Littérature générale

  • Moscou, 2009. Alors que la crise financière bat son plein et que la situation de Nicholas Fandorine est calamiteuse, Cynthia, sa richissime tante britannique, lui offre, pour lui changer les idées, une croisière à bord du paquebot le Faucon. Au cours de la traversée, elle lui remet deux précieux manuscrits provenant du château familial : un courrier daté de 1702 et signé d'un certain "Epine", et un fragment de lettre où il est question d'un fabuleux trésor. Passionné d'histoire et fasciné par sa généalogie, Nicholas se lance dans le déchiffrage des documents. Il découvre que le mystérieux Epine n'est autre que sa lointaine ancêtre Laetitia von Dorn, une jeune fille allemande délurée et courageuse qui, déguisée en homme, s'est embarquée sur l'Hirondelle, un navire corsaire, dans le dessein de retrouver un trésor de pirates enterré quelque part aux Antilles... Raconté en partie par un perroquet japonais dont la sagesse n'a d'égale que l'intelligence, ce roman plein d'humour fait revivre avec panache l'univers fascinant des navires corsaires au XVIIIe siècle.

  •  0300Eraste Fandorine signe son grand retour dans ce premier recueil de nouvelles, dédiées respectivement à Edgar Allan Poe, Georges Simenon et Maurice Leblanc.IntituléeLa Prisonnière de la tour, la longue nouvelle qui donne son titre à ce premier recueil est dédiée à Maurice Leblanc.Tout commence à la fin du XIXe siècle, très précisément la veille du premier jour du siècle nouveau. Arrive à Saint-Malo un navire en provenance de Portsmouth, avec à son bord deux illustres personnages qui ont noms Watson et Sherlock Holmes. Le plus grand détective privé du monde a été embauché à prix d´or par un riche hobereau malouin, victime d´une arnaque de haut vol qui met en péril la vie de sa fille. Accueillis sur le quai par leur commanditaire, Watson et Holmes ont la surprise de voir celui-ci filer aussitôt à la gare pour aller y chercher un autre détective, venu lui d´Amérique. Un certain Eraste Fandorine...Indigné, Watson est prêt à rebrousser aussitôt chemin, mais Holmes l´en dissuade, mettant en valeur les immenses talents de son confrère et rival : d´une part la confrontation avec ce dernier le réjouit (« Que le meilleur gagne ! »), d´autre part ils ne seront sans doute pas trop de deux pour démasquer d´abord, arrêter ensuite l´auteur de ce coup monté de main de maître. Et qui ne peut être que le meilleur spécialiste en la matière : Arsène Lupin !

empty