• Quelquun traite Jeremy Cook de trou du cul devant la toute nouvelle et très charmante assistante du centre détude du langage des nourrissons où il mène ses recherches, et tout est bouleversé. Sil ny avait que ça mais laffable Arthur Stiph, mystérieux collègue obsédé par létrange notion de contre-amitié, est retrouvé mort, assassiné, justement dans le bureau de Cook. Et, dun coup, ce dernier doit élucider un meurtre, rédiger une conférence insipide dont le sujet change tous les jours, devenir éminemment désirable et, plus important que tout, découvrir grâce à la linguistique bien entendu, mais aussi quelques coups tordus qui a bien pu lancer cette foutue rumeur comme quoi il serait un mauvais coup au lit. Qui a dit que la vie dun linguiste était un long fleuve tranquille ?

  • Que faire quand son couple bat de l'aile? Vers qui se tourner si son mariage prend l'eau? Consulter le premier thérapeute venu? Autant divorcer! Ou bien pousser la porte de l'agence Pillow, qui fait rimer conjugal avec conjugaison, chargeant les meilleurs spécialistes du langage de sauver les unions en plein naufrage... C'est ainsi que Jeremy Cook, le plus misanthrope des linguistes, est dépêché au secours des Wilson. Armé de sa seule science des adverbes kickapoos et de sa riche expérience des désastres amoureux, sera-t-il vraiment capable de ne pas créer plus de malentendus qu'il n'en existe déjà? Et l'étrange Manuel Pillow qui lui a été confié suffira-t-il à l'aider dans sa mission ô combien délicate? Mais surtout, parviendra-t-il à débusquer la bête immonde qui ronge chaque couple?

    David Carkeet, auteur du Linguiste était presque parfait, nous livre dans ce nouvel opus un monde étrange tissé d'amour et de non-dits, de gestes attentionnés et de colères rentrées, où les scènes de ménage ressemblent à s'y méprendre à des scènes de crimes. Comédie domestique grinçante, analyse dévastatrice mais souvent touchante d'un mariage moderne à la dérive, Une putain de catastrophe nous entraîne au pays dangereux de «la schismogenèse complémentaire» et de «l'échec thématique» où, une fois de plus, l'humour le dispute à la tragédie.

  • Après Le linguiste était presque parfait et Une putain de catastrophe, Jeremy Cook est de retour... enfin presque. Toujours au chômage, toujours misanthrope et toujours à la recherche de sa place dans l'univers, le linguiste croise la route d'un self made man à la noix, Ben Hudnut, entrepreneur florissant, mari heureux et père comblé, qui du jour au lendemain va voir sa vie voler en éclat : maîtresse, banqueroute, fille sous le charme d'un de ses prof, rien ne lui sera épargné. Et surtout pas l'aide de son nouvel ami, l'inénarrable maître ès communications, aussi maladroit avec les mots qu'avec les femmes, Jeremy Cook. Habile observateur des prétentions et des faiblesses des hommes, David Carkeet nous offre à lire les aventures exceptionnelles d'un homme qui ne l'est pas.

empty