Vie pratique & Loisirs

  • Épurez votre intérieur, allégez vos armoires, mangez moins, approchez-vous de l'«essentiel»: simplifier sa vie c'est l'enrichir.0300L´élégance, la beauté, le bien-être et au final le mieux vivre: voilà ce que propose «L´Art de la simplicité». Inspiré des philosophies orientales, très dans l´air du temps, ce livre a tout pour devenir LE manuel d´art de vivre des femmes des années 2000. Installée au Japon depuis de longues années, Dominique Loreau est imprégnée par le mode de vie de son pays d´adoption. Un mode de vie qui repose sur le principe du «moins pour plus» appliqué à tous les domaines, qu´ils soient matériels (la maison, la mode, la beauté...) ou spirituels (le rapport entre le corps et l´esprit, le bien-être mental). De l´art de vous sentir bien chez vous à celui de vous sentir bien en vous, elle transpose ces préceptes à l´usage des femmes occidentales et leur donne tous les conseils (très concrets) pour faire de la simplicité leur seconde nature.Toutes les astuces pour ne plus céder aux achats compulsifs que vous n´utiliserez ou ne porterez jamais... et n´en être que plus élégante. Tous les trucs pour ne plus se ruiner en produits de soins inefficaces... et ne se sentir que plus belle, mieux dans sa peau. Toutes les approches qui permettent de se sentir bien dans son corps et dans sa tête: mieux avec soi-même, donc mieux avec les autres. Entre essai et guide pratique, réflexion et solutions concrètes, ce livre se révèle un antidote efficace aux tromperies de la société de consommation.0400Elle doit être l´anti-stress de la ville«Espace, lumière, ordre, voilà ce dont l´homme a besoin pour vivre, autant que de nourriture ou d´un lit.» Le CorbusierLorsqu´une maison est vide, excepté quelques belles et parfaites nécessités, elle devient un havre de paix. Chérissez-la, nettoyez-la et habitez-la avec respect, cela dans le but de servir à protéger votre trésor le plus précieux: VOUS-MÊME.C´est lorsque l´on n´est plus préoccupé par les considérations matérielles que l´on peut s´épanouir.Le corps abrite l´esprit comme la maison abrite le corps ; et notre esprit doit être libéré pour pouvoir se développer.Chacune de nos possessions devrait nous rappeler que nous n´avons besoin de rien d´autre qu´elle, et que c´est son utilité qui la rend si précieuse; sans elle, nous ne pourrions «fonctionner» normalement.La maison devrait être un lieu de repos, une source d´inspiration, une aire thérapeutique. Nos villes sont surpeuplées, bruyantes, avec trop de couleurs et de distractions visuelles qui nous agressent et nous blessent. C´est à la maison de nous redonner de l´énergie, de la vitalité, de l´équilibre, de la joie. La maison est une protection matérielle et psychologique, aussi bien pour le corps que pour l´esprit.Il n´y a pas seulement la sous-nutrition alimentaire. Il y a aussi la sous-nutrition spirituelle, et c´est là que la maison joue son rôle. De même que de la nourriture dépend notre santé, ce que nous mettons dans notre intérieur a de sérieuses répercussions sur notre équilibre psychologique.

  • « Je ne suis pas une professionnelle de la santé, mais justement...
    C'est en me plaçant du côté de tous ceux et celles qui comme moi ont toujours voulu perdre du poids, que j'ai tenté d'y voir clair parmi toutes les techniques connues (et moins connues) accessibles au grand public.
    J'ai tenté de cerner, pendant un peu plus d'un an, le plus d'aspects possible des problèmes liés au poids : diététiques, bien sûr, mais aussi et surtout psychologiques, comportementaux et culturels. Vivant depuis quarante ans au Japon, pays qui possède le taux d'obésité le plus bas du monde, j'ai eu le temps d'observer avec émerveillement, il faut le dire, l'art de ce peuple de cultiver la minceur. »

  • Ce sont surtout nos possessions qui nous attirent des ennuis. Se délester des possessions superflues, c'est aussi se délester des problèmes. Pour désencombrer sa vie, il faut beaucoup de connaissance de soi ! Jeter agit non seulement comme une véritable thérapie, mais aussi une philosophie et un art. Après le succès de L'art de la simplicité, L'art de la délicatesse, L'art de mettre les choses à leur place et Vivre heureux dans un petit espace, l'auteur nous propose de profiter de tous les petits luxes que nous offre la vie.

