Sciences humaines & sociales

  • Lénine politique

    Dominique Colas

    • Fayard
    • 15 Mars 2017

    « La révolution, c'est la lutte des classes la plus âpre, la plus furieuse, la plus désespérée. Et aussi la guerre civile. » Lénine, octobre 1917 « Nous épurerons la Russie pour longtemps. » Lénine, Lettre à Staline, 22 juillet 1922 Lénine n'était ni un aventurier avide de pouvoir ni un tyran capricieux. Un seul but motivait cet intellectuel fanatique et habile tacticien : le bonheur de l'humanité grâce à la révolution communiste étendue au monde entier. Elle nécessitait des sacrifices : la lutte des classes sans pitié et le nettoyage de la terre russe. La dictature s'imposa donc, par la guerre, par la terreur, par l'épuration. Mais il est une autre arme dont Lénine s'empara pour instaurer la première dictature d'un parti-État : les mots. S'il a lu et annoté Clausewitz, Marx et Engels, il a écrit des milliers de pages - théorisation, propagande, mots d'ordre - qui constituent les archives fondamentales de la révolution russe. Elles sont au coeur de la biographie politique que livre Dominique Colas, restituant l'originalité radicale du bolchévisme. Du coup d'État révolutionnaire d'octobre 1917 à la guerre civile, de la tentative d'invasion de la Pologne aux effets du léninisme en France, de l'électrification à la famine, l'auteur fait se répondre les discours et les actes, la réflexion et les combats et dresse un portrait original de celui qui fut l'acteur central de la dictature bolchévique. Dominique Colas est professeur émérite de science politique à Sciences Po où il a dirigé les études doctorales sur la Russie et l'Europe de l'Est. Il est chercheur au CERI (FNSP-CNRS). Il a publié de nombreux ouvrages traduits en plusieurs langues, notamment Le Léninisme (PUF, 1998), Citoyenneté et nationalité, (Gallimard, 2004), Races et racismes de Platon à Derrida, Paris, (Plon, 2004), Le Glaive et le fléau. Généalogie du fanatisme et de la société civile (Grasset, 1992).

  • Ce dictionnaire permet d'aborder l'histoire de la pensée politique dans sa diversité. Des notices détaillées sur des auteurs majeurs et sur des notions cruciales, ainsi que la présentation d'oeuvres fondamentales, permettront au lecteur de s'informer et de réfléchir aux grands enjeux de la politique. De Platon à Nietzsche, d'Aristote à de Gaulle, de la théorie de la guerre juste à celle de l'État de droit, de la Monarchia de Dante, aux Origines du totalitarisme de Hannah Arendt, 230 entrées renvoient le lecteur à des textes précis et clairs. Des Grecs au postmodernisme, c'est un tableau d'ensemble qui est ainsi dressé. Des bibliographies à la fin de chaque entrée, un index des oeuvres et des auteurs font de ce dictionnaire un instrument de travail efficace aussi bien qu'un ouvrage d'initiation, voire d'approfondissement à l'histoire de la pensée politique.

  • Les travaux de M. Duverger sont reconnus par la communauté scientifique pour avoir tracé la voie d'une science politique démystifiante.

empty