Julliard (réédition numérique FeniXX)

  • Frappé comme d'autres depuis Hiroshima par le fait que la guerre c'est la mort de tous (et non pas le sacrifice du soldat pour le salut de la Cité) Alexandre Sanguinetti a voulu rappeler dans ce court volume les conceptions qu'il défend à l'Assemblée Nationale en tant que vice-président de la Commission de la Défense nationale. L'arme atomique rend caduque toute armée, toute marine, toute aviation qui n'est pas d'abord organisée en fonction de son emploi. L'armée conçue comme détentrice de l'arme atomique (seule véritable force de dissuasion) dispense de la mobilisation onéreuse et désorganisatrice de la nation travailleuse. Une armée de métier, et, pour les jeunes, le service national court rendront à la France et même à l'Europe, le sens de leur force, sans le gâchis des dépenses inutiles. Voilà quelques-unes des idées de l'auteur. On en trouve d'autres ici. Il fallait qu'elles fussent données pour mettre un peu d'ordre dans une dispute confuse et stérile.

  • Frappé comme d'autres depuis Hiroshima par le fait que la guerre c'est la mort de tous (et non pas le sacrifice du soldat pour le salut de la Cité) Alexandre Sanguinetti a voulu rappeler dans ce court volume les conceptions qu'il défend à l'Assemblée Nationale en tant que vice-président de la Commission de la Défense nationale. L'arme atomique rend caduque toute armée, toute marine, toute aviation qui n'est pas d'abord organisée en fonction de son emploi. L'armée conçue comme détentrice de l'arme atomique (seule véritable force de dissuasion) dispense de la mobilisation onéreuse et désorganisatrice de la nation travailleuse. Une armée de métier, et, pour les jeunes, le service national court rendront à la France et même à l'Europe, le sens de leur force, sans le gâchis des dépenses inutiles. Voilà quelques-unes des idées de l'auteur. On en trouve d'autres ici. Il fallait qu'elles fussent données pour mettre un peu d'ordre dans une dispute confuse et stérile.

empty