• 1821 - En Haute-Provence, dans la vallée de Barcelonnette, Pierre, l'aîné des Arnaud, quitte les siens et s'embarque pour le Mexique. Là-bas, une nation naît dans les convulsions ; les Créoles, les Indiens patriotes abattent le régime des gachupines, le pouvoir colonial des Espagnols.
    Suivant l'exemple de Pierre Arnaud, des centaines d'humbles colporteurs provençaux traversent l'Atlantique et débarquent au port de Veracruz. A Mexico, ces aventuriers vont bâtir une formidable puissance commerciale. Grands magasins, usines textiles, bientôt ils traitent d'égal à égal avec le gouvernement mexicain.
    Coups d'Etats, intrigues amoureuses, fortunes et destins s'échafaudent et s'effondrent dans le premier volet de cette saga qui s'étend sur tout le XIXe siècle.

    Le Mexique est en quelque sorte le personnage principal du roman. Il est en proie à la guerre, et la guerre, bien sûr, sert de révélateur pour les personnages qui se déchirent, qui s'aiment, qui se haïssent. Nous vivons page à page avec eux au rythme d'Alexandre Dumas dans des décors à la Jean Giono. On ne peut se détacher d'eux, on ne les oublie pas une fois le livre refermé comme pour la plupart des romans. On s'est identifié... Ils nous habitent, et c'est le premier mérite d'une création romanesque.
    Alphonse Boudard Alain Dugrand est l'auteur d'une douzaine de romans et d'essais littéraires, dont le plus récent, Conrad, l'étrange bienfaiteur, est paru en 2003 chez Fayard. Anne Vallaeys a publié plusieurs documents et romans, dont Coup de Bambou (Payot, 1991), La mémoire du papillon (Flammarion, 1997) et Les Filles (Fayard, 2002).

  • 1852 - Dans le choc des pronunciamentos et des révolutions mexicaines, les Barcelonnettes, ces colporteurs provençaux émigrés au bout du monde pour chercher fortune, entrecroisent leurs destins, s'aiment ou se haïssent.
    Valentin Charpenel, chercheur d'or en Californie, hors-la-loi, l'ambitieuse Jeanne Fortoul révolutionne l'art du commerce à Mexico ; Olivier Meyran, savant et journaliste, combat aux côtés du guerillero Benito Juarez avant de s'exiler à La Nouvelle-Orléans.
    Les héros de l'épisode précédent prennent leur revanche sur la pauvreté ; dans le deuxième volet de cette fresque, ils sont fidèles à leurs aïeux, bergers misérables, humbres aventuriers. Alors, les secrets du Mexique se dévoilent, avec la beauté de ses déserts, la profusion de sa nature et la grandeur de ses peuples.

    /> Il y a dans cet ouvrage fort bien documenté bien autre chose qu'une initiation à l'histoire. Un personnage, d'abord : Jeanne Fortoul, belle et romantique jeune femme qui, arrachée à l'exotisme quotidien de Mexico, s'en va danser la valse aux Tuileries dans une crinoline de chez Worth, avec la grâce d'une Parisienne... Et puis, l'évocation d'un monde disparu, aux chaudes couleurs et aux passions violentes, qui dépayse à merveille.
    Jean Prasteau, Le Figaro.

    Alain Dugrand est l'auteur d'une douzaine de romans et d'essais littéraires, dont le plus récent, Conrad, l'étrange bienfaiteur, est paru en 2003 chez Fayard. Anne Vallaeys a publié plusieurs documents et romans, dont Coup de Bambou (Payot, 1991), La mémoire du papillon (Flammarion, 1997) et Les Filles (Fayard, 2002).

  • Entre Saône et Rhône, les grandes familles de 1900 appartiennent à un monde révolu, gouverné par les évêques et soumis à un Dieu courroucé. Joannès Roch-Dugas, fils cadet d'une dynastie soyeuse, aura-t-il le courage de rompre avec les siens ?Le Lyon de Marianne Gendilloux, enfant d'un portefaix et d'une cuisinière, est d'une autre planète... Pourtant, cette lavandière, fille de rien, amadoue ce fils de la haute, échotier et anarchiste. Et la ville de toutes les révoltes les emporte dans son tourbillon. mais comment aimer, survivre et se construire un destin alors que la troupe tient la rue et que menace la guerre ?Anne Vallaeys et Alain Dugrand nous entraînent dans le monde prodigieux de l'orée du XXe siècle. Ils nous installent dans les bouchons lyonnais, sous la treille des guinguettes de Saône. Avec eux, le lecteur goûte des bonheurs de gourmandise, le plus aimable des péchés. Vins d'Ampuis et de Bourgogne, fonds d'artichauts sautés au foie gras, grenouilles dorées à la forézienne... délire de soie délicate, damas, étoffes fraîches tissées par les canuts de la Croix-Rousse.Napo Gendilloux, fils du Rhône, le peintre Gasquet et sa bohème artiste, Jacquet, fameux "renifleur" de grands crus, Jeanne, magicienne des casseroles, Marcel, commis de cuisine et déserteur...côtoient, pour notre plaisir, les héros de ces temps troublés, Octave Mirbeau, Emile Zola, Jules Bonnot, le bandit anarchiste, le "petit père" Combes, les moustachus de la République, Edouard Herriot, Jaurès et le jeune Léon Blum, prophète du féminisme et du mariage à l'essai. Mais, à l'est déjà, une guerre dans les Balkans...

  • 1884 - Une jeune française, Emma Vernier, s'embarque, éprise d'aventure, pour New York. Elle traverse en train les États-Unis et, par le poste frontière d'El Paso, entre au Mexique, qui hante ses rêves depuis toujours.
    Son destin héroïque commence à Mexico. Sa vie se confond avec l'histoire du Mexique soumis au despotique président Porfirio Diaz. Le pays est alors en proie à l'un des plus formidables bouleversements économiques du siècle. Les pionniers barcelonnettes, les aventuriers français, les milliardaires gringos, les capitalistes britanniques et allemands se livrent à des luttes sans merci.
    Emma, la belle idéaliste, institutrice de la ville-usine de Rio Bianco, rompt avec son milieu et prend le parti des peones, les Indiens opprimés. Elle est la Soldadera, qui partage avec ce peuple les mêmes espoirs de liberté.

    Il suffit aux auteurs de lancer une petite institutrice française dans la fournaise mexicaine, à l'époque de la dictature de Porfirio Diaz, pour capter l'ambiance d'une période historique majeure : d'un côté, la naissance de l'industrie et la mise en place d'une économie moderne, et de l'autre, la montée de la révolution sociale. (...) Le lecteur sera surpris par ce livre, qui commence en Maurice Denuzière et finit en Jules Vallès.
    Jacques Meunier, Le Monde.

    Alain Dugrand est l'auteur d'une douzaine de romans et d'essais littéraires, dont le plus récent, Conrad, l'étrange bienfaiteur, est paru en 2003 chez Fayard. Anne Vallaeys a publié plusieurs documents et romans, dont Coup de Bambou (Payot, 1991), La mémoire du papillon (Flammarion, 1997) et Les Filles (Fayard, 2002).

empty