• Retour sur une enquête 100% bruxelloise!Bruxelles, décembre 1938. Thierry Laudacieux, un jeune garçon passionné de BD, se voit confier une mission par son voisin, Isidore Hogier : il s'agit de récupérer discrètement un paquet... Hogier, qui travaille à la radio, révèle à l'adolescent intrigué qu'il dirige un réseau de contre-espionnage appelé « Madou », et que l'un des membres de ce réseau les trahit... Mais lequel ?

  • On a beaucoup écrit sur Michel Rocard et sur l'empreinte profonde qu'il a laissée sur la vie politique française, mais sait-on pour autant ce qu'est le rocardisme ? Qu'y a-t-il de commun entre le leader du PSU de mai 68 et le Premier ministre de mai 1988 ? Où est la vérité du rocardisme entre la promotion de l'autogestion et la défense du sérieux économique ? Entre le porteur d'utopie et celui qui se voulait " briseur de rêves " ? Entre le chef de parti, au PSU puis au PS, et le pourfendeur des faux-semblants de la politique ? Entre l'enfant chéri des médias et des sondages et le critique impitoyable de la démocratie d'opinion ?
    C'est à ces questions et à quelques autres que ce livre s'attache à répondre en faisant l'inventaire des différentes générations du courant rocardien, des fondamentaux d'une pensée en action, de la réalité de l'action de Michel Rocard au gouvernement et de ce qui reste de son héritage.
    Tous deux membres de son cabinet à l'Hôtel Matignon, les auteurs ont travaillé de longues années auprès de Michel Rocard. Alain BERGOUNIOUX, historien et spécialiste de cette période, préside actuellement l'Office universitaire de recherches socialistes (OURS). Il est l'auteur de plusieurs ouvrages dont, avec Gérard Grunberg : Les socialistes français et le pouvoir : l'ambition et le remords, Hachette Littératures, 2007. Jean-François MERLE, conseiller d'Etat honoraire, auteur de plusieurs études sur l'outre-mer et l'Etat, est aussi maire honoraire de Châtenay-Malabry (92).

empty