• « S'il est vrai qu'une philosophie digne de ce nom est avant tout un discours sur l'essentiel, qui se développe et se ramifie comme un arbre, ou éclate comme une fusée, avec plus ou moins de retard, la petite quantité des attitudes fondamentales doit corriger la pluralité indéfinie des oeuvres. » Cet ouvrage part de ceux qui ont réussi à faire cristalliser une approche, une attitude, un esprit, pour offrir au lecteur la reprise des étapes majeures de l'aventure de la pensée occidentale depuis Parménide jusqu'à Sartre et Bruaire en passant par Platon, Descartes, Spinoza, Kant, Marx, Nietzsche ou encore Bergson.

  • Quand un philosophe pénètre par effraction dans les laboratoires des apprentis sorciers, il en ramène des vérités sur l'humanité qu'on nous fabrique pour demain. Des vérités terrifiantes à dire, mais nécessaires à entendre. Un cri d'alarme contre tous les Frankensteins de la vie, du désir et de l'amour.
    Nous vivons une profonde crise anthropologique.
    En 1968, la grande question était : " Comment faire l'amour sans faire d'enfants ? ". Elle s'est retournée depuis 1978, année de naissance du premier bébé-éprouvette, en : " Comment faire des enfants sans faire l'amour ? " - révolution inouïe au regard de l'histoire de l'humanité.
    La fabrication de ce bébé, conçu hors du corps humain, a peut-être ouvert la boîte de Pandore. Devenu accessible, notre génome est aussi devenu manipulable, modifiable, en attendant que les adeptes du transhumanisme le réécrivent pour produire un homme nouveau, un " posthumain " libéré des tares de notre condition, limitée et mortelle. Preuve est ainsi faite que l'engendrement, qui assure la transmission par la filiation, fait obstacle à la création. Celle de l'individu par lui-même, comme celle de la " posthumanité " rêvée.
    C'est cette effroyable dérive de notre civilisation que Dominique Folscheid analyse, alliant comme personne connaissance scientifique et réflexion philosophique.
    Un essai percutant, pour combattre dès aujourd'hui les cauchemars de demain.

  • Les grands noms de la philosophie allemande, les sources austro-allemandes de la philosophie analytique, les philosophies de la culture, l'école de Francfort, les philosophies politiques, le rationalisme critique, littérature et philosophie.

  • À première vue, tout le monde croit comprendre ce que signifie « bioéthique ». On pense en effet aussitôt à une éthique spécialisée dans les problèmes « bios ». Et l'on ne se trompe pas si l'on désigne par là un champ nouveau de l'action humaine. Il a fait son apparition à cause de l'irruption du progrès scientifique et technique dans des pratiques inédites, tant médicales qu'extra-médicales, mais qui concernent toutes ce que l'on peut et ce que l'on veut faire de l'homme. Mais est-ce une raison nécessaire et suffisante pour se charger d'un mot nouveau, susceptible de faire double emploi avec celui d'« éthique » ? Car enfin, qu'a fait l'éthique depuis qu'elle existe, sinon se préoccuper de la vie (bios) ? Comme l'a suggéré France Quéré, viserait-on un quelconque effet marketing, dans le but de vendre de l'éthique aux Américains ? Ou bien cherche-t-on à remplacer l'éthique par un dispositif chargé de promouvoir un nouveau projet sur l'homme ? Dans cet essai décisif, Dominique Folscheid examine à la loupe les origines et les fondements problématiques de la bioéthique, en mesure les enjeux, en révèle les ambiguïtés, en dévoile les leurres et met en évidence les collusions qu'elle nourrit entre liberté, utilitarisme, religiosité et fascination pour la Technique.
    Dominique Folscheid Dominique Folscheid, né en 1944, est professeur émérite de philosophie morale et politique à l'Université Paris-Est. Depuis plus de quinze ans, il se consacre à des enseignements de philosophie pratique (éthique médicale et hospitalière) en partenariat avec le Centre de formation du personnel hospitalier de l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris, formations représentées par un Master et un doctorat de philosophie pratique. Il a publié de nombreux ouvrages, dont : Les grandes philosophies (PUF, coll. « Que sais-je ? ») ; Méthodologie philosophique (coll.) (PUF, coll. « Quadrige ») ; Philosophie, éthique et droit de la médecine (D. Folscheid, B. Feuillet-Le Mintier, J.-F. Mattéi) (PUF, coll. « Thémis », 1997 - ouvrage couronné par l'Académie des sciences morales et politiques) ; Sexe mécanique. La crise de la sexualité contemporaine (La Table Ronde, 2002) ; L'esprit de l'athéisme et son destin (La Table Ronde, 2003). Son dernier article paru : « Virilité, virilités ? », Journal des psychologues, n° 308, juin 2013.

  • o Comment est née l'idéologie transhumaniste ? o Comment est-on passé de la volonté d'améliorer les conditions de la vie humaine au fantasme d'une nature humaine profondément modifiée ? o Le transhumanisme est-il une utopie réalisable ? o Quels en sont le

empty