Vie pratique & Loisirs

  • Comment faire la différence entre stress, anxiété, dépression et la star du moment, Le burn out ? « Se consumer » serait-il devenu tendance dans certains milieux ? Peut-on le définir vraiment ? Comment en arrive-t-on là ? La plupart de ceux qui ont fait un burn out en témoignent, ils n'ont rien vu venir ! Ce syndrome d'épuisement professionnel guette 3,2 millions d'actifs (selon une étude publiée par le cabinet de prévention des risques Technologia). Mais est-ce vrai ? Reconnaître les 5 signes d'alertes, c'est peut-être pouvoir le prévenir, et ne pas tomber dans l'irréparable ! D'autant plus que voici les 5 conseils clefs de 3 professionnels expérimentés. A la suite d'interventions publiques sur ce fléau, Ali Afjdei, Médecin urgentiste et des catastrophes, Médecin du sport, Alain Delabos, Docteur en Médecine, créateur de la Chrono- Nutrition et François Michalon, Conseil en Stratégies Humaines pour sportifs de haut niveau et top dirigeants, ont décidé de démêler le vrai du faux, chacun avec leur approche complémentaire et de vous livrer leurs conseils pratiques

  • Assoupies en hiver, vivifiantes au printemps, épanouies à l'été, flamboyantes à l'automne, les forêts suivent un cycle qui ne cesse de nous enchanter. Un artiste hors-pair, un biologiste généreux et un médecin perspicace se rejoignent dans un inspirant trialogue sur nos arbres. Ensemble, ils révèlent, avec éloquence, l'étonnante science de ces grands végétaux tout en saluant les bienfaits qu'ils apportent à notre santé. Un hommage aux arbres et aux forêts magnifié par l'art et la science!

  • Le 22 mai 68 au petit matin, un groupe de footballeurs révoltés décide d´investir les locaux de la Fédération française de football, 60 bis avenue d´Iéna à Paris. Cette occupation qui ne durera que quelques jours a pour devise de rendre « le football aux footballeurs ».Quarante ans plus tard, l´histoire du sport français n´a que peu fait état de cette action de révolte. Pourtant, le monde du football s´en est trouvé modifié. La représentativité des acteurs a été reconnue et les responsabilités mieux partagées. Certains règlements administratifs restrictifs ont été abolis (le contrat à vie) et, sans faire sa révolution, le football français a offert un nouveau visage.Le 26 janvier 2007, cette devise que ces « enragés du football » ont exhibée cinq jours durant sur la façade de la Fédération a eu une résonance particulière puisqu´il fut le slogan de campagne de Michel Platini dans sa course à l´accession à la présidence de l´UEFA. (Union européenne de football)...Pour revenir sur ces événements, Alain Leiblang, Faouzi Mahjoub, tous deux acteurs de l´occupation, ainsi que François-René Simon, footballeur acquis à ces idées, ont rencontré bon nombre d´intervenants de l´époque.

empty