Langue française

  • Ce dictionnaire de référence couvre tous les domaines des Sciences de la Terre et de l'environnement : minéralogie, pétrographie, préhistoire, géochimie, géologie du Quaternaire, géomorphologie, géophysique, paléontologie, sédimentologie, stratigraphie, tectonique, volcanologie.... Riche de plus de  5 000 définitions, cette neuvième  édition refondue bénéficie d'une centaine de nouvelles entrées et illustrations (photos et dessins), d'un format plus large et d'une nouvelle maquette pour un meilleur repérage de l'information.

  • Tout le DSCG 5,  l'ouvrage de  revision  et d'entraînement  indispensable pour réussir l'épreuve complexe de Management des systèmes d'information :des  fiches mémos  synthétiques pour une  révision efficace  du coursde  très nombreux exercices  et un  entraînement à l'épreuve pour être prêt le jour J  Il couvre tous les grands thèmes du programme
    1. Gouvernance des systèmes d'informations
    2. La gestion de projets de système d'information
    3. Les progiciels de gestion intégrés
    4. Gestion de la performance informatique
    5. Sécurité des systèmes informatiques
    6. L'auditeur en environnement informatique
    A utiliser en  complément  du manuel de cours  DSCG 5  - Management des systèmes d'nformation  - Manuel et applications  ! 

  • Tout le programme de la 1ère année du DCG sous forme de fiches mémo  :UE 1 Fondamentaux au droit,UE 5 Economie contemporaine,UE 8 Systèmes d'information et de gestion,UE 9 Comptabilité
    Un ouvrage synthétique et efficace pour revoir les fondamentaux
    Pour  se donner toutes les chances de réussite, utiliser en  complément    Toutes les épreuves de la 1ère année de DCG  !

  • Ce manuel traite l'intégralité du programme du diplôme de comptabilité et de gestion (DCG). Il prépare à l'épreuve n° 7 - Management.
    Comment les organisations, publiques ou privées, fonctionnent-elles ? Quels sont leurs objectifs ? Quelles sont les conditions de leur réussite ? Par rapport à quoi cette réussite se mesure-t-elle ?... Telles sont les questions auxquelles répond le management.
    Cet ouvrage présente les différents aspects du management des organisations de façon concrète en s'appuyant sur de nombreux exemples. Cette approche est mise en perspective par la conceptualisation et l'apport des différents courants théoriques.
    Il intègre la double ambition du diplôme : donner une formation permettant de développer des compétences tout en préparant à la poursuite d'études plus approfondies.
    Pour vous entraîner à l'épreuve d'examen :dans l'ouvrage : un cours complet, des applications corrigées et des synthèses ;sur le site : des conseils méthodologiques, des sujets de réflexion, un cas de synthèse, des fiches auteurs (+ de 40), un lexique...
    LES AUTEURS
    Jean-François Soutenain
    Agrégé d'économie et gestion, enseigne en classes préparatoires à l'expertise comptable (DCG/ DSCG), membre des commissions d'examen.
    Ludovic Babin-Touba
    Agrégé d'économie et gestion, enseigne à la Faculté des Sciences Economiques de l'Université Rennes 1, co-responsable du dispositif de préparation à l'agrégation en ligne AGOL.
    Sous la direction d'Alain Burlaud, Professeur émérite du Conservatoire national des arts et métiers. Ancien directeur général de l'INTEC.

  • Retour sur une enquête 100% bruxelloise!Bruxelles, décembre 1938. Thierry Laudacieux, un jeune garçon passionné de BD, se voit confier une mission par son voisin, Isidore Hogier : il s'agit de récupérer discrètement un paquet... Hogier, qui travaille à la radio, révèle à l'adolescent intrigué qu'il dirige un réseau de contre-espionnage appelé « Madou », et que l'un des membres de ce réseau les trahit... Mais lequel ?

