• "La question de la laïcité : ce thème, Alain Finkielkraut et Benny Lévy l'avaient déjà abordé en public, onze ans avant qu'ils ne fondent l'Institut d'études lévinassiennes. L'échange fut virulent - tant, d'ailleurs, qu'il faillit mener à la rupture du dialogue. Treize ans plus tard, c'est à l'Institut d'études lévinassiennes, à Jérusalem, qu'ils décidaient de reprendre cette interlocution, sans concession, mais dans un esprit de fraternité qui avait fait défaut à la première occasion. "D'où vient, inattendu, tellement attendu, ce petit peu de fraternité ?", demandait Benny Lévy. Il répondait "sans hésiter" : "du regard paternel entrevu dans le texte d'Emmanuel Lévinas". L'oeuvre d'Emmanuel Lévinas, qui aura marqué le 20e siècle, possède une double postérité. Philosophique, rigoureuse, elle s'est acquis une dignité académique qui lui ouvrit les portes de l'université, mais elle a aussi contribué à réhabiliter la figure du pharisien, à réaffirmer l'actualité des "traités vermoulus" et avec elle, l'importance d'un retour aux sources juives. L'ardent défenseur de l'école laïque, de la culture et des livres pouvait ainsi se reconnaître dans le texte de Lévinas, tout comme le Juif du retour et du Livre. Cette double résonnance, l'Institut d'études lévinassiennes l'a volontairement préservée. Elle dessine - et cet enregistrement en livre le précieux témoignage - un lieu de parole où les dissensions et les oppositions, intenses, mais avant tout affaire de pensée, peuvent se déployer librement." Patrick Fabre - Institut d'études lévinassiennes
    "L'institut d'études lévinassiennes revendique le double héritage de la philosophie et de la tradition talmudique pour l'actualiser dans une pensée ouverte et contemporaine. Loin de la recherche du consensus de l'"entre-soi", les Grands débats de l'Institut procèdent de la volonté de pouvoir manifester que des points de vue divergents sont une richesse pour le discours et non une pierre d'achoppement. Ils nous délivrent un éclairage singulier sur une question universelle." Patrick Frémeaux

  • "On ne prend pas conscience comme on veut ! L'autre voie s'offre - l'unique - l'escarpée : aux sources, aux livres anciens, oubliés difficiles, dans une étude dure, laborieuse et sévère." Emmanuel Lévinas
    "Israël étant né à la suite d'un martyre, celui de la Shoah, toute discussion politique, historique ou sociologique risque toujours de raviver la souffrance originelle. Israël, c'est aussi la culture juive, celle qui a enfanté la pensée judéo-chrétienne, celle qui a largement participé à l'histoire de la philosophie, et majoritairement inventé l'introspection. L'Institut d'études lévinassiennes, qui maintient l'exigence d'une tradition intellectuelle du plus haut niveau de pensée et de savoir - a relevé le défi de poser la question d'Israël d'un point de vue philosophique. Il propose dans ce grand débat devenu historique une réflexion croisée de trois des plus éminents penseurs contemporains : Benny Lévy, Bernard-Henri Lévy et Alain Finkielkraut. Né du souffle philosophique d'Emmanuel Lévinas et destiné à en rappeler l'importance, l'Institut - fondé par les trois intervenants de ce débat et dirigé par Benny Lévy jusqu'à sa mort en 2003 - vit aujourd'hui sous l'impulsion de MM. René Lévy, Laurent Touil Tartour et Patrick Fabre. Il a pour objet de faire revivre la parole, celle qui ne confronte pas les coeurs mais qui se construit de la diversité des pensées et des écoles pour continuer d'actualiser la tradition philosophique dans notre modernité." Patrick Frémeaux
    "D'où vient, inattendu, tellement attendu, ce petit peu de fraternité ? Je réponds sans hésiter : du regard paternel entrevu dans le texte d'Emmanuel Lévinas." Benny Lévy
    "Que s'instaure [...] un espace de pensée menée en commun, voilà qui ressemble à un petit miracle philosophique." Bernard-Henri Lévy
    "Emmanuel Lévinas [...] nous a permis de surmonter nos préjugés mutuels sans pour autant combler la distance qui nous séparait." Alain Finkielkraut

empty