• La fouille programmée conduite par Jacques Le Maho aux abords nord et sud de la cathédrale de Rouen (1985-1993) a livré plus de 3 700 monnaies antiques. À ce jour, un ensemble monétaire du Bas-Empire aussi conséquent demeure tout à fait exceptionnel pour l'agglomération de la basse Seine, et se prête à plusieurs niveaux d'analyse. L'examen des monnaies dans leur contexte stratigraphique débouche sur une nouvelle chronologie du groupe épiscopal paléochrétien. Sur la base de séquences stratigraphiques bien définies, la composition caractéristique du petit numéraire circulant à Rouen de la fin du IIIe au début du IVe siècle, puis de la seconde moitié du IVe au début du Ve siècle, peut être éclairée. Enfin, l'attention portée à la représentation des ateliers au sein du numéraire du ive siècle permet de replacer la ville au coeur des échanges supra-régionaux, en soulignant son rôle d'interface entre la Gaule intérieure et la Bretagne insulaire.

empty