Vie pratique & Loisirs

  • Denis Pelletier constate que nous consacrons beaucoup de temps à ce qu'il y a en nous de plus négatif, à nos défauts, à nos manques, au lieu de nous efforcer de libérer toutes les forces qui ne demandent qu'à éclore et nous assurer la jouissance de se sentir encore passionné et fier. Cette voix nous vient du Canada. Une voix que nous devons écouter et qui nous dit dans quels pièges notre civilisation s'est engluée parce que nous avons collectivement renoncé à la joie de vivre et que nous n'avons plus rien à célébrer. C'est de cela qu'il s'agit : retrouver le goût de la fête et des grands partages. L'individu s'identifie à sa frustration ; il n'est qu'elle ; il la dramatise, mais les choses changent pour lui quand il cesse d'être ce vide et qu'il devient présent à sa peine. L'arc-en-soi, c'est aussi la présence à soi-même, la nécessité de prendre joyeusement, et sans culpabilité, parti pour soi-même.

empty