• Il y a trente mille ans environ, Maÿtio, jeune femme de la tribu de Neandertal, est sauvée de la mort par l'une des trois divinités qui veillent sur son destin. Suite à la disparition tragique de son clan, il ne lui reste plus que les animaux sauvages pour compagnons qu'elle passe des jours à contempler, à s'imprégner de leur fougue. Maÿtio jette alors son dévolu sur une jument, E'wã, qui lui redonne la force de vivre, avant que celle-ci ne lui soit arrachée.
    Un jour, désespérée, Maÿtio se met à dessiner sur la paroi d'une grotte. Ce geste s'avère être son premier pas sur le chemin de l'art. Rejointe par d'autres femmes et hommes de sa tribu à chaque printemps, elle leur transmet sa vision du monde qui éveille en eux la joie, la mélancolie, la peur ou l'espoir.
    Grâce à l'originalité du tracé, du phrasé, de la forme, et au fil de la mélodie de ses mots, Béatrice Castaner fait revivre par son imaginaire toute une époque d'une splendide et sauvage beauté.

  • Aÿmati

    Beatrice CASTANER

    • 12-21
    • 4 Septembre 2014

    Aÿmati, jeune femme, a vécu il y a trente mille ans, sur le continent européen. Mära, elle, va naître en Amérique du Nord.
    Dernières représentantes de leur espèce, l'une néandertalienne, l'autre sapiens. Aucun lien entre elles, à l'exception d'une statuette en ivoire, pourtant Aÿmati va transmettre à Mära une part de sa compréhension du monde, pour l'accompagner jusqu'à sa dernière demeure, près d'un fleuve.
    De nos jours, Gabrielle, archéologue française, au coeur du récit, constitue l'articulation entre les deux femmes. Elle travaille en équipe avec Myn, archéologue et primatologue chinois de renommée internationale.
    À travers différents récits qui s'entrecroisent et s'interpénètrent en miroirs, Béatrice Castaner aborde ici, avec une originalité de construction et une virtuosité d'écriture étonnantes, les questions essentielles de la transmission, notamment à travers l'art. Et nous interroge sur ce qui restera sur Terre, lorsque notre espèce aura disparu.

empty