  • Et si faire le ménage était une thérapie ? Par petites touches, trouver l'élan initial, créer la routine parfaite, savourer la précision du geste. Et enfin, se sentir en paix et en sécurité. À la manière d'un moine au temple, voici comment apprendre à entretenir son environnement afin de se réapproprier sa vie.

  • À notre époque, les choix et les possibilités sont légion, mais le rythme de vie, plus effréné que jamais, et la technologie, omniprésente, empoisonnent nos existences. Ne nous serait-il donc pas bénéfique de retrouver une vie plus lente et plus simple ?

    En retournant aux habitudes de nos grands-parents, nous pourrions espérer retrouver une vie plus saine, à la fois pour nous et pour la planète. Finie l'hyperconnexion, si néfaste pour notre bien-être, finie la surproduction, qui épuise les ressources.
    Le retour à un mode de vie « rétro » nous permettrait de retrouver une douceur de vivre et un bien-être qui nous font aujourd'hui cruellement défaut.

  • « Les listes nous offrent un support indispensable, dit l'auteur. Que ce soit pour faire table rase avant de mieux repartir dans la course du quotidien ou pour entreprendre un travail de fond sur le sens de sa vie, elles constituent l'un des moyens les plus efficaces et les plus accessibles de se libérer intérieurement. » Et elle en apporte la preuve en montrant comment utiliser les listes pour organiser au mieux le quotidien, mais aussi clarifier son esprit, apprendre à mieux se connaître et ainsi se donner le temps et la place d'enrichir sa vie intérieure.Ludique et pratique, toujours inspiré des philosophies orientales,L'Art des listesmêle un sujet dans l'air du temps (lelist makingest considéré aujourd'hui comme un outil d'épanouissement personnel à part entière) à une approche très concrète : tous les conseils, toutes les astuces et des dizaines d'exemples très précis pour que le lecteur s'approprie au mieux ce véritable art du « bien vivre ».Et si vous essayiez les listes ? À l'approche des fêtes et des « bonnes résolutions » qui vont avec, un joli livre à offrir et à s'offrir.

  • Mener sa vie avec richesse et plénitude s'apparente à un art. L'appliquer au quotidien en restant à l'écoute de soi-même tient encore du luxe. Ce livre envisage le luxe comme une façon de consommer et de concevoir la vie. Empli de conseils et d'anecdotes, il donne la part belle à l'accessible et aux petits plaisirs vous offrant ainsi l'occasion d'envisager le luxe à votre façon, avec délicatesse. Après le succès de L'art de la simplicité, L'art de l'essentiel, L'art de mettre les choses à leur place et Vivre heureux dans un petit espace, l'auteur nous propose de profiter de tous les petits luxes que nous offre la vie.

  • Ne sommes-nous pas trop matérialistes ? Avons-nous vraiment « réussi nos vies » parce que nous avons une grande maison ? Le vrai bonheur ne résiderait-il pas dans notre espace intérieur ? Comment vivre pleinement le moment présent sans se soucier des biens matériels ? La vie ne serait-elle pas plus simple si nous nous défaisions de tout ce qui nous encombre ? Après le succès de L'art de la simplicité de L'art de l'essentiel et de L'art de mettre les choses à leur place, c'est une nouvelle façon d'aborder la vie que l'auteur propose dans cet ouvrage : vivre heureux dans un petit espace, c'est accéder au bonheur simple.

  • Donner du sens à chacun de nos gestes, à chacunes de nos initiatives, pour tendre au bonheur. Dominique Loreau, grand auteur à succès, nous propose dans ce nouvel opus les clés de son art de vivre : créer de l'ordre autour de soi pour en ressentir en soi.
    « Au-delà de ces questions purement pratiques, c'est une nouvelle philosophie de vie qui vous est proposée ici, pour ainsi avoir plus de temps pour vous, pour les autres, profiter de l'instant présent en désencombrant votre esprit. Chaque chose à sa place, vous avez enfin du temps pour vous. »
    L'art de mettre les choses à leur place est le petit guide d'une vie meilleure.

