Flammarion

  • « Je ne suis pas une professionnelle de la santé, mais justement...
    C'est en me plaçant du côté de tous ceux et celles qui comme moi ont toujours voulu perdre du poids, que j'ai tenté d'y voir clair parmi toutes les techniques connues (et moins connues) accessibles au grand public.
    J'ai tenté de cerner, pendant un peu plus d'un an, le plus d'aspects possible des problèmes liés au poids : diététiques, bien sûr, mais aussi et surtout psychologiques, comportementaux et culturels. Vivant depuis quarante ans au Japon, pays qui possède le taux d'obésité le plus bas du monde, j'ai eu le temps d'observer avec émerveillement, il faut le dire, l'art de ce peuple de cultiver la minceur. »

  • Ce sont surtout nos possessions qui nous attirent des ennuis. Se délester des possessions superflues, c'est aussi se délester des problèmes. Pour désencombrer sa vie, il faut beaucoup de connaissance de soi ! Jeter agit non seulement comme une véritable thérapie, mais aussi une philosophie et un art. Après le succès de L'art de la simplicité, L'art de la délicatesse, L'art de mettre les choses à leur place et Vivre heureux dans un petit espace, l'auteur nous propose de profiter de tous les petits luxes que nous offre la vie.

  • Si se départir de tout ce qui nous encombre physiquement comme psychologiquement fait du bien, jeter fait peur.
    Conserver, matérialiser ses souvenirs nous donne l'impression que nous ne les oublierons jamais. Mais devons-nous éternellement vivre dans le passé ? Ne devrions-nous pas plutôt profiter de l'instant présent ?
    Se libérer du poids du passé nous impose aussi un deuil au combien salvateur de tous ces objets qui nous encombrent ! La plus belle des légèretés vient de cette liberté retrouvée.

  • À notre époque, les choix et les possibilités sont légion, mais le rythme de vie, plus effréné que jamais, et la technologie, omniprésente, empoisonnent nos existences. Ne nous serait-il donc pas bénéfique de retrouver une vie plus lente et plus simple ?

    En retournant aux habitudes de nos grands-parents, nous pourrions espérer retrouver une vie plus saine, à la fois pour nous et pour la planète. Finie l'hyperconnexion, si néfaste pour notre bien-être, finie la surproduction, qui épuise les ressources.
    Le retour à un mode de vie « rétro » nous permettrait de retrouver une douceur de vivre et un bien-être qui nous font aujourd'hui cruellement défaut.

  • Mener sa vie avec richesse et plénitude s'apparente à un art. L'appliquer au quotidien en restant à l'écoute de soi-même tient encore du luxe. Ce livre envisage le luxe comme une façon de consommer et de concevoir la vie. Empli de conseils et d'anecdotes, il donne la part belle à l'accessible et aux petits plaisirs vous offrant ainsi l'occasion d'envisager le luxe à votre façon, avec délicatesse. Après le succès de L'art de la simplicité, L'art de l'essentiel, L'art de mettre les choses à leur place et Vivre heureux dans un petit espace, l'auteur nous propose de profiter de tous les petits luxes que nous offre la vie.

  • Ne sommes-nous pas trop matérialistes ? Avons-nous vraiment « réussi nos vies » parce que nous avons une grande maison ? Le vrai bonheur ne résiderait-il pas dans notre espace intérieur ? Comment vivre pleinement le moment présent sans se soucier des biens matériels ? La vie ne serait-elle pas plus simple si nous nous défaisions de tout ce qui nous encombre ? Après le succès de L'art de la simplicité de L'art de l'essentiel et de L'art de mettre les choses à leur place, c'est une nouvelle façon d'aborder la vie que l'auteur propose dans cet ouvrage : vivre heureux dans un petit espace, c'est accéder au bonheur simple.

  • Donner du sens à chacun de nos gestes, à chacunes de nos initiatives, pour tendre au bonheur. Dominique Loreau, grand auteur à succès, nous propose dans ce nouvel opus les clés de son art de vivre : créer de l'ordre autour de soi pour en ressentir en soi.
    « Au-delà de ces questions purement pratiques, c'est une nouvelle philosophie de vie qui vous est proposée ici, pour ainsi avoir plus de temps pour vous, pour les autres, profiter de l'instant présent en désencombrant votre esprit. Chaque chose à sa place, vous avez enfin du temps pour vous. »
    L'art de mettre les choses à leur place est le petit guide d'une vie meilleure.

  • Le sac, sujet si futile en apparence... Mais qu'y a-t-il de plus important que lui si on le considère comme notre unique et vraie demeure ? Le sac, c'est l'aboutissement du minimalisme, l'outil de la liberté, de la légèreté, celui de la dépossession. Porter le monde dans son sac est l'étape ultime d'une vie aboutie, une vie où il n'y a plus rien à perdre, où il n'y a plus rien à désirer si ce n'est le plaisir d'être soi et de bouger, marcher, voyager, vivre avec grâce et élégance. C'est donc tout un art que de choisir, ranger et vider son sac. Vivre "dans son sac", c'est le summum de l'indépendance et de la sagesse. C'est réaliser que rien n'est stable dans la vie, sauf , peut-être, ce garde-fou dont nous avons tous besoin, notre sac.

empty