  • On a beaucoup écrit sur Michel Rocard et sur l'empreinte profonde qu'il a laissée sur la vie politique française, mais sait-on pour autant ce qu'est le rocardisme ? Qu'y a-t-il de commun entre le leader du PSU de mai 68 et le Premier ministre de mai 1988 ? Où est la vérité du rocardisme entre la promotion de l'autogestion et la défense du sérieux économique ? Entre le porteur d'utopie et celui qui se voulait " briseur de rêves " ? Entre le chef de parti, au PSU puis au PS, et le pourfendeur des faux-semblants de la politique ? Entre l'enfant chéri des médias et des sondages et le critique impitoyable de la démocratie d'opinion ?
    C'est à ces questions et à quelques autres que ce livre s'attache à répondre en faisant l'inventaire des différentes générations du courant rocardien, des fondamentaux d'une pensée en action, de la réalité de l'action de Michel Rocard au gouvernement et de ce qui reste de son héritage.
    Tous deux membres de son cabinet à l'Hôtel Matignon, les auteurs ont travaillé de longues années auprès de Michel Rocard. Alain BERGOUNIOUX, historien et spécialiste de cette période, préside actuellement l'Office universitaire de recherches socialistes (OURS). Il est l'auteur de plusieurs ouvrages dont, avec Gérard Grunberg : Les socialistes français et le pouvoir : l'ambition et le remords, Hachette Littératures, 2007. Jean-François MERLE, conseiller d'Etat honoraire, auteur de plusieurs études sur l'outre-mer et l'Etat, est aussi maire honoraire de Châtenay-Malabry (92).

  • Le 22 mai 68 au petit matin, un groupe de footballeurs révoltés décide d'investir les locaux de la Fédération française de football, 60 bis avenue d'Iéna à Paris. Cette occupation qui ne durera que quelques jours a pour devise de rendre « le football aux footballeurs ».Quarante ans plus tard, l'histoire du sport français n'a que peu fait état de cette action de révolte. Pourtant, le monde du football s'en est trouvé modifié. La représentativité des acteurs a été reconnue et les responsabilités mieux partagées. Certains règlements administratifs restrictifs ont été abolis (le contrat à vie) et, sans faire sa révolution, le football français a offert un nouveau visage.Le 26 janvier 2007, cette devise que ces « enragés du football » ont exhibée cinq jours durant sur la façade de la Fédération a eu une résonance particulière puisqu'il fut le slogan de campagne de Michel Platini dans sa course à l'accession à la présidence de l'UEFA. (Union européenne de football)...Pour revenir sur ces événements, Alain Leiblang, Faouzi Mahjoub, tous deux acteurs de l'occupation, ainsi que François-René Simon, footballeur acquis à ces idées, ont rencontré bon nombre d'intervenants de l'époque.

  • Pourquoi les luttes ouvrières ont-elles été au centre de notre vie sociale pendant plus d'un siècle; pour quelles raisons et dans quelles conditions ont-elles produit le mouvement social de la société industrielle? Et, ce rôle central, le syndicalisme l'occupe-t-il encore; ou bien, s'il faut parler de déclin du mouvement ouvrier, quelles sont les nouvelles fonctions de l'action syndicale?
    Ce livre, fondé sur une intervention sociologique menée pendant deux ans avec des groupes de militants syndicalistes, apporte des réponses précises à ces deux interrogations. A ceux qui refusent l'idée d'un conflit central et évitent de parler de classes et de lutte de classes, il répond par une analyse précise de la conscience et de l'action de classe ouvrières. A la vieille tentation française de subordonner les mouvements sociaux aux partis et aux idéologies politiques, il oppose la réalité d'un mouvement proprement ouvrier, qui n'est ni la base ni l'instrument d'une force politique. A ceux qui remplacent des réalités historiques par l'image intemporelle d'une classe ouvrière sacralisée, il oppose l'étude des formes de passage du mouvement ouvrier aux politiques syndicales.
    La simplicité de son titre l'indique: ce livre, plus qu'aucun autre, présente l'ensemble des pratiques syndicales du point de vue de leur signification la plus élevée: la formation, le développement, puis la crise du mouvement ouvrier.
    Il ne parle pas seulement du passé et du présent, mais impose cette question décisive: dans la société post-industrielle qui se forme sous nos yeux, existe-t-il, peut-il exister un mouvement social capable d'occuper la place centrale que tenait le mouvement ouvrier dans la société industrielle?

empty