• Une battante et un caractère bien trempé ! Telle est Denise Petitdidier, directrice de théâtres (Mogador, Daunou) et productrice de films (Ce cher Victor et La Menace, notamment), qui vit comme elle conduit, pied au plancher. Atteinte d'un cancer du sein, elle va combattre le mal qui la ronge tout en continuant à exercer ses activités, car renoncer à ses « passions » aurait signifié qu'elle acceptait le verdict de la maladie. Denise Petitdidier relate son corps à corps contre le « crabe » sans fausse pudeur ni forfanterie. Elle dit la souffrance, la révolte, la solitude, la dépression après la mutilation que symbolise l'ablation d'un sein pour une femme, mais aussi l'odeur de la chimiothérapie, la chute des cheveux, le regard des autres. La vie se gagne est un témoignage implacable mais aussi un fantastique message d'espoir pour les malades et leurs proches.

empty