolini lui-même, témoignent par leur violence d'une démarche provocatrice. L'auteur de Théorème y examine tour à tour le problème de l'avortement, le fascisme, l'antifascisme et surtout la consommation de masse qui conduit à une déshumanisation de la société et à la destruction de l'identité italienne.
    Pasolini dévoile ainsi, peu de temps avant de mourir assassiné sur une plage d'Ostie, une nouvelle facette de sa personnalité et de son talent inclassables, livrant à ses contemporains sa révolte nostalgique face au monde qui l'entoure.


  • Homme inclassable, Pier Paolo Pasolini a choisi la poésie comme voix première. Réunissant des poèmes inédits en français, cette anthologie se veut le reflet vibrant de son inspiration de jeunesse, toujours ample et touchée par la grâce. Sensualité des paysages frioulans et engagement politique s'entrelacent, chant de l'intime et poésie de l'engagement s'enchevêtrent. Habité par la révolte et par le sens du sacré, il lutte contre l'hypocrisie et donne à ses visions toute leur dimension mystique.
    Né à Bologne en 1922, Pier Paolo Pasolini s'est illustré dans tous les registres : cinéma, poésie, roman, théâtre, essais critiques et théoriques. Anticonformiste notoire, homme engagé, il meurt assassiné en 1975. Il est aujourd'hui reconnu comme l'un des plus grands artistes italiens du XXe siècle.
    Poèmes choisis, présentés et traduits par René de Ceccatty
    Édition bilingue

  • « Vous tenez dans les mains un film de Pier Paolo Pasolini. C'est-à-dire un explosif.         
    Rospo et ses amis, dans La nebbiosa (on parle aujourd'hui de « nébuleuses terroristes ») forment une bande de losers :  Ces pilleurs, ces violeurs, ces voleurs, ces profanateurs, à l'instant où la nausée est à son comble, que le lecteur, c'est-à-dire le spectateur commence à parfaitement les haïr, voilà que Pasolini, par leurs rires, par leur naïveté, par leur douleur aussi, par leur abandon surtout, parvient in extremis à nous rappeler qu'ils sont : des enfants. Et il nous dit ceci, que l'enfance est une longue nuit, que l'enfance, que l'adolescence ne sont pas la vie, mais son hideux brouillon, son nauséeux laboratoire, et que seuls ceux qui n'en ont eues aucune sont en mesure de pouvoir les regretter. »
               Yann Moix

  • Anglais The Street Kids

    Pier Paolo Pasolini

    • Europa
    • 30 Août 2016

    The Street Kids is the most important novel by Italy's preeminent late-20th Century author and intellectual, Pier Paolo Pasolini. A powerful, groundbreaking contemporary classic, The Street Kids is now available in a new translation by Ann Goldstein, translator of Elena Ferrante's Neapolitan Novels.
    Pasolini's The Street Kids was heavily censored, criticized by professional critics, and lambasted by much of the general public upon its publication. But like many innovative works of art its undeniable force eventually led to it being universally acknowledged as a masterpiece. It is a moving tribute to an entire class of people in danger of being forgotten by art, by institutions, and by society at large.
    The Street Kids tells the story of Riccetto, a poor urchin who lives on the outskirts of Rome. Readers meet him at his first communion in 1944 during the German occupation of Italy. In the years that follow, drifting ever further from family and friends, Riccetto moves from petty theft to more elaborate cons and finally to prostitution. He is arrested and jailed after trying to steal some iron in order to buy his fiancée an engagement ring.
    Pasolini's message of rebellion and transgression is as important today as it was in the 1960s and 1970s.
    From the Trade Paperback edition.

  • Une analyse d'OEdipe roi, la pièce de Sophocle, et l'étude du film de Pasolini : deux oeuvres au programme du bac 2016-2017 de littérature française en Tle L.
     
    La pièce de Sophocle, et le film de Pier Paolo Pasolini sont au programme du bac 2016-2017 de littérature française en terminale L, en lien avec le domaine d'étude « Littérature et langages de l'image ».
     
    Ce Profil du bac en propose une analyse approfondie en deux parties.
     
    1. Le résumé et les repères pour la lecture
    La présentation  détaillée de la pièce et du film.
     
    2. Les problématiques essentielles
    Le traitement du mythe par Sophocle et par Pasolini o Les personnages d'OEdipe, de Jocaste et de Créon dans la pièce et dans le film o OEdipe est-il coupable ? o OEdipe est-il libre ? o Le thème de la quête d'identité o Étude comparée du prologue et de l'épilogue....

empty