  • Le sac, sujet si futile en apparence... Mais qu'y a-t-il de plus important que lui si on le considère comme notre unique et vraie demeure ? Le sac, c'est l'aboutissement du minimalisme, l'outil de la liberté, de la légèreté, celui de la dépossession. Porter le monde dans son sac est l'étape ultime d'une vie aboutie, une vie où il n'y a plus rien à perdre, où il n'y a plus rien à désirer si ce n'est le plaisir d'être soi et de bouger, marcher, voyager, vivre avec grâce et élégance. C'est donc tout un art que de choisir, ranger et vider son sac. Vivre "dans son sac", c'est le summum de l'indépendance et de la sagesse. C'est réaliser que rien n'est stable dans la vie, sauf , peut-être, ce garde-fou dont nous avons tous besoin, notre sac.

  • L'Art de la frugalité et de la volupténous apprend à réconcilier le corps et l'esprit.  0300Installée au Japon depuis près de trente ans, l'auteure est imprégnée par le mode de vie de son pays d'adoption. Un mode de vie qui repose sur le principe du « moins pour plus », appliqué à tous les domaines, du « matériel » au « spirituel » ? en l'occurrence, ici, à l'alimentation. Partant du constat que nous sommes devenus, en à peine un demi-siècle, des machines à consommer, Dominique Loreau exhorte à réfléchir sur cette nouvelle donne, source de problèmes entremêlés (santé, environnement, mal-être...), puis offre toutes les réponses de bon sens, tous les conseils, toutes les astuces pour nous réapproprier un rapport sain à la nourriture, économiquement et écologiquement juste, et qui procure un plaisir vrai. Son livre n'est pas une énième méthode de régime, au contraire : elle assure qu'il faut oublier les régimes. À la place, elle fournit les outils pour apprendre à réellement bien se nourrir en écoutant ses sensations de faim et de satiété : comment se fixer des « autolimites » qui permettent un rééquilibrage progressif de notre manière de manger ; comment ne plus compter en calories mais apprendre à se satisfaire de plus petites portions grâce au système de l'« o-bento » (la boîte-repas des Japonais) ; comment organiser sa cuisine (ce que l'on prépare, mais aussi le lieu et les ustensiles), ses courses (en fonction des saisons) et ses repas (selon la « règle de 3 »  : « une protéine, un légume, une céréale ») dans le respect de ce nouvel équilibre. Au bout du compte, c'est à un art de vivre où les nourritures terrestres peuvent aussi mener à une nourriture spirituelle que nous convie Dominique Loreau.0300L'Art de la frugalité et de la volupténous apprend à réconcilier le corps et l'esprit.0400TABLE DES MATIÈRES I. Comment moins mangerRedécouvrir faim et satiétéRamener l'estomac à sa taille naturellePas de régime, mais des autolimitesII. Apprendre à réduire ses portionsAdieu calories et peséesAttention aux boissonsRéduire la taille des contenantsIII. La cuisine, soin du corps et de l'âmeL'importance de cuisiner : le « ki » nourricierLes courses intelligentesLe « o-bento »Composer ses menusUne cuisine fonctionnelleÀ vos fourneaux...IV. Volupté et nourritures de l'âmeAiguiser nos sensN'accepter qu'un goût parfaitAppétit et esthétiqueManger en compagnieLes nourritures invisiblesLes nourritures de l'âmeLes nourritures du « ki »Liste à l'usage des adeptes de la semi-cuisine... À propos des recettes de ce livre...Légumes au naturelSoupes et potages dans la casserolePetits plats mijotés dans la cocotte en fontePetits plats chauds poêlésSalades froides composéesSauces, dip et picklesDessertsPetits snacks pour petits creuxLe bol unique (ou bol-repas)Le o-bentoSandwiches

  • Un lieu propre embellit le coeur et l'esprit. Pourquoi faire le ménage ? La plupart d'entre nous répondront probablement qu'il faut le faire, c'est tout. Tout comme manger, dormir ou se laver. Mais c'est bien plus. Outre les effets bénéfiques qu'un lieu propre et rangé peut apporter sur plan le physique et moral, c'est aussi nettoyer son coeur et son esprit. Il peut devenir un plaisir, un art, un exercice spirituel : il suffit pour cela de retrouver l'envie de vivre pour soi, chez soi, et de renouer avec des valeurs universelles. Pour avoir une meilleure image de soi; Pour faire corps avec son intérieur; Pour avoir un meilleur contrôle sur les circonstances; Mener une vie équilibrée; Pour garder le moral

empty