• Nouvelle-Orléans, 31 décembre 1912. Tandis que fusent les traditionnels pétards du Nouvel An, Louis Armstrong, onze ans, tire des coups de feu en l'air avec un vieux pistolet chipé chez lui. Immédiatement arrêté, il est placé dans une institution pénitentiaire pour enfants noirs des rues. Pour ce garçon qui travaille depuis l'âge de cinq ans afin d'aider sa mère, cette détention s'avère une planche de salut. Il intègre la fanfare dirigée par Peter Davis, qui devient son père de substitution et décèle vite son exceptionnel talent de cornettiste. À sa sortie, l'adolescent retourne pelleter du charbon le jour et jouer le soir dans les honky-tonks, ces bouges du quartier chaud de Storyville où le jazz s'invente, entre prostituées et voyous. Ce récit à la première personne met en scène l'enfance terrible mais trépidante et joyeuse de Little Louis jusqu'à son départ pour Chicago à vingt ans. Histoire d'un miracle, d'un sauvetage par l'art. Ou comment, dans un contexte ultra-violent de ségrégation et de misère, un enfant radieux s'apprête à défier l'ordre établi par les Blancs et à embrasser le monde.

    Journaliste littéraire née à Paris, Claire Julliard a longtemps été nègre dans l'édition. Elle est l'auteure d'une biographie de Boris Vian (folio-biographie), de romans pour la jeunesse parus à l'Ecole des loisirs, collection Médium (dont Les Mauvaises notes, traduit en plusieurs langues et vendu à près de 50000 exemplaires), de L'Oie sur un lac gelé, nouvelles parues chez Léo Scheer et de Les Hors-Venus chez Belfond.

  • Un soir de décembre à Châtillon-sur-Oise, Frédéric Legendre, douze ans, se retrouve seul sur le trottoir, devant chez ses parents. Il a pris la décision de partir. Plutôt que de subir une pareille honte, je préférerais n'avoir jamais eu d'enfant , a dit son père après avoir lu son bulletin. Frédéric passe deux nuits dans la cité voisine, puis se rend gare de l'Est et saute dans un train. Il a toujours rêvé de vivre à la campagne. Mais très vite, les gendarmes lui mettent la main dessus. Ils ont avec eux la photo d'un garçon, Ludovic Bernard, qui lui ressemble comme deux gouttes d'eau et qui est parti de chez ses parents il y a trois mois. Ils conduisent Frédéric chez les Bernard... qui croient reconnaître Ludovic. Est-ce d'avoir eu si peur que leur fils soit mort ? Ils n'ont pas le moindre doute. Les parents, les frères, Annette, la petite soeur de Ludovic, tous le reconnaissent. Frédéric n'a pas le coeur de les décevoir. Il a l'impression d'avoir rencontré la famille dont il rêvait. Il choisit de se taire. C'est l'imposture la plus périlleuse qui soit et les premiers jours semblent les plus risqués. Frédéric doit renouer avec Bidou, le meilleur ami de Ludovic et saluer familièrement des gens dont il ne connaît pas le nom. Il doit s'inventer des aventures en mer, car Ludovic a envoyé des cartes postales juste avant de s'embarquer pour les Caraïbes. Et puis il y a l'école : il faut tâcher d'être brillant. En fait, Ludovic est un crack : un aventurier et un bon élève, un champion de ping-pong et un cavalier émérite... à part le vieux Darru, qui a tout compris, et qui sans cesse le gratifie de petites phrases comme La corde du mensonge est toujours trop courte , Frédéric réussit à duper tout le monde. Il y a des avantages à vivre dans la peau d'un enfant prodigue et toutes vos faiblesses sont excusées d'avance. Frédéric est même écoeuré des faveurs et de l'admiration béate dont il est l'objet. Il en vient à détester Ludovic. Et c'est le moment que choisit Ludovic pour se manifester.

  • Dans chacune des huit nouvelles de ce recueil, qui peut aussi bien se lire comme un roman, Claire Julliard met en scène des personnages qui se ressemblent : hommes ou femmes, ils rêvent de l'âme soeur tandis qu'ils vivent seuls, confinés dans de petits studios, sans objectifs bien déterminés, tels d'éternels adolescents.
    Ici ou là, les liens amicaux se dénouent, les histoires amoureuses s'essoufflent, l'isolement effraie. Mais, entre déceptions, petits arrangements et recherches invétérées, il reste, au coeur de la solitude des villes, de la place pour l'humour, cette distance qui sauve tout et qui sans cesse renouvelle le plus vieux sujet du monde.

  • Une anthologie sentimentale mêlant les images et les écrits les plus émouvants, en écho de ce que chacun ressent au plus profond de soi.

  • Cette collection comprend des textes de nature à passionner des apprenants jeunes ou adultes. Chaque ouvrage comprend une introduction présentant l'oeuvre, l'auteur et le contexte, des illustrations pour faciliter la compréhension, des notes en bas de pages pour expliquer le vocabulaire difficile, un mini-glossaire thématique et culturel et des questions de compréhension.

  • Les hors-venus

    Claire Julliard

    Une ode à la liberté... S'affranchir et la mériter. " Quelque chose d'impensable s'est produit. Il se peut qu'un ange se soit penché sur nous. Qu'il nous ait entendus crier dans le désert. Car voilà. Nous nous sommes évadés. " Désert de Chihuahua, 2012. Au sein d'une communauté dont les principes ne sont que souffrance et soumission, un homme est adulé : Jordan. Castrateur et dangereux, ce gourou exerce pourtant une influence sans limites sur ses fidèles. Dans son royaume, il n'y a plus de libre arbitre, que des châtiments. Mais à chaque dictature sa révolte. Mélanie, Mike et Harlan, lucides, s'échappent de cette prison, en quête de beauté. Commence alors le voyage aussi sublime qu'initiatique de ces trois rescapés, qui, à mesure qu'ils s'éloignent de leur secte, se découvrent ainsi que le monde qui les entoure. Soucieux de se protéger de la violence de Jordan, ils se lancent dans un périple qui les conduira sur une île sauvage et mystérieuse, apparemment déserte... Les deux hommes, maîtres à bord, ont le sentiment de retrouver leur liberté. Mais pour Mélanie, adolescente espiègle, désireuse de ressentir et d'aimer, comment ce bout de terre perdu au milieu des océans pourrait-il être l'Éden tant attendu ? A travers le combat de trois êtres qui se questionnent à travers leur regard neuf qui interroge notre monde, Claire Julliard nous offre le récit d'un retour à la vie, porté par une écriture d'une grande poésie.

empty