• En 2008, les Renseignements généraux disparaissent pour laisser place à la DCRI, une nouvelle structure censée incarner la modernité. Neuf ans plus tard, le constat est sans appel : c'est un échec. Pourquoi en est-on arrivé là ?
    Tout n'a pas toujours été irréprochable au sein des RG. Le service a endossé un habit politique dont il a eu du mal à se défaire et plusieurs scandales ont terni son image. L'affaire des écoutes du PS tient-elle du simple malentendu ou de l'espionnage politique au profit du parti au pouvoir ? Et qu'est-il arrivé au pasteur protestant et militant homosexuel Joseph Doucé, retrouvé mort dans la forêt de Rambouillet en 1990 ? L'ancien patron des RG, Yves Bertrand, aurait-il fourni les faux listings de l'affaire Clearstream à la demande de Dominique de Villepin, comme l'a soupçonné Nicolas Sarkozy ?
    Affaires, efficacité du service, rôles des politiques... Brigitte Henri, une ancienne de la maison, raconte et sonde, documents à l'appui, l'histoire, les hommes, les réussites et les carences des RG, pour en dessiner un portrait loin des passions. Elle déplore leur disparition, notamment à la lumière des actions terroristes soudaines et violentes qu'a connues la France.

  • Blanchiment d'argent, paradis fiscaux, circuits financiers occultes, mises en examen, incarcérations... sont entrés dans le langage commun depuis une dizaine d'années.
    Mal endémique, enraciné dans les sociétés quel que soit leur degré d'évolution, la corruption instaure ses propres règles, en marge des lois. Elle s'infiltre dans tous les secteurs d'activité, les partis politiques, les administrations; elle met en danger les règles démocratiques et fragilise les Etats. Plus grave encore, elle permet au crime organisé de gangrener tous les rouages de la vie économique et politique à l'échelon international. Or, face à cette menace, les gouvernements, la police et la justice ne sont pas à la hauteur de leur adversaire.

    Etat des lieux sans concession, ce livre est un plaidoyer pour que s'arment les Etats et qu'ils se dotent de mesures appropriées contre la corruption.

  • En tant que commissaire divisionnaire de police aux Renseignements Généraux, j´ai enquêté sur de nombreuses affaires dites politico-financières - Opac, Mnef, Elf, Lycées d´Île de France, GMF... - dans lesquelles tous les partis étaient cités. Et mon nom s´est trouvé jeté en pâture à la presse par plusieurs corbeaux experts en mensonges. Je sais donc quelles peuvent être les conséquences médiatiques et judiciaires de tels sujets.
    C´est pourquoi, à travers ce témoignage, j´ai voulu dire les raisons de l´apparition de mon nom dans ces dossiers sensibles, dans Clearstream et même dans les carnets d´Yves Bertrand, raconter la passion avec laquelle j´ai exercé mon métier, évoquer la peur parfois connue - n´ai-je pas reçu des menaces de mort, été agressée... ? -, ne pas taire la lassitude quelquefois éprouvée.
    Avec un seul objectif : dresser sans faux-semblant ni esprit de vengeance le bilan de tout ce dont j´ai été témoin - et aussi victime - au cours de mes vingt-sept années, passionnantes et inquiétantes, comme policier.

  • Geometric Data Analysis (GDA) is the name suggested by P. Suppes (Stanford University) to designate the approach to Multivariate Statistics initiated by Benzécri as Correspondence Analysis, an approach that has become more and more used and appreciated over the years. This book presents the full formalization of GDA in terms of linear algebra - the most original and far-reaching consequential feature of the approach - and shows also how to integrate the standard statistical tools such as Analysis of Variance, including Bayesian methods. Chapter 9, Research Case Studies, is nearly a book in itself; it presents the methodology in action on three extensive applications, one for medicine, one from political science, and one from education (data borrowed from the Stanford computer-based Educational Program for Gifted Youth ). Thus the readership of the book concerns both mathematicians interested in the applications of mathematics, and researchers willing to master an exceptionally powerful approach of statistical data analysis.

  • « La matière bouge par elle-même, incontrôlable. Démesure ! Exagération ! Étrangeté ! Autonomes, les corps se servent de leur propre matière afin de danser, au risque même de déborder. Mais de quelle matière s'agit-il lorsqu'on parle d'elle ? » (extrait du liminaire) Le numéro printanier de la revue Moebius, « la matière s'est de tout temps mise à bouger seule » (Nicole Brossard, L'amèr ou Le chapitre effrité) a été dirigé par Baron Marc-André Lévesque et Chloé Savoie-Bernard. Avec la poésie de Valérie Lefebvre-Faucher, Marie-Hélène Constant, Mimi Haddam, Patricia Houle, et des fictions de Mélodie Bujold-Henri (La possessivité du Scorpion), Mégane Desrosiers (Johanne), Brigitte Vaillancourt (Entre deux eaux), Nancy Rivest (L'amour au micro-ondes), Mélanie Landreville (LITS) et Sanna (Madjnouna). Lucile de Pesloüan est l'écrivaine en résidence et Julie Delporte, l'artiste. Laurance Ouellet Tremblay réfléchit à la création et Daria Colonna écrit à Emmanuelle Riendeau.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

empty