• Le but de ce livre est d'examiner, dans la philosophie morale anglaise contemporaine, cette tension qu'entretiennent les notions de valeur et d'invidualité : depuis Moore avec les Principia Ethica jusqu'à la philosophie analytique qui s'en est inspirée, en passant par Iris Murdoch. C'est donc une nouvelle analyse de la valeur de l'individualité dans la philosophie morale anglaise qui est ici inaugurée.

  • Chacun des textes constituant ce livre est une tentative pour rapporter les problèmes philosophiques abstraits soulevés à des problèmes "vécus", dans la lignée de Wittgenstein pour qui les problèmes philosophiques sont des problèmes vécus. Dans cette perspective, l'exercice philosophique peut être vu comme une exploration patiente de thèmes attachés à la vie et à l'imagination humaines. L'exigence tient à ce que toutes ces interrogations sont portées par des individus et que la clef, comme l'affirme Schopenhauer, est à l'intérieur. Cette analyse permet de porter un regard inédit sur la distinction entre le "subjectif" et l' "objectif", ainsi qu'à son corolaire moral l' "égoïsme" et l' "altruisme". Le véritable individualisme n'a rien à voir, selon l'auteur, avec l'égoïsme de l'individu de nos sociétés libérales. Au contraire il favorise la compréhension de soi et de sa propre réalisation comme préalable nécessaire à celui du monde et des autres. Ce n'est qu'à cette condition qu'il peut y avoir quelque chose comme un "monde partagé".

empty