• En juillet 1945 Gabrielle revient en Provence dans la ferme familiale qu'elle a fuie six ans plus tôt. Elle y retrouve sa mère et sa soeur cadette, une jeune fille instable et fragile. Le massacre de la famille voisine, décimée un jour d'été 1944 dans des conditions qui lui semblent incompréhensibles, l'amène à s'interroger sur les étranges entrelacs qui relient son entourage à cette tragédie.
    Un roman sombre et fascinant sur l'après-guerre, ses traumatismes, ses règlements de compte, ses mensonges mais aussi sur les haines anciennes qui couvent dans le coeur des hommes.
    Emma Locatelli, écriture épurée et trame narrative parfaite, explore à la manière de Sébastien Japrisot et de Philippe Claudel la noirceur de l'âme humaine et les blancs de l'Histoire.

  • Ardennes. 1659.
    Dans la petite paroisse déshéritée de Malzieu, la rumeur court que Mathias Vigneules lance des sorts aux hommes et aux bêtes. Le paysan aurait provoqué la possession diabolique d'une villageoise et empoisonné son mari à l'aide d'une poudre maléfique.
    Aussitôt informé des faits, le juge Bossuat, expert en démonologie et farouche adversaire des forces occultes, décide de conduire le procès du sorcier et de lui faire avouer ses crimes.
    Haines, jalousies, rancunes tenaces.... Dans le village, les esprits s'échauffent, les bouches se ferment ou se délient dangereusement.
    Seul l'avocat Melchior Percheval, esprit sceptique et éclairé, compte bien prouver l'innocence de Vigneules et faire toute la lumière sur les événements qui secouent cette misérable bourgade rongée par les rivalités et les superstitions.
    Qu'est-il arrivé à cette enfant dévorée par les loups ?
    Et à cette autre, noyée dans la rivière ?
    Pour Bossuat, le doute n'est plus possible : les sorciers sont partout. Et derrière eux, le diable.
    Les premiers bûchers s'allument. Pour Percheval, le plus difficile combat de sa vie commence...
    Thriller historique ensorcelant, drame psychologique effrayant, Maleficus livre une intrigue vertigineuse au coeur de la paysannerie du XVIIe siècle. Un roman fort, servi par une écriture authentique, qui dresse le tableau édifiant d'une justice gouvernée par le fanatisme religieux.
    Emma Locatelli partage son temps entre l'enseignement et l'écriture. Elle est l'auteur d'un premier roman historique, Le Scandaleux Héliogabale (Nouveau Monde éditions, 2006).

  • An 217 de l'ère chrétienne.
    L'empereur Caracalla vient d'être assassiné en Mésopotamie. Profitant de l'événement, trois princesses syriennes, avides de pouvoir, intriguent pour placer sur le trône de Rome l'héritier mâle de leur dynastie, le jeune Varius. A force de complots, elles parviennent, contre toute attente, à faire proclamer l'adolescent imperator par les légions d'Orient. Le règne le plus décadent de l'histoire romaine commence : durant trois ans et neuf mois, Rome va vivre au rythme des caprices, des extravagances et des provocations de ce jeune homme de quatorze ans, immature et fantasque, que rien ni personne n'a préparé à assumer une telle dignité.
    Adorateur mystique d'une étrange divinité orientale incarnée dans une pierre noire, l'Elagabal solaire, dont il est le grand prêtre, enfant prodigue et imaginatif, homosexuel et travesti, celui que l'Histoire ne connaîtra que sous le sobriquet d'Héliogabale va offrir le spectacle de tous les excès et de toute la démesure que lui inspirent la quête obsessionnelle du plaisir, l'ivresse du pouvoir suprême et la haine de l'ordre établi.
    Surpassant Tibère dans les molles voluptés, Caligula dans la cruauté, Néron dans la folie esthétique et théâtrale, l'enfant-empereur n'aura de cesse de choquer et de scandaliser le vieux monde latin pourtant accoutumé aux excentricités et aux débauches de ses prédécesseurs. Mais derrière lui, s'agitent les ombres inquiétantes de sa grand-mère, de sa mère et de sa tante, qui s'inquiètent de voir la pourpre leur échapper...
    Détesté par le Sénat romain, exécré par l'armée, rejeté par sa famille, l'empereur honni saura-t-il trouver d'autres soutiens que ceux de ses mages et de ses amants ?

empty